background preloader

L'art et la manière

Facebook Twitter

Archive : « Le plus vieux métier du monde » ? Débat sur la prostitution… Retour du débat Le rapport sur la prostitution remis à l’assemblée nationale par les députés Guy Geoffroy (UMP) et Danielle Bousquet (PS) est l’occasion d’ouvrir le débat sur une question importante.

Archive : « Le plus vieux métier du monde » ? Débat sur la prostitution…

Il a le mérite de poser les choses clairement et de remettre en cause la représentation patriarcale de ce qu’est la prostitution (le « plus vieux métier du monde ») pour en faire voir d’autres facettes : elle « doit être considérée comme une violence, en majorité subie par des femmes ». Ces constats en appellent à un renouvellement de la législation pour mieux lutter contre ce phénomène. L’Art et la Manière ? Le SMIC : coup de pouce ou doigt d’honneur ? Vous en pensez quoi, vous, de ce coup de pouce au SMIC ?

Le SMIC : coup de pouce ou doigt d’honneur ?

Je ne suis pas du genre à faire des procès d’intention, alors naïvement, j’ai davantage pensé au gros pouce de la Société Générale qu’au doigt d’honneur auquel on a eu le droit. Déception, forcément, mais colère surtout, devant le mépris d’une si ridicule augmentation (2%, ce qui, ramené à l’inflation, fait 0,6% d’augmentation effective). Promotion : 2 immigré(e)s pour le prix d’un(e) ! Quand les cumulards nous prennent pour des ânes… Je sais pas si vous avez remarqué mais y en a qui se foutent bien de notre gueule… Vous allez me dire que c’est pas nouveau, il y a comme qui dirait un mépris assez traditionnel du peuple et de toutes ses remuades gauchistes de la part des élites auto-proclamées.

Quand les cumulards nous prennent pour des ânes…

Mais comme j’en perds pas une pour me plaindre je peux pas laisser passer celle-là, d’autant qu’elle me tient particulièrement à cœur. « Être sérieux » Je ne ménage pas les critiques à l’attention du parti de gauche « responsable », « réaliste » ou que d’aucun appellerait le parti dit « sérieux ». Je me fais répondre toute sorte de leçon, vous vous en doutez, et notamment sur la bonne foi des élus socialistes qui ne demandent qu’à faire le Grand Soir si toutefois ils en avaient l’opportunité. Zoom sur le Prosti’lib : un marché d’avenir ! Notre société change.

Zoom sur le Prosti’lib : un marché d’avenir !

Non, vous ne rêvez pas. Après le libre-service des super-marchés, le succès national des différentes formes de V’lib dans les principales villes françaises, Paris se lance dans une nouvelle idée avant-gardiste : les Prosti’lib ! Dur, dur d’être un garçon… Comme tous les deux mois, le magazine Parceque vient bousculer votre quotidien !

Dur, dur d’être un garçon…

Non, « féminisme » n’est pas un gros mot ! Cachez ce mot que je ne saurais voir !

Non, « féminisme » n’est pas un gros mot !

Y a des jours où on se demande vraiment ce qui passe par la tête des gens, qui plus est de gauche, quand on leur parle de féminisme. Je ne reviendrais même pas sur nos mésaventures de soirées ou sur les débats qui font débat (ça fait deux fois débat, tiens ça fait trois fois même). C’est souvent trivialement le simple mot « féminisme » qui hérisse le poil de certains, et encore plus malheureusement de certaines. Oui, vous avez bien lu, d’ailleurs si vous avez eu l’occasion de parler de ce combat, quel que soit le cadre, c’est un des reproches récurrents qui vient assez spontanément sur la table, vous devez le savoir. Mais les féministes sont des têtes de mules, sinon elles (quand c’est une majorité de femmes on accorde au féminin ok ?) C’est pour une fille ou un garçon ?

Avant propos.

C’est pour une fille ou un garçon ?

Le 30 septembre je serai dans le cortège féministe, pourquoi ? « Voulez vous coucher avec moi ?  S‘il vous plaît, ne venez pas vous pendre en masse à l’interphone de mon appartement toulousain, dans l’espoir de venir satisfaire une envie passagère, un fantasme ni même avec l’insouciance de m’apporter un je ne sais quel amour que je ne n’aurais pus connaître ailleurs.

« Voulez vous coucher avec moi ? 

Il ne s’agit évidemment pas ici d’un pathétique appel à venir m’aider à occuper mes soirées qui se seraient brusquement libérées depuis une hypothétique rupture tragique. Mais je me m’interroge depuis quelque temps sur un problème concordant. Pourquoi, en dépit de mes soit disant désirs masculins irrépressibles, ne m’est il jamais arrivé de vous inviter au coït, sans aucun détours ni calculs? « Scientifiquement vous êtes connes ! » Dans la série j’enfonce des portes ouvertes pour les féministes, je vais en rajouter une petite couche.

« Scientifiquement vous êtes connes ! »

Je ne dis pas ça pour annoncer que mon article va être inutile (voyons je vends le nombre de visites à des publicitaires quand même*), simplement les féministes averties sont bien au courant de l’arsenal pseudo-scientifique qui vient systématiquement leur renvoyer leurs ovaires à la gueule et justifier les comportements sociaux des dominé-e-s par la nature (voir cet article : ici). Néanmoins, pour nombre de lecteurs de ce blog, ceci sera une découverte.

Vous comprendrez peut-être même pourquoi, quand un argument pseudo-scientifique-validant-la-domination-masculine s’invite dans une conversation féministe, il précède parfois un certain nombre d’invectives. Quand la drague est une violence machiste… Ceci n’est pas un manuel scolaire du moyen-âge. Vous savez, ce qu’il y a de particulièrement énervant dans le combat féministe, c’est de se faire constamment rappeler qu’on lutte pour des choses peu importantes.

Ceci n’est pas un manuel scolaire du moyen-âge

Alors évidemment il y a classiquement les bourrins qui pensent que tout dépend de la lutte des classes (et je dis ça alors que je suis bassement marxiste). Mais il y a également ces personnes (vous notez ma tolérance je n’ai pas dit des p’tit-e-s con-ne-s)… je disais, ces personnes qui, du haut de leurs grandes chaussures à semelles nombrilistes compensées, vous rappellent que même à l’intérieur du féminisme, le combat que vous menez est secondaire. Je travaille actuellement sur un projet de loi qui autoriserait de frapper à mort lesdites personnes. On a testé pour vous : le clito ! Je sais pas si vous avez remarqué, mais il y a certaines choses qui sont omniprésentes dans notre société. Un peu comme un point godwin qui revient systématiquement dans toutes les conversations, qu’on l’avoue ou pas. Une obsession collective, qui reflète bien les consciences, voire certaines dominations. osezleclito.fr L‘autre jour, j’essayais par exemple de savoir quelle était la taille moyenne d’une femme et d’un homme (pour une recherche hautement intellectuelle dont je vous parlerais une autre fois).

Comme un bon élève fainéant je tape « taille moyenne d’un homme » sur gogole pour finir par voir, ahuri, la première réponse ainsi que plusieurs dans les premières pages abordant la taille du pénis de l’homme. Culture phallocentrique se manifeste dans une simple recherche internet, parfois ça fait comme un tilt. L’improbable engagement des hommes féministes. Il y a des bourgeois trotskos, des ouvriers de droite et des humains d’extrême droite. L’histoire connait bon nombre de traîtres à leurs classes et les médias ne se lassent pas de nous rabattre les oreilles de ces cas isolés. Et pourtant, la question du militantisme féministe du point de vue masculin n’est que trop rarement envisagé. Pourtant bien des hommes (traites à leur genre) tentent difficilement de trouver leur place dans ce mouvement. Il y a plein de filles et moi je me sens comme un macabé. A première vue le tableau est idyllique, deux hommes et près de vingt femmes merveilleuses. Nos paroles et nos actes font l’objet d’attention particulière de la part de militantes soucieuses d’éviter la reproduction du rapport de domination que nous souhaitons combattre.

Pourquoi les homosexuels dérangent ? Ce débat sur le mariage commence à être lourd. La question est importante, mais quand on soulève ce genre de problématique, y a beaucoup de merdes qui remontent : notamment l’homophobie latente de nombreux réac’. Hollande fait moins que le minimum sur le mariage et se prononce contre la PMA. Les cathos et les fascistes, soutenus par l’UMP, remuent ce qu’ils peuvent pour sauver quelques traditions désuètes. La mini-jupe et le viol. Bon c’est les fêtes mais faut pas déconner, le champagne ça monte vite à la tête et ça donne pas que des idées lumineuses. Je ne parle pas spécialement que de Boutin qui, au lieu de se noyer dans l’eau bénite, a renvoyé d’un revers de mains l’idée d’un mariage pour tou-te-s.

Après tout, les homosexuel-le-s peuvent, comme tout le monde, se marier avec une personne de l’autre sexe, alors pas de faux débat. Le SAV de l’affiche sexiste du métro à Toulouse. Un matin d’hiver… la prison masculine. Les Femen jouent le jeu du patriarcat ? Je sais pas pour vous, mais moi ça fait un moment que cette réflexion me trotte dans la tête.

La « journée de la femme » n’existe pas. Voilà, ça y est, je suis énervé. Parfois il m’en faut peu, je confesse, mais j’ai quelques déclencheurs assez connus qui provoquent chez moi l’envie d’effectuer un mouvement vif de la tête en direction de l’auteur de la bévue. Oui un coup de boule. Mais qu’à cela ne tienne, plutôt que de me réduire à ça trop souvent, j’écris des notes de blog. On a testé pour vous : Les femmes objets. Peut être que quelques uns d’entre vous sont au courant mais la semaine dernière nous étions, avec Romain de retour sur Paris. On a testé pour vous : les bienfaits du sperme ! Jeudi 21 mars : La surprise masculiniste ! On a testé pour vous : rencontrer Angela Davis ! L’annonce de la venue d’Angela Davis à Toulouse avait secoué un peu la sphère militante.

L’Utopia mettait en vente quelques places de son nouveau film qui ont disparu plus vite que des pains au chocolat devant une école. Le cléricalisme est l’ennemi des femmes ! (article publié dans la revue À Gauche) Féminisme, République, Laïcité : ce sont pour nous, aujourd’hui, trois registres et trois formes complémentaires de l’émancipation humaine. Mais il aura fallu un siècle et demi pour que le combat républicain, laïque en son cœur, et le combat féministe se rejoignent et se confondent. Les rendez-vous manqués. Prostitution : combattre l’abolition fragilise la lutte contre le patriarcat ! Ça faisait longtemps. Les femmes occultées du monde médiatique. Le 5 mai pour une république féministe.

La Dépêche se lâche contre les femmes. Le nombrilisme des hommes face au féminisme. Peut-on draguer sans être sexiste ? À quoi sert la journée internationale de l’homme ? L'Art et La Manière. Je n’ai pas d’humour… « Pas ce soir chéri, j’ai la migraine… » UMP 31 : le problème de la prostitution, c’est le voisinage. L’invention masculine du mois : la pornographie philanthropique. Cachez ce clito que je ne saurais voir ! Vous avez un problème avec l’égalité ? On a testé pour vous : les sondages sexistes de ELLE ! On a testé pour vous : le harcèlement ! On a testé pour vous : le tweet sexiste de l’UMP ! Pourquoi l’austérité est un attentat contre les femmes ?