background preloader

9AE.1 propriétés physiques des propriétés chimiques des substanc

Facebook Twitter

SAVANT EN 30 SECONDES. Comment fonctionne une pile électrique ? - Le Parisien. Des panneaux solaires ultra-efficaces grâce à des nanotubes de carbone. Selon des chercheurs, en convertissant la chaleur du soleil en rayonnement exploitable par les panneaux photovoltaïques à l'aide de cristaux nanophotoniques et de nanotubes de carbone, il serait possible de multiplier par deux leur efficacité. © asharkyu, Shutterstock Des panneaux solaires ultra-efficaces grâce à des nanotubes de carbone - 2 Photos L’un des freins au déploiement massif des panneaux photovoltaïques, c’est leur relatif manque d’efficacité. Celui-ci est inscrit au plus profond des propriétés physiques des semi-conducteurs classiquement employés pour concevoir ces panneaux. Cependant, plusieurs solutions sont envisagées par les chercheurs. Utiliser différents semi-conducteurs dans une même cellule, par exemple.

Ou encore, concentrer la lumière du soleil à l’aide de banales lentilles. Pourquoi ? De la chaleur pour améliorer l’efficacité des cellules photovoltaïques À découvrir en vidéo autour de ce sujet : À voir aussi sur Internet Sur le même sujet. Sciences 9 | SK Curriculum. Sciences 9 : RA et indicateurs Distinguer les propriétés physiques des propriétés chimiques des substances courantes, y compris celles qui ont des applications domestiques, commerciales, industrielles et agricoles. Montre sa connaissance des normes du Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) en identifiant les symboles SIMDUT qui représentent chaque catégorie, en donnant des exemples de substances dans chaque catégorie et en indiquant les risques et les mesures à prendre pour chaque catégorie. Explore les connaissances locales portant sur les propriétés de la matière et les utilisations traditionnelles de substances, y compris en médecine.

Partage ses propres connaissances des propriétés physiques et chimiques de la matière. Du plastique... fait avec du bois. Lego, c’est 6.000 tonnes de plastique utilisées chaque année, dont 70 % d'ABS, issu de dérivés du pétrole. Une situation qui ne devrait plus durer très longtemps. Peut-être grâce à un plastique à base de lignine développé par des chercheurs américains de l'Oak Ridge National Laboratory. © ThamKC, Shutterstock Du plastique... fait avec du bois - 2 Photos Pare-chocs de voiture, casques de protection et briques de Lego ont une chose en commun : ils sont moulés dans une matière plastique à la fois légère et résistante, un polymère appelé ABS, pour acrylonitrile butadiène styrène.

Et c’est bien là que le bât blesse. Car le plastique ABS présente l’inconvénient d’être produit à l’aide de dérivés du pétrole. La situation semble ne plus convenir au géant du jouet danois Lego qui a annoncé, à l’été 2015, un investissement de quelque 135 millions d’euros et un recrutement d’une centaine d’ingénieurs pour mettre au point un nouveau plastique sans pétrole, plus respectueux de l’environnement. Les nanotubes de carbone, trop faibles pour un ascenseur spatial? Pieuvre.ca Il a suffi d’un seul atome pour condamner le rêve d’un ascenseur spatial. Les nanotubes de carbone sont connus comme un potentiel matériau spectaculairement solide qui pourrait être employé dans quantité d’objets, des vélos de course aux composantes informatiques. Mais, écrit le New Scientist, il semble désormais qu’un seul atome se trouvant au mauvais endroit serait suffisant pour réduire leur force de plus de la moitié.

Cela signifie que l’une des applications les plus extraordinaires pour des fibres formées de nanotubes – un élévateur spatial digne de la science-fiction – pourrait ne jamais exister. La force des tubes découle de leur structure atomique, avec des parois formées d’une seule couche d’atomes de carbone formant une grille hexagonale. Séquence de fracture Les simulations de l’équipe de recherche démontrent que la déformation agit comme point faible dans le tube, fracturant aisément les liens normalement forts entre les atomes de carbone. Les avions du futur seront-ils plus légers grâce aux nanotubes de carbone ? La structure primaire — ensemble du fuselage, caisson central de voilure, ailes entières et empennage — de l’Airbus A350 XWB est construite à partir de près de 53 % de matériaux composites. Grâce aux travaux des ingénieurs du MIT, ce pourcentage pourrait augmenter, réduisant encore le poids de l’avion sans mettre en péril la sécurité des passagers. © Artyom Anikeev, Shutterstock Les avions du futur seront-ils plus légers grâce aux nanotubes de carbone ?

- 2 Photos Tout le monde a son talon d’Achille. Pour les matériaux composites avancés, c’est leur étonnante vulnérabilité. Les matériaux composites avancés, parmi lesquels les plastiques renforcés de fibres de carbone, présentent l’avantage d’être très légers. Et si l’industrie aéronautique ne doutait pas tant des capacités de ces composites à résister aux impacts, leur emploi généralisé permettrait de réduire, de manière bien plus conséquente encore, les poids et donc les consommations et les émissions des avions civils. 1. Sciences 9e Propriétés physiques. 2. Sciences 9e Propriétés chimiques. 1. Sciences 9e Propriétés physiques. IBM déclare avoir créé une macromolécule capable de neutraliser tous les virus. Les technologies développées dans les semi-conducteurs sont-elles transposables à la médecine ? C’est ce que tente de prouver IBM Research, associé pour l’occasion avec un institut de bio et nano technologie de Singapour.

Leurs travaux viennent d’être publiés dans une revue scientifique. Les chercheurs affirment avoir créé une macromolécule capable d’éradiquer tous les virus, de la grippe à Ebola en passant par d’autres vecteurs de maladies virales. James Hedrick, chercheur spécialisé dans les matériaux organiques pour IBM Research, explique au magazine Forbes comment son équipe, en partenariat avec l’Institut de bio-ingénierie et nanotechnologie (IBN) de Singapour, est parvenue à une avancée scientifique majeure qui pourrait contribuer à lutter contre les infections virales.

Leurs travaux a fait l’objet récemment d’une publication dans la revue scientifique Macromolecules. Les chercheurs se sont ainsi intéressés aux glycoprotéines qui entourent les virus. Avis aux amateurs. SIMDUT 2015 – Pictogrammes. Les pictogrammes qui suivent seront associés avec ces classes et ces catégories de dangers : Le pictogramme Flamme est utilisé pour les classes et les catégories suivantes : Gaz inflammables (catégorie 1) Aérosols inflammables (catégories 1 et 2) Liquides inflammables (catégories 1, 2 et 3) Matières solides inflammables (catégories 1 et 2) Liquides pyrophoriques (catégorie 1) Matières solides pyrophoriques (catégorie 1) Gaz pyrophoriques (catégorie 1) Matières auto-échauffantes (catégories 1 et 2) Matières qui, au contact de l'eau, dégagent des gaz inflammables (catégories 1, 2 et 3) Matières autoréactives (types B*, C, D, E et F) Peroxydes organiques (types B*, C, D, E et F) Le pictogramme Flamme sur un cercle est utilisé pour les classes et les catégories suivantes : Gaz comburants (catégorie 1) Liquids comburants (catégories 1, 2 et 3) Matières solides comburantes (catégories 1, 2 et 3) Le pictogramme Bouteille à gaz est utilisé pour les classes et les catégories suivantes :

Décontaminer et recycler des résidus miniers à l'aide de bactéries. Un texte de Mathieu Grégoire Les chercheurs tenteront d'utiliser des bactéries pour dépolluer des résidus miniers empilés depuis des décennies dans la région. Les bactéries pourraient ingérer des produits chimiques qui se retrouvent dans les déchets miniers et ainsi éviter que l'eau qui s'y écoule ne soit contaminée. Comme explique la codirectrice du programme de communication scientifique, au Centre pour la vitalité des lacs, Chantal Barriault, le processus est plus écologique que ce qui est utilisé en ce moment. « C'est une forme de recyclage biologique, donc on se sert de processus biologique, des organismes biologiques comme des bactéries au lieu des processus qui sont plus chimiques, à base de chimie.

Les effets sont beaucoup moins nocifs sur l'environnement. » Un autre volet du projet de recherche est celui de la prospection minière effectuée par des bactéries. Une plus grande visibilité L'Université croit pouvoir créer entre 10 et 15 emplois avec la nouvelle chaire de recherche. Faire le ménage avec des produits bio, écologiques, naturels. Bicarbonate de sodium, vinaigre blanc, savon noir et toute une palette de produits insoupçonnés sont décryptés par des expertes du ménage bio. Claudine Wayser, auteure d'une dizaine de livres sur l'art ménager et du blog spécialisé www.toutpratique.com et Julie Jousseaux, chef de groupe chez Starwax The Fabulous passent en revue tous les types de nettoyants ménagers naturels.

En bonus, elles nous donnent pour les produits stars, une petite recette. Les produits stars naturels pour la maison >> A lire aussi >> Enlever une tache Pour Claudine Wayser, le produit naturel star de la maison est le cristal de soude, aussi connu sous le nom de carbonate de sodium. Ses bienfaits sont similaires à ceux du bicarbonate de soude mais en plus puissants pour nettoyer toute la maison.

Julie Jousseaux, quant à elle, a observé le succès des produits à base de bicarbonate de sodium et de vinaigre blanc : "les deux indispensables du placard", que l'on peut utiliser seuls ou combinés. Le bicarbonate. Les mystères du savon sans savon | Céline Couteau. Fin d’un test qui coûte la vie à des centaines de chiens par an. Santé Canada mettra fin aux tests obligatoires d’un an effectués pour évaluer la toxicité des pesticides, ce qui permettra d'éviter la mort de centaines de beagles utilisés comme cobayes.

CBC a rapporté dimanche que le ministère estime désormais que ces tests d’une durée d’un an effectués sur des animaux qui ne sont pas des rongeurs ne sont plus nécessaires. Ainsi, ils ne seront bientôt plus exigés des manufacturiers de pesticides utilisés sur des produits alimentaires destinés aux humains. Ces tests qui sont obligatoires à travers le monde depuis les années 1980 utilisent comme cobaye des chiens, pour la plupart des beagles, qui sont tués et disséqués durant le processus. La décision témoigne de l’engagement du Canada de mettre fin à l’utilisation inutile d’animaux dans des études scientifique, a expliqué à CBC un porte-parole du ministère. Depuis plusieurs années, la pertinence du test de pesticides d’un an sur des chiens est remise en question. De petits beagles dociles.

Découverte d'une molécule qui s'attaque aux mélanomes. Des chercheurs français sont parvenus à développer une molécule capable de réduire la viabilité des cellules de mélanome sans que celle-ci ne soit toxique pour les cellules saines, un espoir pour les malades atteints de ce cancer agressif de la peau. Baptisée HA15, cette molécule a été mise au point par une équipe de l'Institut français pour la santé et la recherche médicale (Inserm) dirigée par Stéphane Rocchi. Les résultats de leurs travaux sont publiés jeudi dans la revue américaine Cancer Cell. Le mélanome est une forme fortement agressive de cancer de la peau. «Il touche les mélanocytes, les cellules responsables de la synthèse de mélanine qui donne sa coloration à la peau», rappelle l'Inserm dans un communiqué. «Croissance radiale» «L'identification de nouvelles molécules est un élément incontournable pour la mise en place de biothérapies efficaces contre ce cancer dont l'incidence double tous les dix ans», souligne l'Inserm.

10 % des Canadiens pourraient être exposés au plomb dans l'eau. Une étude financée par le Réseau canadien de l'eau (RCE) indique que les conduites de branchement reliant environ 60 000 foyers au réseau d'aqueduc de grandes villes contiennent encore du plomb, une substance très dangereuse pour l'humain, en toute quantité. Le chercheur en chef Graham Gagnon, qui est également directeur du centre d'études en ressources hydriques de l'université Dalhousie à Halifax, indique qu'on peut aussi trouver des tuyaux contenant du plomb dans des petites collectivités et des bâtiments tels des écoles.

Mais M. Gagnon et d'autres experts soutiennent que les villes canadiennes ont reconnu les risques et entrepris, dans les dernières années, des efforts concertés pour diminuer le nombre de tuyaux de plomb dans leurs réseaux. De telles mesures peuvent protéger ces villes d'une crise comme celle qui se déroule présentement à Flint, au Michigan, mentionne-t-il. Cependant, les municipalités qui n'ont pas entrepris de projets de remplacement courent un plus grand risque. Des bijoux fantaisie en cadmium dangereux pour la santé vendus au Canada. Certains de ces bijoux bon marché sont en vente un peu partout au pays dans les magasins Aldo et Ardène.

Des chercheurs de l'Université de Toronto et de l'École polytechnique de Montréal ont analysé quelques-un de ces bijoux et ont découvert des concentrations de cadmium allant de 15 à 7000 fois ce qui est autorisé par Santé Canada dans les produits destinés aux moins de 15 ans. Santé Canada ne réglemente la quantité de cadmium que pour les bijoux destinés aux plus jeunes. Les enfants ont tendance à tout vouloir mettre dans leur bouche et c'est ça qui nous inquiète.

Les bijoux en cadmium ne sont pas dangereux s'ils sont simplement portés. La Chine et l'Europe, par exemple, interdisent l'usage du cadmium dans tous leurs bijoux, même si plus de la moitié des bijoux fantaisie vendus au Canada sont produits à Yiwu, en Chine. Ardène a déjà effectué cinq rappels de bijoux qui contenaient du plomb ou du cadmium.

Avec le reportage de Philippe de Montigny. Quel avenir pour l’industrie minière face aux mutations mondiales dans cette filière - Maghreb Emergent. Avec les nouvelles technologies le fer est concurrencé par d’autres matières premières dont celles issues des hydrocarbures (par exemple carrosserie de voitures, tuyaux de canalisation etc...) et sont apparues de nouvelles techniques notamment dans la construction qui peuvent économiser entre 20/30% de ciment, de rond à béton et surtout l’énergie, influant sur la demande des produits sidérurgiques traditionnels. Existaient à cette époque deux options : nous pouvions évacuer le minerai par l’Atlantique via la Mauritanie et ce avant le conflit au Sahara occidental, soit construire le complexe sidérurgique de Marsat Hadjaj (Daïra Arzew/Oran ), si on réalisait la voie ferrée (Tindouf-Béchar) dont est tributaire tout le développement tout en modernisant l’axe Bechar/Oran. 2. 3.- Qu’en est-il pour l’Algérie ?

4.- Qu’en est-il de la rentabilité ? 5. - dresser le bilan de la règle des 49/51% de 2009 à ce jour, - indiquer clairement comment il compte pénétrer le marché international, Usine Anacolor: une odeur qui pue au nez de plusieurs Carougeois | Jean-François Cliche | Environnement. «Ça», «cette odeur-là», c'est «une senteur comme celle de la térébenthine», décrit Nicole Labonté, de Cap-Rouge. Depuis 2012, son voisinage, dans le secteur du tracel, a multiplié les plaintes au sujet de relents chimiques qui se dégagent de l'entreprise Anacolor, spécialisée dans la peinture de pièces métalliques. L'usine est active depuis une quarantaine d'années, mais elle a augmenté sa production en 2012, apparemment sans s'assurer au départ que cela ne causerait pas de rejets pouvant importuner ses voisins.

Et ceux-ci les sentent encore. On croyait bien avoir réglé le problème en 2013, quand la compagnie avait accepté de délaisser un solvant et de faire des travaux sur ses cheminées, qui n'évacuaient pas la fumée assez rapidement. Les polluants en question - soit le toluène, les xylènes, le méthyl éthyl cétone et le méthyl isobutyl cétone - sont utilisés comme solvants. Effets des solvants Nouvelles mesures Quatre campagnes d'échantillonnage. Des oiseaux mazoutés nettoyés à proximité des installations de Husky Energy. Les scientifiques créent le prototype d’un Terminator liquide. Le biocarburant du futur : l'algue ? Du plastique... fait avec du bois. Le but ultime des nanotechnologies : transformer l’être humain. Des chercheurs développent une nouvelle forme de lumière. Bibliothèque virtuelle Les propriétés chimiques caractéristiques.

Bibliothèque virtuelle Les propriétés caractéristiques. Bibliothèque virtuelle Les propriétés physiques caractéristiques. Des milliers de poissons morts dans la rivière Yamaska. Les microplastiques pourraient bientôt (sauf miracle) nous empêcher de manger des huîtres. Des chaluts pour capturer les matières plastiques en mer.