background preloader

Semences

Facebook Twitter

Comment produire soi-même ses semences. Nature, le nouvel eldorado de la finance. La course au profit généralisé et le marché global ont largement contribué à la crise écologique actuelle.

Nature, le nouvel eldorado de la finance

Pourtant, les mondes de l'économie et de la finance prétendent renverser la tendance et sauver la planète en la protégeant à leur façon, c'est-à-dire avec de l'argent. C'est bien l'émergence d'un nouveau marché, celui de la protection environnementale, que décrypte le documentaire de Sandrine Feydel et Denis Delestrac - l'auteur du Sable, enquête sur une disparition, récemment diffusé par ARTE. Encore embryonnaire il y a quelques années, ce marché est aujourd'hui l'un des plus prometteurs en terme de profit. Son mode de fonctionnement est simple. De plus en plus de sociétés financières ou d'assurances, parfois précédées par les économistes, attribuent un coût à la nature. Catalogues français. LA GUERRE DES GRAINES [officiel] Les chroniques d'Olivier de Robert: des tomates hors catégorie. Conter, ce n'est jamais que dire avec lenteur les joyeux brassages de la besace à mémoire.

Les chroniques d'Olivier de Robert: des tomates hors catégorie

Mais avant de parler, le conteur écoute. J'aime à me cacher dans les coins de bistrots. Ceux où si vous n'êtes pas du pays, les discussions s'arrêtent et les têtes se tournent quand vous entrez. Les cafés de fond de ruelles, ceux dont l'enseigne se fane et menace de se décrocher sous le poids de la poussière... J'aime aussi à flâner sur les marchés, ceux où s'entremêlent les couleurs et les parfums, allant des fromages aux origines incertaines jusqu'aux parfums d'orient, ceux où bérets et longues chevelures se croisent et se voient enfin... J'aime écouter les paroles de hasard glanées au bord des chemins, à la boulangerie, sur un banc ensoleillé ou au coin d'une cheminée quand le vent hurle au dehors...

Avec tendresse et un opiniâtre refus de se prendre au sérieux, ces chroniques racontent cette terre et ceux qui en font la saveur. Retrouvez toute l'actualité d'Olivier De Robert sur ariège chroniques. L'Office européen des brevets admet la brevetabilité des variétés végétales. Mots-clés : brevet, Europe, Semence Semences paysannes La décision était attendue depuis longtemps : suffit-il de découvrir un lien entre une séquence génétique existant naturellement dans une plante cultivée et un caractère particulier de cette plante pour devenir propriétaire de toutes les plantes qui expriment ce caractère ?

L'Office européen des brevets admet la brevetabilité des variétés végétales

Dans une décision du 25 mars dernier, la Grande Chambre de Recours de l’Office Européen des Brevets a répondu oui. Les brevets de deux sociétés anglaise et israélienne sur les procédés permettant de sélectionner des choux brocoli contenant une certaine quantité d’une substance amère décrite comme anticarcinogène et des tomates dites « ridées » car contenant peu d’eau avaient pourtant été annulés précédemment : il ne s’agit en effet que de croisements naturels.

Les caractères particuliers de ces choux et de ces tomates n’ont pas été inventés, ni fabriqués artificiellement. Nos lois nationales doivent interdire immédiatement ces brevets sur les « traits natifs ». Le Sénat discute d'une loi visant à limiter la liberté des semences. La Confédératiion paysanne occupe ce soir mardi 21 janvier les locaux du GNIS (Groupement national interprofessionnel des semences).

Le Sénat discute d'une loi visant à limiter la liberté des semences

Le syndicat entend protester contre une loi en discussion au Parlement. Cette proposition de loi "sur la contrefaçon", vise à contrôler davantage la liberté de semer. Si vous faites du jardinage, il vous est sans doute déjà arrivé de conserver les graines produites par vos fleurs pour ensuite les ressemer l’année suivante. C’est ce que font encore beaucoup d’agriculteurs : on appelle cela les "semences de ferme". Mais cette pratique n’est que tolérée par la loi : depuis le début des années 1960, les semenciers peuvent protéger leurs variétés grâce à un "certificat d’obtention végétale" (COV). Mais dans les faits, de nombreux agriculteurs gardent une partie de leur récolte pour la semer l’année suivante.

Lille: Les médiathèques relancent l'échange de graines. INSOLITE Le public est invité à retirer des graines dans les médiathèques, et à rapporter les siennes… Olivier Aballain La culture, la vraie, a de nouveau investi cinq médiathèques de Lille.

Lille: Les médiathèques relancent l'échange de graines

Un drôle de présentoir s’est glissé parmi les livres à emprunter : ici, la matière est végétale et se renouvelle à chaque belle saison. Les grainothèques proposent au public de petits sachets de graines à planter… Pendant que d’autres, ou les mêmes, pourront rapporter leur propre production pour en faire profiter les autres. Certaines semences viennent des jardins de la ville L’initiative a été lancée en 2014, à la médiathèque Jean-Lévy du centre-ville, dans la foulée des animations Floralille 3000, et sur une idée de la responsable des actions culturelles. « C’est cohérent avec notre volonté de faire des médiathèques des tiers-lieux, où tout le monde vient se rencontrer, échanger, etc. » commente Lise Daleux, l’adjointe (EELV) en charge du dossier.

Des ateliers jardinage.