background preloader

Snapchat

Facebook Twitter

My Story Snapchat - Lorenzaccio. 2 février 1977 : Franco Zeffirelli qui est un metteur en scène rend compte de la pièce Lorenzaccio.

My Story Snapchat - Lorenzaccio

En effet ce soir se joue la célèbre pièce dont nous verrons les extraits dans la story snapchat de Zeffirelli. Snapchat - Loïc Demey. Snapchat - Barbaut. #SNAPCHAT en 1 dessin ou presque ! #socialmedia. Vu de très loin ...

#SNAPCHAT en 1 dessin ou presque ! #socialmedia

Snapchat, c'est une messagerie éphémère qui permet aux ados et jeunes adultes d'envoyer des photos ultra humoristiques qui ne laisseront pas de traces pour les employeurs au moment de chercher un job. Pas de trace sur Google, ni sur Facebook envahi par les marques et les adultes. A prendre avec modération quand même car il est toujours possible d'enregistrer un snap (terminologie pour photo et vidéo). Snapchat - Perrine Le Querrec. Comment Snapchat a "salopé" l'image sacrée. Pourquoi Instagram a-t-il repris l'esthétique crade de Snapchat ?

Comment Snapchat a "salopé" l'image sacrée

Quand Instagram a décidé de copier Snapchat, la filiale de Facebook n’a pas fait les choses à moitié. J’ai déjà expliqué ici comment Instagram, s’inspirant de son concurrent, a mis de côté le tout-puissant like. Autre transgression, peu relevée : l’appli de photo, qui représentait jusque là la noblesse du partage de photos avec ses fameux filtres, s’est offert à l’esthétique crade de Snapchat. Les stories d’Instragram reprennent quasi exactement l’outil d’édition d’images de Snapchat. Un outil pourtant très rudimentaire : il ne permet d’ajouter aux photos et aux vidéos que du texte, des emojis et des traits de dessin grossiers façon Paint. «L’image a toujours été luxueuse et précieuse» Pour André Gunthert, historien de la culture visuelle à l’EHESS, et auteur de «L’image partagée, l’image numérique», l’arrivée de Snapchat est décisive : Pourquoi Snapchat est-elle l'application favorite des jeunes.

Soumis par INTERNET SANS C... le jeu, 16/06/2016 - 17:29 Snapchat, l'application symbolisée par un petit fantôme, est de plus en plus populaire.

Pourquoi Snapchat est-elle l'application favorite des jeunes

Elle pourrait passer devant Twitter et Pinterest dès cette année en nombre d'utilisateurs outre-Atlantique selon une étude d'eMarketer. En France également, l'application cartonne surtout auprès du public jeune. Snapchat - Des photos de Magnus effacées et retrouvées ! Ce qu'ils partagent, c'est le présent, et leurs passés respectifs se décantent en silence, à l'ombre radieuse de ce présent.

Snapchat - Des photos de Magnus effacées et retrouvées !

" Sylvie Germain, Magnus (fragment 22) Voici des photos perdues de Magnus : il les a prises au cours de sa palpipante vie, les a publiées sur le réseau Snapchat où elles se sont comme il se doit effacées au bout de 10 secondes. Mais comme les souvenirs refoulés du héros, rien ne s'efface jamais complètement et nous les avons retrouvées ! Remonter le cours du temps tout à la fois pour se souvenir, se désencombrer, retrouver la possibilité de vivre : Snapchat serait-il pour Magnus l'équivalent d'un palimpseste visuel ?... « Magnus a un lèger sursaut, il tourne la tête vers la gauche ; son regard capte l’instant où une feuille jaune translucide aussi fine q’une aile de d’insecte, atteint le sol à quelque distance de lui » p256 un vrombissement intense monte dans cette tranchée ; elle grouille de milliers d’abeilles. Snapchat, nouveau terrain de jeu et d'expérimentations des médias français. 20 Minutes, Le Figaro et Le Parisien ont investi l’application de partages de photos éphémères.

Snapchat, nouveau terrain de jeu et d'expérimentations des médias français

Contenus postés et audiences réalisées, le JDN fait le point. Le Figaro, Le Parisien, 20 Minutes… Les principaux quotidiens français n'ont pas attendu que Snapchat leur ouvre sa rubrique Discover pour investir le terrain de l'application de partage de photos et vidéos éphémères. Il faut dire qu'avec près de 10% des Français inscrits, et surtout un tiers des 15-24 ans, en 2015 selon les chiffres de Médiamétrie//Netratings, Snapchat n'est plus une niche qui suscite simplement la curiosité. Rajeunir les audiences. Les mystères de Snapchat expliqués par la science. WEB Snapchat est scruté par les chercheurs en sciences sociales qui s’intéressent à son impact, tout sauf éphémère...

Les mystères de Snapchat expliqués par la science

Annabelle Laurent Publié le Mis à jour le Snapchat n’a plus rien d’anecdotique. La légende voulant que l’appli de l’éphémère soit le royaume du sexting a désormais disparu, ou presque. Romain Cordier : Maupassant 2.0 en lycée pro. Comment le numérique et la créativité peuvent-ils aider des élèves en difficulté à faire vivre une œuvre littéraire ?

Romain Cordier : Maupassant 2.0 en lycée pro

A Pontarlier, Romain Cordier, professeur de lettres-histoire, en donne la démonstration autour d’une nouvelle fantastique de Maupassant. Dans une classe de 4ème à projets, ses élèves ont adapté « Le Horla » de diverses façons : en bande dessinée, via Twitter, en onomatopées et smileys… et même par un roman-photo utilisant le controversé réseau Snapchat ! Cette « pédagogie du détour 2.0 » réduit la distance qui sépare parfois les élèves des savoirs scolaires pour les aider à retrouver le plaisir de la littérature. Elle les conduit à travailler des compétences variées, de lecture, d’écriture, de travail collaboratif, d’utilisation raisonnée des réseaux sociaux : à se construire une identité scolaire et numérique qui soit réellement positive.

Dans quel contexte cette activité a-t-elle pris place ? Quel travail particulier avez-vous mené autour de la bande dessinée ? Comment Snapchat compte devenir le média d’informations des jeunes. Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Direction de la Prospective Snapchat n’est plus l’application de sexting qui a fait au début sa réputation.

Comment Snapchat compte devenir le média d’informations des jeunes

Misant sur la nature éphémère de ses contenus, elle est vite devenue une messagerie puissante et depuis peu une plateforme qui compte bien dépoussiérer l’info pour ses 100 millions de jeunes utilisateurs. Anonyme, intime, invisible ? Pourquoi Snapchat n'est pas vraiment un anti-Facebook - 30 juin 2014. Un défouloir, avec un grand D.

Anonyme, intime, invisible ? Pourquoi Snapchat n'est pas vraiment un anti-Facebook - 30 juin 2014

Jouissif. Exutoire. Libératoire. Les fans de Snapchat parlent de leur jouet comme un vent de liberté soufflant sur les réseaux sociaux. « Facebook, c’est mort » ! Vive Snapchat ! La guerre des images n’aura pas lieu Notre enquête a également révélé un type d’inquiétude moins conforme aux mises en garde des adultes, mais non moins agissante : c’est la crainte de perdre la face, au sens propre, en étant « affiché » - adjectif qui a dans le langage des ados une connotation très négative.