background preloader

Forum 2019

Facebook Twitter

Thomas Pagotto : Quand les élèves deviennent guides historiques. Visiter virtuellement la cité gallo-romaine antique d’Alba la Romaine, c’est aujourd’hui possible. Non grâce à des applications développées par un musée mais grâce aux élèves de plusieurs classes élémentaires et de collège de Rochemaure, du Teil et de St Thomé (07). Un projet ambitieux mais qui n’a pas fait peur à Thomas Pagotto, professeur des écoles, qui s’est lancé dans l’aventure en septembre 2017. Connaissant l’attrait des jeux vidéo sur ses jeunes élèves, il a su profiter de l’opportunité laissée par le jeu Minecraft, jeu extrêmement populaire chez les 8-14 ans. « C’est un champ d’expérimentation idéal, d’autant plus qu’une version « éducation » dotée de fonctionnalités spécifiques à l’enseignement existe » explique le jeune enseignant.

Après des études de sciences politiques et une première expérience professionnelle auprès d’élus, Thomas Pagotto a cherché à « donner du sens à sa vie professionnelle. Pour une meilleure collaboration entre les différents acteurs de l’école. Delphine Litchman : Les SES sur Twitter. Comment nait un réseau enseignant ? De la rencontre d'enseignants comme Delphine Litchman, professeure de SES au lycée Marie Louise Dissard Françoise de Tournefeuille. Avec Twittlycée, elle développe un collectif de professeurs, reliés par twitter et une application, qui réunit SES, histoire-géo, anglais et quelques autres disciplines et systématise la découverte de l'autre. Un espace pluridisciplinaire "Au départ je voulais faire de la veille économique et sociale". Baptisé Twittlycée depuis un an, le projet vit sa vie au gré des inclinaisons de ses membres.

Partager le quotidien de la classe Par exemple la veille économique et sociale réalisée autour de flashs info sur Twitter réalisés par des classes. Mais le réseau fait vivre aussi des classes éloignées au même rythme. A la recherche du commun Twitter semble particulièrement bien adapté à ces échanges, estime D Litchman, notamment avec sa capacité à partager des images et l'obligation de s'en tenir à 140 caractères. F Jarraud Twittlycée. Stéphanie Dubarry : Enseigner le français en classe coopérative. Peut-on amener les élèves à considérer le travail comme plus important que l’évaluation ? Au collège Pasteur à Villejuif, une équipe enseignante a fait d’une sixième une « classe coopérative à évaluation continue ».

Stéphanie Dubarry y enseigne le français. Elle en éclaire ici les principes : « L’objectif est que l’élève soit toujours dans le faire de manière à ce qu’il n’y ait finalement plus besoin d’évaluer régulièrement puisque le professeur observe à chaque séance l’élève en action. Pour cela, il est indispensable que l’élève soit autonome et en activité et cela nécessite des scénarios pédagogiques particuliers. » Avec des conséquences : transformation du bulletin, de l’organisation annuelle, du conseil de classe, nouvelles modalités de travail, apprentissage de l’autoévaluation, représentations de l’Ecole à faire évoluer. Un projet inspirant présenté au 11ème Forum des enseignants innovants … Comment ce projet de « classe coopérative » est-il né ? Et le conseil de classe ? Sophie Dutein : Une nuit d’écriture au collège. Organiser la nuit un événement dans le collège ? Fédérer la communauté éducative autour de l’écriture ? Double défi relevé au collège du Pont de la Maye à Villenave d'Oron en Gironde.

Sophie Dutein, professeure de français, œuvre à ces « Plumes noctambules » : chaque année, entre 19h et 2 heures du matin, les 4èmes-3èmes, les anciens élèves, les adultes de l'établissement, les parents sont invité.es à venir au collège pour tenter d’écrire une nouvelle (ou une BD) à partir de contraintes d’écriture qui ne sont dévoilées qu’au dernier moment. Ce moment partagé autour de la littérature génère une ambiance de fête et de convivialité, tisse des liens entre les générations, fortifie le sentiment d’appartenance : « C'est un projet qui nous permet d'être fiers de nos élèves et de notre établissement, au point d'avoir envie d'y passer toute une nuit !

Au moins ! » Comment ce projet d’occupation du collège est-il né ? Comment se prépare et s’organise cette nuit un peu spéciale ? Gwec'hen Rohoù : L’érosion littorale par le jeu. « Plus une construction est proche de la mer, plus elle rapporte… », mais c’est sans compter sur la montée du niveau marin qui va augmenter l’érosion. Ce jeu conçu comme au Monopoly vise à faire réfléchir les élèves sur les risques de submersion marine.

Gwec'hen Rohoù , enseignant d'histoire-géographie au collège Roland Vaudatin de Gavray (50) est à l’origine de cette production qui permet aux élèves de passer « d'une logique de développement à une logique d'adaptation » et « d'une logique de compétition à une logique de coopération ». Conçu pour être utilisé en classe entière, le jeu permet un travail sur un temps long. Comment se présente votre jeu pédagogique ? Ce jeu, « Agir ou subir ? » est un jeu de plateau représentant de façon schématique une commune littorale. Comme au Monopoly, chaque équipe dispose de ses propres constructions qui lui rapportent de l'argent à chaque tour. Pour quels objectifs ? Concrètement comment peut-on l’utiliser en classe entière ?

Les fiches du projet. Patrice Robin : Jouer en classe pour découvrir l'importance des biens communs. Comment aborder en classe la gestion des biens communs ? Patrice Robin, professeur de SES au lycée agricole F. Garcia Llorca de Théza(66), a conçu un jeu de plateau localisé, L'eau en Têt, sur la gestion de l'eau. Face à des situations de pénurie ou de pollution, les élèves découvrent la nécessité de faire société pour gérer les biens communs.

Une belle expérience d'intelligence collective sur le développement durable. Patrice Robin a présenté son jeu au Forum des enseignants innovants. Un jeu de rôle mis en forme pédagogique Professeur depuis 30 ans, Patrice Robin est agronome de formation et c'est un des éléments qui expliquent son implication dans ce jeu. L'eau en Têt est une adaptation localisée et mise en forme pédagogique d'un jeu de rôle développé par l'Irestea, Wat-a-game. La gestion des biens communs "Le jeu aborde une question de SES qui est la gestion des biens communs", explique P Robin. La nécessité de faire société pour gérer un bien commun Une question vive du monde agricole. Erwan Vappreau : La 3D au service de l'humain en CM1. Grand prix du public au 11ème forum des enseignants innovants, Erwan Vappreau, professeur des écoles à la Roche-des-Grées à Messac (35), valorise les compétences technologiques mais aussi humaines de ses CM1 et CM2.

En alliant mathématiques et impression 3D, il les entraîne à « modéliser et imprimer toute l’année des objets utiles aux autres ». De la prothèse de main aux tableaux du musée des beaux-arts, les idées ne manquent pas et permettent de créer du lien avec de nombreux partenaires. En suivant leur propre cahier des charges, les écoliers prennent également régulièrement la parole devant des adultes pour expliquer leur démarche. Comment résumer votre projet "Makers solidaires" mené en CM1 CM2 ? Ce projet est le fruit de 3 ans de développement d’une méthodologie de projets transdisciplinaires et de mise en valeur pédagogique de compétences technologiques associées aux mathématiques et à l’impression 3D en classe.

En quoi votre démarche est transdisciplinaire ? Site du projet. FEI 11 : Carole Schellinger : Réchauffer le climat scolaire. Comment tenter d’améliorer le climat scolaire dans un collège REP+ ? Comment y développer les compétences psychosociales des élèves ? Carole Schellinger, Conseillère Principale d’Education, et Catherine Guichard, professeure d’Espagnol, s’y efforcent activement au collège Iqbal Masih à Saint Denis. Le but est d’aider les élèves à se sentir mieux au collège, de favoriser motivation et réussite, de développer l’empathie. Les outils sont concrets : fiches de suivi de classe positive, fiches de résolution de conflit, dispositif des « Anges », passeport de la réussite. Comment ce projet de collaboration CPE – Professeure principale est-il né ? Le projet est né d’une évidence. Dans la classe concernée, vous mettez régulièrement en œuvre un conseil d’élèves : avec quels objectifs et selon quelles modalités ? Le conseil d’élève a lieu en heure de vie de classe (toutes les deux semaines) et il dure entre 20 à 30 minutes.

Le choix du porteur de cette fiche est très important. Le site du collège. FEI 11 : Christelle Sjollema : Enquête sur Alan Turing. Comment la machine Enigma peut-elle servir de point d’ancrage pour l’histoire des mathématiques et l'apprentissage du codage ? Les lycéens de Christelle Sjollema, professeure de mathématiques au lycée Jules Supervielle d’Oloron Sainte Marie (64) ont conçu un escape game sur Alan Turing. Avec ses nombreux partenaires scientifiques, ce projet original des élèves a été plusieurs fois primé. « Les élèves ayant fait le choix de ne pas avoir recours au numérique », souligne l’enseignante. Comment se structure le jeu ? Pour quels prolongements pour les lycéens ?

Quelle est l'origine de ce projet mené autour des travaux d'Alan Turing ? Je voulais plonger les élèves de mon atelier dans l’histoire des mathématiques, les aider à faire le lien avec l’histoire et leur montrer des facettes des mathématiques. Ils avaient déjà crée des jeux mais je souhaitais qu’ils travaillent tous ensemble sur un projet, que l’atelier s’ouvre à un plus large public que des scientifiques. Entretien par Julien Cabioch. FEI 11 : Lydia Combeaud-Lunel : Twitter pour apprendre sa géo. Comment s'assurer que les notions d'histoire et de géographie sont bien maitrisées ? Lydia Combeaud Lunel, professeure d'histoire-géographie à Chateaunef en Charente, fait échanger les élèves par Twitter. Mais c'est pour revenir à une découverte basique : oui, ça vaut la peine de passer du temps avec les élèves sur leur compréhension plutôt que courir après le programme.

Son projet a été présenté au 11ème Forum des enseignants innovants. S'exprimer en histoire-géo "Nos élèves s'expriment souvent avec un vocabulaire flou. Twitter s'impose par ses particularités : pouvoir définir des hashtags pour organiser des fils autour de certains mots. Des notions en sketchnotes Après un passage par le programme d'EMC et la rédaction d'une charte d'utilisation de Twitter, les élèves de 5ème (et leurs camarades de 2de) reviennent sur les notions apprises depuis le début de l'année et en font la liste. "Quand ils font le sketchnote ils réactivent les notions vues en cours", explique Lydia Combeaud Lunel. FEI 11 : Leni Cassagnettes : Kadorlirebocoupartou pour apprendre à aimer lire. « Kadorlirebocoupartou », drôle de nom pour un projet présenté au Forum des enseignants innovants ?

Mais pas si étonnant lorsque l’on sait qui le présente. Rédactrice du blog au nom tout aussi original, Maitresseuh, Leni Cassagnettes est une jeune enseignante à l’imagination sans faille. Pas n’importe quelle imagination. Une imagination qui l'invite à innover constamment dans sa pratique. Pour mieux accompagner ses élèves, bien entendu, mais aussi pour ne jamais s’ennuyer. Avant de devenir enseignante spécialisée, maitresse E, Leni s’est essayée à l’enseignement en maternelle, en élémentaire, dans de grosses écoles, dans de plus petites… mais aussi en institut médico-éducatif (IME) ou encore en CLIS (ex ULIS, unité localisée pour l’inclusion scolaire).

Travailler sur la lecture pour réduire les écarts entre les élèves de milieux sociaux différents Alors à la rentrée 2018, la première phase du projet prend vie. Toute occasion est bonne pour lire : la cantine, la récréation… Son blog. FEI 11 : Martial Gavaland : Pour que bouge le lycée. Peut-on transformer les espaces scolaires sans transformer la culture de l’Ecole ?

La réponse de Martial Gavaland, professeur de sciences-physiques, est claire : il faut « péter les cloisons… dans les têtes ! » C’est ce que montre l’expérience du lycée Honoré d'Estienne d'Orves à Carquefou : un lycée livré en 2018 dont l’architecture et le mobilier ont été d’emblée pensés pour favoriser nouvelles mobilités des élèves et nouvelles modalités de travail. Ce qui s’y invente aussi, ce sont de nouveaux contrats pédagogiques, par exemple de circulation des lycéens ou de collaboration entre collègues, qui développent leurs compétences en les partageant, en faisant le récit de leurs pratiques ou en ouvrant leurs classes. Martial Gavaland a présenté ces expériences et réflexions au 11ème Forum des Enseignants Innovants à Paris le 23 novembre 2019. Le lycée Honoré d'Estienne d'Orves de Carquefou est un lycée récent : quelle en est l’histoire ? A nouveau, tout fut autorisé. Le site du lycée. FEI 11 : Sandrine Combret : Un jeu pour comprendre l'esprit scientifique.

Le célèbre jeu de société revisité par Sandrine Combret, enseignante de philosophie au lycée Agricole Nancy-Pixérecourt (54) tient en haleine des collégiens et des lycéens chargés d'enquêter sur un effroyable crime. Entre philosophie et physique-chimie, comment s'articule cette activité pluridisciplinaire ? Organisée sur une plage de pluridisciplinarité à l'année, le projet se décompose en 6 phases et “utilise les avancées scientifiques et demande aux élèves de faire preuve de sagacité”.

Son projet a été primé par le public au 11ème forum des enseignants innovants. C'est quoi un "cluedo scientifique" ? Le cluedo scientifique est une activité pluridisciplinaire (philosophie / physique-chimie) qui permet de mener une enquête policière, comme son nom le laisse entendre, pour travailler sur les notions de preuve scientifique et de démarche scientifique. Il a, d'abord, été élaboré pour un public de lycéens, nos élèves de terminales STAV (Bac technologique agricole).

Dans le Café. FEI 11 : Claire Podetti : Faire de l'histoire avec Convoi77. "L'interdisciplinarité est essentielle dans ce projet. C'est elle qui amène les élèves à prendre conscience des particularités de sa discipline". Professeure d'histoire-géographie, Claire Podetti mène depuis plusieurs années avec ses collégiens du collège Charles Péguy de Palaiseau, un travail de recherche historique sur les déportés du Convoi 77. Un vrai travail de recherche historique qui est aussi un support d'expression littéraire et artistique pour les élèves.

Son travail a été présenté au 11ème Forum des enseignants innovants. Ecrire la biographie d'un déporté A l'origine du projet, l'association d'enfants de déportés Convoi 77 qui invite les établissements scolaires à faire connaitre les déportés du convoi. L'intérêt du projet c'est de pouvoir renouer avec le travail d'archives qui est au coeur de la discipline.

Rejoindre l'humain Les élèves travaillent en groupe sur des éléments de la vie du déporté. Les élèves contactent aussi la famille du déporté. Un travail interdisciplinaire. FEI 11 : Cyril Dussuchaud : Le numérique à sa juste place. "On n'est pas franchement innovant. On se situe dans un axe de créativité. On prend des idées ailleurs qu'on malaxe et qu'on ressort de façon plus personnelle".

C'est une belle définition de l'innovation pédagogique (et des objectifs du Forum des enseignants innovants !) Que donne Cyril Dussuchaud. Professeur d'anglais au collège de Nexon (87), il développe un site pédagogique conçu pour ses élèves mais aussi très visité par ses collègues. Les idées sont simples : poursuivre le cours à la maison, préparer les contrôles, améliorer son niveau par son travail. Des séquences complètes "Au début je n'avais que 25 visites par jour sur le site : mes élèves". Les applications permettent de revoir le vocabulaire ou de travailler la grammaire.

Ouverture aux collègues "J'ai été bercé par le manuel Spring qui commençait chaque chapitre par une double page de présentation du pays", nous dit Cyril. Parfois C Dussuchaud s'offre un plaisir en ligne avec un escape game pédagogique. F Jarraud English Nexon. FEI 11 : Aurélie Malassenet : Une Webradio pour dompter la lecture. FEI 11: Marie Soulié : Une année, un voyage ! FEI 11 : Laurent Bastien : Une classe archéologie au collège. 100 enseignants fêtent la créativité - Panorama FEI11. FEI 11 : 100 pépites pédagogiques mises en lumière. Profs innovants : l’imagination au long cours. FEI 11 : Howard Bennett : Du théâtre en anglais pour le plaisir. FEI 11 : Agnès Henrion : Osons la langue des signes !

FEI 11 - Erwan Vappreau : Makers solidaires. FEI1 Jérôme Guinot : Opération Cousteau. FEI 11 : Céline Canard : Les problèmes de maths ? Un plaisir ! FEI 11 : Caroline Allingri-Machefer : Apprendre à regarder le monde. FEI 11 : Sébastien Verney : Des jeux vidéo en histoire-géo. FEI11 : Paul Kirrage : Des collégiens de Rilleux la Pape à New Delhi. FEI 11 : Alexandre Ribeaud : « Ma classe, dehors ! » FEI11 : Truffes et pédagogie au collège Antoine Courrière. FEI 11 : Emmanuel Vaslin :Vers l’autobiographie collective ? Johann Nallet : Des infographies pour travailler l'oral en histoire-géo. FEI11 : Mickaël Bertrand : Porter l'histoire sur Instagram. FEI11 : Lily Abboudi : Une comédie musicale multilangues pour changer la vie. FEI 11 : Clothilde Jouzeau : « Vivre la coéducation : ouvrir sa classe aux parents » A. Mariottat et I. Rambeaud : L’Odyssée de la liaison CM - 6ème. Marie-Hélène Flament : Un prix Nobel de littérature dialogue avec des 6èmes !

Isabelle Watrinet : Clément l’Aplati, une fenêtre sur le monde. Elodie Lahaye : Emission TV littéraire au collège. Céline Thiery : Ciel ! Des collégiens travaillent avec Snapchat ! Julien Léoni : Quand les enfants poétisent la ville. Site Forum des Enseignants Innovants. Programme FEI11. Forum des enseignants innovants: un antidote à la déprime. Flyer libé.