background preloader

Impression 3D

Facebook Twitter

Micro-capteurs chimique par impression 3D. PSA parie sur l'impression 3D pour fabriquer la structure des véhicules. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

PSA parie sur l'impression 3D pour fabriquer la structure des véhicules

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Institut de chimie. Prototype à l'appui, des chercheurs ont élaboré en une seule étape des micro-capteurs à base de polymères à empreintes moléculaires grâce à une imprimante 3D micrométrique.

Institut de chimie

Une prouesse à cette échelle et sur ce type de composés, que l'on doit à des équipes de l'Institut de sciences des matériaux de Mulhouse (CNRS / UHA), du laboratoire Génie enzymatique et cellulaire (CNRS / UTC) et du laboratoire Intégration du matériau au système (CNRS / Université de Bordeaux). Leurs travaux, publiés dans la revue Advanced Materials, permettent d'envisager des capteurs interrogeables par voie optique ou mécanique et capables de détecter des molécules qui intéressent notamment les domaines pharmaceutique, agroalimentaire, environnemental, sécurité.

Ces micro-capteurs spécifiques sont synthétisés en une seule étape par copolymérisation autour de la molécule-cible de monomères fonctionnalisés – c'est aussi une nouveauté – en vue de reconnaître la molécule à détecter. . * Molecularly Imprinted Polymers. Mines Albi : la fabrication additive version métallisée. Nouvelle branche de la métallurgie, la fabrication additive permet l’élaboration de nouveaux alliages.

Mines Albi : la fabrication additive version métallisée

Les propriétés particulières de ceux-ci intéressent fortement les industriels, en particulier de la filière aéronautique. Mines Albi collabore depuis plusieurs années avec des entreprises pour faire avancer ce domaine prometteur, qui reste encore trop dans l’ombre de l’impression 3D à base de polymères. Au royaume de la fabrication additive, les métaux veulent se faire leur place ! Certes, aux yeux du grand public, les imprimantes 3D de pièces plastiques sont les plus courantes. C’est simple, si vous n’êtes pas spécialiste du domaine, il y a fort à parier que toute démonstration d’impression 3D que vous ayez vue ait été faite à partir de polymères. Des pâtisseries uniques grâce à l'impression 3D. Bien que l’impression 3D n’en soit pas à ses débuts dans le domaine de la gastronomie, la pâtissière Dinara Kasko utilise cette technologie afin de réaliser des créations aussi uniques que gourmandes.

Des pâtisseries uniques grâce à l'impression 3D

Originaire d’Ukraine, Dinara est diplômée de l’Université d’Architecture de Kharkov et utilise son expérience en modélisation 3D pour imaginer des pâtisseries aux formes complexes qui cassent avec les codes classiques. La pâtissière s’inspire des formes de la nature ou de l’architecture Dinara Kasko a trouvé là un moyen pour le moins innovant de mettre en application ses études d’architecture, utilisant l’impression 3D pour offrir des formes inédites à des créations culinaires. La jeune femme de 27 ans qui cuisinait jusqu’alors pour le plaisir est passée par tous les domaines avant de faire de sa vraie passion une profession. D’une école d’architecture à la pâtisserie Elle déclare : “J’essaye de mettre en relation l’architecture, le design et la pâtisserie.

L'Oréal s'associe avec une start-up pour produire des cheveux in vitro. Le géant français des cosmétiques L'Oréal a annoncé mercredi une collaboration de recherche exclusive avec une start-up de Gironde, Poietis, dans l'espoir de parvenir un jour à produire des cheveux in vitro, à l'aide d'un procédé novateur de fabrication additive.

L'Oréal s'associe avec une start-up pour produire des cheveux in vitro

Impression 3D. La technologie mise au point par Poietis, l'impression 3D de tissus biologiques assistée par laser, "pourrait aboutir à l'obtention d'un follicule fonctionnel capable de produire du cheveu, c'est en tout cas l'ambition de L'Oréal et Poietis", selon un communiqué des deux sociétés. Les termes financiers de leur partenariat n'ont pas été divulgués. Le follicule pileux, qui fabrique le cheveu, est un organe particulièrement complexe, de part sa structure, composée de 15 types cellulaires différents, et de son fonctionnement cyclique, explique L'Oréal. Letemps. Impression 3D : un nouveau biomatériau permet de réparer les os. Des ingénieurs américains ont créé un nouveau biomatériau ultraflexible capable de réparer des crânes et des colonnes vertébrales fracturés chez des animaux.

Impression 3D : un nouveau biomatériau permet de réparer les os

Un crâne, une mâchoire ou une hanche à remplacer… L’impression 3D promet de réparer tous les os du corps et s’impose dans la médecine régénérative. Avec cette technologie, les ingénieurs poussent les limites du possible, à l’image de l’os synthétique ultraflexible développé par une équipe de l’université Northwestern (Etats-Unis). Ce nouveau biomatériau, présenté dans Science Translational Medicine vise à révolutionner la chirurgie orthopédique pédiatrique. « Les adultes ont plus d’options thérapeutiques lorsqu’il s’agit de réaliser une implantation, tandis que les enfants ont peu de choix, souligne Ramille Shah, responsable des travaux. Si le chirurgien pose un implant permanent, l’enfant devra subir plusieurs opérations dans sa vie. Une oreille viable fabriquée par impression 3D. C'est le magazine Paris Match qui publie une interview d'Amélie Thiepot, la présidente de Lab Skin Creations, une société spécialisée dans la mise au point d'organes fabriqués mécaniquement.

Une oreille viable fabriquée par impression 3D

On y découvre que la science a fait des progrès immenses ces dernières années. Prenez des cellules de peau, empilez-les les unes sur les autres et vous obtenez un organe parfaitement fonctionnel. Dit comme cela, tout semble facile, mais l'entreprise française a travaillé des années pour mettre au point une sorte de bioencre. Cette solution liquide comprend des fibroblastes, les composants du derme, qui combinés avec des molécules actives permettent, en 20 jours, le temps que tout se combine, d'obtenir des organes vivants.

Ainsi, les chercheurs ont réussi à fabriquer de toute pièce une oreille qu'ils ont pu greffer sur une souris. Organovo travaille sur la bio-impression de tissus de foie humain. Le laboratoire américain Organovo, qui travaille depuis plusieurs années dans le domaine du bioprinting, annonce le lancement de recherches sur la fabrication de tissus de foie humain par impression 3D.

Organovo travaille sur la bio-impression de tissus de foie humain

Une innovation médicale qui pourrait à terme devenir une véritable alternative aux transplantations, alors qu’environ 17,000 américains sont actuellement sur liste d’attente pour une greffe du foie. Organovo imprime en 3D des tissus hépatiques “Nous sommes excités à l’idée d’introduire l’implantation de tissues hépatiques imprimés en 3D pour des premiers tests pré-cliniques. Les résultats sont déjà prometteurs” se réjouit le PDG d’Organovo, Keith Murphy.

L'impression 3D : un grand espoir pour les patients atteints d'ostéome. Le professeur Liu Zhongjun compare une vertèbre en titane usinée selon la méthode traditionnelle et une autre imprimée en 3D.

L'impression 3D : un grand espoir pour les patients atteints d'ostéome

JIAO FENG, membre de la rédaction Dans la zone des chambres de patients du service orthopédique du Troisième hôpital de l'Université de Beijing, se situe un bureau modeste avec sur la porte un écriteau indiquant « Laboratoire d'impression 3D ». Platinium 3D inauguré : la métallurgie se lance dans l'impression 3D. Platinium 3D a été inauguré ce jeudi à Charleville-Mézières par le pôle de compétitivité des matérieux du Grand-Est Materalia.

Platinium 3D inauguré : la métallurgie se lance dans l'impression 3D

La plateforme de cinq machines permettra à l'industrie métallurgique régionale de se lancer dans la révolution numérique. Finies la fonderie et les coulées d'acier. Désormais les pièces métalliques s'impriment. Un parc de quatre machines, Platinium 3D, a été inauguré ce jeudi à Charleville-Mézières. Il permettra aux 76 entreprises du pôle de compétitivité Materalia de se lancer dans l'impression 3D. Première mondiale : des Israélien... 3-D-Printed Kidney Parts Just Got Closer to Reality. Using 3-D printing, scientists have created tiny, intricate tubes that work like key components of real kidneys. Many more steps are needed before they can make artificial kidney replacement parts, but the result is important because it means that for the first time researchers have used 3-D printing to make kidney tissue that functions like the real thing. The inventors say that in the near term the artificial tissue could be used outside the body to assist in people who have lost renal function, and for testing the toxicity of new drugs.

Researchers have been trying to create artificial kidneys for more than 20 years, but re-creating a kidney’s complex three-dimensional structure and cellular architecture, which are crucial to its function, is extremely challenging. Still, the need is urgent. Roughly 10 percent of the world’s population suffers from chronic kidney disease. La Propriété intellectuelle et l’Impression 3D : rencontre du 3ème type. Articles liés Thierry Charles La Fédération de la Plasturgie et des Composites considère la « Fabrication Additive » comme un outil qui va révolutionner l’industrie en changeant radicalement nos moyens de productions. Cet essor doit en effet être perçu comme une véritable opportunité pour la Plasturgie, puisque 80% de l’activité d’Impression 3D consiste à transformer de la matière plastique. (1) C’est dire l’importance pour les acteurs de notre filière de maîtriser pleinement les différents aspects de ce mode de fabrication très spécifique, qu’ils soient techniques ou juridiques. (2) Un grand nombre d’entreprises produisent déjà des biens physiques à la façon dont un logiciel produit de l’information dans les formats vidéo, audio et texte.

Cela s’appelle l’Impression 3D et c’est le modèle de « production manufacturière qui accompagne une économie d’Internet des objets », selon Jeremy Rifkin. Les médias du groupe Finyear. Une semaine d’impression 3D #42. Programme chargé pour cette 42ème semaine d’impression 3D : nouvelle méthode d’impression 3D pour les chaussures Reebok, des drones solides imprimés en 3D, les imprimantes 3D Ultimaker 3, l’envol de 3D Slash dans le nuage de Google Drive, retour d’expérience sur le PVA/PHA Colorfabb, évolution du robot InMoov, des cheveux imprimés en 3D et un pack de traduction en français pour le logiciel Octoprint.

Liquid Factory, les chaussures imprimées en 3D par Reebok Afin de affranchir des contraintes liées à la conception par moulage des semelles de leurs chaussures, Reebok a développé un nouveau procédé baptisé Liquid Factory. Cette nouvelle technique d’impression 3D à base de liquide composé d’uréthane donne lieu à une première série (limitée à 300 exemplaires vendus 190 $) de baskets, les Reebok Liquid Speed. Les "makers" ont rendez-vous à Lille ce weekend. Par Oriane Doro C'est en 2015, lors de l'ouverture du fab lab de la Maison Folies Moulins, que le mouvement des "makers" a fait son apparition à Lille. Très vite, l'atelier ne désemplit plus. Si bien que cet espace éphémère est toujours ouvert aujourd'hui, sous le nom désormais d'"atelier des bricoleurs".

Comment l'impression 3D pourrait venir à bout des maladies cardiaques. #Innovation #Newmaterials #Sensors #3Dprinting @SERI_Montreal. Comment-l-impression-3d-accelere-le-biomimetisme-dans-l-industrie. L’arrivée à maturité de l’impression 3D, en particulier son usage pour le prototypage, participe au développement du biomimétisme dans l’industrie. C’est l’hypothèse qu’explorent les analystes d’Alcimed, un cabinet de conseil spécialisé dans les sciences de la vie, la chimie, les matériaux, l'énergie et l’aérospatial. « Il s’agit encore de R&D, tempère Vincent Pessey, responsable de l’étude chez Alcimed. Mais plusieurs industriels nous questionnent sur ce sujet. " Le biomimétisme, comme la bioinspiration, n’est pas un sujet nouveau. Le terme désigne la reproduction – à l’identique ou inspirée - de systèmes, de matériaux ou de processus observés dans la nature pour une utilisation liée aux activités humaines.

D’abord centré sur les formes observées, la recherche s’attaque désormais à s'inspirer des structures, surfaces, et leur fonctionnalités associées que l’on trouve dans la nature. Réaliser des formes auxquelles on n’avait pas accès avant. Sony s'intéresse de près à l'impression 3D. La bio-impression : Un marché en croissance de 36% d'ici à 2022. Fabriquer des tissus vivants grâce à la bio-impression. Des follicules de cheveux imprimés en 3D, parce que nous le valons bien. Auto/Moto : Divergent 3D veut révolutionner la fabrication automobile par impression 3D – Additiverse.

Fabrication Additive - Midest. Announced today - $ONVO signs exculsive distributor agreement with Cosmo Bio for our NovoView Preclinical Services. Désormais, même les organes imprimés en 3D peuvent saigner - Sciences. Fabrication additive métallique : Décryptage d’une technologie de fabrication à fort potentiel. 3D bioprinter making living human skin developed by scientists. Impression 3D : les industries les plus concernées, aujourd'hui et demain - Plus grand, Plus fort. La France fait bonne impression dans la 3D. L'intelligence artificielle pour booster l'impression 3D.

La première prothèse trachéo-bronchique conçue par des technologies 3D. Des vaisseaux sanguins imprimés en 3D grâce à un système d'impression 3D par UV ! La NASA développe une pièce d'une grande complexité en impression 3D - Ze Small Factory. Women in 3D Printing - #3DTalk Paris. Les organes imprimés ouvrent une nouvelle page de la médecine, Sciences & Prospectives. Korben a un rendez-vous particulier ce matin chez son cardiologue : il doit vérifier que la valve artificielle qui lui a été implantée il y a quelques semaines est bien vascularisée.

A ce stade, le tissu devrait avoir colonisé la zone nécrosée du muscle. Si c'est bien le cas, il rentrera chez lui avec un coeur de jeune homme que son médecin a imprimé à partir d'une bioencre composée de ses propres cellules… Projeté en l'an 2263 dans « Le Cinquième Elément », de Luc Besson, ce scénario de bioreconstruction pourrait devenir la routine en clinique bien avant, à échéance de moins de trente ans selon certains scientifiques.

Les travaux, qui mobilisent dans le monde plus de 80 équipes, ont en effet pris un tournant significatif ces derniers mois avec les avancées de l'impression 3D dans le domaine médical. Cette technologie permet aujourd'hui de réaliser des prothèses sur mesure, comme des implants dentaires ou des hanches. Le premier nanosatellite russe imprimé en 3D a été lancé. Lancé jeudi 31 mars 2016 depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, le vaisseau russe Progress MS-02 embarque avec lui le premier nanosatellite russe imprimé en 3D à l’Université polytechnique de Tomsk, il a rejoint l’ISS avec succès. « Le satellite Tomsk-TPU-120 est destiné à tester les nouvelles technologies dans le domaine des matériaux spatiaux (…).Le satellite transmettra un message de félicitation en 11 langues aux habitants de la Terre à l’occasion du 120e anniversaire de l’Université de Tomsk qui sera célébré en mai prochain« , a indiqué l’administration régionale.

Les risques sous estimés de l'impression 3D. Imaginez un monde où une marque pourrait publier le plan numérique d'un produit, par exemple une pièce détachée automobile, sur une plate-forme web : le client pourrait alors choisir un plan spécifique, sélectionner un fabricant et se faire expédier directement la pièce. Ce n'est là que l'une des possibilités qu'offrira à l'avenir le monde de l'impression en trois dimensions (3D) et, même si cela ressemble à de la science-fiction, les progrès rapides de cette technologie nous rapprochent de ce scénario.

L'impression 3D révolutionne déjà l'industrie et l'artisanat : la preuve en images. MX3D bridge. Des scientifiques chinois ont réussi un test d'impression 3D en microgravité. Une première oreille fonctionnelle imprimée en 3D. Atteinte d’une malformation congénitale de l’oreille externe, la petite Maia Van Mulligan devrait être la première patiente à recevoir une oreille fonctionnelle imprimée en 3D en partenariat avec les chercheurs de la Queensland University of Technology (QUT).

Soutenu par la fondation Hear and Say, le projet devrait permettre à l’australienne âgée de seulement deux ans et demi de retrouver une audition complète ainsi que la forme parfaite de son oreille gauche. Bateaux en impression 3D : innovation en marche ! Livrea yachts : 2 associés modernes pour réinventer le patrimoine La société Livrea Yachts a été fondée par deux jeunes italiens, Francesco Belvisi et Daniele Cevola. Leur but initial était de sauver un bateau du patrimoine de leur île de Pantelleria, la lancia pantesca. Bientôt, un village entier imprimé en Italie.

Bientôt un village entier imprimé en Italie. VIDEO. Le mouvement des makers a-t-il pris en France? Ötzi, l’homme des glaces, reproduit en impression 3D avant de partir en tournée. La technologie moderne permet beaucoup de choses, comme de créer la réplique d’un corps momifié datant de 5300 ans afin de le dévoiler à un plus large public. Ce corps momifié, c’est celui d’Ötzi, surnommé l’Homme des glaces, qui fut sans doute assassiné voilà plus de 5000 ans, et qui a été trouvé par le plus grand des hasards en plein coeur des Alpes en 1991, à plus de 3000 mètres d’altitude.

Print'hand : une main bionique pour les personnes qui en ont perdu l'usage. La plus grande imprimante 3D industrielle par Voxeljet - Additiverse. Rien n'arrêtera le mouvement Maker. 6 mai - L'impression 3D : au-delà des reportages spectaculaires, où en est-on exactement - Mamri. Un ovaire imprimé en 3D pour lutter contre l’infertilité - Additiverse.

Quand Nano rencontre 3D! L’imprimante 3D à l’échelle moléculaire : première mondiale bientôt disponible au CRIQ – Commerce Monde. Une prothèse imprimée en 3D aux Jeux de Rio. La propriété à l’ère des biens imprimables : impression 3D et propriété intellectuelle sont-elles compatibles? - C2 Montréal. Les Pays-Bas lancent un centre de recherche dédié à l'impression 3D. Rencontre avec Nicolas Bard, un «fabriqueur made in Montreuil» Conférence "Impression 3D, l’usine du futur. Quelles formes d’entreprises et d’économies ?", le 15 juin 2016. HP veut pousser l’impression 3D dans les usines, Industrie lourde. Un crâne de bébé imprimé en 3D afin de préparer une opération. Bio-impression 3D de tissus cutanés : des techniques de plus en plus performantes. Et voici le premier animal artificiel créé en compilant l’impression 3D et la génétique. Intelligence des objets connectés et impression 3D: l'Ile-de-France lance un appel à projets.

Biomodex propose la chirurgie personnalisée... par impression 3D. Le maquillage en impression 3D, l'avenir des make up addicts avec Foreo, Mink et Adorn !! 5 year old gains a 3Dp hand with UnLimbited potential. La NASA se lance dans la production d’objets imprimés en 3D Made in Space ! Impression 3D : General Electric poursuit sa mue en s’offrant deux start-up, Industrie lourde. Impression 3D: la santé, un marché à plus de 2 milliards de dollars en 2020. L’imprimante 3D au service de la cancérologie. Le marché de l'impression 3D dans le médical évalué à $2,3Mi. Impression 3D : l’habitation du futur se précise.

#FoodTech : Rennes pourrait accueillir le premier laboratoire d'impression 3D alimentaire. Du cartilage imprimé en 3D. Claye-Souilly : avec leur imprimante 3D, ils réalisent une prothèse de main à 30 € Aux Merveilles d'Alice – le blog. Le cœur et la vie d'un bébé de neuf mois ont été sauvés grâce à une imprimante 3D. Amputation : des nez en silicone imprimés en 3D - Techno (8698) Lyon : un labo imprime de la peau en 3D, demain des organes ? Poietis lève 2,5 millions d'euros pour i... L'impression 3D en plein essor dans la santé (étude) Le Blog de l'imprimante 3D Professionnelle: [Info] General Electric imprime en 3D une turbine miniature à vapeur pour le dessalement de l'eau. Plus de 500,000 pièces déjà imprimées en 3D chez Ford. Le salon de l'impression 3D à Lyon-Eurexpo, en octobre 2016, devrait imprimer son leadership.

CES de Las Vegas : les clones 3D d’Anatoscope séduisent les acteurs médicaux. Une exposition dédiée à l'impression 3D à Paris. Qu’est ce que c’est qu’une imprimante 3D et quel rapport avec la médecine ? – Blog du Dr Cécile Monteil. Forte croissance des dépenses en impression 3D en Europe. This 3D bioprinter can make human-sized ear, muscle, and bone tissues. 8⃣[#Impression3D] Cette machine fabrique des tissus humains prêt à être greffés #FlashTweet. Les chercheurs créent une imprimante 3D pour imprimer des organes humains. Cette nouvelle technique d’impression 3D pourrait révolutionner l’architecture de demain. L'étrange projet européen pour nourrir les personnes âgées par impression 3D.

Science et vie. Votez pour POIETIS sur www.wiseed.com. 4 secteurs que l'impression 3D va révolutionner. La Région Auvergne investit 6,3 millions d'euros dans l'impression 3D métal. Cancer du rein : l'impression 3D au service de la précision chirurgicale. L’impression 3D peut désormais créer la vie.