Réflexion // Société

Facebook Twitter

Twitter

The World of Social Media 2011. Les réseaux sociaux ne sont plus « non grata » dans l'entreprise. Selon une étude réalisée par Cisco auprès d’étudiants et de jeunes diplômés, 56% d’entre eux seraient prêts à refuser un emploi si l’entreprise leur interdisait l’accès aux réseaux sociaux. 33% iraient même jusqu’à accepter d’être payés moins pour jouir de ce « droit ». « C’est sûr, je me sentirais privé », explique Romain Corraze, jeune diplômé d’école de commerce. « Mais refuser un poste...

Les réseaux sociaux ne sont plus « non grata » dans l'entreprise

Je n’irai pas jusque-là ! "Kony 2012" ? Connais pas. Formation pour les ONG : "Internet au service de la solidarité" Comment devrions-nous gouverner Internet ? Le Forum Global INET 2012. [Liens en anglais] Le forum Global INET 2012 est une conférence internationale de trois jours, où sera célébré le vingtième anniversaire de l’Internet Society.

Comment devrions-nous gouverner Internet ? Le Forum Global INET 2012

Le forum se tiendra du 22 au 24 avril 2012 à Genève, en Suisse. Le programme de la conférence comprend des tables rondes et des interventions d'experts d'Internet (technique, politique) et d'autres chercheurs sur des questions essentielles à la santé et à la vitalité de l'Internet. Par ailleurs, seront proposés trois parcours parallèles d'ateliers, consacrés à des sujets clés tels que la vie privée, la neutralité du Net, IPv6, la sécurité, les contenus numériques et l'innovation, les droits humains et la liberté d'expression, parmi d'autres questions qui auront un impact certain sur la stabilité, la croissance et la portée mondiale d'Internet.

Voici les trois flux vidés des rencontres. Vidéo : “Les médias sociaux ont dévoré nos vies” Chili : Reboiser la Patagonie avec les médias sociaux. SocialCamp Russie : crowdsourcing et données publiques. [Liens en russe, sauf mention contraire] Du 7 au 9 septembre s'est tenue à Moscou la “non-conférence” SocialCamp Russia.

SocialCamp Russie : crowdsourcing et données publiques

Trois journées pendant lesquelles les activistes ont parlé de leurs projets destinés à améliorer l'accès à l'information, la compréhension mutuelle entre les personnes ou le développement du caritatif, entre autres. Le Teplitsa ["la serre"] des technologies sociales a organisé une section « Projets Internet citoyens et sociétaux : success stories », durant laquelle les concepteurs d'applications mobiles citoyennes et de plateformes Internet non commerciales ont raconté l'histoire de la naissance et du développement de leurs projets. Un justicier sur la Toile. De plus en plus de particuliers victimes de vol traquent eux-mêmes les malfaiteurs et recouvrent leurs biens en utilisant notamment les réseaux sociaux. 25 Septembre 2012 | Partager : Jake Gillum adorait son vélo de course en fibre de carbone.

Un justicier sur la Toile

Lorsque, au début du mois, on le lui a volé à Portland (Oregon), il s’est juré de le récupérer. Mon iPhone a photographié son voleur, la BAC est contente. Dimanche matin, je rentre d’un anniversaire fatigué et un peu éméché.

Mon iPhone a photographié son voleur, la BAC est contente

J’attends sur le quai de la ligne 4 à Châtelet (Paris) en direction de porte de Clignancourt avec de la musique, les écouteurs dans les oreilles et le smartphone dans la poche intérieure de ma veste. Deux individus s’assoient de chaque côté de moi et, le temps se faisant long à attendre le métro, l’un des deux commence à me parler. A 5h45, le métro arrive et je m’engouffre dedans, pressé de rejoindre mon lit. Soudain, plus de musique Making-of. Libre accès : les chercheurs défendent leurs travaux et l’esprit d’Internet. Au cours des dix dernières années, les contestations se sont multipliées dans les milieux de la recherche académique.

Libre accès : les chercheurs défendent leurs travaux et l’esprit d’Internet

Depuis peu, elles paraissent converger vers un mouvement de fond unique et irrépressible. On pourrait presque parler d’une révolution scientifique au sens littéral : il ne s’agit pas de proposer une nouvelle représentation de l’homme et du monde, mais de remettre radicalement en cause les structures économiques et sociales de l’activité scientifique. En février, l’hebdomadaire anglais The Economist tentait de résumer cette révolte multiforme en une seule expression : le « printemps académique ». Faux avis : comment des agences pros dupent les internautes. Internet : virus démocratique. France: L’incroyable potentiel du web. MSN disparaît au profit de Skype : ma lettre d'adieu. Microsoft a décidé d'abandonner sa célèbre messagerie au profit du logiciel d'appel en ligne Skype (DR).

MSN disparaît au profit de Skype : ma lettre d'adieu

Cher MSN Messenger, C’est fini, avec toi s’envole une partie de ma vie numérique. Quand je t’ai vu arriver en 1999, j’ai tout de suite su que toi et moi, on allait faire de grandes choses. Internet, ça change la vie ! Tant pis pour les élites. Tribune Un des problèmes majeurs qu’on rencontre, quand on essaie de comprendre l’impact d’Internet dans nos sociétés, c’est de prendre le recul nécessaire : il est si difficile d’imaginer notre vie sans lui qu’on n’arrive pas à voir ce qu’il change.

Internet, ça change la vie ! Tant pis pour les élites

Il nous manque la possibilité de comparer notre monde à un monde sans réseau informatique global pour appréhender vraiment tout ce qu’il a changé et tout ce qu’il changera. Il est plus facile – du coup – de tenter l’exercice de l’allégorie. Il était une fois. Médias : Cet article s’autodétruira. Ce 7 décembre paraît le dernier numéro du Financial Times Deutschland.

Médias : Cet article s’autodétruira

De son côté, la Frankfurter Rundschau est insolvable. Pour le blogueur Sascha Lobo, c’est la conséquence d’une tendance de fond : l’information devient un flux et a démodé les articles figés dans le temps. "Don’t shoot the messenger", dit un dicton anglais. "Ne punissez pas le porteur de mauvaises nouvelles". Facile à dire, plus difficile à faire. Google, la bonne nouvelle. Noël avant l’heure !

Google, la bonne nouvelle

La presse belge francophone a-t-elle vraiment réussi à faire payer Google ? Les partisans en France d’une « loi Google » l’avaient claironné un peu trop tôt. France : OWNI, le site indépendant de journalisme de données, menacé de fermeture. [Tous les liens de ce billet renvoient à des pages en français, sauf mention contraire.] La nouvelle de la fermeture imminente d’OWNI, un média web indépendant français spécialisé en journalisme de données, est tombée la semaine dernière. Connu pour son étroite collaboration avec WikiLeaks, OWNI a notamment développé l’application WarLogs [facilitant la consultation des documents dévoilés par Wikileaks] et réalisé d’intéressantes analyses sur les Spy Files. En outre, le site a effectué un travail régulier d’information sur des sujets tels que la surveillance, la gouvernance d’Internet et la liberté d’expression en ligne.

La disparition du site sous sa formule actuelle relance un débat ouvert depuis plusieurs années en France : quel modèle permettrait à un média en ligne souhaitant traiter l’actualité de manière indépendante d’être viable ? « Crise et Web ont généré une très large économie de la débrouille » Diouldé Chartier dirige D’Cap Research, un cabinet d’étude sur les comportements des Français. D’Cap a mis en place un « observatoire système D » pour étudier leurs changements d’attitude face à la crise. Comment les Français s’adaptent-ils à celle-ci ? Comment se débrouillent-ils pour moins en souffrir ? L’équipe de D’Cap a analysé des milliers de conversations sur des forums (Doctissimo.fr, AuFeminin.com, mais aussi Rue89...) et interrogé en profondeur, pendant plusieurs heures, une trentaine de Français modestes.

L’Union européenne renforce les règles relatives aux exportations de technologies de surveillance. « Il est inacceptable que les régimes syrien et iranien puissent utiliser des technologies européennes pour violer les droits de l’homme. » Marietje Schaake Renforcement des règles Pourtant, l’Union européenne semble avoir finalement accepté de renforcer les règles ayant permis ces exportations.