background preloader

Afghanistan

Facebook Twitter

Humanity House. Untitled. Ten years on from the start of the western intervention in Afghanistan, Afghan women are facing an uncertain future. Women have strived for, and made important gains, since the fall of the Taliban in 2001, including in political participation and access to education, but these gains are fragile and reversible. As security deteriorates across the country, violence against women is also on the rise. Both the Afghan and US governments are attempting to engage in parallel talks with the Taliban to reach a political solution to the conflict before the international military forces withdraw by the end of 2014.

The assassination of the government’s top peace broker, former Afghan President Burhanuddin Rabbani, in September 2011 underscores how difficult peace and reconciliation will be to achieve in Afghanistan. There are no short cuts to peace in Afghanistan. L'Afghanistan peut compter sur la communauté internationale jusqu'en 2024. "L'Afghanistan et la communauté internationale sont fortement engagés pour renouveler leur partenariat pour la prochaine décennie", après le retrait des troupes de combat de l'Otan de ce pays fin 2014, selon les conclusions finales de la Conférence de Bonn publiées lundi. En contrepartie de la promesse d'un engagement international, l'Afghanistan compte lutter de façon décisive contre la corruption, mettre en oeuvre des réformes pour améliorer le régime et conforter la démocratie avec la participation de la société civile, selon ce communiqué.

"Combattre la corruption, une façon juste de gouverner, c'est ce que les Afghans peuvent attendre d'un gouvernement élu", a déclaré Salmai Rassoul, ministre afghan des Affaires étrangères, au cours de la conférence de presse finale. "Une façon juste de gouverner ce n'est pas simplement pour faire plaisir à nos amis -- c'est notre devoir démocratique pour notre peuple", a-t-il dit. Pas de chiffre. AFGHANISTAN • De l'aide jusqu'en 2024. Süddeutsche Zeitung 6 Décembre 2011 | Partager : "La communauté internationale a promis à l'Afghanistan de continuer à l'aider jusqu'en 2024, rapporte le journal, en demandant en contrepartie des réformes de la part du gouvernement à Kaboul. " Le 5 décembre se tenait à Bonn, en Allemagne, la conférence internationale sur l'Afghanistan, en l'absence du Pakistan – qui avait décidé de la boycotter en réaction à la récente bavure de l'Otan sur son sol –, et des talibans.

Aucun chiffre concret n'a été avancé. Une conférence des donateurs aura lieu en juillet 2012 à Tokyo. L’Afghanistan tel qu’on ne le montre pas. [Les liens sont en anglais] Dix années de guerre et de terrorisme ont classé l'Afghanistan parmi les pays les plus dangereux au monde. Malgré les progrès faits depuis l'éviction des Talibans en 2001, la plupart des médias se focalisent seulement sur des sujets négatifs tels que les explosions de bombes, les victimes ou encore les attaques suicides. Les reportages montrent des photos terrifiantes, et en conséquence, la plupart des gens ne veulent pas visiter ce pays déchiré par la guerre, mais pourtant magnifique. C'est là-dessus que tranche le travail d’Antony Loveless, un journaliste et photographe britannique indépendant. Depuis mars 2012, Loveless a posté sur Twitter des photos de ses différents voyages en Afghanistan, utilisant le hashtag qu'il a inventé, #TheAfghanistanYouNeverSee.

En parlant à Global Voices à propos du hashtag, Loveless explique: La petite fille dans le lac. Se rafraîchir sous le soleil impitoyable de midi. Un enfant afghan semble prêt à être filmé. Des Afghanes ont manifesté à Kaboul après l'exécution filmée de l'une d'elles. La victime, Najiba, 22 ans, a été abattue d'une dizaine de coups de fusil devant plus d'une centaine d'hommes, rassemblés pour assister à sa mort dans un petit village de la province de Parwan, à une centaine de kilomètres au nord de Kaboul. L'exécution sommaire a eu lieu après récitation de versets coraniques condamnant l'adultère. Elle a été célébrée aux cris de "Longue vie à l'islam" et "Longue vie aux moudjahidine".

Les autorités afghanes ont indiqué que les bourreaux étaient des talibans, coutumiers de ce genre de châtiments alors qu'ils étaient au pouvoir (1996-2001). "Nous voulons la justice", ont scandé les protestataires, qui ont marché entre le ministère des Femmes et la place Zanbaq, à quelques centaines de mètres de la présidence. "L'exécution d'une femme par les talibans était un crime. Agir, pas seulement s'émouvoir Des crimes odieux perpétrés contre des femmes sont rapportés chaque mois en Afghanistan, surtout dans les campagnes régies par les traditions.

En Afghanistan, le jeune Parweiz Sangari est à la rue. Afghanistan: La vidéo d’une exécution pour adultère suscite l’indignation. [Liens en anglais sauf mention contraire] Au début de juillet, une femme afghane a été exécutée en public dans un petit village de la province de Parwan, à environ une heure de route de la capitale Kaboul. La jeune femme de 22 ans aurait été tuée après que deux talibans locaux puissants – affirmant tous les deux avoir eu une relation sexuelle avec elle – l'aient accusée d'adultère.

Une vidéo amateur [Avertissement : images explicites] de l'exécution, obtenue par Reuters, montre un vieil homme couvert d'un turban réciter des versets du Coran et déclarer : “Nous ne pouvons pas lui pardonner, Dieu nous dit de l'achever, Juma Khan, son mari, a le droit de la tuer.” La femme vêtue d'une burqa est ensuite abattue à bout portant, tandis que quelque 150 hommes barbus présents à l'exécution applaudissant sa mort en criant: “Dieu est grand”, “Vive les moudjahidines”[un terme par lequel les talibans se désignent eux-mêmes]. Najiba, une jeune afghane de 22 ans est exécutée par son mari. Tentative de censure et intimidations contre deux médias.

Reporters sans frontières dénonce la tentative de censure subies par l’agence de presse Pajhwok Afghan News et la station Radio Killid, après la diffusion d’informations concernant des échanges de tirs entre les hommes de main de deux députés, dans un hôpital de Kaboul, le 25 juillet 2012. La directrice du groupe de presse Killid Group, Najiba Ayubi, a par la suite été victime d’intimidations. "L’ingérence du pouvoir dans les activités de Radio Killid et de Pajhwok Afghan News est illégale et constitue une atteinte directe à l’indépendance de ces deux médias. Aucun responsable ou élu ne doit abuser de son pouvoir pour censurer des informations critiques à son égard et nuire ainsi à la liberté de la presse” a déclaré Reporters sans frontières.

Le 25 juillet 2012, un homme aux ordres du député Mulavi Tarakhel s’est rendu dans un hôpital de la localité de Pul-i-Charkhi, à Kaboul, pour passer un examen médical. Afghanistan: six avions détruits dans l'attaque de la base du prince Harry. Six avions de combat américains ont été détruits et deux ont été endommagés "de façon significative" lors de cette attaque des talibans, a annoncé dimanche la force de l'Otan (Isaf).

Les dégâts contre le camp Bastion, dans la province du Helmand, sont encore plus importants qu'on le pensait, trois postes de ravitaillement ayant également été détruits et six hangars d'avions ayant été atteints, selon un communiqué. L'assaut à l'arme légère et à l'aide d'obus et/ou de roquettes contre le camp Bastion a été très violent et long, selon plusieurs sources sécuritaires. D'après le major Adam Wojack, porte-parole de l'armée américaine, les combats ont commencé à 22H15 (locale, 17H45 GMT) vendredi pour s'achever samedi matin. Selon Sayed Malook, le chef de l'armée afghane dans le sud, les derniers coups de feu ont été tirés vers 2H30 - 3H00 (22H00 - 22H30). "Tout autour de la base, il y a un grand champ de blé, dans lequel ils se sont cachés.

Dégâts importants. Les Afghans ont fait preuve de retenue après le film anti-islam. Ce billet fait partie de notre dossier central sur les relations internationales et la sécurité L’Afghanistan a bloqué l'accès à YouTube le 12 septembre 2012, après que la bande-annonce (note : la vidéo a été retirée) du film très controversé l'Innocence des musulmans a été diffusée en ligne. Le film aurait été produit par Nakoula Basseley Nakoula, un Copte américano-égyptien, et dépeint le prophète Mahomet comme un coureur de jupons et un religieux dévoyé. Cela a suscité des protestations dans plusieurs pays musulmans et a entraîné l'assassinat de l’ambassadeur américain et trois autres diplomates américains en Libye. [Liens suivants en anglais et farsi] – Le président afghan Hamid Karzai a dit que les cinéastes avaient commis un « acte diabolique » et que la liberté d'expression ne permet pas d’insulter l'Islam.

Erreur Youtube. « Vous tentez d'accéder à un site dont le contenu est en violation et en contradiction avec les lois et règlements de la République islamique d'Afghanistan. Afghanistan: une jeune femme décapitée pour avoir refusé de se prostituer. Mah Gul, 20 ans, a été tuée après que sa belle-mère eût essayé de la faire coucher la semaine dernière avec un homme à Herat (ouest), a indiqué à l'AFP Abdul Ghafar Sayedzada, le chef de la police provinciale, ajoutant que "la belle-mère, le beau-père, le mari et l'assassin" présumé de la victime avaient été arrêtés.

La jeune femme s'était mariée quatre mois plus tôt. Sa belle-mère avait déjà essayé à plusieurs reprises de la forcer à se prostituer, selon M. Sayedzada. Le meurtrier présumé, Najibullah, a déclaré lors d'une conférence de presse organisée par la police avoir été trompé par la belle-mère, qui lui avait enjoint de tuer Mah Gul parce qu'elle était une prostituée. De nombreux cas de violences envers les femmes "Il était environ 2H00 du matin quand le mari de Gul est parti travailler à sa boulangerie.

"Mais au moins, dans le cas de Gul, nous sommes heureux que le meurtrier ait été arrêté et traduit devant la justice", a-t-il poursuivi. WEBDOC • Les “vidéo-lettres” de trois jeunes Afghanes. Munies de simples caméscopes de poche, elles ont capturé leur quotidien à Kaboul. Leur but : raconter leur pays autrement qu’en parlant de la guerre. Un véritable défi. Nous sommes l’avant-dernier jour du 14e Festival international du film de Bombay [qui a eu lieu du 18 au 25 octobre]. Un public composé en majorité d’étudiants est venu assister à la projection d’une série de courts-métrages afghans. Après le dernier film, l’un des réalisateurs, un cinéaste afghan indépendant de 24 ans, se propose de répondre aux questions de l’assistance.

Hussaini explique que la plupart des explosions et des bombardements entendus à Kaboul se produisent en réalité loin de la ville. C’est alors qu’une jeune voix féminine monte de la première rangée, dans l’auditorium plongé dans l’obscurité. Jusqu’ici, les trois Afghanes ont réussi à filmer neuf minidocumentaires, ainsi qu’une vidéo plus longue qui a été projetée à Bombay.

L’opération offre un tableau intéressant de la vie de jeunes femmes à Kaboul. Kaboul: douze morts dans une attaque suicide, dont huit Sud-Africains. "Notre mission à Islamabad au Pakistan, qui est également accréditée en Afghanistan, nous a informé que huit Sud-Africains se trouvaient parmi les morts de l'explosion survenue à Kaboul tôt ce matin" a déclaré Nelson Kgwete, porte-parole du ministère des Affaires étrangères sud-africain. Le bilan fait état de neuf étrangers et trois Afghans tués dans cet attentat. Le contingent belge chargé de la protection de l'aéroport international de Kaboul n'est pas touché. "Les Belges n'ont pas été concernés" par l'attentat, a précisé le ministère de la Défense. Un attentat suicide à la voiture piégée "A environ 06H45 un kamikaze a fait exploser sa voiture sur la route de l'aéroport dans le district 15. Neuf travailleurs étrangers et trois Afghans sont morts, deux policiers ont aussi été blessés", a indiqué la police dans un communiqué.

Un premier bilan émanant de sources sécuritaires afghanes et occidentales avait fait état de neuf étrangers morts et d'un ou deux Afghans décédés. Belga. Afghanistan: le prince Harry à l'abri après l'attaque des talibans. Deux militaires américains ont été tués durant l'assaut lancé vendredi soir par des insurgés afghans contre cette base de l'Otan située dans la province du Helmand. "Des dispositions supplémentaires" ont été prises pour protéger le troisième héritier dans l'ordre de succession au trône britannique qui effectue actuellement sa deuxième mission en Afghanistan, a précisé Philip Hammond.

"Il y a clairement des plans de rechange mais je ne peux vous les détailler. Si le périmètre de Camp Bastion avait été franchi (par les assaillants), il (Harry) aurait été conduit en sécurité sous bonne garde", a expliqué le ministre. Lors de l'attaque, le prince était à deux kilomètres de là avec d'autres membres d'équipage d'hélicoptères Apache et n'a pas été mis en danger, selon Philip Hammond. Le prince Harry "n'est pas plus ou moins exposé que n'importe quel pilote d'Apache" au combat mais reste néanmoins sous protection rapprochée, a-t-il encore précisé. Belga. Afghanistan: première manifestation à Kaboul contre le film anti-islam. Les participants se sont rassemblés pendant une heure dans une rue près du campus de l'université de Kaboul aux cris de "Mort à l'Amérique", a déclaré à l'AFP le chef de police du district. La manifestation statique est néanmoins restée "pacifique".

Vendredi, plusieurs centaines de personnes - jusqu'à 4000, selon les organisateurs - s'étaient rassemblées dans le calme dans l'est afghan. Un portrait du président Barack Obama avait été brûlé. Des oulémas locaux avaient proposé 100 000 dollars contre la tête du réalisateur du film incriminé. Les insultes proférées contre l'islam sont prises très au sérieux dans ce pays où des émeutes ont fait en février 40 morts après que des exemplaires du Coran eurent été brûlés sur une base militaire américaine. "Innocence of Muslims" (l'innocence des musulmans), un long-métrage de très faible qualité, a provoqué des violences en Libye, au Yémen et au Soudan. Belga. De Tunis à Kaboul, la violence antiaméricaine prend de l’ampleur. Des manifestants s’en prennent à un fast-food américain à Beyrouth vendredi 14 septembre 2012 (STR/AFP) Pour la quatrième journée consécutive, le monde arabo-musulman a été traversé vendredi, jour de prière dans l’islam, par des manifestations violentes hostiles au film « L’Innocence des musulmans ».

Quatre manifestants sont morts à Tunis lors de l’attaque de l’ambassade américaine (bilan provisoire), un autre à Beyrouth et ainsi qu’à Khartoum, des bâtiments américains, diplomatiques ou symboliques de l’Amérique comme un fast-food à Beyrouth, ont été incendiés dans plusieurs capitales. Des conseils de prudence ont été adressés aux Occidentaux en général dans les pays concernés, notamment par le Quai d’Orsay pour les Français. A Khartoum, c’est l’ambassade d’Allemagne qui a ainsi été mise à sac et incendiée par quelque 10 000 manifestants... La carte partielle des incidents de vendredi (Capture d’écran de BFM-TV) Violences au Caire et à Tunis Tout ça à cause d’un film ?

Rêve d’apocalypse. Afghanistan: les talibans ont essayé de tuer le prince Harry. C… comme un taliban. From Arab Spring to Afghan Summer?