background preloader

Ressources (psycho socio seulement)

Facebook Twitter

Athées et politique aux USA. Controverse religion capitalisme (Chine) L'annonce de l'ouverture d'un magasin Starbucks près d'un des plus célèbres temples bouddhistes du sud de la Chine a provoqué une polémique aux accents nationalistes, qui rappelle celle qui avait obligé la chaîne américaine à fermer l'une de ses enseignes dans la Cité Interdite en 2007 après la mobilisation des internautes. L'inauguration, samedi 22 septembre, du café "Starbucks du temple de Lingyin" (Retraite des âmes), à Hangzhou, a choqué certains, qui n'ont pas manqué de faire part de leur opposition sur le site de microblogging Weibo.

Les uns pour dénoncer l'atteinte au patrimoine. Les autres pour critiquer la commercialisation de lieux sacrés ou historiques, comme @Liulianxiaobawang. "L'odeur du mélange des grains de café et de l'encens qui brûle doit être celle parfumée de l'argent. " Weibo a même organisé un vote avec la question suivante : "Quelle est votre opinion de l''entrée de Starbucks au temple de Lingyin ?

" Signaler ce contenu comme inapproprié. Validation par consensus (en"tenue") cf. ouvrière Lewin. Afin de se démarquer des années Sarkozy, le ministre de l'Intérieur souhaite imposer de nouvelles règles. Pour Philippe Bilger, notre blogueur associé, la politique de Manuel Valls s'inspire surtout du souci de concilier fermeté et générosité. (Manuel Valls, ministre de l'Intérieur - FAYOLLE PASCAL/SIPA) Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, espéré par beaucoup à ce poste, offre aux citoyens cette certitude d'une passion et d'une compétence mêlées.

Qu'importe qu'on le qualifie de «socialiste de droite» (l'Express) – à bien y réfléchir, le plus beau des compliments – ou qu'on s'interroge sur ce qu'il va faire comme si nous étions dans le flou à ce sujet (Libération). Ce qui immédiatement surprend par rapport à ce qui précédait tient au retour en force des associations et des syndicats policiers dans le débat public, face aux pistes de réflexion ou plus opératoires ouvertes par le ministre. Retrouvez Philippe Bilger sur son blog. Gestion des décrocheurs (élèves+seniors") LE MONDE | • Mis à jour le | Par Benoît Floc'h En auraient-elles assez de leurs excellents élèves ?

La Conférence des grandes écoles (CGE), qui regroupe 220 écoles dont le fleuron des formations au management ou à l'ingénierie, profite de son congrès à Nantes pour proposer un pacte à la nation. Si le pays s'engage à consacrer 20 milliards d'euros à l'ensemble du secteur de l'enseignement supérieur sur dix ans, la CGE prendra en charge les "décrocheurs". Habituées aux premiers de la classe, voilà HEC, Centrale, l'Essec et quelques autres qui se penchent sur le cas des 150 000 jeunes qui quittent chaque année le système éducatif sans diplôme.

Cette proposition, la CGE l'a déjà formulée en février, en pleine campagne présidentielle, mais les principaux candidats ne lui avaient accordé qu'une attention à peine polie. "Il est très important que le pays réalise cet investissement, explique Pierre Tapie, président de la CGE. Nombreux obstacles Bref, les obstacles sont nombreux, et M.

Mouvement pigeons oct12. Génèse mini- mouv sismique (capital-risq) Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Happy end pour les "pigeons". Les revendications du mouvement des entrepreneurs contre le projet de loi de finances et l'intégration au barème de l'impôt sur le revenu des plus-values de cessions mobilières, en clair de la revente de parts de société, ont été entendues. Le gouvernement annonce qu'il va revenir sur ces dispositifs et rencontrer des représentants du mouvement issus du milieu des start-up et des entreprises high tech. En quelques jours, la mobilisation née vendredi 28 septembre au soir et abondamment relayée sur le Web et les réseaux sociaux, a payé. Les "pigeons" ont surtout su fédérer une somme de mécontentements et de frustrations de la part d'entrepreneurs sincères, qui s'estiment peu entendus et mal représentés par les syndicats patronaux traditionnels, Medef ou CGPME.

Tout remonte à une discussion sur Facebook, vendredi soir. >> Lire : "Pigeons : des craintes, beaucoup d'approximations" Fabien Cohen a envie d'agir.