background preloader

Vie

Facebook Twitter

May the force... Retour... Toi Paris tu m'as pris dans tes bras... 3ème type ? Barcelona! Chupito. Moi, hier. THIS IS BETTER THAN PORN. Mes enfants en petits-bourgeois. Dans "Kennedy et moi", le film adapté du bouquin de Jean-Paul Dubois (j’aimerais être Jean-Paul Dubois), Bacri tel qu’en moi-même regarde ses enfants et en dit un truc drôle, mais j’ai oublié quoi.

Mes enfants en petits-bourgeois

Ah si : "Je rêvais d’un fils unique et j’ai eu deux imbéciles". Pour ma part, je rêvais d’élever mes enfants, au sens de l’éloignement de l’attraction d’une certain bassesse, dans une famille sympathique où nous étions tous d’accord pour que chacun fasse dans la joie de son mieux. In Defense of the Notoriously Arrogant French Waiter. JeMeRegarde sur Twitter : "UC Berkeley. Physics reserved parking... JeMeRegarde sur Twitter : ""C'est vrai que j'suis épais, comme un sandwich ViaRail"... Ça marche aussi... JeMeRegarde sur Twitter : "... Explicit cookie consent. WHEN doing business in today's globalised world, we are forever being advised to empathise with others' cultural sensitivities.

Explicit cookie consent

That is clearly a sound thing, but it can put your head in a spin. Gulliver came across this map, created by Radical Cartography, while browsing the Jaunted website. It shows how many times French people in different regions typically kiss one another when they greet. Social kissing in France is a cultural labyrinth. I spend a fair amount of time in L’Herault, the department around Montpellier. Still, because L’Herault is a solid three-kiss constituency, it is easy enough to remember what is expected.

There are other pitfalls. Still, it is in business circles that offering a cheek becomes most fraught with danger. All in all, the Americans probably have the right idea. The Economist sur Twitter : "Oh là là! How to kiss in France: a brief guide for the confused tourist #econarchive (2014) JeMeRegarde sur Twitter : "Toronto, Détroit, Chicago... #roadtrip... JeMeRegarde sur Twitter : "sans filtre... JeMeRegarde sur Twitter : "Sur la route... Robert Beauchemin, collaboration spéciale. Les terrasses de Montréal sont aussi des lieux de passage.

Robert Beauchemin, collaboration spéciale

Séduisantes parce qu'elles sont les ambassadrices les plus visibles de notre identité urbaine, on les trouve partout, même au milieu de quartiers résidentiels. Laurent Sciarra, un des plus beaux coups de gueule de l'histoire du sport. 50 signes qui prouvent que vous êtes vieux. Pourquoi j'ai plutôt raté ma vie. La question est prétentieuse mais vaut le détour.

Pourquoi j'ai plutôt raté ma vie

Je me demande souvent, de plus en plus souvent, pourquoi j’ai raté ma vie. Ce n’est pas qu’elle est totalement ratée, je pourrais être SDF, va-nus-pieds, clodiquant, ou cahotique intégriste, en un mot : je pourrais être pire. Mais la prétention valant ce qu’elle vaut, il me semble que j’aurais pu mieux faire. La question vaut d’autant plus d’être posée qu’étant père de pas mal d’enfants, j’aimerais bien leur éviter ce vide de la quarantaine entamée, sachant que cette quarantaine là, loin des aéroports et des enragés, ne libère rien ni personne, et qu’elle ne sonne en aucun cas la venue de jours meilleurs. Chantal Archambault. Les ébats from Les élans by Chantal Archambault.

Chantal Archambault

The Harlem Shake [FUNNIEST ONES] Part 1. Plusieurs manières d’aborder la vie : Les yeux... - Poils et phéromones. Blog d'un condamné. J’ai demandé à une infirmière pour rencontrer D….

Blog d'un condamné

Une requête qui lui a semblé particulièrement étonnante. Il y a peu de contact entre les malades. Mais D… n’avait pas de visite à ce moment-là et il a accepté. Il va être temps de reparler de cul ! Piqûre de rappel d'une amie : " oooh ma Dita, si tu savais la nuit que je viens de passer. J'ai mal partout, on a massé longtemps... Nicolas Hervé sur Twitter : "#Paris métro ligne 11 #PJLRenseignement... Jour du seigneur. En finir - Idées noires. Je n’ai jamais eu de compassion pour les suicidaires.

En finir - Idées noires

J’ai toujours cru que la vie valait plus que tout, qu’elle ne valait même rien du tout, qu’elle était légère même quand elle pesait lourd, que l’on aurait bien le temps d’en finir quand il s’agirait d’en finir, que d’autres s’en chargeraient, le cancre ou les platanes disparus dans le midi. Solange te parle QUÉBÉCOIS. La Jungle met la clé sous la porte - L'observation participante. Jeudi 19 avril 4 19 /04 /Avr 16:51 (Et vous pouvez cliquer sur les images pour accéder aux liens.

La Jungle met la clé sous la porte - L'observation participante

Blog d'un condamné. Gab Roy, l'humour et les médias. Ce qui se passe, c'est pas juste Gab Roy, c'est qu'il y a une partie de la population qui n'est pas représentée par les médias. Sarah Silverman est une humoriste américaine que j’aime bien. Avant sa naissance, ses parents ont eu un enfant. Gab Roy, FUCK YOU y’é drole bon. Gab Roy est un humoriste ( pour ceux qui vont sur internet une fois tout les siècle ) de l’internet qui est probablement un des vloggeurs les plus connu au Québec.

Gab Roy, FUCK YOU y’é drole bon.

Son humour est très deuxième dégrée et ca parfois les matantes sont trop conne pour le comprendre. Pourquoi parler d’un gars déja connu vous me direz ? Habits of Successful People: Start Before You Feel Ready. In 1966, a dyslexic sixteen-year-old boy dropped out of school.

Habits of Successful People: Start Before You Feel Ready

With the help of a friend, he started a magazine for students and made money by selling advertisements to local businesses. With only a little bit of money to get started, he ran the operation out of the crypt inside a local church. Four years later, he was looking for ways to grow his small magazine and started selling mail order records to the students who bought the magazine. Une vidéo par jour en janvier (bilan à la moitié)

Il y a de la fatigue et aussi l’urgence de mes autres activités (le montage de "Solange et les vivants" et la nouvelle saison de "Solange pénètre ta vie intime"), mais je tiens encore. Merci (ému, gros) de vos messages d’encouragement qui me font chaud au cœur suite à la dernière fois où je me suis trop épanchée. J’essaie de prendre de la distance avec les réseaux, mais c’est dur. Je souffre de l’incompréhension du dehors, même si je sais rationaliser ; et j’ai ce cruel besoin d’envisager la réception des choses. Cet exercice quotidien réveille parmi vous les petits "inspecteurs de collège" et autres "contrôleurs de qualité" qui ne manquent pas de signaler que "le niveau baisse" ou que "je ne me suis pas foulée" ou que "telle chose vaut mieux que telle autre", etc.

J’ai mal de ces certitudes à l’égard de mes objets, et ça me rend sombre. SOLANGE ANALYSE "GET LUCKY" (9/31) Cavanna, Hara Kipleure. François Cavanna, dit «Cavanna», mort mercredi soir à l’âge de 90 ans, a dynamité le conformisme et le bon goût dans la France des années 1960-80 avec les magazines Hara Kiri et Charlie Hebdo, avant de s’imposer comme un écrivain populaire, sensible et truculent.

Grande silhouette de druide aux longs cheveux blancs, voix douce encore étonnée de ces années qui l’ont conduit de l’école à la guerre, Cavanna n’a cessé d’écrire pendant plus de 50 ans. Journaliste, dessinateur, romancier, auteur de près de 60 livres, il a imposé un humour sans tabou ni limite, qui a influencé des générations de lecteurs. Fils d’un maçon italien, «le gros Louvi», et d’une Nivernaise, François Cavanna est né le 22 février 1923 à Paris. JeMeRegarde : Le café est correct. Thomas...

Affaires de langue. Vous le savez, je suis fou de la langue française. JeMeRegarde : Les enfants chez des amis. ... Over 18? Over 18? Le monde est frustré. (« …à un point, ma foi je crois, extrêmement. »)