background preloader

Le théâtre romain

Facebook Twitter

Carte des théâtres antiques grecs et romains. Architecture du théâtre romain. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Architecture du théâtre romain

Les différentes parties d'un théâtre romain : 1) Scaenae frons 2) Porticus post scaenam 3) Proscaenium 4) Pulpitum 5) Orchestra 6) Cavea 7) Aditus maximus 8) Vomitoria (Théâtre romain de Bosra, Syrie). Pendant longtemps, les Romains ne construisirent pas de bâtiment spécifique pour accueillir les représentations théâtrales. Ils furent même longtemps interdits : le premier théâtre en pierre à Rome ne fut bâti qu'en 55 av. J. -C. par Pompée. Le lieu théâtral présente des différences avec son modèle grec.

Disposition du théâtre sur le terrain[modifier | modifier le code] Voûte concrète du vomitorium du théâtre de Saragosse. Éléments architecturaux des théâtres romains[modifier | modifier le code] Gradins et Orchestre[modifier | modifier le code] Coupe sur les gradins montrant le principe distributif du vomitorium. Les gradins sont disposés en hémicycle autour de l'orchestre et devant la scène. Scène[modifier | modifier le code] Vocabulaire architectural. - Dans le théâtre grec, le décor est d'abord le mur de la skênê avec trois portes*, ensuite, on y accroche un décor peint assez sommaire et variant peu, la machinerie est également sommaire.

Vocabulaire architectural

. - Dans le théâtre romain, le décor est fixé aussi sur le mur du front de scène**, mais il y a innovation dans la machinerie pour créer de fortes sensations aux spectateurs. Ainsi, les Romains utilisent des trucages, des grues, des trappes pour faire apparaître et disparaître les acteurs, pour faire descendre du ciel les dieux ("deus ex machina"). L'architecture du théâtre romain. Théâtre (architecture). Un théâtre (du grec théatron, dérivé de théaomai = je regarde) est un édifice destiné aux représentations scéniques.

Théâtre (architecture).

Par extension, le nom de théâtre désigne l'ensemble des ouvrages dramatiques composés par un auteur (le théâtre de Corneille, le théâtre de Racine, etc.), ou qui figurent dans une littérature complète (le théâtre grec, le théâtre espagnol, etc.). Au point de vue de l'architecture, les théâtres ont été, après les temples, les monuments les plus remarquables des Grecs et des Romains en grandeur et en magnificence. Les théâtres antiques.Grèce.

La tragédie et la comédie sont également nées dans les fêtes de Dionysos : la partie sérieuse de ces fêtes, représentée par le dithyrambe, engendra la première; la partie joyeuse, ou le cômos, donna naissance à la seconde. Mais la fête entière eut toujours pour centre l'autel du dieu, sur lequel se brûlaient des parfums, et qui reçut à cause de cela le nom de thymélé. Et en Asie Mineure. Le schéma vitruvien du théâtre latin. Théâtre et monumentalité urbaine. THEATRE. Note sur le théâtre romain de Belo. Mandeure : la ville antique & son théâtre. Théâtre romain de Sagonte. Le théâtre romain de Sagonte, qui date du Ier siècle, est le tout premier à avoir été déclaré monument national en Espagne (1896).

Théâtre romain de Sagonte

En forme d'hémicycle, il pouvait accueillir jusqu'à huit mille spectateurs. Les pierres de ses gradins ont été utilisées pour la construction du château et de plusieurs maisons. Un musée archéologique rassemble les objets que les fouilles réalisées ont permis de mettre à jour. Construit dans une concavité naturelle du terrain, il est caractérisé par une sonorité impressionnante, adaptée aux spectacles en plein air. Les travaux de réhabilitation récemment réalisés par les architectes Giorgio Grassi et Manuel Portaceli confèrent à l'ensemble une unité de corps entre la scène et les gradins propice aux manifestations théâtrales et culturelles. Informations pratiques Horaires Du 01 nov. au 31 mars De Mardi à Samedi De 10:00 à 18:00 Jours fériés et Dimanche De 10:00 à 14:00 Jours de fermeture: Lundi Du 01 avr. au 31 oct.

De 10:00 à 20:00 Tarifs Entrée gratuite. Les théâtres d'Arles, Orange, Vaison. Théâtre d’Orange. « La plus belle muraille de mon royaume », affirmait Louis XIV !

Théâtre d’Orange

Le théâtre d’Orange est sans conteste l’un des plus beaux de l’Antiquité romaine, et l’un des mieux préservés. Il a, en particulier, conservé son impressionnant mur de scène [ image principale ], typique d’un théâtre romain. Une synthèse architecturale entre la Grèce et Rome La forme du théâtre antique d’Orange s’inspire des théâtres grecs, comme celui de Delphes [ image 1 ], mais rappelle aussi des édifices romains comme celui de Bosra en Syrie [ image 2 ]. Si les théâtres romains sont généralement entièrement construits, celui d’Orange présente la particularité d’être adossé à une colline, comme en Grèce ; sinon, il a toutes les caractéristiques d’un théâtre romain. Il est constitué de trois parties distinctes [ détail b ] : la cavea, soit l’ensemble des gradins ; elle est semi-circulaire. Une façade de palais. Le théâtre romain de Vienne. Théâtres Romains de Fourvière.

Le site fut classé "Monuments Historiques" en 1905.

Théâtres Romains de Fourvière

Le Grand Théâtre, le plus ancien de France, construit par Auguste en 15 avant J-C, comprend la "cavea" (vaste conque dont les 25 gradins descendent jusqu’à l’Orchestra) montée sur une galerie et "l'orchestra" semi-circulaire, destinée aux mouvements du chœur, aux danseurs et comédiens. Son diamètre : 27 m. La scène est décorée de quelques colonnes et d’une statue de femme. Le Théâtre était réservé à la tragédie et à la comédie. Sa capacité était de 4 700 spectateurs. L’Odéon, théâtre plus réduit (3 000 places), était destiné aux orateurs politiques ou philosophiques, à la musique, aux poètes et à une élite intellectuelle. L’Odéon est limité à l’ouest par un mur de 6 m d’épaisseur, soutenant la toiture abritant la "cavea", d’un diamètre de 73 m, constituée de gradins menant à "l’orchestra" pavée de dessins géométriques : losanges, carrés, rectangles, cercles soulignés de bandes.