background preloader

Compte-rendu de lecture (sur la bibliographie)

Facebook Twitter

La Reine Bérénice d’Égypte avait fait don d’une boucle de ses cheveux à la déesse des amours pour que son mari revienne sans mal de ses guerres lointaines.

Au retour de celui-ci, la Boucle avait été transformée en une nouvelle constellation. De la divinisation de cette boucle, Callimaque fit un poème désormais perdu, et Catulle, plus tard, le traduisit en latin, à la mémoire de son frère défunt.

Dans un essai bref et dense, Laurent Calvié, traduisant à son tour le texte latin, dévide l’écheveau du poème et file avec allégresse l’histoire de ses sources et de sa postérité.

La Boucle Bérénice, un poème de Catulle par Laurent Calvié v1.docx. La Boucle de Bérénice : Un poème de Catulle (bilingue latin-français) - Laurent Calvié. Le compte rendu critique. Le compte rendu critique Plan du module Présentation du module Objectifs du module Principes généraux Comprendre le document Le situer dans son contexte En faire la critique interne En faire la critique externe Rédiger le compte rendu Directives pratiques Lire Schématiser Rédiger Rédiger un compte rendu suivi de remarques critiques Rédiger un compte rendu critique intégré Rédiger une recension en vue de publication Exemples Suggestion d'exercice Aide-mémoire Références Auteur et collaborateurs Comment citer cette page Présentation du module Il y a plusieurs manières de rendre un texte en moins de mots, ce qui entraîne souvent de la confusion dans l’usage des termes.

Le compte rendu critique

Il faut donc toujours s’assurer de l’objectif réel de l'exercice et demander des précisions au besoin. Rite funéraire dans la Grèce antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rite funéraire dans la Grèce antique

Le rite funéraire dans la Grèce antique comprend : La tradition voulait que, dans les tombeaux, on dépose des asphodèles : cette très ancienne coutume, à laquelle fait allusion un passage du chant XI de l’Iliade, imitée par les Romains, était encore d'usage du temps de Pline l'Ancien[4]. Sources[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] M.A. Harder, R.F. Regtuit, G.C. Wakker (dir.). Hellenistic Poetry in Context. 1Ce vingtième volume publié dans la collection « Hellenistica Groningana » témoigne de la vivacité des études hellénistiques et des rencontres organisées aux Pays-Bas dans ce domaine de recherche depuis plus de vingt ans par les éditeurs scientifiques de ce recueil qui reprend les actes du dernier « workshop » qui s'est tenu à l'Université de Groningen en 2010 et qui cherchait à étudier différents aspects des rapports qu'entretient la poésie hellénistique avec le monde contemporain dans lequel elle voit le jour. 2Le rapport au contexte religieux est d'abord illustré par l'étude de l'un des trois hymnes mimétiques de Callimaque par Keyne Cheshire : « Callimachus' Hymn 5 and an Alexandrian audience » (p. 59-83). 3Un second ensemble de contributions est orienté autour de la question très actuelle de l’importance des femmes dans la société hellénistique, dans les arcanes du pouvoir royal et aussi dans les domaines artistiques.

M.A. Harder, R.F. Regtuit, G.C. Wakker (dir.). Hellenistic Poetry in Context

Histara - Les comptes rendus. Boll, Franz: Sphaera (Neue Griechische Texte und Untersuchungen zur Geschichte der Sternbilder).

Histara - Les comptes rendus

Xii-564 pp., 6 planches et 19 fig. (Leipzig, Teubner 1903)Reviewed by Franz Cumont, Revue Archéologique t. 1 (4e série), 1903-1, p. 437-442Site officiel de la Revue archéologiqueNumber of words: 2871 wordsTo quote the online version: Les comptes rendus HISTARA.Link: Franz Boll. Sphaera (Neue Griechische Texte und Untersuchungen zur Geschichte der Sternbilder). ORIGINE ET NATURE DE L.

Le problème que nous rencontrons ici est l'un des plus difficiles et des plus controversés de la littérature latine.

ORIGINE ET NATURE DE L

Il s'agit de savoir,devant la magnifique floraison élégiaque qui marqua la seconde moitié du Ier siècle av. J. C., si les élégiaques latins sont originaux ou s'ils n'ont fait qu'imiter, de très près, les poètes hellénistiques. Les origines - Réponses aux Telchines - Élégies - Épigrammes - Iambes et pièces lyriques - Hécalé - Hymnes, (description) Esprit curieux et érudit, Callimaque aurait écrit plus de 800 œuvres dont seule une petite partie nous est parvenue.

Les origines - Réponses aux Telchines - Élégies - Épigrammes - Iambes et pièces lyriques - Hécalé - Hymnes, (description)

Originaire de Cyrène, Callimaque s'établit à Alexandrie aux alentours de 280 et fut maître d’école avant de travailler, sous Ptolémée II Philadelphe, à la bibliothèque et au Musée d’Alexandrie. Son œuvre était riche et variée, comme en témoignent les textes que nous avons conservés : les récits étiologiques, les Aitia, un art poétique, La Réponse aux Telchines, l’élégie, la poésie érotique, l’épopée et les hymnes, sont autant de formes auxquelles le poète s’est essayé. La présente édition rassemble les connaissances sur les œuvres perdues et notamment sur la Boucle de Bérénice et fait le point sur l’histoire de la tradition manuscrite et des différentes traductions.

La Préface à la seconde édition présente les dernières découvertes papyrologiques et leurs conséquences sur le texte. Support Livre broché Nb de pages 334 p. Référence 9558. Coiffures Historiques - le site du manuel de coiffures historiques. 1100 av JC 350 ap JC, soit plus de 1450 ans 1) L’époque grecque était caractérisée par l’amour du beau, de l’élégance pure, simple, elle était soucieuse d’harmonie et fervente de symbole.

Coiffures Historiques - le site du manuel de coiffures historiques

Le pubis, les poils pubiens et l'épilation: sources grecques. Τριχόω On emploie la verbe τριχόω, être chevelu, pour indiquer la présence des poils pubiens (Paul d'Égine, VI 69 - II 112,12 Heiberg).

Le pubis, les poils pubiens et l'épilation: sources grecques

Figures libres. La Grèce antique à poil. Le Monde | 28 mai 2015 Insolite, oui.

Figures libres. La Grèce antique à poil

Baroque, certainement. Mais instructive aussi, étonnante d’érudition, de truculence et d’acuité, cette enquête sur le poil dans l’Antiquité grecque. Ce n’est pas seulement une curiosité. Au contraire, c’est une leçon d’anthropologie historique qui vaut le détour. Car le poil antique n’est ni superficiel ni superflu.

Astrothésie