background preloader

Actu latin

Facebook Twitter

Ce n'est pas un cliché, les femmes sont vraiment meilleures en orthographe que les hommes. ORTHOGRAPHE - Où en sont les Français en orthographe? Les résultats de la 4e édition annuelle du baromètre Projet Voltaire, le logiciel de remise à niveau, ont été dévoilés dans les colonnes du Parisien ce 5 juin. Verdict: les clichés ont la vie dure. Pour être fortiche en orthographe, mieux vaut être fan de lecture que de foot, une femme qu'un homme, éviter la télévision, et avoir étudié une langue ancienne. Les statistiques sont en effet sans appel, après une étude ayant porté sur 84 règles de base de l'orthographe. Les filles meilleures élèves Les femmes maîtrisent 50,3% des règles, contre seulement 46,6% chez ces messieurs. Rien de biologique là-dedans, juste du bon sens, rappelle Pascal Hostachy, responsable du projet Voltaire interrogé par Le Parisien. L'atout des langues Étudier le latin ou le grec vous assure de maîtriser en moyenne 53.8% des règles de base, 8 points de plus que les autres.

Le rôle de la culture Disparités par régions Âge, souvenirs, et course d'orientation. Découverte exceptionnelle d'une oeuvre de Sénèque l'Ancien, disparue. Le latin et le grec sont loin d'être morts. Les faits sont têtus. Dans le cadre de la réforme du collège, menée en 2016 par l'ex-ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem, les ardents défenseurs du grec et du latin ont cru à leur mort. Certes, les deux matières ne sont plus obligatoires. Mais à voir le nombre d'élèves inscrits à ces deux options facultatives de l'établissement marseillais Clair-Soleil (14e), les deux langues se portent bien.

Sur les 319 élèves de 5e, 4e, 3e, 68 sont latinistes et hellénistes "et depuis deux ans, nous devons refuser des inscriptions", assure Jacqueline Perrais, principale de ce collège classé en éducation prioritaire renforcée (Rep +). L'établissement fait partie du projet pilote de l'enseignement conjoint des langues anciennes (Ecla). Oubliée la lecture rébarbative des déclinaisons "rosa" et son pluriel "rosae", le latin s'apprend par exemple de manière plus simple et ludique. "Les versions existent toujours mais on fait beaucoup de civilisations. " Eric Miguet. Ils ont écrit des cartes postales en latin. Quand les Chinois craquent pour le latin (OPINION) OpinionsUne opinion de Julien Claeys Bouuaert, professeur de latin auprès de l'Académie Vivarium Novum à Frascati (Rome).

Revient de Wenli en Chine. Pendant que nous abandonnons le latin et le grec, l’Université des langues étrangères de Pékin se prépare à lancer, l’an prochain, une première faculté de lettres classiques occidentales. Qui lira ces quelques lignes sera certainement surpris d’apprendre qu’à l’heure où le latin et le grec disparaissent de nos écoles, on assiste en Chine à un regain d’intérêt envers les langues qui ont fait la civilisation occidentale : certains, j’en suis sûr, auraient été curieux d’assister à la rencontre, en ce début d’année, entre Luigi Miraglia, fondateur de l’Académie Vivarium novum, près de Rome, et le professeur Wang Caigui, fondateur de l’Académie Wenli, en Chine orientale.

Les langues classiques en immersion Formation humaine et morale Le signe d’une civilisation vide Avec passion Le titre, l’introduction et les intertitres sont de la rédaction. Latin classes during the Roman empire — Latinitium. Ancient Latin learners, in fact, did most of the things modern Latin learners do. In addition to learning grammar, they translated Latin texts into their own language, and texts into their own language into Latin. They read Virgil’s Aeneid (though usually they didn’t get very far) and Cicero’s Catilinarian Orations.

When they had gained enough vocabulary to be able to cope without a running Latin translation, they read monolingual Latin texts, using dictionaries and commentaries to decipher them and writing translations of the hard words into their copies of the text. And, like many modern learners, some ancient learners eventually became very good at the language and went on to read texts without needing to look up the hard words and write them down. Qu il faut enseigner la langue latine. Non Sequitur by Wiley Miller for Sep 4, 2017. What Latin Sounded Like - and how we know. Des irréductibles Roumains luttent pour préserver les cours de latin. Des professeurs et étudiants latinistes militent pour que l'apprentissage de la langue morte, «fondement de la culture humaniste», puisse continuer d'être enseignée dans leur pays. Un idiome menacé par les actions du gouvernement roumain. «Un petit village d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur...»

Plus à l'est, 2000 ans après Astérix, les Roumains se battent à l'inverse pour préserver l'héritage de l'ère romaine, dont l'apprentissage du latin. La Roumanie fait figure à part en Europe: étudier la langue de Jules César est aujourd'hui obligatoire au collège en troisième, à raison d'une heure par semaine, ainsi que dans les filières littéraires des lycées. L'Italie, berceau de l'Antiquité romaine, a elle abandonné le latin obligatoire au collège en 1977. «Le latin représente le fondement de la culture humaniste» Morte? «La latinité a été utilisée dans l'Histoire comme une arme politique» De la nécessité du grec et du latin : Alain Rey et Gilles Siouffi. Essais, Anthologies Date de sortie : 31 août 2016Public : lycéens, tout public Langue : français Auteur : Alain Rey et Gilles Siouffi Editeur : Flammarion Collection : Littérature etFormat & Nombre de pages : 192 pages « De la nécessité du grec et du latin » Un énième panégyrique de l’enseignement des Langues Anciennes me direz-vous ?

Il est vrai que la publication de cette ouvrage, annoncée par Flammarion pour le 31 août 2016 résonne quelque peu comme l’ultime chant du cygne avant l’entrée en vigueur, dès le lendemain, de la funeste réforme du collège. Nul doute que ce nouvel essai fournira mille arguments nouveaux pour rappeler aux ministres (du latin minister, -tri, m. : « serviteur ») de l’Education Nationale présent et à venir, l’importance d’un véritable enseignement des Langues Anciennes réellement pour tous les élèves. Nous publierons bien sûr un compte-rendu de l’ouvrage dès que possible.

Lecteur audio Lien vers le site de l’émission De la nécessité du grec et du latin. Summer School | Accademia Vivarium Novum. Les Genevois ne veulent pas perdre leur latin. Une véritable mobilisation populaire a convaincu le gouvernement genevois de revenir en arrière: la présence du latin dans les programmes scolaires ne sera pas diminuée. Mais pourquoi étudier cette langue morte est-il encore considéré comme important? La réponse de spécialistes.

Pas moins de 17'003 signatures en un mois et demi: c’est le résultat des efforts des professeurs de latin de Genève qui se sont insurgés contre la proposition du gouvernement cantonal de supprimer cette matière des programmes de cycle d’orientation (élèves de 13 ans). Le comité qui a mis sur pied la pétition a aussi récolté des signatures hors des frontières cantonales. Grâce à une campagne active menée sur Internet et sur Facebook, les paraphes sont arrivés même de Suisse alémanique et du Tessin. Le résultat inespéré du mouvement – les promoteurs visaient 10'000 signatures – a donc convaincu le gouvernement de modifier son projet. Gymnastique intellectuelle Un snobisme culturel Une chance pour tous Liens. Australian Schools Brought Back Greek and Latin – and Are Seeing Amazing Results! 40 Reasons To Learn a Dead Language. Photo by Judy Lee Hartnett I began learning Latin six years ago, as I was approaching the age of 60.

My baffled friends understood making the effort to learn a language that would facilitate foreign travel—French, Italian, even Hindi. But Latin? No one anywhere speaks it, and it’s notoriously difficult. Which is part of why I wanted to learn it. I discovered a new life in Latin. There are many reasons to learn Latin. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 24. 25. 26. 27. 28. 29. 30. 31. 32. 33. 34. 35. 36. 37. 38. 39. 40. Ann Patty, the founder of Poseidon Press, was an executive editor at Crown and Harcourt.

A Place of Brightness: A Latin Language Version of Adele's "Hello" by Keith Massey, PhD. After 9/11, my day job for four years was that of an Arabic Linguist at the Top Secret National Security Agency, which included a tour in Iraq in 2004. For the last ten years my day job has been that of a mild-mannered Latin teacher at a public high school. But what I love to do, and wish that I had more time to do, is make music. Here's a free sample of my work, an original song set to an ancient Latin love poem. Warning, this video is at least PG-13, due to sensuality and nudity, albeit derived from legitimate artistic sources: Several of my posts on Classical matters, such as the life and death of Spartacus, as well as the movie Gladiator, have become popular with readers.

Here are links to explore these topics. I enjoy entertaining people and giving them a hearty laugh. Festival Européen Latin Grec. 7 Benefits Latin Offers Today’s Students. In recent years, a number of people have advocated for the teaching of classical languages like Latin and Greek to make a comeback in the schools. Schools in Australia have tried this and seen amazing results on test scores in a variety of subjects. So why does instruction in languages like Latin and Greek boost test scores? In 1911, Francis Kelsey explored the merits of Latin and Greek and came up with seven benefits that the languages provide for their students: 1.

“As an instrument of training in the essentials of a working method no modern language and no science is the equal of Latin, either in the number and variety of mental processes which may be stimulated with a minimum expenditure of effort, or in the ease and accuracy with which the results of those processes may be checked up, errors of observation or inference detected, and corrections made.” 2. 3. 4. 5. Learning Latin and Greek opens up students to a deeper study of ancient history. 6. 7. Camp d’entraînement SILLAGES en grec et latin, ENS, 07/11/15 | Sillages. Camp d’entraînement SILLAGES en grec et latin, ENS, 07/11/15 SILLAGES vient de conclure une expérience d’enseignement hybride mêlant formations en ligne ouvertes à tous (FLOT/MOOC) et cours traditionnel en classe bousculant les paradigmes du monde de l’éducation. Le 7 novembre 2015, une dizaine d’apprenants de Paris ou de province, de la lycéenne au retraité, ayant suivi au moins 10 séquences du FLOT de grec ancien ou de latin, ont convergé vers la prestigieuse École normale supérieure de la rue d’Ulm, pour participer à un programme unique en présence des enseignantes.

Inspiré des « Bootcamp » du MIT, ce « Camp d’entraînement » est une première en France. Le matin, les apprenants ont été accueillis par Guillaume BONNET, conseiller du directeur de l’École normale supérieure, pour participer au Camp de grec ancien. Hellénistes et latinistes ont ensuite partagé un déjeuner en commun sur place.

Latin Sorbonne 4 - Pétition