background preloader

Pistes d'avenir, mesurer les acouphènes ?

Facebook Twitter

Le cancer est prioritaire mais on peut faire plus. si on veut ...! Nouvel espoir dans la lutte contre le cancer : un nanorobot à base de bactéries est capable de soigner la maladie.

le cancer est prioritaire mais on peut faire plus. si on veut ...!

La robotique ne cesse de fasciner et d’impressionner au fil de ses innovations. C’est une nouvelle fois le cas avec ces nanorobots révolutionnaires conçus à base de bactéries qui sont mis au service de votre santé .C’est une nouvelle fois du continent asiatique que nous vient cette innovation robotique qui devrait représenter une avancée scientifique et technologique parmi les plus notables des années à venir. Ainsi, si les chinois avaient réussi à introduire un nanorobot à l’intérieur d’un organisme humain au cours du mois de septembre 2013, c’est en Corée du Sud que ces robots-bactéries capables de traiter le cancer ont vu le jour, dans l’Université Nationale de Chonnam.L’équipe de scientifique à l’origine de cette découverte scientifique a annoncé avoir réussi à éliminer des tumeurs chez des animaux grâce à l’usage de robots conçus à base de bactéries. Les nanorobots : 10 objets connectés qui s'intègrent au corps humain - JDN.

Les ondes cérébrales du cerveau et niveau de conscience. Les ondes cérébrales et le cerveau… Comprendre les bases du fonctionnement cérébral nous aide à mieux nous comprendre et à utiliser à bon escient des outils tels que ceux que nous utilisons dans les expériences exceptionnelles de conscience très élargie ou d’expériences extraordinaires.

Les ondes cérébrales du cerveau et niveau de conscience

Nous verrons que le niveau d’énergie et l’alignement lors d’une expérience reste important pour introduire de la conscience à des niveaux vibratoires correspondant aux différents stades ondulatoires du cerveau. En particulier, lorsque le cerveau entre en résonance et en conscience dans le lieu de traitement de l’information le plus puissant du cerveau, notre inconscient. Le cerveau est certes un territoire énigmatique, mais depuis une cinquantaine d’années, la science a élucidé certains de ses mystères. Mentionnons par ailleurs que le cerveau est divisé en deux hémisphères, puis en plusieurs aires, chacune ayant une fonction importante : aires du langage, de la sensibilité corporelle, de l’émotion, etc. Examen_clinique_et_evaluation : Acouphènes. L’évaluation de l’acouphène suscite depuis longtemps l’intérêt des chercheurs.

examen_clinique_et_evaluation : Acouphènes

Mais pourquoi cela? D’abord parce que nous savons que la quantification d’un symptôme est fondamentale pour comprendre ses mécanismes et ainsi envisager son traitement. Si nous ne pouvons pas le mesurer, nous ne pouvons pas l’étudier. Rappelons qu’au niveau psychoacoustique, il nous est possible de distinguer les mesures expérimentales des mesures cliniques. Mais il est aussi nécessaire de mesurer l’acouphène pour d’autres raisons : La start-up du jour : myBrain Technologies, un casque connecté pour en finir avec le stress. La start-up parisienne myBrain Technologies combat le stress grâce aux avancées de la recherche dans le domaine de l’électro-encéphalographie – ou EEG – .

La start-up du jour : myBrain Technologies, un casque connecté pour en finir avec le stress

Avec ses capteurs, le casque de myBrain Technologies capte en temps réel – à l’échelle de la micro-seconde – les microvolts émis par le cerveau. L’application associée analyse les zones du cerveau activées, mesure le niveau de stress et renvoie dans les écouteurs du casque une musique apaisante adaptée. Sur le marché des casques connectés EEG, myBrain Technologies cotoie des acteurs comme Emotiv, Interaxon et Neurosky. Wireless sensor to aid brain research. NEW YORK: Scientists have developed a new high-data rate, low-power wireless brain sensor that can make neuroscience research a lot more easier.

Wireless sensor to aid brain research

"We view this as a platform device for tapping into the richness of electrical signals from the brain among animal models where their neural circuit activity reflects entirely volitional and naturalistic behavior, not constrained to particular space," said Arto Nurmikko, professor of engineering at the Brown University's Institute for Brain Science. "This enables new types of neuroscience experiments with vast amounts of brain data wirelessly and continuously streamed from brain micro-circuits," he added. The technology is designed to enable neuroscience research that cannot be accomplished with current sensors that tether subjects with cabled connections. The results show that the technology transmitted rich, meaningful signals from animal models as they slept, woke or exercised. The paper was detailed in the journal Neuron. Le "Snag-tagging", une méthode qui met les nerf à vue.

Un bracelet donneur d’alerte pour épileptiques. Embrace veut sauver des vies.

Un bracelet donneur d’alerte pour épileptiques

Ce bracelet connecté, mis au point par l’équipe de Rosalind Picard au Media Lab du MIT (États-Unis), est doté de capteurs d’activité électrique à la surface de la peau, de température, d’un gyroscope et d’un accéléromètre. Donner l'alerte VIDÉO. Il détecte tout mouvement anormal annonciateur de crise d’épilepsie et donne l’alerte aussitôt par smartphone ou en faisant vibrer un autre bracelet porté par une tierce personne. Une campagne de financement participatif est lancée jusqu’à Noël sur la plateforme Indiegogo. NUMÉRIQUE. Les technique d'imagerie : la magnétoencéphalographie (MEG) Visualiser son activité cérébrale en temps réel ? C'est possible.

Des ingénieurs de l'INRIA ont inventé un procédé permettant de voir en temps réel les variations de son activité cérébrale.

Visualiser son activité cérébrale en temps réel ? C'est possible

Crédits : Inria / Photo Kaksonen EN BREF - Des ingénieurs français ont mis au point un dispositif qui permet de visualiser en temps réel son activité cérébrale. À la clé, des applications dans de nombreux domaines médicaux. Observation du cerveau par imagerie fonctionnelle. L'Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière. C’est avec fierté que l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) annonce la victoire au Concours Mondial d’Innovation (CMI) 2030, non pas d’un, mais de trois projets lauréats portés par 3 des entreprises partenaires qu’il abrite au sein de son incubateur iPEPS : “REHAB e NOVATION” du laboratoire commun BRAIN e-NOVATION née du partenariat entre le groupe GENIOUS et l’ICM, “Neuronaute” de la start-up BioSerenity et “Dreem” de la start-up DREEM.

L'Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière

Ces prix remis le 23 juillet 2014 à l’Elysée par le Président de la République, confortent l’ICM et ses partenaires dans leur position de leader dans le domaine des innovations en thérapies numériques et en médecine individualisée. En avril 2013, le Président de la République a mis en place la Commission Innovation 2030, présidée par Anne Lauvergeon, sous l’égide du Ministre du Redressement productif et de la Ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Économie numérique. Activité électrique dans les synapses : mesure prometteuse pour mesurer les acouphènes ???? Des chercheurs britanniques ont développé une technique permettant de mesurer l'activité électrique dans les synapses, cette zone de contact entre deux neurones par laquelle transite l'influx nerveux.

Activité électrique dans les synapses : mesure prometteuse pour mesurer les acouphènes ????

Crédits : Domaine public Des chercheurs britanniques ont développé une technique permettant de mesurer l'activité électrique dans les synapses. Ondes ou Fréquences Cérébrales du Cerveau: Gamma – 30-60 Hz. Pour apprendre vite, notre cerveau synchronise des ondes cérébrales. La synchronisation d’ondes du cerveau, celles que l'on détecte avec un électroencéphalogramme, permettrait une réflexion et un apprentissage rapides. © Petter Kallioinen, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0.

Pour apprendre vite, notre cerveau synchronise des ondes cérébrales

Noninvasive brain control. Optogenetics, a technology that allows scientists to control brain activity by shining light on neurons, relies on light-sensitive proteins that can suppress or stimulate electrical signals within cells. This technique requires a light source to be implanted in the brain, where it can reach the cells to be controlled. MIT engineers have now developed the first light-sensitive molecule that enables neurons to be silenced noninvasively, using a light source outside the skull.

This makes it possible to do long-term studies without an implanted light source. The protein, known as Jaws, also allows a larger volume of tissue to be influenced at once. This noninvasive approach could pave the way to using optogenetics in human patients to treat epilepsy and other neurological disorders, the researchers say, although much more testing and development is needed. Mining nature’s diversity To find a better alternative, Boyden, graduate student Amy Chuong, and colleagues turned to the natural world.

Électroencéphalogramme - EEG. Pymetrics : ondes cérébrales (et jeux) Google - nouveautés mesure acouphene logiciel ? Un miroir pour regarder son cerveau penser. Se voir réfléchir, pure science-fiction ? Pas totalement ! Une équipe de chercheurs français de l’Inria, Institut national de recherche dans le numérique à Rennes, a mis au point un dispositif permettant d’observer le fonctionnement de son cerveau en temps réel. "Vous allez voir votre propre activité électrique sur un cerveau dans votre tête", explique Anatole Lécuyer, directeur de recherche à l’Inria. Un cerveau virtuel superposé sur sa propre image Car bien que le dispositif se nomme "Mind-Mirror" (littéralement "le miroir de l’esprit"), il ne s’agit pas réellement d’un miroir.

Il s’incline au gré des mouvements de tête de la personne et change de couleur en fonction du niveau de l’activité cérébrale. Sémiologie : neurologie - Niveau PCEM2. FOC.US - transcranial direct current stimulation for gamers - take charge. Neurotrac : électrostimulation périnéale, sportive et antalgique. Des ondes cérébrales inconnues détectées dans le cerveau. Même en état de coma très profond, une activité cérébrale minimale peut subsister. Cette activité provient de l'hippocampe (en rouge ci-dessus), qui produit des ondes cérébrales appelées "complexes Nu".

Crédits : Life Science Databases(LSDB) Des ondes cérébrales inconnues jusqu’à aujourd’hui ont été détectées dans le cerveau d’un patient plongé dans un coma très profond. Une découverte qui montre que, même en coma très profond, une activité cérébrale minimale peut subsister dans le cerveau. Même en état de coma très profond, le cerveau continue néanmoins d’être actif. L'acouphène enfin démasqué par l'IRM! - Le blog des acouphéniens. Mercredi 20 mars 2013 3 20 /03 /Mars /2013 19:05 Les chercheurs du Centre de Recherche du Cyclotron de l’Université de Liège ont pu observer et étudier les acouphènes grâce à l’imagerie par résonance magnétique nucléaire.

Les dysfonctionnements constatés au niveau du cortex sont révélateurs de l’ampleur de ces bruits auditifs et des multiples interactions qui rendent leurs traitements si difficiles, car dépendants du vécu de chaque patient souffrant de ces symptômes plus ou moins gênants.

Surveillance personnelle de son acouphène

Espoirs - l'avenir des maladies handicapantes.