background preloader

Les dangers dans notre environnement quotidien

Facebook Twitter

Inutile de se focaliser sur un risque particulier.

Mieux vaut faire attention aux excès et consommer équilibré, en variant les composants notamment dans la nourriture.

1. Les COV. Les COV (composés organiques volatils) sont émis par les produits que nous utilisons au quotidien : les meubles agglomérés (surtout avant 2010), la moquette, la peinture, les produits d’intérieur, les parfums d’intérieur, les sprays assainissants… Le benzène Parmi ces COV, il est avéré que le benzène induit des effets négatifs, rapportés dans des études menées chez l’homme. En effet, après une exposition aiguë, des concentrations élevées de benzène entraînent une dépression du système nerveux central et du système respiratoire pouvant conduire au décès. Après exposition à des formes plus légères, il a été rapporté des troubles de la parole, des céphalées, des vertiges, des insomnies, des nausées et des paresthésies au niveau des membres. Le trichloréthylène Concernant le trichloréthylène, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), l’a classé en 2012 comme substance cancérogène avérée pour l’homme (groupe 1).

Le formaldéhyde Que faire ? Listing des plantes dépolluantes :: Plant'airpur. Sans-bpa.com. Humidité de la maison : lutter contre les remontées capillaires. L’humidité ascensionnelle fait partie des pathologies du bâtiment les plus destructrices. D’origine souterraine, elle engendre des dégâts visibles et invisibles, qui se répercutent sur la santé des habitants. Il est essentiel d’identifier clairement les causes des remontées capillaires, pour appliquer la bonne thérapie.

Lutter contre les remontées capillaires pour ne pas avoir de problèmes d'humidité. © assechement-humiprotec.fr Les remontées capillaires résultent du contact direct des murs et des planchers bas avec l’eau présente dans le sol. L’eau imprègne la maçonnerie dans toute son épaisseur et grimpe par capillarité naturelle, pour s’évaporer à l’air libre. L’ascension s’arrête quand elle trouve son point d’équilibre.

À terme, leurs effets entraînent le délabrement et l’insalubrité du bâtiment. Habitat ancien ou contemporain, ce dossier vous donne les clés pour comprendre l’origine des problèmes qui vous concernent et trouver les bons remèdes. La radioactivité dans la maison. La radioactivité est un phénomène avant tout naturel. On décèle sa présence dans l’air, l’eau, les sols, certaines matières premières… Dans les habitations, la principale source de pollution radioactive est un gaz issu de l’uranium, le radon. Les risques dépendent des niveaux de concentration, très variables d’un endroit à l’autre.

Les organismes vivants sont confrontés depuis toujours à la radioactivité naturelle. Le fait que l’humanité ait pu croître en y étant exposée quotidiennement est de prime abord rassurant. Durant l’entre-deux guerres, la radioactivité a été utilisée à toutes les sauces, à l’exemple de cette ligne de produits de beauté au radium et au thorium baptisée Tho-Radia. Bien avant la prise de conscience de sa réalité, des esprits savants de la Renaissance ont fait des rapprochements pertinents. Plongez au coeur d'une enquête dédiée à la radioactivité dans la maison. Les plantes cancérigènes. Dents : Mise en garde sur les plombages au mercure.

Etude: L'algue qui rend stupide - News Santé: Environnement. Etude Une algue qui prolifère dans des lacs et des rivières peut transmettre à l’homme un virus qui diminue ses capacités cognitives. Image: AFP Signaler une erreur Vous avez vu une erreur? Veuillez SVP entrez une adresse e-mail valide Partager & Commenter Votre email a été envoyé.

Un virus rendrait les gens qui en sont atteints stupides, selon des chercheurs américains. Lors d’une analyse de routine, les chercheurs ont constaté que le chlorovirus ATCV-1 affectait le cerveau humain. Dans la gorge Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce virus ne contamine pas uniquement les nageurs qui ont été en contact avec cette algue. Pour tenter d’en savoir davantage, les scientifiques ont également injecté le micro-organisme dans des souris. Maladie inconnue Cela dit, le travail de l’équipe du Pr Robert Yolken offre au moins deux enseignements, estime le Journal de l’Environnement: des virus venus de plantes peuvent s’adapter pour infecter des humains. (Le Matin) Maison : jetez vos désodorisants et sprays assainissants ! | Medisite.

Naturel, naturel, naturel. Quand il s'agit de parfumer l'air de votre maison ou de l'assainir, contentez-vous des solutions naturelles. Une nouvelle analyse menée par l'association Que-Choisir sur 15 produits (désodorisants classiques et spray aux huiles essentielles) montre qu'ils "nous font respirer des polluants à plein nez" et "dégradent l'air de nos logements". Ce, qu'ils soient achetés en supermarchés, parapharmacies ou magasins bio. Lire aussi : "Les fabricants ne s’en vantent évidemment pas dans leurs publicités", explique l'association.

Mais "les précautions d’emploi et les conseils d’utilisation qu’ils font figurer au dos des emballages ne laissent pas place au doute". Par exemple, sur les produits d'Air Wick ou de Phytosun, vous pouvez lire en petits caractères : "Ne pas respirer les aérosols, utiliser seulement dans les zones bien ventilées" ou "Ne pas utiliser en présence d'enfants de moins de 3 ans, ni chez les femmes enceintes ou allaitantes. " Vidéo. France - zones polluées. Pollution et Microbilles : Des produits de beauté néfastes pour l’eau. L’État de New York veut bannir l’utilisation de microbilles. L’État de New York veut bannir les produits de beauté qui contiennent des microbilles de plastique afin de protéger les cours d’eau, mais au Québec personne ne semble encore se soucier de ce nouveau phénomène de pollution.

Avec son Microbead-Free Waters Act, New York sera d’ailleurs le premier État américain à interdire la vente et la production de produits contenant des microbilles de moins de cinq millimètres. Ces microbilles, aussi petites que des grains de sel, sont utilisées dans de nombreux produits de beauté. Par exemple, un seul tube d’exfoliant Clean & Clear contient 330 000 microbilles. «Elles sont si petites que la plupart des usines de traitement des eaux usées n’arrivent pas à les attraper­­», dit Marcus Eriksen, le scientifique américain responsable de l’étude qui a mené au projet de loi.

Jusque dans le canal Lachine Ça semble être aussi le cas au Québec. Certaines entreprises ont commencé à réagir à la recherche. Il n'y a jamais eu autant de CO2 dans l'atmosphère depuis 800 000 ans. "On a pu remonter à 800 000 ans grâce à l'analyse de bulles d'air dans la glace de l'Antarctique", explique le climatologue. "Le CO2 est l'un des plus importants gaz à effet de serre d'origine humaine et il joue un rôle crucial dans le réchauffement de la planète", rappelle M. van Ypersele.

"La dernière fois qu'on a atteint 400 ppm remonte à 2 à 3 millions d'années. A l'époque, la température de la Terre était d'un à deux degrés plus chaude qu'aujourd'hui. Si ce scénario se répète, la glace au Groenland devrait fondre en 500 à 1000 ans, ce qui ferait monter le niveau des eaux d'environ six mètres. Une canette de CO2 par m³ d'air Selon Jean-Pascal Van Ypersele, les concentrations actuelle de CO2 dans l'atmosphère représentent de l'ordre d'une canette de gaz carbonique par m³ d'air. Ensemble, les dégagements actuels de GES conduisent à rendre probable le plus mauvais scénario d'évolution des températures à l'échelle du globe, soit une augmentation moyenne de 4° à la fin du siècle.

10 gestes simples pour dépolluer votre intérieur. Alors que vous passez près de 90 % de votre temps en intérieur, mobilier, peintures, produits ménagers, tabac, présentent autant de risques de causer des maladies mortelles que les gaz d'échappement de la capitale. La lutte contre la pollution de l'air est un thème souvent abordé. Préoccupant d'un point de vue écologique et sanitaire, il est devenue une priorité gouvernementale. Les mesures prises par la ville de Paris lors de la vague de pollution atmosphérique en mars dernier, témoigne de l'importance des enjeux.

Cependant, une étude de l'ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) révèle que l'air dans les habitats est encore plus pollué que celui des villes. Rapport de l'Anses sur la pollution intérieure Notre petit cocon douillet (link is external), désinfecté et aseptisé, où il fait bon vivre est en réalité une source de risques sanitaires au même titre que les trottoirs de la capitale. Comment dépolluer votre intérieur ? HUMAINS CONTAMINES PAR LE PLOMB (saturnisme)

Pollution. Electrosensibilité métaux lourd. Microparticule. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans le domaine de la physique, une microparticule est une particule dont la taille est comprise entre 0,1 et 100 μm. Des microparticules plus ou moins dégradables ou biodégradable (selon leur nature ; minérale, biologique, complexes…) sont présentes dans tous les compartiments de l'environnement (eau, air, sol et passent d'un compartiment à l'autre, pouvant aussi être absorbées ou adsorbées par les organismes vivant ou des matrices minérales). Certaines sont vivantes (pollens frais et spores aéroportés) ou minérales (sable fin, poussières)… Les mousses et lichens se nourrissent de telles particules. Des microparticules sont fabriquées par l'industrie et commercialisées pour divers usages.

Spécificités physicochimiques[modifier | modifier le code] nature des particules[modifier | modifier le code] Une particule peut être Forme et poids[modifier | modifier le code] Microparticules « biologiques »[modifier | modifier le code] Sur un plan mathématique.

Pesticides : un poison