background preloader

Acouphènes : doutes sur nos soi disant représentants

Facebook Twitter

Soignants, désapprenez ce qu'on vous a appris.
Souffrants ne croyez pas tout ce qu'on vous dit : quand on sait tout de quelque chose, on peut être certain qu'on peut le maîtriser .

Si ce n'est le prendre en charge et le soigner, voire tout simplement expliquer au patient ce qui lui arrive.

Quand on ne sait rien, qu'un problème est irrésolu, on ne peut pas se permettre de dire n'importe quoi, de ne rien faire. Encore moins si c'est pour affoler inutilement les patients et contribuer à leur mal-être.
(j'allais oublier : ne rien faire si on vous a dit qu'il n'y avait rien à faire... rien, êtes-vous sûr ? Au fait sur un domaine où la médecine ne sait pas grand chose, voire le néant quasi sidéral, avec des causes qui peuvent être différentes de l'un à l'autre).

Et oublier que la situation ne dégénère alors qu'on pourrait au moins essayer d'éviter ça. Croyez-vous vraiment qu'il n'y a rien à faire ?
même pas comment apprendre à gérer ?

Petite démonstration d’impuissance acquise. Une découverte de Stanford sur les mécanismes de l'oreille. L'épilepsie, dernière maladie taboue? et les "maladies" de l'oreille ? Stimulation transcrânienne : une étude contredit les allégations de l'industrie. Une étude, publiée dans la revue Experimental Brain Research, contredit des allégations de l'industrie concernant des bénéfices de la stimulation transcrânienne par courant continu (STCC).

Stimulation transcrânienne : une étude contredit les allégations de l'industrie

La stimulation transcrânienne à courant continu est une méthode de traitement, dite non invasive, qui consiste à utiliser de faibles courants électriques pour stimuler des parties spécifiques du cerveau par le biais d’électrodes posées sur le cuir chevelu. Les psychologues Laura Steenbergen et Lorenza Colzato du Leiden Institute of Brain and Cognition et leurs collègues ont testé, au moyen d'une étude randomisée, si le casque Foc.us améliore les performances cognitives, comme annoncé dans les médias. 24 volontaires en santé se sont rendus deux fois au laboratoire de recherche. À une occasion, ils ont reçu le traitement appliqué au cortex préfrontal avant et pendant une tâche visant à mesurer les capacités de mémoire de travail et à l'autre occasion ils ont reçu un traitement simulé. Pétition acouphènes : pour faire avancer la recherche.

Les acouphènes font 2 db ... selon les ORL - sos acouphènes hyperacousie. Tous les acouphènes mesurent entre 2 et 3 db (et sont donc quasi-inaudible) … selon les ORL.

Les acouphènes font 2 db ... selon les ORL - sos acouphènes hyperacousie

Un des plus gros mensonge de la propagande ORL C'est un des plus gros mensonges des médecins ORL négationistes. Un mensonge très intéressant puisqu’ils démontrent qu'ils mentent sciemment et non involontairement. L'acouphènomètre est une des dernières inventions de la propagande des médecins ORL négationnistes (qui font tout pour nier les faits qui les dérangent) pour cacher leur impuissance. Il leur permet de dire que les acouphènes sont quasi-inaudibles (2/3 db) et que donc si les malades s'en plaignent c'est qu'ils doivent faire un travail psychologique sur eux mêmes. Le côté scientifique de ce nouveau mot (acouphénomètre) est destiné à apporter une caution scientifique à leur négationnisme. Les acouphènes peuvent varier du simple au décuple chez un même malade. On ne peut traduire en décibels que des vibrations de l’air Selon un logiciel baptisé "acouphénomètre" les acouphènes mesurent 2 dB.

Les différents (pseudo)traitements pour les acouphènes et leurs effets secondaires. Il ya plusieurs façons de traiter les acouphènes, de radiochirurgie Gamma Knife à la thérapie cognitivo-comportementale, mais il est important que vous vous rendez compte de leurs hauts et des bas.

Les différents (pseudo)traitements pour les acouphènes et leurs effets secondaires

Cela est particulièrement vrai lorsque votre médecin vous suggère de prendre des mesures plus drastiques pour faire face à vos acouphènes. Vous ne voulez certainement pas à marcher dans la chirurgie ou de prendre des médicaments par voie intraveineuse sans vous préparent pour les conséquences. Traitements de masquage sont principalement conçus pour atténuer les symptômes de l'acouphène. Masquage des sons peuvent vous aider à «couper les 'les bruits de la pensée consciente, et n'a que peu ou pas d'effets secondaires sur le corps humain. Il n'est pas, bien sûr, une méthode de traiter le problème de façon permanente, mais il peut apporter un certain soulagement utile en attendant des solutions plus permanentes pour prendre effet. Sos acouphènes hyperacousie - sos acouphènes hyperacousie. Acouphènes - arbre etiologique et décisionnel de praticiens ORL - doute ?? Les acouphènes sont fréquents, un peu négligés chez les personnes agées où alors difficiles à traiter.

Acouphènes - arbre etiologique et décisionnel de praticiens ORL - doute ??

Les acouphènes, (tinnitus chez les Anglo-saxons-dérivé du verbe latin tinnire: tinter ou sonner), sont des sensations auditives ne résultant pas d'une excitation extérieure de l'oreille. Pour le Pr B. Frachet CHU Avicenne ( : La difficulté de la prise en charge des acouphènes tient à de multiples raisons: la vraie complexité, la mise en échec fréquente du thérapeute, la mauvaise réputation tant dans le corps médical que dans le public… L'intrication du somatique et du psychisme est évidente. Les connaissances de physiopathologie sont sommaires…Ce phénomène opaque ne passe pratiquement que par le filtre de la parole du sujet.

Des éléments cliniques doivent être exploités : ---- L'âge des acouphènes et le mode d'installation. ---- L'âge du patient, les pathologies associées, les ATCD, la profession ? Voir également +++ : Acouphènes :Essai de classification (par le Pr B.

Association Fr(P)Ac = acquisitor : qu'en pensez-vous ?

Recherche (tinnitus research) - acouphène, espoirs.