background preloader

Bloc trié 01 (musées)

Facebook Twitter

Labo² Cloud Computing - Informatique en Nuages - Cloudwatt. Le vertige technologique masque un déficit majeur d’Innovation organisationnelle. Les objets technologiques mettent parfois des années pour révéler les domaines sur lesquels ils agiront et quelles nouvelles applications ils inspireront. L’innovation n’est pas dans la seule technique mais aussi dans ce que l’on en fait, parfois, en la détournant de son objet initial.

Il est offert à tous de pouvoir trouver des domaines nouveaux d’utilisation des techniques pour gagner en création de richesses. Mais le pire des fléaux, c’est d’attendre des techniques qu’elles puissent résoudre des problèmes d’organisation et de ne pas comprendre les retombées stratégiques et politiques de leurs applications sur les marchés, les métiers, les économies nationales.

Autrefois cantonnées dans quelques ateliers, dans un centre informatique, les TICs désormais omniprésentes affectent tous les métiers. Plus que la contagion technique c’est l’accès à la connaissance organisationnelle qui devient un facteur de progrès Déficit organisationnel : le progrès technique confisqué par la technostructure. Comment sortir du paradigme individualiste en matière de données personnelles. Jeudi soir, la Mutinerie avait invité Pierre Bellanger, fondateur et actuel PDG de la radio Skyrock, à venir présenter son ouvrage "La souveraineté numérique" publié au mois de janvier dernier. Ce fut l’occasion de mieux comprendre les positions de Pierre Bellanger, notamment sur la question du statut des données personnelles, à propos desquelles j’avais consacré un billet le mois dernier. C’est surtout l’idée de créer un droit de propriété privée sur les données personnelles, à l’image d’un droit de propriété intellectuelle, qui m’avait fait réagir à ce moment, et le Conseil National du Numérique dans son rapport sur la neutralité des plateformes avait aussi eu l’occasion de rejeter ces propositions. pixelpeople, Par Bert Heymans.

CC-BY-SA. Source : Flickr. Cette évolution est intéressante et elle mérite d’être détaillée un peu plus en profondeur. Du danger de filer trop loin les métaphores… Aujourd’hui, la place de l’Europe c’est le buffet gratuit où l’on vient se servir. Cotton field. Codage. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sur les autres projets Wikimedia : codage, sur le Wiktionnaire De façon générale un codage permet de passer d'une représentation des données vers une autre. Description[modifier | modifier le code] Parmi les différents codages utilisés, on trouve : Il existe une méthode qui permet de passer d'un codage en base 10 en remarquant par exemple que En binaire, on utilise 8 bits pour former un octet. Bien qu'il s'agisse d'un codage, on utilisera le terme chiffrement (le "cryptage", bien que fréquemment utilisé, n'ayant pas de légitimité en langue française) quand le codage utilisé cherche à masquer l'information contenue.

Principaux types de codages informatiques[modifier | modifier le code] Pour représenter des nombres, des caractères ou des instructions pour les microprocesseurs, on utilise principalement les types suivants de codage. Un octet, un mot, et ses dérivés, peuvent, entre autres, représenter : Voir aussi[modifier | modifier le code] Les élèves de primaire apprendront à «coder» dès septembre. L'apprentissage de la programmation fera son entrée en primaire en septembre, selon le ministre de l'Éducation, mais uniquement «de manière facultative» et «sur le temps périscolaire». Il n'est pas encore inscrit aux programmes scolaires. Lire, écrire, compter… Et «coder». Dès septembre prochain, les écoliers se frotteront au langage de programmation informatique, a promis le ministre de l'Éducation nationale, dans une interview au JDD.

Car le sujet est dans l'air du temps. Benoît Hamon, de son côté, se propose de «donner à tous les clés pour agir dans un monde toujours plus “connecté”». Quid de l'intégration du code informatique aux programmes scolaires eux-mêmes? 7- Open Gov & E Democracy. Fonds inno. Le ministère de la Culture et de la Communication œuvre pour accroitre les contenus numériques culturels accessibles gratuitement sur internet et pour favoriser de nouveaux usages numériques.

Il a ainsi mis en place depuis de nombreuses années un plan national de numérisation du patrimoine et de la création. Par un appel à projets annuel, le ministère soutient des initiatives de numérisation de collections conduites par des institutions culturelles, des collectivités, des associations… Le ministère établit l’inventaire des collections numérisées en France, "Patrimoine numérique", en synergie avec le catalogue européen Michael. Il met aussi en œuvre l’appel à projets "Services numériques culturels innovants", dont l'objectif est de favoriser des expérimentations de nouveaux services culturels basés sur l'innovation technologique et l'innovation d'usage.

L'Open Data a-t-elle besoin d'un nouveau départ ? - Collectif Open Data Rennes. Les bibliothèques numériques ne sont que des sites web et c'est le problème ! Les bibliothèques numériques ne sont que des sites web et c'est là le problème, oui. Parce que, en vrai, les bibliothèques ne sont pas que des dépôts ! C'est de ce constat qu'est né le Projet BiblioSphère. Sur les sites web des bibliothèques les internautes sont seuls face à un écran. Les bibliothèques numériques proposent des services du web, pas une expérience de la bibliothèque : perte des repères 3D naturels, un monde plat sans aucun déplacement possible ni de choix d'une place à laquelle s'asseoir pour consulter des documents, pas de possibilités d'échanges (donner rendez-vous ou rencontrer d'autres usagers), pas de possibilités de communication avec des bibliothécaires.

Les listes déroulantes et les moteurs de recherche interne limitent les possibilités d'accès aux documents et de découvertes pour des internautes par ailleurs appâtés par Google et Wikipédia. Nous recherchons des établissements pilotes pour tester nos prototypes. La France, en route vers la censure d'Internet. Comment le CSA veut faire de l’Internet une brique de l’audiovisuel. Le CSA doit sortir aujourd’hui son rapport annuel. Dans ce document le gendarme de l’audiovisuel transmet du pied à Aurélie Filippetti ses recommandations législatives pour élargir sa mainmise sur les contenus en ligne. Explications.

Le CSA avait été institué pour juguler le problème mécanique : la rareté des fréquences hertziennes. Dans cet univers cloisonné, l’objectif de 1986 fut ainsi de s’assurer que les différents opérateurs respectent une série de règles de fond comme la protection de la jeunesse, du pluralisme politique et syndical ou encore la question épineuse de la publicité. Depuis avec l’essor d’Internet dans les foyers, le Conseil voit d’un mauvais œil la décrépitude de la télévision de papa. Problème : la rareté des ressources n’a pas d’emprise sur Internet. Avec une telle démarche, on change désormais de paradigme puisque la régulation passe d’un monde à fréquences raréfiées à un univers totalement ouvert, Internet.

Plateforme communautaire, places de marché, store... Hacking Knowledge: 77 Ways to Learn Faster, Deeper, and Better. If someone granted you one wish, what do you imagine you would want out of life that you haven’t gotten yet? For many people, it would be self-improvement and knowledge. Newcounter knowledge is the backbone of society’s progress. Great thinkers such as Leonardo da Vinci, Thomas Edison, Benjamin Franklin, Albert Einstein, and others’ quests for knowledge have led society to many of the marvels we enjoy today. Your quest for knowledge doesn’t have to be as Earth-changing as Einstein’s, but it can be an important part of your life, leading to a new job, better pay, a new hobby, or simply knowledge for knowledge’s sake — whatever is important to you as an end goal.

Life-changing knowledge does typically require advanced learning techniques. In fact, it’s been said that the average adult only uses 10% of his/her brain. Imagine what we may be capable of with more advanced learning techniques. Health Shake a leg. Balance Sleep on it. Perspective and Focus Change your focus, part 2. Visual Aids. Distributed Cognition | Social Learning Theory.

“The emphasis on finding and describing “knowledge structures” that are somewhere “inside” the individual encourages us to overlook the fact that human cognition is always situated in a complex sociocultural world and cannot be unaffected by it.” (Hutchins, 1995, p. xiii) Over the 20th century, many have explored the question “how can the cognitive processes we normally associate with an individual mind be implemented in a group of individuals?”

All the discussions converged towards the idea that “the cognitive properties of a group can differ from the cognitive properties of the members of the group” (Hutchins, 2000, p. 4). Ed Hutchins has spent his “academic carreer trying to understand human cognition in social, cultural and material context”. He “believe[s] that cultural practices are a key component of human cognition”. Therefore, using insights from sociology, cognitive science, and the psychology of Vygotsky, the theory emphasizes the social aspects of cognition. Stop and Reflect: Nos règles de fonctionnement. SavoirsCom1 est un collectif orienté vers l’action organisé de manière horizontale. S’engager pour les biens communs de la connaissance à condition d’expérimenter concrètement de nouvelles formes de gouvernance.

Résumé de nos règles : Il nous importe d’éviter toute rigidification, enclosures internes et fonctionnement hiérarchique, => pas de chef(s), mais des règles! On veut éviter aussi toute sous-division privées du groupe : quand on fonctionne en sous-groupes privés, on isole et on dépense une énergie considérable à resynchroniser les infos échangées dans un petit groupe vers un plus grand groupe… c’est une tentation naturelle qu’on souhaite éviter. L’ensemble de nos règles de fonctionnement sont exposées dans cette carte heuristique, n’hésitez pas à la consulter si vous souhaitez nous rejoindre ! MESSAGE A TOUS.