background preloader

ECONOMIE

Facebook Twitter

Source : Le Grand Soir, le 6 septembre 2015. Mise à jour ci-dessous La chancelière allemande Angela Merkel a déclenché une avalanche de migrants en annonçant que l’Allemagne était ouverte, et en rompant l’accord de Dublin sur les demandeurs d’asile en Europe. Une campagne médiatique a suivi et des milliers de migrants en provenance de Syrie sont désormais accompagnés à travers l’Europe par des dizaines de journalistes qui rapportent chacun de leurs mouvements aux nouvelles du soir – y compris à l’aide de photos truquées (en allemand). Personne ne demande aux migrants pourquoi ils quittent la Turquie, où la plupart se trouvait tous ces derniers mois ou années, ni qui leur a donné de l’argent. Je me suis demandé quel pouvait être le but de cette campagne médiatique. Il semble maintenant clair qu’il s’agit de préparer le public européen à une guerre ouverte contre la Syrie, son gouvernement et son peuple. La France est, bien sûr, à bord : M. Mise à jour : “Hey Sergey, tu n’es pas sérieux.

La Hollandie vue de Suisse et des élus français ridicules. Et si la migration était une opération planifiée. 10 graphiques montrant une situation économique ” pire ” qu’avant la dernière crise de 2008. Si vous pensez que les ignorants sont bénis, il est peut-être préférable que vous ne lisiez pas cet article. Non seulement je vais balayer la croyance de la soi-disant reprise économique mais prouver en fait que la situation actuelle est bien pire que celle qui a précédé la crise de 2008.

En 2007, l’optimisme était de mise dans la population. Les maisons rénovées se vendaient comme des petits pains avec un gros profit à la clé, la bourse se portait comme un charme et le chômage était relativement bas. Ce fut alors la crise de 2008. Pendant un moment, on a cru que la fin du monde nous attendait. Bien sûr, il tient toujours debout mais il ne s’agissait que d’une première vague de soucis.

La prochaine sera celle qui balayera véritablement tout sur son passage. Dans la liste des graphiques que je vais vous présenter, je voudrais que vous vous concentriez sur la dernière zone grisée de chaque graphique, qui représente la dernière récession. 1 – La dette américaine 3 – La vélocité de la monnaie. La Grèce bientôt reine du pétrole? La Grèce va-t-elle bientôt pouvoir faire rentrer 150 milliards de pétro-euros dans ses caisses grâce aux rentrées fiscales ?

C'est en tout cas le montant que le Premier ministre grec, Antonis Samaras, a promis de faire engranger à son pays dans les trente prochaines années grâce à la recherche et à l'exploitation de gisements d'hydrocarbures en mer. 700 millions d'euros d'investissements Mercredi, Athènes a signé trois accords en ce sens avec des sociétés helléniques et étrangères pour la recherche et l'exploitation d'hydrocarbures dans l'ouest du pays, avec à la clé des investissements de 700 millions d'euros selon le ministère de l'Energie et de l'Environnement, qui pourraient mener à la découverte d'environ 300 millions de barils de pétrole.

Ces accords signés à Athènes concernent la cession de terrains pour des explorations en mer Ionienne et dans la région d'Epire, a indiqué l'Agence de presse grecque, Ana (semi-officielle). >> Lire La Grèce est-elle la Norvège de demain ? Faut-il acheter de l’or après son plongeon?/ Investir dans les métaux précieux pour se protéger à long terme/ Ce que nous dit le prix de l’or / Pourquoi les gouvernements détestent l’or? (Ron Paul)/ La Suisse et l’or : À quoi doit-on s’attendre ?/ Les rés. « Le gold » objet de toutes les convoitises mais aussi de toutes les manipulations. Chez Lupus c’est notre assurance tout risque, la valeur suprême et le passe intégral quelque soit les frontières….A condition bien sur qu’il soit fait de métal et si possible en pièces sonnantes et trébuchantes…Du tangible et rien que du tangible, le reste, le fameux or papier n’est que de la poudre de perlimpinpin jetée par nos amis les Banquiers centraux et destinés à éblouir les âmes naïves… De l’or certes mais au royaume des changes nul n’est Roi c’est pourquoi nous n’oublions jamais dans notre besace quelques devises tout de papier vêtu qu’elles se fassent appeler Franc Suisse ou Dollar…Il parait que même dans les contrées reculées de Russie lointaine ils les utilisent encore…Rassurez vous, Assurez vous!

The Wolf Faut-il acheter de l’or après son plongeon? PAR EMMANUEL GARESSUS ZURICH 20/4/2015/Le Temps Faut-il acheter de l’or après son plongeon? Le métal jaune a tenu tête au franc cette année. Espionnage, piratage... 10 choses à savoir sur Yanis Varoufakis. On entendait déjà beaucoup parler de Yanis Varoufakis lorsqu'il était ministre des Finances de la Grèce. Mais depuis qu'il a démissionné de son poste, il ne se passe pas trois jours sans qu'il ne se livre à la presse européenne, et qu'on ne lise une nouvelle révélation sur les cinq longs mois de négociation entre le gouvernement Tsipras et ses homologues de la zone euro, ou sur le parcours de cet enseignant en économie super star qui s'est retrouvé au cœur des tourments du Vieux continent. 1Rock Athènes, 6 juillet 2015 : Yanis Varoufakis démissionne et quitte le ministère des Finances avec son épouse, Danae Stratou (AFP PHOTO/ANDREAS SOLARO) Ministre, il portait un sac-à-dos rouge, une chemise blanche col ouvert - sans cravate - et des bottes de moto.

Son style et son sang-froid lui vallent d'être comparé à Bruce Willis. Mais son franc-parler agace profondément ses homologues de l'Eurogroupe, habitués à la discrétion des représentants des petits pays. 2Universitaire 3Super star 5Radical. Interview exclusive de Saïf Kadhafi. Le second fils du colonel Kadhafi, Saïf al-Islam a été condamné à la peine capitale mardi.

La correspondante de RT Maria Finoshina avait eu la chance d’interviewer Saïf avant sa capture par les forces rebelles en novembre 2011. L’une des plus notables figures de l’ancien gouvernement libyen renversé en 2011, jugé par contumace coupable de «crimes de guerre et de répression de manifestations pacifiques», a avoué dans son interview à RT n’avoir jamais donné l’ordre de tuer des manifestants. Le fils de Kadhafi a été accusé une première fois le 27 juin 2011 par la Cour pénale internationale pour avoir conçu une politique d’Etat qui sert à dissuader par tous les moyens, y compris par le recours à la force létale, les manifestations des civils contre le régime de Kadhafi, ensemble avec son père Mouammar Kadhafi, et l’ancien chef des renseignements, Abdullah Senussi. Cependant, le fils du dirigeant libyen, n’est pas d’accord avec ces accusations. «Cette Cour est une Cour de Mickey Mouse. Les socialistes sont bien des collabos : de nouvelles preuves accablantes…

Publié le 27 juillet 2015 - par Cyrano Apparemment, les camarades socialistes, de plus en plus souvent qualifiés de « socialauds », grands prêtres de l’opération « Je suis Charlie », ont de plus en plus de problèmes avec la liberté d’expression de ceux qui osent ne pas penser comme eux. Nombre de nos lecteurs ont réagi vivement, par des commentaires sur notre site (en bas des articles), voire par des articles indignés, à la plainte du ministre de l’Intérieur contre Riposte Laïque, suivie, 24 heures plus tard, par celle de son obligé Jacques Meric, chef des flics parisiens. Notre valeureux ministre n’a pas supporté le qualificatif « d’islamo-collabo ». Or, non seulement nous réitérons à longueur d’articles ce terme, mais nous démontrons pourquoi il est tout-à-fait adapté à ce personnage, et à nombre d’autres hommes politiques, journalistes, sociologues ou juges « Mur des Cons » que nous avons déjà qualifiés ainsi.

N’est-ce pas qui annonçait la traque de tous ceux qui critiquent l’islam ? Traité transatlantique: quand de Gaulle dit non à Kennedy (1962-1963) Le 4 juillet 1962, le président Kennedy propose aux Européens une vaste alliance transatlantique, géopolitique et commerciale. Mais le général de Gaulle se méfie d'un partenariat qui cacherait une domination. Retour le 4 juillet 1962.

Le président John F. Kennedy est à Philadelphie pour y célébrer le Jour de l’Indépendance. "Nous ne regardons pas une Europe forte et unie comme une rivale, mais comme une partenaire. Ce "grand dessein", cette alliance atlantique n’est pas que commerciale, mais dans le contexte actuel de négociation du traité transatlantique, il est intéressant de s’arrêter sur cette dimension.

Partenariat ou domination de l'un sur l'autre ? Le général de Gaulle reçoit avec circonspection cette déclaration d’interdépendance américaine. "En définitive, il apparaîtrait une communauté atlantique colossale sous dépendance et direction américaine. L'Allemagne courtisée "Ich bin ein Berliner" Le taux de chômage serait de 23,1% en juin 2015 et non de 5,3 %

Nous avons appris, jeudi 23 Juillet 2015, une baisse plus importante que prévu du nombre des inscriptions hebdomadaires au chômage. Le ministère américain a recensé le dépôt de 255.000 demandes d’allocations pendant la semaine close le 18 juillet, ce qui représente un plongeon de 9,2% par rapport à la semaine précédente alors que les analystes tablaient sur un très léger repli (-0,7%).

Il s’agit, selon le ministère, du niveau le plus faible depuis la fin novembre 1973 ( 42 ans), de bon augure pour un taux de chômage américain qui est déjà orienté à la baisse. Selon le ministère, aucun “facteur particulier” n’explique cette baisse spectaculaire (tu m’étonnes – explication plus bas), qui pourrait être liée à la montée en puissance des emplois saisonniers pendant l’été ( embauches de portiers, voituriers, barmans…).

Sur un an, le recul des inscriptions au chômage reste toutefois très net (-11,8%), selon les données officielles. I – Calcul permettant d’obtenir 5,3 % de chômeurs. La Grèce s’est rendue : mais à qui exactement ? Paris. Le 12 juillet, la Grèce a capitulé de façon abjecte et totale. Le Premier ministre Alexis Tsipras, qui avait promis de combattre le plan d’austérité qui poussent les grecs à la ruine, à la pauvreté et au suicide, a trahi toutes ses promesses, a nié la volonté du peuple exprimée lors du référendum du 5 juillet et a mené le parlement grec à accepter un accord avec les créanciers de la nation encore plus mauvais que tous ceux qui ont déjà coulé l’économie et avec lequel on abandonne encore plus les dernières bribes de souveraineté nationale.

Oui, la Grèce a capitulé sans condition, comme cela a été clairement et avec éloquence exprimé ici et ailleurs. Mais une question cruciale n’a pas trouvé de réponse satisfaisante. À qui, exactement, la Grèce s’est elle rendue ? Une réponse commune à cette question est : l’Allemagne. Les pauvres Grecs ont capitulé face aux Allemands arrogants. Mais ce désastre, en fait, était-il dicté par les méchants Allemands ? Ne soyons pas ridicules. L’Islande a laissé ses banques faire faillite, et jeté des banquiers en prison. Et voici ce qui s’est produit.

L’Islande, l’une des nations les plus touchées par la crise bancaire, semble avoir complètement surmonté ses problèmes, et cette année, elle devrait être le premier pays du monde frappé par la crise de 2008 à dépasser le PIB le plus élevé qu’il avait atteint avant cette crise, rapporte ZeroHedge. Le pays est parvenu à ce résultat sans sacrifier son système social et les dépenses du gouvernement. Il y a encore quelques années, l’Islande est arrivée au bord de la faillite lorsque ses banques, qui au fil des ans s’étaient montrées bien trop audacieuses, se sont trouvées en situation de quasi-effondrement. Selon le Fonds monétaire international (FMI) l’Islande a réussi à se remettre totalement de la crise, sans avoir compromis son modèle social qui prévoit la gratuité des frais de santé et d’éducation. Le pays, qui ne fait pas partie de l’Union européenne, n’a pu compter que sur lui-même pour se relever, et pour se faire, il a opté pour une approche très originale mais efficace.

La création de dépôts de matériel militaire et de munitions avant le déclenchement d’une agression armée, permet à l’État agresseur de dépenser moins et de maintenir les troupes prêtes à entrer en action. Fondamentalement, l’agresseur ne doit déployer ses troupes hors du continent américain que quand leurs équipements de combat et les munitions sont stockés et préparés pour la bataille dans les Etats sur le territoire desquels sera déclenchée l’agression militaire. En 2003, pour pouvoir attaquer l’Irak, l’armée américaine a constitué, dans les bases militaires de Ali Al Salem, Camp Buehring, Camp Virginia, Camp Arifjan et Camp au Koweït, d’énormes dépôts de l’US Central Command (CENTCOM). Ils sont aujourd’hui les dépôts de l’armée des Etats-Unis pour le théâtre d’opération pour l’Asie du sud-ouest. Ici, il y est stocké des dizaines de milliers de chars, des véhicules blindés, du matériel logistique, des hélicoptères et des munitions, qui peuvent constituer 1-2 corps d’armées.

International URL courte La Grèce ne pourra pas faire face seule à ses échéances et rembourser 1,6 milliard d'euros à la fin du mois de juin. Le soutien éventuel de la Russie pourrait minimiser le risque d'un default de paiement et prévenir sa sortie de la zone euro, estime l'observatrice du quotidien Les Echos, Isabelle Chaboud. A l'issue d'une réunion avec le premier ministre grec Alexis Tsipras à Moscou le 8 avril, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que Moscou était prêt à aller à la rencontre de la Grèce si cette dernière souhaitait développer la coopération bilatérale. Les intérêts des deux pays à une entente sont évidents. La rencontre entre MM Tsipras et Poutine a démontré leur volonté d'afficher leur rapprochement et leur entraide mutuelle dans le domaine de l'économie. Selon Alexis Tsipras, son pays souhaite attirer des investissements russes dans la construction du gazoduc Turkish Stream sur le territoire grec.

Plusieurs banques européennes font faillite dans le silence assourdissant des médias français. Les faillites bancaires sont des événements dramatiques pour les épargnants, et pourtant pas si rares si on regarde l’Histoire récente des faillites bancaires. Depuis 2000, pas moins de 543 banques ont fait faillite aux USA dont 140 pour la seule année 2009. En 2015, année ou tout va bien mieux (ironique), nous avons 5 banques en faillite en Europe et 4 aux USA. Plutôt que de vous donner mon avis personnel sur la situation des banques, exercice très risqué en ce moment compte-tenu du contexte, je vous propose une revue de presse qui vous permettra de vous faire une opinion de la situation réelle des banques, et plus particulièrement les banques européennes et françaises.

Bien entendu, vous n’entendrez pas parler de faillites bancaires en France, et encore moins des risques de faillite car, c’est bien connu, nos médias français sont tous indépendants des grands groupes internationaux (c’est ironique bien sûr !). Plusieurs banques européennes font faillite ! PORTUGAL- Tiens donc ! Olivier Berruyer: ” L’union bancaire, une vaste escroquerie ! “ Olivier Berruyer: ” c’est un projet de désunion bancaire quand on la regarde. Je ne sais pas pourquoi cela s’appelle l’Union bancaire. L’idée centrale, c’est de dire que la prochaine fois qu’il y a une banque qui coule, on la laisse couler et en gros, on voit juste comment on la liquide.

Parce que, quand on parle de plan de résolution, ce sont des plans de liquidation de la banque. Oui enfin de recapitalisation, on est d’accord quand c’est quelques milliards mais quand on a des mastodontes qui pèsent entre 1 000 et 2 000 milliards de bilan, ça va être difficile de recapitaliser à court terme. C’est d’ailleurs tout ce qu’on lit actuellement dans pas mal de médias en ce moment, c’est cette idée, ben que de toute façon, la prochaine faillite, ce sont les actionnaires qui prennent, ce qui est assez normal puis les prêteurs obligataires puis les clients façon Chypre et de toute façon, on ne peut pas faire autrement et cela s’appelle une faillite d’un mastodonte financier.

Sarkozy sur France 2 : Juppé, affaires... Les bonnes questions (sans réponses) de Bugier. La France n’est pas ruinée, elle est pillée. On leur a donné le pouvoir, ils l’utilisent pour nous piller tout en s’assurant des jours heureux. » Stephen F. Cohen : “Ceux qui conçoivent la politique américaine dans ses rapports avec la Russie et l’Ukraine sont en train de détruire la sécurité de la nation américaine” FIFA : Les Dieux du foot sont tombés sur la tête (2015) Les USA se font piétiner par les BRICS en Amérique du Sud.

La concentration des richesses dans le monde en graphiques.