background preloader

Système nerveux autonome ou végétatif

Facebook Twitter

Épigénétique, nous sommes ce que nous mangeons_3/3.

Le cerveau du ventre

III - Les tensions émotionnelles. II) Tensions émotionnelles Le larmoiement, comme toutes autres réactions du corps humain, est contrôlé par ce magnifique don de la nature qu'est le système nerveux.

III - Les tensions émotionnelles.

Le système nerveux se subdivise en deux parties : le système nerveux central*, centre de commande qui comprend le cerveau et la moelle épinière, et le système nerveux périphérique*, les nerfs qui sont de véritables voies d'information. En effet, cet ensemble de nerfs et de centres nerveux est responsable de la réception, du traitement et de l'envoi des messages nerveux, autrement appelé influx nerveux*.

Ainsi notre système nerveux contrôle non seulement toutes les actions et les sensations propres à un animal, mais aussi la pensée, la mémoire et les émotions. Que les larmes soient d'origine émotionnelle ou dues à l'irritation de l'œil, l'influx nerveux se transmet toujours de la même manière, grâce aux neurones*. Glande1.jpg (Image JPEG, 134 × 133 pixels) Système limbique. Le système nerveux-végétatif ou autonome.

Glande. Jean du Chazaud : "La sexualité, cette inconnue" sur le LTS. Région lombaire, lombes. Ganglion.gif (Image GIF, 147 × 247 pixels) Ganglion. Nerf grand sympathique. Nerf vague. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nerf vague

Anastomose. Plexus. Le ventre et le plexus solaire ? Cardiaque. Plexus cœliaque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Plexus cœliaque

Plexus solaire et chakra du coeur. Plexus solaire et chakra du cœur (Octobre 2010) Parfois il faut d’abord que je m’énerve sur quelque chose avant d’avoir assez d’élan pour écrire un article.

Plexus solaire et chakra du coeur

C’est pour cela que je suis allé voir sur Google les définitions des chakras, et les bêtises que j’y ai trouvées – quelle couleur correspond à quel chakra, ou quelle pierre porter pour quel chakra – m’ont donné assez d’impulsion pour enfin m’y mettre. Quand vous aurez lu mon article, vous comprendrez sûrement ce que je veux dire. Donc, ce qui se passe dans vos chakras a du sens. Contrôlez votre stress par la détente du 2ème cerveau. Il produit également de 70 à 85 % des cellules immunitaires de l'organisme.

Contrôlez votre stress par la détente du 2ème cerveau

Selon le Dr Gershon, nos deux cerveaux, celui de notre tête et celui de notre ventre doivent coopérer. Si ce n'est pas le cas, il se produit le chaos dans notre ventre (accompagné de douleurs abdominales), et la misère dans notre tête. Un autre médecin, le Dr Devroede, s'est également intéressé sur les liens entre le physique et le psychique. Pour ce médecin, le ventre représente le centre d'archives de notre vie émotionnelle. Ce qu’il appelle les "mots de ventre", conséquence d’émotions refoulées et dont la manifestation physique peut-être une douleur abdominale lors d’un moment de grand stress ou de trouble émotif. Le ventre et le plexus solaire ?

Le cerveau coeur

LA VEGETOTHERAPIE CARACTERO-ANALYTIQUE - vegetotherapie.pdf. Plexus nerveux. Définition On appelle plexus nerveux, un réseau complexe fait de l'entrecroisement de fibres nerveuses qui vont souvent échanger des branches, donc des informations.

Plexus nerveux

Ils sont formés soit de fibres somatiques (nerfs rachidiens et crâniens), soit de fibres végétatives (système sympathique et parasympathique). Vagotonique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vagotonique

Signes physiques[modifier | modifier le code] palpitationspouls lentbrûlures d’estomacnausées fréquentes (sensible au mal de mer, au contre-sens en train)tendance à la colitetendance à engraisser (proche du « type rond » de Pende)crises sudorales, surtout aux mains et aux piedsfortes sécrétions lacrymalesfaible exophtalmieléger myosisteint pâletroubles respiratoires fréquentstremblementsexcitation sexuellerelâchement des sphinctersfatigabilité. Système nerveux autonome. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Système nerveux autonome

Pour les articles homonymes, voir SNA. Système nerveux parasympathique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Système nerveux parasympathique

Le système parasympathique ou système vagal est une des trois divisions du système nerveux autonome ou viscéral, avec le système nerveux orthosympathique et le système nerveux entérique. Les fibres nerveuses du système parasympathique prennent leur origine dans les parties crâniennes (nerfs III, VII, IX et X) et sacrées de la moelle épinière. Il contrôle les activités involontaires des organes, glandes, vaisseaux sanguins conjointement à l’une des autres parties du système nerveux autonome : le système nerveux sympathique (orthosympathique). Le système parasympathique utilise l'acétylcholine et est responsable du ralentissement de la fréquence cardiaque (cardio-modérateur), de l'augmentation des sécrétions digestives et de la mobilité du tractus gastro-intestinal. Système nerveux entérique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Système nerveux entérique

Le système nerveux entérique est la partie du système nerveux autonome qui contrôle le système digestif aussi bien pour l'activité motrice (péristaltisme et vomissements) que pour les sécrétions et la vascularisation. La neurogastroentérologie qui est l'étude du système nerveux entérique a fait de nombreux progrès à la fin des années 1990. Système nerveux sympathique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nerf vague et compassion. Tiré de Born to Be Good: The Science of a Meaningful Life de Dacher Keltner: Le nerf vague se trouve dans la poitrine et, lorsqu'il est stimulé, donne l'impression qu'un liquide chaud se diffuse dans celle-ci ainsi que d'avoir une boule dans la gorge. Le nerf vague [...] commence dans le haut de la moelle épinière et serpente à travers le corps [...], reliant les tissus des muscles faciaux, les muscles nécessaires à la vocalisation, le cœur, les poumons, les reins et le foie et les organes de la digestion.

Dans une série de comptes-rendus scientifiques controversés, le psychologue physiologique Steve Porges a avancé la théorie selon laquelle le nerf vague est le nerf de la compassion, l'organe de commisération du corps. ... Porges remarque que le nerf vague innerve les groupes musculaires des systèmes de communication impliqués dans la compassion - la musculature faciale et l'appareil vocal.