background preloader

Psychiatrisation de la société

Facebook Twitter

Autisme: plainte contre l'État qui continue d'imposer la psychiatrie psychanalytique (France) En février 2014, lors de l’annonce de la condamnation de la France par le Conseil de l’Europe portant sur la scolarisation et la formation des personnes autistes (condamnation résultant de la Réclamation collective initiée par VAINCRE L’AUTISME), le ministère des Affaires sociales et de la Santé rétorquait que le 3e Plan autisme répondait amplement aux besoins, rapporte le communiqué.

Autisme: plainte contre l'État qui continue d'imposer la psychiatrie psychanalytique (France)

Ce qui est très éloigné de la réalité. C'est en dépit de cette condamnation, et en violation de la loi du 11 février 2005, pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, qu’une circulaire en date du 13 février 2014 a été publiée. "Derrière une bonne volonté affichée, c’est tout un système qui perdure. Depuis de nombreuses années il existe un consensus international pour dénoncer la prise en charge psychiatrique, d’obédience psychanalytique en France, des enfants autistes".

Voyez également: Psychothérapeutes : chronique d’une désillusion – Kaléïdoblog. Le 8 octobre 2003, l’amendement Accoyer(1), visant à réglementer l’usage du titre de psychothérapeute, était voté à l’unanimité des douze députés présents et du Docteur Mattéi, alors Ministre de la Santé, après 5 minutes et 30 secondes de « débat ». Le 20 mai 2010, le décret relatif à l’usage du titre de psychothérapeute(2) est promulgué. Entre temps ? Gestion de la perception et de la politique publique. Remise en question de Freud par lui même. Psychanalyse : du déni de vérité au fantasme. Corruption et dévoiement de la science moderne ??? Bonne science, mauvaise science - la psychologie et la psychiatrie. Les mécanismes psycho-sociaux de l’aliénation néolibérale.

Par Olivier Labouret Comment penser et affronter les bouleversements impensables qui nous affectent aujourd’hui ?

Les mécanismes psycho-sociaux de l’aliénation néolibérale

On va chercher à comprendre comment le néolibéralisme nous aliène tous collectivement, certes, mais surtout chacun d’entre nous, individuellement. Pas seulement les couches populaires, les Français moyens, les « beaufs », les lecteurs de Gala, les spectateurs de TF1 ou les électeurs qui marinent, mais vous, moi, nous tous… Tant qu’on nie cette évidence que chacun d’entre nous est étroitement, inconsciemment aurait dit Freud, conditionné par les valeurs égoïstes de la compétition marchande, tant qu’on n’a pas compris que les bouleversements qui nous affectent ne sont pas seulement de nature économique et sociale, mais de nature psychologique et individuelle, c’est à dire s’immiscent en nous jusqu’à influencer notre pensée elle-même, comment peut-on prétendre faire de l’éducation populaire, concrètement, comment accomplir une quelconque transition ?

Olivier Labouret Like this: Le règne de la minorité, l'émergence du politiquement correct. Double regard sur la schizophrénie. Mobilisation en France contre les abus psychiatriques. L'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) vient de publier un rapport sur la consommation problématique de psychotropes en France, quelques jours après la sortie du livre de Guy Hugnet « Psychotropes : l'enquête ».

Mobilisation en France contre les abus psychiatriques

Alors qu'un débat sur les médicaments psychiatriques fait rage, la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme a organisé une journée de manifestations contre les abus psychiatriques le samedi 27 octobre 2012. Près de 30 manifestations ont eu lieu dans toute la France. Aujourd'hui les drogues psychiatriques, les psychotropes, font de plus en plus l'objet de controverses dans l'actualité. Un Français sur quatre en consomme, chiffre encore une fois très élevé comparé à la moyenne européenne. Ces médicaments sont susceptibles d'entraîner une forte dépendance et de graves effets secondaires comme des hallucinations, de l'agressivité, des comas, des comportements suicidaires, etc. "Science"© non exacte et foutages de gueule… - La psyché sans tain.

"Il est vraisemblable que nous constaterons, et ce n'est pas vraiment une surprise, que la science psychiatrique n'est pas une science exacte puisque le contrôle judiciaire avait vu ses modalités fixées après l'expertise psychiatrique"[1] Vidéo ajoutée le lundi 28 octobre 2013[*] Il est vérifiable que nous constaterons, et ce n'est pas non plus une surprise, qu’il suffit de taper « la psychiatrie n'est pas une science exacte »[2] dans un moteur de recherche pour obtenir un résultat de l’ordre de plusieurs dizaines de milliers d’occurrences.

"Science"© non exacte et foutages de gueule… - La psyché sans tain

Pour nombre de ces dernières –ce n’est toujours pas une surprise-, l’internaute est immanquablement renvoyé quelque part du côté des Cévennes. Jusque en haut lieu, on sait donc parfaitement que la "science"©[3][4][5] "psychiatrique"© n’est pas une science exacte. Et puisque ce n’est pas vraiment une surprise, c’est bien parce qu’on le sait depuis longtemps. Morale (et non "psychologique"©[29, notes 37 à 39] !) Pathocratie. Politiques fondées sur de la pseudoscience subventionnée.

L'encerclement de la démocratie. Cette "science" qui n'est pas au service de l'humanité. Psychiatrie nouvel ordre de la folie 1. Un militant écologiste interné de force en psychiatrie - Politique de la peur. Kabbale révolutionnaire. VIDEO - Le mal selon la Kabbale: à l'inverse de l'enseignement bouddhiste (méditation, désintéressement, détachement), accroissez votre égoïsme, faites le mal, ainsi vous devenez divins vous vous rapprocher de l'état de divinité...

Kabbale révolutionnaire

(video censurée de youtube...) Un conseil: méfiez-vous de ces philosémites tels ce rabbin Marvin Antelman, Alain SoraI et Gershom Sholem qui prétendent que ce sont les sabbatéens qui ont infiltré le judaïsme inoffensif et sont à l'origine des complots révolutionnaires communistes, sionistes, etc. Cela sert souvent à blâmer les vilains nazis! Voir les premières minutes de cette entrevue avec le rabbin Antelman, on croirait entendre SoraI: tous deux se basent sur les "révélations" (inexistantes) de Anthony Sutton... intransigeants.wordpress.com.

Psychiatrisation de la société. Qu'est ce que le conspirationnisme?

psychiatrisation de la société

Et pourquoi relier ce sujet avec le domaine de la psychiatrie. A moins que l'on ait d'emblée des sales préjugés à l'encontre de cette « médecine des âmes », il n'y aurait pas forcément de liens évidents. Et pourtant. Zone interdite dénonce la psychiatrisation des enfants dans les écoles. Les enfants et les psychotropes 1/3. Attaques chimiques. "psychoses" et écoles de pensées. Dragon Bleu TV - Accueil. Dragon Bleu TV - Le MUR, la psychanalyse à l'épreuve de l'autisme. La peur de la tyrannie désormais considérée comme un trouble mental en Occident. Politiques fondées sur de la pseudoscience subventionnée. Le marketing de la folie - Sommes-nous tous fous ? Profits macabres - L'histoire cachée des drogues psychiatriques. Cartel pétro-médico-pharmaceutique. Les psychotropes sont cause de la plupart des maladies mentales.

Traduction copyleft de Pétrus Lombard pour Alter InfoTout d'abord, quelques faits : - Jusqu'à l'avènement des médicaments psychiatriques de Big Pharma, la plupart des gens qui souffraient d'un épisode psychotique (schizophrénie) guérissaient. - Jusqu'à l'arrivée du Lithium, le trouble maniacodépressif était si rare qu'à peine une personne sur cinq à dix mille en était atteinte, et presque toutes se rétablissaient.

Les psychotropes sont cause de la plupart des maladies mentales

De nos jours, un Zunien sur 20 à 50 est diagnostiqué de cela et drogué pour. C'est désormais considéré comme une affection permanente. - En 2007, le nombre d'enfants handicapés mentaux était 35 fois plus élevé que le nombre de 1990. - Jusqu'à ce que les gens soient drogués pour la schizophrénie, leur espérance de vie était identique à celle des autres. De nos jours, toute personne diagnostiquée peut s'attendre à voir son espérance de vie réduite de 25 ans. Mais ce qui arrive aux gens doit être dit, surtout maintenant, pour nos enfants. Vérité sur les drogues psychiatriques. Moi, Sigmund, coké ... Avec toutes les lignes qu'il s'est enfilé et les inévitables down qu'il a dû vivre, m'étonnes pas que le père Sigmund ait inventé la psychothérapie !

Moi, Sigmund, coké ...

«Je vais t’embrasser et te nourrir jusqu’à ce que tu sois ronde. Et si tu es effrontée, tu verras qui est le plus fort entre une fille douce qui ne mange pas assez et un grand homme sauvage qui a de la cocaïne dans son corps.» Cette phrase n’est pas tirée d’un film de Quentin Tarantino, elle a été écrite par Sigmund Freud à l’époque où il était consommateur de cocaïne.

La relation de Freud à la cocaïne a déjà été évoquée dans plusieurs ouvrages. Mais un nouveau livre sorti aux Etats-Unis raconte en détail comment cette drogue est devenue, dans la deuxième partie du XIXe siècle, à la mode parmi les élites européennes et américaines, qui l’utilisaient à des fins récréatives mais étudiaient également son potentiel de médicament miracle pour bon nombre de maladies, rapporte le New York Times. L'affabulation freudienne par D.Duke. Santé mentale : l'American Psychological Association s'inquiète de plusieurs diagnostics proposés pour le DSM-5. Des divisions de l'American Psychological Association (1) ont lancé une pétition en ligne exprimant de «sérieuses réserves» au sujet de la prochaine édition en cours d'élaboration du DSM-5, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ("Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders").

Santé mentale : l'American Psychological Association s'inquiète de plusieurs diagnostics proposés pour le DSM-5

La psychiatrie gouvernée par les normes américaines… Le manuel américain des troubles mentaux déshumanise la médecine et veut à tout prix faire entrer les malades dans des « cases ». Et que deviennent les malades psychiatriques qui n'entrent pas dans les bonnes cases ? © FLAMAND THIERRY / SIPA. Le Mur ou la psychanalyse à l'épreuve de l'autisme. Voici un article sur le documentaire de Sophie Robert " le mur ou la psychanalyse à l'épreuve de l'autisme" À propos du film « Le Mur ou la psychanalyse à l'épreuve de l'autisme » -« La psychanalyse n'est pas une science.

Le Mur ou la psychanalyse à l'épreuve de l'autisme

Elle n'a pas son statut de science, elle ne peut que l'attendre, l'espérer. C'est un délire - un délire dont on attend qu'il porte une science. On peut attendre longtemps ! Réactions de soutien de la part de professionnels - psychanalyse autisme. Vous pouvez retrouver tous les soutiens ( associations, chercheurs, professionels de santé sur le site officiel de soutien Professeur Bernadette Rogé Psychologue, professeur de psychologie clinique université de Toulouse Le Mirail. Spécialiste internationalement réconnue de l'autisme Courrier du Professeur Thomas Bourgeron à Sophie Robert Directeur du département de Neuroscience de l' Institut Pasteur. Consulter le sujet - Reportage : LE MUR, La psychanalyse à l'épreuve de l'autisme. OUF.! Je viens de voir les 5 dernières minutes....OUF.!!! Je ne savais pas vraiment de quel bord étaient les journalistes de cette émission....et OUF, la fin "rattrape" un peu si on peu dire les inepties de ces PSYKK.!

Ils démontrent que "Guillaume" un des fils de la famille filmée est un "miraculé" car il avait été diagnostiqué autiste sévère à 4 ans, la patience et la ténacité des parents à trouver autre chose que ces psy a montré combien ils avaient eu raison.! Le droit à la différence ! Des causes de troubles envahissants du comportement. Totalitarisme éducatif : la psychiatrisation des enfants dans les écoles. Régression française intellectuelle and co. L’homme selon le DSM, le nouvel ordre psychiatrique, Maurice Corcos, -par Jean-Luc Vannier. L’homme selon le DSM, le nouvel ordre psychiatrique, Maurice Corcos, Albin Michel, 2011. Lors de sa première séance sur mon divan, un chirurgien et professeur en médecine pourtant référé par un psychiatre niçois, réfute la dimension psychique de son mal-être : « je ne rêve jamais », me lance-t-il comme un défi. Une semaine après, l’analysant s’étonne des représentations oniriques qui peuplent ses nuits et qui dévoilent en partie les raisons inconscientes de son parcours professionnel.

A lire « L’homme selon le DSM » du psychiatre et psychanalyste Maurice Corcos publié chez Albin Michel, l’anecdote citée paraît presque dérisoire. Marqué par le « biologisme et le comportementalisme » destinés à réfuter l’hypothèse de l’inconscient, le Manuel Diagnostique et Statistique (DSM) qui vise à la classification internationale des maladies mentales, trahit la peur occidentale de « reconnaître que l’inhumain est chose humaine ». Nice, le 14 février 2012 Jean-Luc Vannier Like this: "Psychée logique"