background preloader

GESTION DE LA RELATION CLIENT

Facebook Twitter

- Tendances du marketing relationnel, consommation : le hub. « Le premier magasin de Paris où l’on se sert soi-même. » L’affiche a été apposée le 6 juillet 1948.

- Tendances du marketing relationnel, consommation : le hub

S’ouvre ce jour-là, dans le quartier de Montmartre, rue André Messager, le tout premier magasin d’alimentation en libre-service de France, sous l’enseigne Goulet-Turpin. Cela semble difficilement imaginable aujourd’hui, mais à l’époque, les clients ne prennent pas eux-mêmes les produits en rayon. Alors, ce commerce d’un nouveau genre intrigue. Libération titre même : « Innovation : un magasin sans vendeur ». Près de 70 ans plus tard, où en sont les vendeurs dans la relation client ? Dans une démarche de rationalisation, les vendeurs ont aussi été amenés à plus de polyvalence : remplissage de rayons, réalisation de tâches administratives, nettoyage… « La polyvalence à outrance déresponsabilise les métiers de la vente, analyse Frank Rosenthal, expert et consultant en distribution.

Autre phénomène : l’autonomisation du client. Conséquence de ces différents phénomènes ? L'impact de la qualité des données dans votre CRM. Selon Forrester, les brick and mortar ont encore de beaux jours devant eux. Selon une étude du cabinet Forrester (source retailcustomerexperience) le parcours omni-canal et la transcanalité devraient encore profiter longtemps aux ‘’retailers’’ tradi quand il s’agit de passer réellement à l’acte ‘’d’acheter’’.

Selon Forrester, les brick and mortar ont encore de beaux jours devant eux

En effet Forrester prédit que 91% des achats de ventes au détail au global se feraient encore au profit des réseaux brick & mortar en 2016. Une étude à croiser avec celle de Capgemini Global Technology 2012 qui spécifiait que 71% des acheteurs jugent qu'internet est ''important ou très important'' dans le choix d’un produit … et plus des deux tiers de shoppers commencent dorénavant leur ‘’customer journey’’ par un device … ordi, tablette ou smartphone. Bref deux instituts dont il est difficile de remettre en cause les chifres et analyses. Même dans le climat de Datadéluge actuel. Avec un mode algorythmique… notre nouvelle façon de ‘’chercher’’ et de nous simplifier la vie. Data marketing – marketer, c’est prévoir. Data marketing – marketer, c’est prévoir. Le nouveau concept du Darty Beaugrenelle. 25 octobre 2013 Darty a inauguré mercredi son nouveau concept de magasin à Beaugrenelle.

Le nouveau concept du Darty Beaugrenelle

Plus digital, plus connecté, plus experentiel, l’espace de près de 2000 m2 décline cinq nouveautés majeures : - un nouveau mobilier permettant aux clients de manipuler et tester une grande partie des produits exposés en libre toucher ; - le plus grand espace cuisine de l’Ouest parisien avec 16 modèles présentés sur près de 300m2. La zone permet réellement de se mettre aux fourneaux si bien que des événements, en partenariat avec des marques et des chefs, seront régulièrement organisés afin de faire vivre le lieu ; - un atelier de réparation multimédia et téléphonie, qui vise à offrir un dépannage immédiat ; Sur des problèmes pointus, l’équipe de Beaugrenelle peut se connecter avec les experts du centre d’assistance technique de Darty à Bercy, qui procéderont à une prise en à main à distance si nécessaire.

L’ensemble du dispositif digital a été réalisé, en 4 mois, par l’agence Oyez (entretien à suivre). Magasin connecté : les 10 tendances à suivre - L'Express. Aujourd'hui déjà, 87 % des consommateurs recherchent de l'information sur les sites marchands avant de finaliser leurs achats dans leurs points de vente habituels, et 32% vont acheter un article sur internet dès qu'ils ne le trouvent pas dans les rayons.

Magasin connecté : les 10 tendances à suivre - L'Express

Demain, ces magasins devront se réinventer pour continuer d'exister. Avec un triple enjeu. Primo : attirer, grâce au digital, des clients dans les boutiques. Deuzio : satisfaire ces clients sur le lieu de vente en créant une nouvelle expérience qui facilite le service puis l'acte d'achat. Tablettes tactiles, bornes interactives, réseaux wi-fi... ces nouvelles solutions technologiques doivent permettre de réenchanter l'acte d'achat en magasin et de fidéliser les consommateurs.

Certains commerçants ont déjà compris ces enjeux et déploient une stratégie digitale qui booste leur efficacité commerciale. 1. En 2013, moins d'un consommateur sur trois (32 %) utilisait uniquement le magasin physique pour acheter un produit. >> Le truc malin. Commerce connecté: un fort décalage entre les attentes des clients et les offres des commerçants. L'intérêt du Web-to-store serait totalement sous-estimé par les commerçants.

Commerce connecté: un fort décalage entre les attentes des clients et les offres des commerçants

Une étude Mappy/BVA publiée le 12 septembre 2013 révèle que 57 % des commerçants ne disposent pas de site web, et seulement 28 % d'entre eux se montrent intéressés par la possibilité de renforcer la visibilité de leur boutique sur internet. Des chiffres qui témoignent d'un réel décalage entre les attentes des consommateurs et des commerçants, puisque 52% des Français déclarent effectuer au moins un achat par mois sur Internet. 81% des personnes sondées confient par ailleurs rechercher des informations sur la Toile avant l'acte d'achat. La plus marquant sans doute reste le décalage entre ce que les professionnels considèrent être les priorités des clients et ce qu'elles sont vraiment.