background preloader

Pratiques pédagogiques

Facebook Twitter

Plaquette s. Les 6 étapes d'un projet de recherche d'information (1996-2011) - Pédagogie du projet. Démarche adaptée et mise à jour par Hélène Guertin avec la collaboration de Paulette Bernhard, professeure honoraire, École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI), Université de Montréal, Québec, à partir de l'ouvrage La recherche d'information à l'école secondaire : l'enseignant et le bibliothécaire, partenaires de l'élève (1997) - Crédits Note : Le travail d'élaboration de la démarche a bénéficié de l'accès privilégié au document de travail daté de 1996, obtenu avec la permission de Yves Léveillé, dont le titre provisoire était La recherche d'information à l'école secondaire : un projet de recherche d'information en six étapes.

Les 6 étapes d'un projet de recherche d'information (1996-2011) - Pédagogie du projet

La présente version remaniée (2005) respecte l'esprit du document : Les compétences transversales dans Programme de formation de l'école québécoise, enseignement secondaire (2004), ministère de l'Éducation du Québec. Page consultée le 5 juillet 2005. Orange. Top 5 et Flop 5 des pédagogies actives, ludiques et participatives. Quels sont les avantages et inconvénients liés aux pédagogies actives, ludiques et participatives ?

Top 5 et Flop 5 des pédagogies actives, ludiques et participatives

Les pédagogies dites innovantes ont le vent en poupe. Pourtant, si la nécessité d’amorcer un virage pédagogique en entreprise est plus que nécessaire, beaucoup de freins et obstacles sont encore présents dans la plupart des organisations. Voici donc une proposition de top 5 – avantages et leviers – et de flop 5 – freins et inconvénients – liés aux pédagogies actives, ludiques et participatives : Découvrez les principaux avantages et inconvénients formulés par les entreprises à l’égard des pédagogies actives, ludiques et participatives. 1. De par leur caractère ludique et participatif, les pédagogies actives permettent de mieux capter l’attention des participants que les pédagogies traditionnelles. 2. 3.

Tutoriel.pdf. Capsule vidéo. Créez un Webdocumentaire enrichi et interactif gratuitement html5. Terminer les diaporamas, Créer un podcast augmenté, un cours vidéo augmenté, une vidéo enrichi…. gratuitement en html5.

Créez un Webdocumentaire enrichi et interactif gratuitement html5

Prise en main, installation et création d'un projet deux heures avec le tutoriel ci-dessous. Le principe : 1- Titre du webdocumentaire enrichi 2- Titre séquence 3- Extras avec plusieurs options (infos, crédits…) 4- Vidéos, images, sons… 5- Compléments avec plusieurs options 6- Notes de marges avec plusieurs options 7- Miniatures de la partie 4 avec plusieurs options 8- Timeline avec durée, sommaire, bouton arrêt/marche et d'autres options Démonstration de la valeur ajoutée à une démonstration vidéo : Le CLEMI vous propose : Produire un podcast augmenté : le tutoriel de Scenari Webmedia 2, un logiciel libre et gratuit Webmedia : vidéo et podcast enrichis par Canope Strasbourg Tutoriel pour créer une classe inversée, un cours vidéo augmenté avec WebMedia2 de Scenari par Olivier Legay.

Ressources pédagogiques - Outils pédagogiques gratuits. Scénario pédagogique. Pour bâtir des scénarios pédagogiques intégrant les TIC. Le BYOD : pour quel projet pédagogique ? Quelles potentialités éducatives du BYOD ont pu être identifiées à ce jour ?

Le BYOD : pour quel projet pédagogique ?

Autant de questions que se pose la communauté éducative et que la recherche peut contribuer à circonscrire en insistant sur le rôle fondamental de la réflexion pédagogique et de la structuration des scénarios en ce domaine.

Classe en ilots

Cartes mentales. Classe inversée. A la Une : Agir pour apprendre ? Par Claudie Gallas-Launet et Chantal Guillet Interaction orale, perspective actionnelle, le numérique dans nos classes : autant de termes qui ne sont plus inconnus des professeurs d’espagnol.

A la Une : Agir pour apprendre ?

Mais qu’en est-il sur le terrain ? Quelles pratiques dans la classe permettent aux élèves d’agir pour apprendre ? Un site incontournable, celui du Secteur Langues du GFEN, sur lequel vous pouvez trouver tous les articles sur les nouvelles pratiques en cours de langues, suivre les activités proposées par le Gfen : Autant de stratégies qui permettent « la construction d'un rapport dynamique à la langue, une langue investie par la personne ». Deux professeurs d’espagnol en collège partagent leurs expérimentations pour vous offrir un panel assez étoffé d’outils ou méthodes. Concepts pédagogiques de base. Enseigner grâce aux erreurs des étudiant-e-s. 26 septembre 2011 par Amaury Daele « L’erreur, un outil pour enseigner » est un petit livre de Jean-Pierre Astolfi paru pour la première fois en 1997 et réédité régulièrement depuis.

Enseigner grâce aux erreurs des étudiant-e-s

A la base de cet ouvrage, une question toute simple: quel est le statut de l’erreur dans l’enseignement? Traditionnellement, l’erreur est plutôt vue comme quelque chose qu’il faudrait éliminer voire sanctionner chez les étudiant-e-s. Il faudrait donc repérer les erreurs (de connaissance, de compréhension, de calcul, etc.) et les corriger. Mais repérer les erreurs n’est pas toujours facile et les considérer comme étant constitutives de tout apprentissage encore moins.

En réalité, comme le rappelle Astolfi (p. 20), le sens étymologique de l’erreur est « errer ça et là« . Astolfi explique ensuite le statut de l’erreur dans l’apprentissage. Donnez du sens à vos études » Comment s’exercer à apprendre ? Quelle place accorder à l’erreur dans sa pratique pédagogique ?

Au plus près des besoins de l’enfant – Accompagner l’élève Quelle place accorder à l’erreur dans sa pratique pédagogique ?

Quelle place accorder à l’erreur dans sa pratique pédagogique ?

Un texte de Daniel Calin À l’école, les erreurs ont longtemps été des fautes. Elles n’étaient pas considérées comme des occasions d’apprendre, mais comme les bases de l’évaluation. Elles étaient suivies d’une correction, dans laquelle les maîtres se contentaient généralement d’amener l’élève à effacer sa faute en lui substituant la bonne réponse, dictée par la maître, à la mauvaise réponse qu’il avait produite lorsqu’il était livré à lui-même, lors de la réalisation de l’exercice ou du devoir(1).

Quel est le problème ? Selon le modèle pédagogique actuellement dominant, le terme même de faute serait à proscrire, du fait de sa connotation morale négative. Alain anticipe ainsi remarquablement sur la philosophie bachelardienne, dont on s’accorde d’ordinaire à faire l’inspiratrice des pédagogies de l’erreur(3). Qu’on ne s’y trompe cependant pas. Daniel CalinSeptembre 2006.