background preloader

Québec

Facebook Twitter

Québec bafoue sa propre loi. Qui sont les gagnants et les perdants du remaniement ministériel? Moreau à l'Éducation, Coiteux aux Affaires municipales, Poëti au rancart. Le ministre Pierre Moreau (archives) Photo : PC/Jacques Boissinot EN DIRECT - Après presque deux ans au pouvoir, le gouvernement Couillard fera peau neuve ce matin, à l'occasion d'un premier remaniement ministériel d'envergure dont les détails seront connus à 10 h.

Moreau à l'Éducation, Coiteux aux Affaires municipales, Poëti au rancart

Radio-Canada présentera une émission spéciale dès 9 h 30, tant sur RDI que sur son site Internet. Selon nos informations, François Blais cédera sa place au ministère de l'Éducation à Pierre Moreau, qui délaissera donc son poste de ministre des Affaires municipales et celui de ministre de la Sécurité publique, dont il a hérité après le départ en congé de maladie de Lise Thériault. La loi entre en vigueur aujourd’hui.

La loi québécoise sur l’aide médicale à mourir entrera en vigueur dès aujourd’hui comme prévu, a décrété la Cour d’appel du Québec, qui a annulé l’injonction ordonnée la semaine dernière par la Cour supérieure.

La loi entre en vigueur aujourd’hui

Le tribunal entendra l’appel réclamé par Québec et statuera dès le 18 décembre prochain sur la légalité des articles de la loi portant sur le suicide assisté. Compte tenu de l’importance de l’enjeu social en cause, le juge Robert M. Aide à mourir : la Cour d'appel entendra Québec. L'appel de Québec sur l'aide médicale à mourir sera entendu La Loi concernant les soins en fin de vie va s'appliquer dans son intégralité dès aujourd'hui.

Aide à mourir : la Cour d'appel entendra Québec

La Cour d'appel du Québec vient d'autoriser Québec à faire appel du jugement rendu concernant l'aide médicale à mourir. Commissions scolaires : fini les élections et les commissaires. Le reportage de Martine Biron Les 72 commissions scolaires ne seront finalement pas abolies ni fusionnées, mais elles seront appelées à faire des économies d'échelle en regroupant des services, a exposé ce midi le ministre de l'Éducation François Blais en présentant le projet de loi 86.

Commissions scolaires : fini les élections et les commissaires

Les commissions resteront celles qui gèrent les opérations scolaires, notamment le transport des élèves par autobus. Aide médicale à mourir: Ottawa demande un délai de six mois. En février dernier, la Cour suprême du Canada (CSC) avait reconnu le droit pour des adultes endurant une souffrance physique ou mentale intolérable de mettre fin à leurs jours grâce à une assistance médicale.

Aide médicale à mourir: Ottawa demande un délai de six mois

Elle accordait à Ottawa un délai d'un an pour formuler sa réponse. Dans sa requête déposée jeudi, la ministre fédérale de la Justice, Jody Wilson-Raybould, demande une prolongation de ce délai jusqu'en août 2016. Démission hâtive des députés: les primes de départ abolies. La loi 78 prévoit que désormais les députés de l'Assemblée nationale n'auront plus droit à une généreuse allocation de transition, s'ils quittent leurs fonctions avant l'échéance d'octobre 2018, à moins d'invoquer de graves problèmes de santé, pour eux-mêmes ou leurs proches.

Démission hâtive des députés: les primes de départ abolies

La loi, très attendue, a été adoptée à l'unanimité. Cependant, les députés qui seront candidats à la prochaine élection générale, sans être réélus, auront droit de toucher la controversée prime de transition. Armes à feu: Québec créera un registre. Dans un projet de loi qui doit être déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale par le ministre de la Sécurité publique, Québec veut pallier la disparition du registre national décidé par le gouvernement Harper.

Armes à feu: Québec créera un registre

Pendant des mois, Québec et Ottawa avaient ferraillé devant les tribunaux sur la préservation des données québécoises du registre national. En mars dernier, la Cour suprême avait tranché que le fédéral avait pleinement le droit de détruire les renseignements recueillis par ses soins. Toutefois, la Cour fédérale, en juin dernier, avait ordonné au gouvernement Harper de préserver les données québécoises contenues dans un disque dur externe. QUEBEC - Par Anne-Marie Pilote et Nicolas Pelletier. Pierre Karl Peladeau prend les rênes du Parti québécois (Wikimedia Commons - samounet) L’année politique québécoise 2015 a été marquée par l’élection de Pierre Karl Péladeau (PKP), propriétaire du puissant groupe de télécommunications et de médias Québecor, à la tête du Parti québécois (PQ).

QUEBEC - Par Anne-Marie Pilote et Nicolas Pelletier

Succédant à Pauline Marois, le huitième chef du PQ a récolté 57,58 % des votes des militants au 1er du tour du scrutin le 15 mai, devançant ainsi largement Alexandre Cloutier (29,2 %) et Martine Ouellet (13,2 %), les deux autres candidats. Reconnu pour son tempérament fougueux et sa volonté farouche de « faire du Québec un pays », PKP a appelé le soir de sa victoire à l’unité du parti, qui tente bien que mal de se relever de sa débâcle aux élections de 2014, et au rassemblement des forces indépendantistes du Québec, en tendant la main à Québec solidaire et Option nationale, deux autres formations politiques. Philippe Couillard résiste aux tempêtes (Wikimedia Commons - Asclepias) Santé Environnement. Philippe Teisceira-Lessard, Pierre-André Normandin et Kathleen Lévesque. >>> Consultez le rapport final >>> Consultez le site de la Commission Malgré une année complète de délibérations, la mésentente était profonde au point où M.

Philippe Teisceira-Lessard, Pierre-André Normandin et Kathleen Lévesque

Lachance a senti le besoin de marquer sa dissidence - son «désaccord» - dans le rapport. Un événement rare pour une commission d'enquête. Ces huit députés qui ont quitté avant la fin de leur mandat vous coûteront 5,3 M$ Depuis l'élection d'avril 2014, en près de 18 mois, pas moins de 8 députés ont tiré leur révérence; des départs qui coûteront jusqu’à 5,3 M$ aux contribuables.

Ces huit députés qui ont quitté avant la fin de leur mandat vous coûteront 5,3 M$

Selon le porte-parole du directeur général des élections (DGE) Denis Dion, il en coûte entre 500 K$ et 600 K$ pour chaque tenue d’élections partielles. Considérant que quatre élections partielles ont déjà eu lieu depuis le scrutin de 2014 et que quatre autres sont à venir, il appert que la facture pourrait atteindre jusqu’à 4,8 M$, seulement en frais d’élections partielles. L'Assemblée nationale dénonce l'islamophobie. Des «changements structurels» pour trouver un autre milliard. Mais avec la carotte arrive le bâton. Lors d'un Conseil des ministres extraordinaire, lundi prochain à Québec, les membres du gouvernement vont s'engager dans un exercice exigeant: préciser la dernière partie des 800 millions de dollars de compressions qu'il faudra appliquer pour terminer l'année 2015-2016 sur les cibles. Et surtout, fournir les pistes pour les compressions de 2016-2017, où il faut trouver encore près de 1 milliard d'économies.

La plupart des ministres ont été laissés totalement dans le brouillard sur le contenu de ce Conseil des ministres extraordinaire. Certains recevront leur plan de match pour des changements structurels, susceptibles de permettre l'atteinte des cibles budgétaires de l'an prochain. Pour 2015-2016, le gouvernement est «sur les cibles» tant du côté des recettes que des dépenses, mais les 800 millions demeurent un défi important avant d'arriver à la fin de l'année financière. Une seule déclaration de revenus Regroupement des services en région. 4 questions pour comprendre la grève des enseignants. Des journées de grève annoncées Photo : Radio-Canada Le débrayage des enseignants prévu mercredi cause bien des maux de tête aux parents dont les enfants se retrouveront en congé forcé.

Mais savez-vous pourquoi les professeurs sont en grève et ce qu'ils revendiquent? Projet de loi 59: Québec va refaire ses devoirs. Les services aux élèves bel et bien touchés, dit un rapport. Il y a un an, le ministère alors dirigé par Yves Bolduc avait déclenché une enquête sur le bien-fondé de la décision de la Commission scolaire des Patriotes de sabrer les services d'aide aux devoirs à la suite de compressions annoncées par le ministre. Québec abolit le quart des postes de sa diplomatie à l’étranger. PKP place ses actions dans un mandat sans droit de regard. « Le premier ministre n'entend pas la population », dénonce Péladeau. Péladeau veut faire du PQ une « machine de guerre » Écoles: une première journée de grève le 30 septembre.

Le syndicat qui représente principalement des enseignants de la région de Montréal prévoit aussi une deuxième journée de grève rotative entre le 14 et le 30 octobre. Le Québec accueillera davantage de réfugiés syriens. Pierre Karl Péladeau dévoile son cabinet fantôme. CAQ: «On veut revenir à nos sources», dit Legault. Commission Robillard : Ottawa devrait percevoir les impôts. Front commun contre les coupes. Latente au printemps, la colère gronde, plus forte que jamais, dans les écoles du Québec, alors que les jeunes font tout juste leur retour dans les classes.

Québec abandonne la bataille des transferts fédéraux en santé. Projet pilote d'éducation sexuelle: aucune exemption ne sera tolérée. Les universités acceptent des étudiants en enseignement «trop faibles», selon le ministre Blais. Philippe Couillard demande au fédéral de devenir un partenaire des provinces. Élections : l'éducation, un enjeu oublié?

Décès de Jacques Parizeau, l'un des bâtisseurs du Québec moderne.