background preloader

Y'en a marre des deficits et de la hausse de la dette

Facebook Twitter

Résultats et gestion budgétaire (exercice 2011) / Communiqués de presse / Presse / Accueil. Résultats et gestion budgétaire de l’Etat en 2011 La Cour des comptes remet aujourd’hui à l’Assemblée nationale et au Sénat son rapport sur les résultats et la gestion budgétaire de l’Etat en 2011, en application de l’article 58-4° de la loi organique relative aux lois de finances (lolfLoi organique relative aux lois de finances.).

Résultats et gestion budgétaire (exercice 2011) / Communiqués de presse / Presse / Accueil

Selon le rapport, l’exécution du budget de l’Etat en 2011 marque l’amorce d’une stratégie de consolidation budgétaire, destinée à ramener les comptes publics à l’équilibre. Préparé, rectifié et effectivement exécuté dans le souci d’une maîtrise accrue des dépenses de l’Etat et d’une consolidation de ses recettes, le budget 2011 se solde par un déficit de 90,7 Md€ ; soit 14 Md€ d’amélioration par rapport à l’exercice 2010 une fois neutralisés les événements exceptionnels qui avaient caractérisé ce dernier. Pour autant, ce déficit est encore supérieur de 50 Md€ au niveau qui permettrait de stabiliser la dette publique. Maîtrise des dépenses du budget général N.B. Prêts toxiques : les particuliers paient les taux cassés. Emprunter en francs suisses quand on est payé en euros, c’est aberrant.

Prêts toxiques : les particuliers paient les taux cassés

Dans le monde économique, tout le monde le sait, des multinationales, qui exportent leurs marchandises, aux banques, qui leur offrent des produits financiers pour se couvrir. Et l’expérience le prouve : un événement géopolitique peut modifier le cours de n’importe quelle monnaie. Pourtant, au milieu des années 2000, les banques ont rivalisé d’idées tordues pour offrir à des clients des prêts complexes liés au franc suisse, qui avaient l’avantage de proposer des taux d’intérêt moins importants que les prêts classiques en euros.

Peu au fait des subtilités de la finance, des milliers de particuliers et d’élus de collectivités locales ont plongé. Mais, depuis que la zone euro est en crise, le cours de la devise helvétique a explosé : elle est au plus haut depuis un an, 1 euro s’échangeant contre 1,2 franc suisse. «Pigeons». A partir de 2006, on passe aux particuliers. Impôts : Bouclier fiscal: 679 millions d'euros versés en 2009. Selon les chiffres transmis par le ministère de l'Economie, 18.764 contribuables ont bénéficié du bouclier fiscal.

Impôts : Bouclier fiscal: 679 millions d'euros versés en 2009

Certains ont touché des chèques allant jusqu'à 362.000 euros. Les commissions des Finances de l'Assemblée nationale et du Sénat viennent de recevoir les chiffres définitifs concernant les bénéficiaires du bouclier fiscal en 2009. Selon Le Parisien - Aujourd'hui en France qui publie les chiffres envoyés par le ministère de l'Economie et des Finances, 18.764 contribuables se sont partagés quelque 679 millions d'euros. Ces statistiques sont supérieurs aux premières estimations dévoilées par Le Figaro au mois d'avril 2010. Bercy parlait alors de 16.350 contribuables pour près de 586 millions d'euros. Les villes réduisent leur facture d'éclairage public. La machine infernale de la dette ou comment écraser les peuples.

On nous parle de chiffres, de comptes d’apothicaire, on exige de s’en tenir à des accords signés sous la menace et le chantage.

La machine infernale de la dette ou comment écraser les peuples

Au point d’arriver à des situations absurdes : hier la troïka (FMI, BCE, EU) constatait que la baisse des salaires et des retraites en Grèce qu’elle avait exigé aura comme effet une rentrée moindre d’impôts. Qu’à cela ne tienne : la Grèce (qui est par ailleurs en « cessation de payement technique ») devra trouver de toute urgence (donc, une fois de plus chez les salariés et les retraités) treize milliards au lieu de onze.

Puis, le compte n’y étant toujours pas, puisqu’il y aura encore moins de rentrées fiscales, on exigera quinze, puis dix-sept… Cette dynamique de l’absurde personne ne la conteste. Cette barbarie qui réduit les pensions et les salaires faméliques, on lui donne toujours le nom de reforme structurelle. Rien à voir direz-vous ? Le monde rationnel est mort, vive celui du chantage. Comment cinq ans de crise ont changé l'économie. C'était il y a cinq ans.

Comment cinq ans de crise ont changé l'économie

Le 9 août 2007, en gelant la valorisation de ses trois fonds investis partiellement sur les crédits immobiliers américains "subprimes", BNP-Paribas signait le premier acte d'une crise qui allait se révéler la plus grave depuis la grande dépression des années trente. Conjoncture : Le déficit 2012 de la Sécu dépassera les prévisions. Le trou atteindra 14,5 milliards pour le régime général, révèle la Cour des comptes.

Conjoncture : Le déficit 2012 de la Sécu dépassera les prévisions

Qui propose de désindexer pensions de retraite et allocations familiales. Il y a moins de deux semaines, c'était la bonne nouvelle: un déficit 2011 du régime général de la Sécu inférieur aux prévisions, à 17,4 milliards d'euros. Voici déjà la mauvaise: le «trou» sera plus profond que prévu cette année. Il devrait atteindre 14,5 milliards, soit 700 millions de plus que le montant voté par les parlementaires. Le chiffre émane de la direction de la Sécurité sociale, citée dans le rapport de la Cour des comptes. Conjoncture : La dette dépassera 90 % du PIB fin 2012. La dette française bat un triste record.

Conjoncture : La dette dépassera 90 % du PIB fin 2012

Fin 2011, elle représentait 86 % du PIB. En d'autres termes, l'endettement du pays a atteint 1 717 milliards d'euros, soit, selon les calculs de la Cour des comptes, 62.000 euros par ménage - ou encore 67 000 par personne ayant un emploi. Non seulement le déficit public a été plus élevé qu'en 2010, mais les opérations de prêts aux États en difficulté en zone euro ont pesé. Quant à la charge de la dette l'an dernier, elle s'est «fortement alourdie», soulignent les Sages de la Rue Cambon. La totalité des intérêts ont dû être financés par l'emprunt.

Aide aux États en difficulté. Bercy hérite de 1,5 milliard d'euros de dépenses non financées. Le gouvernement hérite de 1,5 milliard d'euros de dépenses non financées, a indiqué dimanche le ministère des Finances, confirmant une information du JDD publiée à la veille de la présentation du rapport de la Cour des comptes sur les finances publiques de la France.

Bercy hérite de 1,5 milliard d'euros de dépenses non financées

C'est "l'ordre de grandeur", indique-t-on à Bercy, interrogé sur le chiffre de 1,5 milliard dévoilé par le JDD et qui correspond aux dépenses "mal financées" par les prédécesseurs du ministre du Budget, Jérôme Cahuzac. Le déficit de l'Etat s'est creusé de 1,2 milliard sur un an. Le déficit de l'Etat a augmenté de 1,2 milliard d'euros en mai sur un an, à 69,6 milliards d'euros, du fait du rythme de comptabilisation des dépenses en début d'année plus soutenu que l'année précente, a annoncé vendredi 6 juillet le ministère du Budget.

Le déficit de l'Etat s'est creusé de 1,2 milliard sur un an

Au 31 mai, les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) ont atteint 159,5 milliards d'euros contre 152,7 milliards un an plus tôt. Cette progression des dépenses est en ligne avec la loi de finances rectificative de mars 2012, a souligné Bercy. Les difficultés liées à la mise en place du nouveau système informatique de comptabilité Chorus étant terminées, "les ministères ont pu démarrer leur gestion 2012 plus rapidement qu'en 2011", a expliqué le ministère.

A fin mai, "la dépense évolue à son rythme de croisière", a-t-il ajouté. "Surévaluation des recettes fiscales du gouvernement précédent" La dette publique en France et en Europe. Tous les pays européens se trouvent confrontés au problème de la dette, lequel affecte durablement les finances publiques.

La dette publique en France et en Europe

La France, cinquième puissance du monde, n’échappe pas non plus à la crise, qui fait le bonheur des banques privées. Opera Mundi Aucune nation européenne n’est épargnée par le problème de la dette publique, même si la gravité de la crise est différente d’une capitale à l’autre. D’un côté se trouvent les « bons élèves » tels que la Bulgarie, la Roumanie, la République tchèque, la Pologne, la Slovaquie, accompagnés des pays baltes et scandinaves, avec un endettement inférieur à 60% du PIB. De l’autre côté se côtoient les quatre « cancres », dont la dette publique dépasse 100% du PIB : l’Irlande (108%), le Portugal (108%), l’Italie (120%) et la Grèce (180%). Budget : une dette de 62 000 € par famille. Les pistes pour économiser des milliards à la Sécu. Maison de retraite du Parc, banlieue de Strasbourg. Quatre-vingts résidents et une directrice énergique, Geneviève Dreyer, bien décidée à ne pas jeter l'argent par les fenêtres.

En 2010, elle a une idée : mieux gérer les médicaments de ses pensionnaires. Jusque-là, chacun avait ses ordonnances, ses boîtes de pilules, et les cachets en trop finissaient souvent à la poubelle. "Nous avons mis tout le stock en commun, et pioché dedans selon les besoins", raconte- t-elle. Résultat ? Combler le trou de la Sécu, mission impossible? Jean-Marc Ayrault amorce le virage de la rigueur. L'économie réelle encore oubliée. ( Euro - Fluger Rene Horazny Jose/AP/SIPA) Du même auteur Françaises, Français, faites des économies, pour que nous achetions de la dette italienne sur les marchés !

Suivez le séducteur KENZO HOMME en caméra cachée dans un jardin public ! Le sommet européen a débouché sur un accord d’union bancaire et d’une surprise : les gouvernements européens ont signé un accord pour acheter de la dette de pays en difficultés (dette italienne et espagnole) si jamais ceux-ci se sont comportés en bon élève (si l’Espagne et l’Italie ont respecté la règle d’or, tout fait pour être dans les clous et que les marchés les punissent malgré tout avec des taux élevés). Les 4 chiffres à retenir de l'audit de la Cour des comptes. La Cour des comptes cible les prestations sociales. Selon un rapport de la Cour des comptes, le montant des erreurs de remboursement de la Cnaf s’est élevé à 1,6 milliard d’euros en 2011.

Les sommes perçues indûment concernent surtout les allocations logement et le revenu de solidarité active (RSA). Matignon fixe à ses ministères de sévères objectifs d'économies. Conjoncture : Ces niches fiscales dont le coût dérape. Bercy vient de publier les rapports annuels de performance, qui analysent la façon plus ou moins rigoureuse dont les ministères ont géré leurs budgets en 2011. Comme chaque année, le coût de plusieurs grosses niches fiscales a dépassé les estimations initiales. Des dérapages dommageables quand l'État racle tous les «fonds de tiroir» pour tenter de réduire son déficit… • TVA sur les travaux et dans la restauration Bercy pêche souvent par excès d'optimisme, quand, à l'automne, il estime le coût des niches pour l'année suivante. Ainsi, la TVA à 5,5 % pour les travaux de la maison a généré un manque à gagner de 5,2 milliards d'euros pour l'État en 2011, et non de 5,05 milliards comme prévu. . • Crédit impôt-recherche Le crédit impôt-recherche pour les entreprises a lui aussi coûté plus cher que prévu (2,27 milliards au lieu de 2,1 milliards)

. • Abattement sur les retraites. La dette s'est creusée au 1er trimestre de 72,4 milliards. La dette publique de la France a augmenté de 72,4 milliards d'euros au premier trimestre 2012 par rapport à la fin décembre 2011 pour s'établir à 1.789,4 milliards d'euros fin mars, soit 89,3% du produit intérieur brut (PIB), a annoncé vendredi 29 juin l'Insee. A la fin du premier trimestre, la dette publique au sens des critères européens de Maastricht a ainsi augmenté de 3,3 points de pourcentage du PIB par rapport à la fin du quatrième trimestre.

La dette cumulée de l'Etat, des collectivités locales et de la Sécurité sociale atteignait 84,5% du PIB à la fin du premier trimestre 2011. La progression de la dette constatée au premier trimestre 2012 est due à une hausse de l'endettement de l'Etat et des administrations de Sécurité sociale, tandis que les dettes des administrations publiques locales ont diminué, a expliqué l'Institut national de la statistique et des études économiques. (Avec AFP) Le gouvernement va devoir dégager 1 milliard d'euros d'économies. Le gouvernement français va geler 1 milliard de dépenses des ministères qui devaient être engagées d'ici à la fin de l'année dans le cadre de ses efforts pour boucler le budget de l'année 2012, a affirmé mardi 26 juin le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a "indiqué que certaines dépenses qui étaient prévues ne s'effectueraient pas dans l'immédiat et se rajouteraient au gel déjà appliqué", a déclaré Jérôme Cahuzac sur BFM TV.

« Tous ruinés dans dix ans ? », essai de Jacques Attali sur la dette publique. Dette publique, à qui profite le crime ? Zone euro : la facture des "sauvetages" frôle les 100 milliards pour la France. Sauver l’Espagne, sauver l’Esapgne... et la sauver de quoi, svp ??? Si j’ai bien compris, il y a quelques banques qui sont a cours de liquidités.Et qu’est-ce que cela veut dire « etre a cours de liquidités » ? Cela veut dire que les clients ne deposent plus assez sur leur compte, ou ne laisse pas de solde positif a la fin du mois) et/ou qui ont un pret et ne le remboursent pas... quelle qu’en soit la raison. Le vrai coût de l' évasion fiscale. Retraite à 60 ans coût.

Conjoncture : Le déficit de l'Etat atteint 55,9 milliards fin avril. Les dépenses publiques ont fortement progressé au cours des quatre premiers mois, sous l'effet notamment du renforcement des contrats aidés. « 20 milliards de dépenses » : Quand Gilles Carrez fait les comptes qui l’arrangent. Le gouvernement Ayrault a créé 20 milliards de dépenses supplémentaires en un mois. Ce qu'il a dit : Combien rapportent les contrôles fiscaux ? Suppressions de postes, gels de pensions et de prestations, réformes : des leviers d'action sensibles. Dépenses de l'Etat : le rapport choc de Bercy, France. Réforme fiscale : le plan secret du gouvernement.

C’est à une équation complexe que sont soumis François Hollande et le gouvernement de Jean-Marc Ayrault : comment tenir ses promesses électorales tout en restant dans les clous budgétaires ? Les économistes calculent le coût d'un sauvetage de l'Espagne. Alors que l'Espagne semble étranglée par les besoins financiers de ses banques et de ses régions, le scénario d'un sauvetage externe du pays, même partiel, est envisagé avec sérieux par les économistes, qui estiment qu'il en coûterait plusieurs centaines de milliards d'euros.

Demander l'aide de l'Europe ou du FMI, c'est pour l'instant une option inenvisageable pour le gouvernement de droite, au pouvoir depuis décembre seulement et très critique envers son précédesseur socialiste, qu'il accuse d'avoir très mal géré la crise. Tout au long de la semaine, après avoir annoncé le sauvetage public le plus cher de son histoire, celui de Bankia (23,5 milliards d'euros, dont 19 restent à trouver), le pays a été chahuté sur les marchés, voyant sa Bourse retomber aux plus bas niveaux depuis 2003 et ses coûts d'emprunt grimper à des sommets. Dette : la montagne qui surplombe et vacille. Comptes publics : Paris n'est pas le chouchou de Bruxelles. Menace de cessation de paiements pour le CHU de Caen, Basse Normandie. Audit des finances publiques de Hollande. Sauver l’euro ou les Français, il faut choisir ! La France, le pays le plus exposé à une sortie de l'euro d'Athènes.

T’aurais pas 175 milliards? L’ardoise de 20 milliards laissée par Nicolas Sarkozy. Livre – Mélanie Delattre : « Un quinquennat à 500 milliards » Campagne des présidentielles : Où est passé le trou de la Sécu ? Bruxelles anticipe un dérapage du déficit français à -4,2% en 2013. Conjoncture : Les milliards que la Grèce doit à la France. Les mauvaises nouvelles pleuvent sur la zone euro et la France. Grèce : la sortie de l'euro, un gouffre financier pour la France. Comprendre la dette. François Hollande pourra-t-il tenir ses promesses?

Conjoncture : Des comptes de l'État sous surveillance politique. Ces députés qui ont endetté la France - Journal du Net Economie. Des emprunts qui explosent - Sarkozy et la dette publique - Journal du Net Economie. Une petite erreur de calcul de 2 000 milliards de dollars - Bêtisier de la crise économique - Journal du Net Economie. Les indélicatesses de la comptable de l'Opéra national de Bordeaux. Affronter la "crise financière tsunamique" de 2012. Il manque plus de 10 milliards d'euros à Sarkozy et Hollande. Données sur la fonction publique territoriale dans le Rhône. Intermittents du spectacle : une dérive «insoutenable», Rapport 2012 de la Cour des comptes : alerte sur la dette.

Conjoncture : Déficit : la France sera loin du compte en 2013, selon le FMI. Où couper dans les dépenses? Trois exemples qui fâchent. Sécurité sociale : déficit un peu inférieur aux attentes en 2011. Endettement de la Corrèze. Conjoncture : France : la dette culmine à 1717,3 milliards d'euros. Qui est responsable de l'endettement record de la Corrèze? La situation critique de la France. » Qui détient la dette de la France  » 237 milliards d’euros pour la Grèce. La fraude à la TVA prive l'Etat de 10 milliards d'euros par an. La dette publique française. Dépenses sociales, premières dépenses publiques. Evolution des dépenses publiques depuis 2006. Eclairages Economiques. Le déficit commercial français s'est creusé à 6,4 milliards d'euros en février.

Dette publique, une bombe explosive : que faire ? 1 717,3 milliards d’euros de dette publique fin 2011. Conjoncture : La France marqué par la désindustrialisation. La France consacre plus d’argent au paiement des intérêts de sa dette qu’au budget de sa défense. Evolution du déficit et de la dette dans le secteur public depuis 2006. Eclairages Economiques. Eclairages Economiques. Ce qu'il faut savoir sur le déficit commercial record de la France. 70,4 milliards d’euros de déficit commercial cumulé en douze mois. La Cour des comptes appelle à des économies radicales et immédiates. L'etat premier fraudeur de la securité sociale - Libérateurs sur LePost.fr (14:31) Ils travaillent au noir au ministère.

Le gouvernement révise la dette publique à la hausse pour 2012. Le déficit budgétaire de 2011 s'établit à 90,8 milliards d'euros. La France empruntera 178 milliards d'euros sur les marchés en 2012. 2012, année risquée pour la dette française. 20 questions-réponses pour comprendre la crise de la dette.