Digital humanities

Facebook Twitter
Applications DH

Digital Humanities International | Veille sur les Humanités Numériques et champs associés

Digital Humanities International | Veille sur les Humanités Numériques et champs associés Lancement de DOAB par OAPEN Ce communiqué annonce le lancement prochain d’un nouveau service de monographies en libre accès, Directory of Open Access Books (DOAB), par OAPEN. Ce service fournira un index permettant de rechercher les livres publiés en libre accès, avec les liens au texte intégral des publications. La version bêta, qui sera lancée au printemps 2012, mettra à disposition les publications d’un certain nombre d’éditeurs académiques. Continue reading

ACH | Association for Computers and the Humanities

Activities Our most important activities center on cultivating and strengthening the field of digital humanities, and providing guidance and support to those entering the field. Learn more. ACH | Association for Computers and the Humanities
Voici un exemple : Je pars d'une entrée Zotero d'un livre édité et je me pose des questions sur les chapitres qu'il contient. Comme j'ai récupéré cette entrée dans un catalogue de bibliothèque, l'isbn du livre est renseignée. Je peux alors copier l'isbn très facilement en cliquant dans le champ où il est renseigné. La Boite à Outils des Historiens

La Boite à Outils des Historiens

Invisu : l’information visuelle et textuelle en histoire de l’art : nouveaux terrains, corpus, outils L’USR 3103 (unité mixte de service et de recherche) InVisu, l’information visuelle et textuelle en histoire de l’art : nouveaux terrains, corpus, outils est le fruit d’un partenariat entre le CNRS et l’INHA. Elle a été créée le 1er janvier 2008. Elle a pour vocation de contribuer à la réflexion méthodologique en histoire de l’art par l’expérimentation des nouvelles technologies de l’information. Invisu : l’information visuelle et textuelle en histoire de l’art : nouveaux terrains, corpus, outils
MutEC | mutualisation pour les éditions critiques et les corpus
Edition électronique

Site support pour les digital humanities - Edité par le CN2SV Site support pour les digital humanities - Edité par le CN2SV Circulation des savoirs à l’ère numérique : Quelle alliance entre auteurs, éditeurs, bibliothèques et lecteurs autour du livre numérique ? Le passage de l’imprimé au numérique est souvent interprété, notamment dans le domaine de la circulation des savoirs, comme une remise en cause du rôle des médiateurs qui sélectionnent, transforment et diffusent ces savoirs. Pour ce qui est de la chaîne du livre, éditeurs et bibliothèques voient leur rôle brouillé, et parfois même oublié dans le nouveau paysage que redessinent les technologies numériques. Dans le même mouvement, auteurs et lecteurs voient leurs pratiques – d’écriture et de lecture – évoluer très vite pour le meilleur ou le pire selon les opinions. Il ne faut pourtant pas s’y tromper : si, à tous les niveaux de la chaîne acteurs et pratiques peuvent changer plus ou moins profondément, les fonctions, elles, demeurent, et doivent être assumées.
Les carnets du SID Les carnets du SID 10 février 2012 | Agnès Magron De juillet à septembre 2011, La Commission Européenne a réalisé une enquête en ligne portant sur l’accès à l’information scientifique à l’ère électronique : accès aux publications scientifiques, aux données de la recherche, et préservation de l’information. Les résultats de cette enquête sont publiés dans un rapport disponible ici, et s’appuient sur 1140 réponses émanant de 42 pays (129 réponses pour la France). A 37,6%, ce sont des chercheurs qui ont répondu. Viennent ensuite, dans les catégories proposées, des citoyens (27,5%), des membres d’instituts de recherche ou d’université (8,4%), de bibliothèques (7,3%), des éditeurs (6,4%), des membres d’organisations internationales (4,3%), d’organismes finançant la recherche (1%) et enfin des membres de gouvernements de niveau national, régional ou local (0,8%).