background preloader

Du robot humanoide à une IA distribuée

Facebook Twitter

Simone Giertz. For a brighter robotics future, it’s time to offload their brains. Robots already stand in for humans in some of the dullest and most dangerous jobs there are, handling everything from painting cars to drilling rocks on Mars.

For a brighter robotics future, it’s time to offload their brains

Google put 14 robot arms in a room together; they worked out how to pick things up from scratch. Google has created a “study group” of several robotic arms that can teach themselves how to grasp different objects, through a long, collective trial-and-error process.

Google put 14 robot arms in a room together; they worked out how to pick things up from scratch

Grasping is no easy task for robots. Humans and primates are able to tweak their movements depending on what they see (a process called “hand-eye coordination”), so they do not have to devise a particular strategy every time they want to pick up a new object. Robotic arms, in contrast, need to be programmed specifically for each object they need to grab, and struggle to operate in potentially confounding environments—which is why automated production lines are highly standardised. Les robots tueurs suscitent l'inquiétude en Norvège. Le gouvernement norvégien finance le développement de robots qui pourront, sans intervention humaine, prendre la décision de tirer sur leur cible.

Les robots tueurs suscitent l'inquiétude en Norvège

La Ligue pour la paix estime que ce projet viole le droit international. “Robots tueurs” pour les uns, “munitions partiellement autonomes” pour les autres : depuis plusieurs mois, le gouvernement norvégien finance le développement de nouveaux missiles pour équiper ses avions de combat. Leur particularité : “ils auront la capacité d’identifier une cible et de prendre la décision de tuer – ou non – sans intervention humaine”, rapporte la version norvégienne du site d’actualité The Local. “Cette technologie soulève plusieurs questions morales, notamment sur ce qui se passe si l’humain disparaît totalement du champ de bataille au profit des machines, ou encore sur qui sera tenu responsable en cas d’erreur ou d’attaque violant le droit international”, pointe The Local. Vocaloid. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vocaloid

Les mélodies les plus populaires sont généralement de la J-Pop, mais tous les genres musicaux sont représentés. La plupart des banques de voix de Vocaloid sont conçues comme de véritables personnages à qui ses créateurs attribuent une image, un nom, un sexe, une taille ou un caractère. Le plus célèbre est Hatsune Miku créé par Crypton Future Media. Développement[modifier | modifier le code] Fonctionnalités[modifier | modifier le code] Chanteurs virtuels[modifier | modifier le code] Les voix tout comme les instruments sont interprétés sur ordinateur[1].

Admiroutes. Risques Apport de l'intelligence artificielle distribuée pour la gestion d'un PC de crise Par jean-paul.baquiast@wanadoo.fr et  alain.cardon@lip6.fr. Les deux articles théoriques d'Alain Cardon que nous joignons au présent dossier(1) décrivent la façon dont des systèmes multi-agents instables, évolutifs et adaptatifs peuvent être construits en utilisant une méthode d'agentification incrémentielle à partir de fonctionnalités distribuées dans les comportements des agents.

Admiroutes. Risques Apport de l'intelligence artificielle distribuée pour la gestion d'un PC de crise Par jean-paul.baquiast@wanadoo.fr et  alain.cardon@lip6.fr

Que signifie cette formulation ésotérique pour un non-spécialiste de l'Intelligence Artificielle distribuée (IAD) ? Rôle et organisation d'un PC de crise Il faut se replacer dans la perspective de réalisation d'un Poste de Commandement (PC) de préfecture pour la prévention des risques et la gestion des catastrophes au niveau départemental, qui fait l'objet d'une autre note du présent dossier (non mise en ligne). Jean-GabrielGanascia - Jean-Gabriel Ganascia. Mail: <Jean-Gabriel AT SPAMFREE Ganascia DOT name> Snail Mail: LIP6, University Pierre and Marie Curie, 4, place Jussieu, 75005, Paris, FRANCE Phone: +33 (0) 1 44 27 37 27 Fax: +33 (0) 1 44 27 70 00 Jean-Gabriel Ganascia is presently Professor of computer science at Paris VI University, member of the Institut Universitaire de France and Deputy Director of the OBVIL Labex.

Jean-GabrielGanascia - Jean-Gabriel Ganascia

The Dawn of Killer Robots (Full Length) L’intelligence artificielle et les robots sonneront-ils la fin de l’humanité. 2001, l'Odyssée de l'espace © Ronald Grant / Mary Evans / Sipa Les progrès en recherche en intelligence artificielle (I.A.) et en robotique sont toujours plus fulgurants, avec des robots toujours plus performants, et avec des logiciels toujours plus efficaces dans leur imitation de l’être humain.

L’intelligence artificielle et les robots sonneront-ils la fin de l’humanité

Entre fantasmes et réalité, entre un scénario à la Terminator et les recherches concrètes, il est temps de démêler le vrai du faux. Un jour, verrons-nous surgir des machines intelligentes, autonomes ? Pour Elon Musk, président-fondateur de Tesla Motors et de SpaceX, et pour Stephen Hawking, physicien théoricien de renommée mondiale, la réponse est “oui, très probablement”. La crainte de voir apparaitre une I.A. Cette idée a fait le bonheur de millions de fans de science-fiction, à travers les romans d’Isaac Asimov, ou encore les films "2001 l’odyssée de l’espace" et "Terminator". L’I.A. Pour Elon Musk, “avec l'intelligence artificielle, nous invoquons un démon.”

L’intelligence artificielle et les robots sonneront-ils la fin de l’humanité.