background preloader

Comptabilité

Facebook Twitter

Le bilan fonctionnel : définition, utilité et construction. Le bilan fonctionnel constitue une représentation particulière d’un bilan comptable.

Le bilan fonctionnel : définition, utilité et construction

Les postes y sont réorganisés et assemblés selon leur fonction et leur degré de liquidité. Compta-Facile consacre une fiche complète au bilan fonctionnel qui répond à la question : qu’est-ce qu’un bilan fonctionnel ? A quoi sert-il ? Comment le construire ? Qu’est-ce qu’un bilan fonctionnel ? Par définition, un bilan fonctionnel est une forme de bilan dans lequel les emplois et les ressources sont classés par fonction (investissement, financement, exploitation et hors exploitation). D’où vient l’argentet à quelles finalités il est employé. A quoi sert un bilan fonctionnel ? Le bilan fonctionnel présente une certaine utilité puisqu’il permet d’analyser la structure financière d’une entreprise en comparant ses emplois (actifs) à ses ressources (passifs).

Il permet de mener ce que l’on appelle une analyse fonctionnelle afin de vérifier l’équilibre financier de la structure d’une entreprise : Le fonctionnement des comptes en comptabilité. Pour comprendre comment fonctionne la comptabilité et comment se construise les états financiers que l’on retrouve dans les comptes annuels, il faut tout d’abord comprendre le fonctionnement des comptes utilisés en comptabilité.

Le fonctionnement des comptes en comptabilité

Nous allons donc abordé dans cet article de Compta-Facile le fonctionnement des comptes en comptabilité. 1. Les catégories de comptes Les comptes utilisés en comptabilité peuvent être répartis en deux catégories : les comptes de bilan et les comptes de charges et de produits : les comptes de bilan sont ceux que l’on retrouve dans le bilan comptable : il s’agit des comptes de classe 1 à 5 (capitaux propres, immobilisations, stock, fournisseurs, clients, banque…). 2. Une écriture comptable est constituée d’au moins 2 lignes dont les montants sont obligatoirement équilibré : DEBIT = CREDIT.

Exemple d’écriture comptable : Mathématiques financières : comprendre et utiliser les "maths fi" C'est notamment le cas lorsque l'espace-temps et les intérêts entrent en ligne de compte.

Mathématiques financières : comprendre et utiliser les "maths fi"

Par exemple, les simulations de prêts ou de placement. Il convient ici de distinguer intérêt simple et intérêt composé. Dans le premier cas, il est calculé sur le montant du capital initial, dans le second, il s'estime sur le capital de départ, augmenté des intérêts produits au cours des périodes passées. Ces techniques, outils et méthodes sont utilisés principalement par les financiers et comptables (escomptes, etc.). Mais pas seulement. Nous vous proposons dans cette section un ensemble de publications traitant de ce sujet.

Articles Découvert bancaire : échelle d'intérêts et ticket d'agios Comprendre le calcul des couts de découvert bancaire, explication du fonctionnement de l'échelle d'intérêts, mise en application à l'aide d'un exemple. Jean-Yves BaudotUtiliser le taux d'actualisation avec philosophie Rappel des postulats et limites du taux d'actualisation. L'Agora du Management Cours Olivier Levyne. De la saisie à l'arrêté des comptes : quelques pistes pour gagner du temps. La période fiscale est une période difficile pour beaucoup de comptables, en entreprise ou en cabinet.

De la saisie à l'arrêté des comptes : quelques pistes pour gagner du temps

Tous ne la vivent pas de la même manière. Certaines entreprises ou cabinets s'en sortent bien : leur processus de clôture des comptes est maîtrisé. Ils utilisent ce que les grandes entreprises appellent le Fast Close, l'accélération progressive du processus de clôture des comptes. Comment les imiter, améliorer son propre processus de clôture et apprendre de ses erreurs ? Pour orienter les travaux de clôture vers les points qui posent problème. L'accélération du processus de clôture des comptes est un sujet qui semble à la mode dans les grandes entreprises. Mise en place du manuel de procédures comptables d'une entreprise commerciale. Cas de MCN - Souleymane Coulibaly. L'environnement économique actuel est caractérisé par une instabilité évolutive des moyens de productions et du comportement des ménages dans la consommation.

Mise en place du manuel de procédures comptables d'une entreprise commerciale. Cas de MCN - Souleymane Coulibaly

Cette instabilité est renforcée par les phénomènes de la mondialisation et de l'intégration économique qui en éliminant les barrières géographiques et créant des zones d'union économique et monétaire, accroissent le niveau de la concurrence partout dans le monde. Pour être compétitive, toute entreprise se doit d'être performante, c'est-à-dire meilleure que ses concurrents tant sur le plan stratégique que dans son organisation. La notion de performance fait appel inéluctablement à la notion de contrôle qui ne peut s'exercer que sur un minimum d'organisation.

Ainsi naît la nécessité pour chaque entreprise de mettre en place des procédures efficaces et efficientes surtout au niveau de l'information comptable qui constitue la matière première essentielle du contrôle de la performance. Ø Objectif général Ø Objectifs spécifiques -désuète,