Les logiciels libres

Facebook Twitter

Le logiciel libre pourrait-il exister sans le copyright ? La réponse de Stallman. Dans l’un de nos récents framabooks, le professeur néerlandais Joost Smiers se pose la question suivante : Et si nous supprimions carrément le copyright ?

Le logiciel libre pourrait-il exister sans le copyright ? La réponse de Stallman

Pour en conclure que les cartes seraient évidemment redistribuées mais que le monde ne s’arrêterait pas de tourner. Et force est de reconnaître qu’il n’est pas le seul à envisager cette radicale solution. Or, apparent paradoxe, il se trouve que, juridiquement parlant, les licences des logiciels libres sont adossées au copyright. Elles le respectent pour mieux, en quelque sorte, le retourner en leur faveur, à fortiori lorsque ces licences sont également copyleft, comme la plus célèbre d’entre elles, la licence GNU GPL. C’est au père de cette dernière, Richard M. Le journal du Libre. Voici mes impressions et réflexions à chaud suite à deux journées passées sur le salon Solutions Linux durant lesquelles j’ai eu la possibilité d’animer des interviews et des débats pour la webTV Intelli’N TV que vous pourrez découvrir prochainement.

le journal du Libre

Une expérience riche en enseignement sur bien des points pour quelqu’un comme moi qui n’avait jusqu’à présent que peu eu le loisir de sortir du contexte de la blogosphère du logiciel libre. J’ai écrit cet article dans le TGV qui me ramenait à Lyon mercredi soir. J’avoue que suis plutôt fatigué, mais ça en valait la peine. C’était une occasion de prendre le pouls du logiciel libre. Je vous rassure tout de suite le patient est toujours en vie.

A écouter les exposants ou les visiteurs, certains ont trouvé le salon moins fourni qu’à l’habitude. Rencontre de deux mondes Ce qui est intéressant sur ce salon c’est la rencontre de deux mondes. Enjeux du logiciel libre, standards ouverts et interopérabilité. Qu'est-ce qu'un logiciel libre ? Définition Un logiciel libre est un logiciel qui est distribué selon une licence libre.

Qu'est-ce qu'un logiciel libre ?

Précisément, ce sont les licences libres qui définissent les logiciels comme tels. Plus concrètement et de manière un peu simplifiée [Note], cela se matérialise par le fait qu'un logiciel libre est un logiciel qui peut être utilisé, modifié et redistribué sans restriction par la personne à qui il a été distribué. Un tel logiciel est ainsi susceptible d'être soumis à étude, critique et correction. Cette caractéristique confère aux logiciels libres une certaine fiabilité et réactivité. Mozilla Firefox, Mozilla Thunderbird, OpenOffice.org et VLC sont des exemples de logiciels libres célèbres.

Logiciels libres et Open Source À l'AFUL nous faisons peu de distinction entre « logiciels libres » et « Open Source » car en pratique les licences définies comme libres par la Free Software Foundation (FSF) et l'Open Source Initiative (OSI), cf. licences libres, sont identiques à quelques cas anecdotiques près. Définition d'un logiciel libre. L'original de cette page est en anglais.

Définition d'un logiciel libre

Définition du logiciel libre Cette définition du logiciel libre a pour but de décrire clairement les conditions à remplir pour qu'un logiciel soit considéré comme libre. De temps à autre, nous la modifions afin de la clarifier ou pour résoudre des questions portant sur des points difficiles. Si vous souhaitez avoir un aperçu des changements que nous y avons apportés, veuillez consulter la section Historique ci-dessous. « Logiciel libre » [free software] désigne des logiciels qui respectent la liberté des utilisateurs.

Nous faisons campagne pour ces libertés parce que chacun les mérite. Un programme est un logiciel libre si vous, en tant qu'utilisateur de ce programme, avez les quatre libertés essentielles : Logiciel libre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logiciel libre

Logo du projet GNU, initiateur du mouvement du logiciel libre. Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement[1]. Ceci afin de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l'utilisateur et la possibilité de partage entre individus[2]. Ces droits peuvent être simplement disponibles (cas du domaine public) ou bien établis par une licence, dite « libre », basée sur le droit d'auteur. Les « licences copyleft » garantissent le maintien de ces droits aux utilisateurs même pour les travaux dérivés. Les logiciels libres constituent une alternative à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires » ou de « privateurs »[Note 1].

Logiciels Libres. Nouvelles notices Libremail Libremail est un ensemble de logiciels libres destiné au traitement des courriers électroniques.

Logiciels Libres

. | FR | TUX 18 février 2015 ClefAgreg Clef USB bootable autonome (type « live ») intégrant un environnement complet XFCE permettant d’utiliser entre autres les logiciels de mathématiques sélectionnés pour les épreuves d’agrégation de mathématiques. . | TUX | GPL 18 février 2015 Jorani Gestion des congés et des heures supplémentaires | FR | WIN | TUX | MAC 18 février 2015 XiVO Un logiciel libre pour créer votre propre serveur téléphonique | FR | WIN | TUX | MAC 23 janvier 2015 UpdatEngine Gérez efficacement les configurations et mises à jours logicielles des postes de votre parc informatique [ Ajouter une notice ] Quelques indispensables DEBIAN SQUEEZE La distribution de référence du monde GNU/Linux | TUX maj : 3 janvier 2012 Zinf Notre lecteur audio préféré sous Windows ?

[ Tout le best-of ] Informations complémentaires Framasoft needs you !