background preloader

Histoire des Arts

Facebook Twitter

Photo de propagande

Monument contre le fascisme. Duane Hanson. Banksi. Ressources images. Affiche rouge. Otto Dix. Your Paintings. Musée d'Orsay - L'Atelier du peintre Courbet. Version V1.0 – mai 2015 Éditeur Responsable éditorial : Guy Cogeval, Président de l’Etablissement public des musées d’Orsay et de l’Orangerie Contact : webmestre@musee-orsay.fr www.musee-orsay.fr Musée d'Orsay Service culturel et de l'auditorium Secteur internet et multimédia 62, rue de Lille 75343 Paris Cedex 07 France Crédits de la production Musée d’Orsay : co-conception, iconographie et supervision Chefs de projet : Amélie Bodin / Elvire Caupos / Eric Jouvenaux Service culturel et de l'auditorium : Luc Bouniol-Laffont, Chef du service / Françoise Le Coz, Responsable du secteur internet et multimédia / Fabrice Troupenat, Webmestre Département des publics et de la vente : Josée Gruber, Chef du département / Delphine Crocq, Responsable du secteur de la promotion Département informatique : Sylvie Julé, Responsable du département / Thierry Bultingaire, Chef de projet informatique Polymorph : co-conception, design et développement de l’application Remerciements Propriété intellectuelle A.

Musée d'Orsay - L'Atelier du peintre Courbet

Le polyptyque fermé [Mathis Neithart Gothart « Grünewald »->Le retable d’Issenheim] Ce panneau, en excellent état de conservation, devrait normalement se trouver à droite.

Le polyptyque fermé [Mathis Neithart Gothart « Grünewald »->Le retable d’Issenheim]

C'est le seul exemple de nu « grünewaldien », avec les Christ en croix. L'oeuvre est proche de l'art italien : c'est une note « classique » dans l'ensemble farouchement nordique de Grünewald. Grande beauté du personnage et du paysage estival. Ce pourrait être un portrait du maître… Mais les critiques sont loin d’être unanimes à ce sujet. Saint Antoine, en longue robe bleue et en manteau pourpre, évoque une fois encore les traits de Guido Guersi.

La Statue de la Liberté - Institut culturel de Google. 28 octobre 1886 - La Liberté éclairant le monde. Le 28 octobre 1886, «La Liberté éclairant le monde» est inaugurée à l'entrée du port de New York.

28 octobre 1886 - La Liberté éclairant le monde

C'est la plus colossale statue jamais construite (46 mètres de haut et 93 avec le piédestal). Elle est l'oeuvre du sculpteur Frédéric Auguste Bartholdi. Ce cadeau de la France aux États-Unis célèbre l'amitié franco-américaine. Il a été financé par une souscription publique des deux côtés de l'Atlantique. JocondeLab » Accueil. Les objets d'étude en 2012/2013 - Collège Le Petit Prince à Gignac la Nerthe. Hda-archi-gaudieux. Canal Educatif HdA. Musée national de la Renaissance - Château d’Ecouen (chateau renaissance)

Mémoire individuelle, mémoire collective by Christelle Hetes on Prezi. Défense d'afficher. Europa Film Treasures, les trésors des cinémathèques européennes - Europa Film Treasures. La Part de l’introduction. Texte intégral 1Il est désormais admis que toutes les images prises avec un appareil photographique ou une caméra médiatisent le réel, y compris celles identifiées comme documentaires.

La Part de l’introduction

Elles en sont une interprétation. En amont de la diffusion, les contraintes techniques, l’exercice d’une subjectivité, le contexte (historique, économique, politique, culturel, etc.) sont autant d’éléments qui influent sur la mise en images du réel. Et ces formes visuelles font, de plus, l’objet a posteriori d’interprétations, lisibles notamment dans la production de discours critiques. 1 Ce numéro s'est construit parallèlement à la tenue d'un atelier bi-mensuel du Lhivic à l'Ecole des (...) 2 Ce numéro de revue en appelait aussi à des études de cas sur des images issues des nouvelles techn (...) 3 On tient ici à reconnaître que le titre de ce numéro est une référence à la manière dont Jacques A (...) 4 À propos d’un corpus de films documentaires réalisés pendant le régime nazi, Christian Delage soul (...)

La naissance de Vénus. Sixtine Chapelle. Phclz.free.fr/flash/venus_botticelli.swf. Marie-Antoinette de Lorraine-Habsbourg. Fiche_slogan_mai_68. Chambord. En 1519, François Ier ouvre à quelques lieues de Blois, au cœur d’un désert d’arbres et de marais prés d’un village à demi abandonné, un immense chantier dont il ne verra pas la fin.

Chambord

François Ier visite quatorze fois le chantier de Chambord. Le château connaît l’abandon régulier propre aux résidences royales : le roi, en effet, sillonne son royaume pour se faire voir et imposer son autorité. L’édifice conserve la silhouette d’un château fort, flanqué de tours, ceinturé de douves ; mais les innovations rapportées d’Italie lui donnent sa singularité. Vainqueur de la bataille de Marignan, François I entend séduire par les pierres comme il a séduit par les armes. Pour ce prince qui dessine à ses heures perdues des palais de papier, il est temps d’éblouir le monde par une œuvre parfaite et nouvelle.

Au sortir de l’escalier, on prend pied sur les terrasses. Château et parc sont indissociables. Chenonceau (2) Rijksmuseum – Het museum van Nederland - te Amsterdam. “Le Retable des Sept Sacrements”, de Rogier van der Weyden (2) - Arts et scènes. “Le Retable des Sept Sacrements”, de Rogier van der Weyden (1) - Arts et scènes.