background preloader

13novembre

Facebook Twitter

Nicolas Offenstadt : « Le sentiment national est une construction avec des moments de force et de faiblesse » La Croix : Assiste-t-on à un renouveau du sentiment patriotique en France depuis janvier 2015, et plus encore le 13 novembre ?

Nicolas Offenstadt : « Le sentiment national est une construction avec des moments de force et de faiblesse »

Nicolas Offenstadt : Tout d’abord, il faut préciser qu’il est trop tôt pour distinguer une tendance de temps long. Dans les événements dramatiques, émerge toujours le désir d’une union, plus ou moins étendue et diverse, et l’on perçoit déjà que l’union actuelle n’est pas celle de janvier. Que les valeurs républicaines s’incarnent durant des moments de crise n’est pas nouveau mais, de manière frappante, ceux qui s’en saisissent n’en faisaient pas forcément usage auparavant. De ce point de vue, la manifestation du 11 janvier 2015 a pu être vue comme un moment proprement citoyen, né du social et du collectif, même s’il avait été encadré par le pouvoir. Reste à savoir ce qui émergera de cette volonté de résistance. Pour l’historien Pascal Ory, « le terrorisme est la guerre de notre temps » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pascal Ory (Historien, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Prononcé encore avec réticence au mois de janvier, le mot « guerre » impose sa présence au mois de novembre.

Pour l’historien Pascal Ory, « le terrorisme est la guerre de notre temps »

Ce simple constat pourrait suffire : l’histoire est performative. Mais je me doute bien que beaucoup d’intellectuels, préoccupés de « raison garder » et surtout très soucieux de « ne pas être dupe », vont continuer à manifester plus que des réserves, ne serait-ce qu’en souvenir des emballements belliqueux du passé. Pourtant, le vendredi 13 de cette fin d’année me semble plutôt confirmer, et mot à mot, ce qui suit.

Quelles sont les différences entre sunnites et chiites ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano Que viennent faire les questions religieuses dans la crise que traverse l'Irak ?

Quelles sont les différences entre sunnites et chiites ?

Que recouvre la division entre chiites et sunnites ? Quelques clés pour y voir plus clair. Chiites-sunnites : une division historique La scission de ces deux courants de l’islam remonte à la mort du prophète Mahomet, en 632. Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015. Suite à la vague d'attentats du 13 novembre dans le Xe et XIe arrondissement de Paris et à Saint-Denis, comme après ceux des 7 et 8 janvier 2015 contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo et contre un magasin casher à Paris, nous proposons une sélection de ressources universitaires publiées par des spécialistes de géographie et de géopolitique pour contribuer à l'analyse. Nous avons privilégié les ressources en ligne, en accès libre ou via le portail cairn.info. Les ressources les plus récentes sont mises en avant.

Un an de "califat" : comprendre l'"Etat islamique" en 3 cartes. > L'EI en 3 cartes | L'expansion locale | L'influence régionale | Les réactions internationales | Le 29 juin 2014, Abou Bakr Al-Baghdadi proclame le rétablissement d'un "califat islamique", se rebaptise "calife Ibrahim", et change le nom de son organisation terroriste en "Etat islamique".

Un an de "califat" : comprendre l'"Etat islamique" en 3 cartes

Attentats paris1. Comprendre la domination de l'Etat islamique en sept minutes. EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie- Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes.

EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie-

Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Un acte commis par une armée terroriste, Daech, contre ce que nous sommes, un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète. Un acte de guerre préparé, planifié, de l’extérieur, avec des complicités extérieures que l’enquête permettra d’établir. Un acte d’une barbarie absolue. » #1. Un terroriste est une personne qui utilise la violence armée et la terreur pour imposer ses idées.

Journal Junior. Comprendre l'État islamique en deux minutes. L'expansion territoriale de l'"Etat islamique" en Syrie et en Irak. L'empire Daesh : une nébuleuse croissante. Comment Daesh crée son empire mondial. Daesh : une tentative de territorialisation du salafisme (...) TRÉS affaibli entre 2006 et 2010 par les forces américaines épaulées par les milices arabes sunnites antidjihadistes, l’État islamique en Irak, antenne locale d’Al Qaida, se revivifia à partir de 2011 dans la guerre civile syrienne.

Daesh : une tentative de territorialisation du salafisme (...)

Engageant sur le champ de bataille ses combattants aguerris survivants, il remporta des succès qui lui procurèrent peu à peu les moyens de sa conquête : nouvelles recrues, armement et ressources financières. Cela sans attirer suffisamment l’attention de la communauté internationale qui fut donc prise au dépourvu par l’offensive lancée début 2014 dans le nord de l’Irak. En dépit de quelques revers, les forces de ce qui s’appelait depuis 2013 l’État islamique en Irak et au Levant opérèrent une progression foudroyante. Forts de ces résultats, les djihadistes de l’organisation rebaptisée, en juin 2014, État islamique (Daesh) [2] ont entrepris de fonder un État territorial de part et d’autre de la frontière internationale séparant l’Irak et la Syrie. I. II. Syrie : les ennemis de mes ennemis... Syrie, Irak : la carte des offensives contre l'Etat islamique.