background preloader

Business mpaiement blockchain

Facebook Twitter

Cashsentinel.com. La blockchain, amie ou ennemie des tiers des confiance ? Les tiers de confiance (banques, assurances…) s’intéressent de près à la montée en puissance d’un concurrent potentiel et impalpable : la blockchain.

La blockchain, amie ou ennemie des tiers des confiance ?

Pour étudier le phénomène, la Fédération des tiers de confiance a lancé un groupe de travail autour de la technologie. "La technologie Blockchain est encore une boule de cristal. Il nous faut essayer de mieux comprendre cette technologie et ses enjeux", a expliqué Olivier Iteanu, avocat spécialisé dans le numérique, dans un communiqué. Ce groupe de travail souhaite aborder plusieurs problématiques : la réglementation, les modèle économiques de la blockchain, les smart contracts (contrats intelligents qui permettraient de signer des contrats avec des objets connectés ou voitures connectées par exemple).

La fédération se pose aussi la question du statut de cette technologie, qui pourrait être aussi bien une concurrence qu’une complémentarité. La conférence est visible entièrement ici : La blockchain, ça vous concerne aussi... - dossier. Un réseau d'énergie solaire basé sur la blockchain. S’échanger de l’énergie solaire via la blockchain, c’est l'initiative sur laquelle planche la coopérative TransActive Grid.

Un réseau d'énergie solaire basé sur la blockchain

Cette joint-venture rassemble deux entreprises : Lo3, spécialiste de réseau d’énergie solaire, et ConsenSys, qui développe des applications autour de la cryptomonnaie Bitcoin, rapportent nos confrères du magazine WeDemain. Un réseau autonome... Le projet Brooklyn Microgrid, soutenu par le gouverneur, vise à développer des réseaux d’énergie locaux, capable de fonctionner indépendamment des réseaux nationaux. Une autonomie qui pourrait s’avérer précieuse en cas de catastrophe naturelle. Un premier microgrid a été inauguré début 2016 dans les quartiers de Park Slope et Gowanus à Brooklyn.

Stratumn promet la blockchain pour tous. Le chainon manquant dans l’écosystème français de la blockchain ?

Stratumn promet la blockchain pour tous

Avec une plateforme de développement d’applications basée sur cette technologie, Sratumn s’est imposée en quelques mois comme un acteur incontournable de l'écosystème. Fin mars, la start-up parisienne a d’ailleurs annoncé avoir levé 600 000 euros auprès de Otium Ventures et de business angels comme Eric Larchevêque, fondateur de la Maison du Bitcoin et de Ledger. "La capacité à créer de la confiance sans autorité centrale qu’apporte la blockchain a le potentiel de bouleverser tous les secteurs, avec une force que l’on ne fait encore qu’entrevoir. Des institutions dont l’actif principal était une confiance durement acquise vont devoir se remettre en question. C’est le chaînon manquant de l’uberisation", a commenté Bruno Raillard, partner d’Otium Venture, dans un document diffusé dans le cadre de cette levée de fonds. La blockchain concerne tout le monde "Ce financement nous a permis de recruter des ingénieurs.

Paymit: app de paiement. Gratuite. Pour tous. UBS Paymit: Gratuit.

Paymit: app de paiement. Gratuite. Pour tous.

Pour tous. Même sans compte UBS. Envoyer, demander et recevoir de l’argent de façon simple, rapide et sûrePeu importe la banque où vous avez ouvert votre compteApplication gratuite sans frais de transaction Télécharger, s’inscrire, envoyer et demander de l’argent Téléchargez gratuitement Paymit. Inscrivez-vous en quelques étapes. Vous voilà paré pour envoyer, demander et recevoir de l’argent en toute situation. SnapCash. Paiement en ligne. Bonjour, Depuis, août de l'année dernière le système de paiement en Europe et en France à évolué.

Paiement en ligne

Comme je l'ai évoqué ailleurs, il s'agit de la mise en place de la directive des paiements et autrement dit de SEPA. Pour faire simple, le système des virements et prélèvement évolue, d'un point de juridique et donc technique. Ensuite, il est générique à l'ensemble du territoire européen.La directive des paiements permets également la création de structure intermédiaires de paiement.C'est ainsi, que l'on voit clore dans ce domaine de nouveaux prestataires, Lydia, PayPlug, ...

En matière de paiement, pour le commerce en ligne, la CB est incontournable mais, on doit pouvoir offrir d'autres solutions (virement, chèque, mandat, paypal, ...). Ce qu'il faut c'est que ces services coûtent rien, sauf à l'usage, ce qui est le cas de Lydia ou de PayPlug. Enfin, toute structure juridique (personne physique ou morale) doivent disposer d'une domiciliation bancaire. Payer ses factures directement dans Gmail ? Google y travaille.

Google, qui domine déjà une grande partie de l'information transitant sur le web, semble désormais vouloir s'attaquer au domaine de la facturation.

Payer ses factures directement dans Gmail ? Google y travaille

Le site américain Re/code est parvenu à obtenir un document qui présente en détail ce nouveau service prévu pour le quatrième trimestre 2015. Baptisé "Pony Express" pour le moment, il vise à intégrer un système de facturation en ligne directement dans Gmail, l'application de courrier électronique de Google. La dématérialisation des factures est déjà un phénomène généralisé en France comme aux Etats-Unis, mais Pony Express irait plus loin en se passant complètement de tierce partie.

La facture serait envoyée dans Gmail (ou la nouvelle application Google Inbox) et pourrait être payée directement depuis cette interface (par virement, carte de crédit, etc.), sans passer par un site externe. Faciliter la facturation, mais à quel prix ? Julien Bergounhoux. PayPal.Me. Bienvenue sur Payname. Mobile World Congress : 8 nouveautés à ne pas manquer. PayPal and Prezzo. Plasso.