background preloader

COMPTABILITE

Facebook Twitter

Centre de Ressources Comptabilité et Finance (CRCF) - Economie et Gestion - BTS CGO, DCG, DSCG. Documents en pdf - Google Drive. Comment classer ses factures ? Toutes les entreprises, qu’elles tiennent leur comptabilité elle-même ou qu’elles choisissent de la déléguer à un expert-comptable, doivent classer leurs factures d’achat et de vente.

Comment classer ses factures ?

Un bon classement permet d’assurer une organisation correcte de l’entreprise. Les justificatifs sont retrouvés plus rapidement, notamment en cas de contrôle fiscal ou pour des besoins internes. Compta-Facile fait un point complet sur les bonnes pratiques en la matière et répond à la question : comment classer ses factures ? Ce dossier est organisé en trois parties : Que les factures soient éditées au format papier ou en dématérialisé, les méthodes classement sont les mêmes.

Le pré-classement des factures Lorsque les factures d’achat sont reçues, elles ne sont généralement pas traitées tout de suite. S’agissant des factures de vente, Elles peuvent généralement être classées immédiatement. Besoin d'un expert-comptable ? Le classement des factures de vente. Comptabilité générale : définition, utilité et fonctionnement. La comptabilité générale est un système d’organisation dans lequel des flux et opérations sont traduits en termes financiers.

Comptabilité générale : définition, utilité et fonctionnement

Ils reflètent ainsi le patrimoine et les performances d’une entreprise qui peuvent, tous deux, être analysés. Compta-Facile y consacre une fiche répondant aux questions : qu’est-ce que la comptabilité générale ? A quoi sert-elle ? En quoi consiste-t-elle ? Qu’est-ce que la comptabilité générale ? Par définition, la comptabilité générale est un système d’organisation dans lequel les flux en provenance ou à destination de l’entreprise sont identifiés et traduits sur le plan financier dans les comptes de celle-ci. Comment comptabiliser une acquisition d'immobilisation ?

Les acquisitions d’immobilisations donnent lieu à des traitements comptables particuliers et notamment à une comptabilisation spécifique. Compta-Facile y consacre une fiche qui répond à la question : comment comptabiliser l’achat d’une immobilisation ? Qu’est-ce qu’une immobilisation ? Une immobilisation est un actif qui sera utilisé par une entreprise pour une durée supérieure à l’exercice comptable en cours et destiné à être utilisé pour produire des biens ou fournir des services, pour être loué à des tiers ou être utilisé en interne. Pour répondre à la définition d’un actif, il doit s’agir d’un élément identifiable qui confère des avantages économiques futurs à l’entreprise (c’est-à-dire qui va contribuer à générer des flux nets de trésorerie), qui génère une ressource que l’entreprise contrôle et dont le coût peut être évalué de façon fiable.

Comptabiliser les immobilisations. Les immobilisations sont comptabilisées dans un compte de classe 2.

Comptabiliser les immobilisations

Ce compte enregistre le coût d'acquisition ou de production de l'immobilisation. Il faut ensuite y ajouter le compte 44562 TVA déductible sur immobilisations et le compte 404 fournisseurs d'immobilisations. Le compte de classe 2 change avec la nature des immobilisations elles-mêmes : incorporelles : droit au bail, fonds commercial ;corporelles : terrains, immeubles, matériel industriel, ordinateurs ;financières : titres de sociétés. À ces trois catégories d'immobilisations s'ajoutent les comptes spécifiques aux immobilisations en cours et aux avances et acomptes sur immobilisations. Les factures d'immobilisations, ou une photocopie, sont conservées dans le dossier de révision. La comptabilisation des immobilisations acquises : le schéma d'écritures Les immobilisations acquises par l'entreprise sont inscrites à l'actif du bilan pour leur coût d'acquisition.

La comptabilisation de l'immobilisation incorporelle. Comptabilisation des emprunts : réception, frais, échéances. Lorsqu’une entreprise sollicite un ou plusieurs emprunts, il va falloir procéder à la comptabilisation de la réception du montant emprunté, des éventuels frais liés à l’emprunt et ensuite des remboursements.

Comptabilisation des emprunts : réception, frais, échéances

Nous allons donc faire le point sur tout ce qui concerne la comptabilisation des emprunts. Comptabilisation de la réception de l’emprunt La réception des fonds liés à l’emprunt se caractérise par l’arrivée du montant emprunté sur le compte bancaire. La comptabilisation de la réception de l’emprunt s’effectue ainsi : on crédite le compte 164… »Emprunt… » (que vous souhaitez utilisé pour l’emprunt) pour le montant reçu,et on débite le compte 512 « Banque » sur lequel les fonds ont été reçus. Si l’établissement de crédit vous demande de payer une caution, voici l’écriture à enregistrer : on débite le compte 2755 « Cautionnement » pour le montant versé au titre de la caution,et on crédit le compte 512 « Banque » utilisé pour payer la caution.

BTS Comptabilité Gestion.