background preloader

Valhalla

Facebook Twitter

Inédit – Questions de mythologie nordique : Valhalla Rising de Nicolas Winding Refn. Sur Valhalla Rising (2009) de Nicolas Winding Refn En 2009, Nicolas Winding Refn – réalisateur danois connu pour la trilogie Pusher et le long métrage Drive qui lui valut le prix de la mise en scène à Cannes en 2011 – présenta aux amateurs de cinéma Valhalla Rising, un film de Vikings déconcertant, alternant scènes de violence et moments contemplatifs.

Inédit – Questions de mythologie nordique : Valhalla Rising de Nicolas Winding Refn

Le film fut coscénarisé par Refn et Roy Jacobsen –écrivain norvégien, membre de l’Académie norvégienne de langue et de littérature. Valhalla Rising est sans doute le film le plus hermétique que Refn ait réalisé jusqu’à présent : sans connaissances de l’histoire et de la mythologie nordique, il n’est tout simplement pas envisageable de le comprendre pleinement. En effet, le film repose essentiellement sur des éléments intertextuels formant une toile qu’il revient au spectateur de décrypter. Pourquoi ? N’ayant plus personne vers qui se tourner, l’enfant qui a été épargné par le Borgne, suit ce dernier et devient son ami. Quentin Dispas. Précis de la mythologie scandinave/Valhalla. La bibliothèque libre.

Précis de la mythologie scandinave/Valhalla

Odin, père des héros, reçoit à Valhalla comme ses fils chéris, tous ceux qui ont expiré sur le champ de bataille. Ils y recommencent le combat, non pour succomber encore une fois, mais au contraire pour se relever à chaque reprise. C’est une vie pleine de bonheur que celle de Valhalla, comme on appelle la salle resplendissante d’or et d’argent du palais de Gladshejm, qui est la résidence des dieux. Tous ceux qui retournent auprès d’Odin, reconnaissent facilement cet endroit, dont le toit est hérissé de hampes, et dont les murailles sont garnies de boucliers, et les siéges pavés de harnais.

À droite de la porte est accroché un hibou, tandis qu’un aigle est perché au-dessus. On a fait le reproche assez connu au peuple du Nord d’avoir des penchans farouches et barbares, et l’idée qu’ils avaient conçue de Valhalla, où les héros se nourrissaient de lard et s’enivraient d’hydromel, ne confirme que trop cette assertion. MYTHOLOGIE NORDIQUE. Thor Fils d'Odin et de Jord, membre des Ases, il était le dieu de la force et du tonnerre.

MYTHOLOGIE NORDIQUE

Il a été révéré tout d'abord sous le nom de Donar ou Donner qu'on retrouve encore de nos jours dans Donnerstag alors que les Anglais utilisent Thursday (le jour dédié à Thor).Son visage était orné d'une longue barbe rousse tout comme ses sourcils et sa voix puissante couvrait le tumulte des combats.Infatigable et noble guerrier, Thor était le principal ennemi des Géants.Mais ce valeureux guerrier était aussi rude que simple. Un des poêmes de l'Edda fait ressortir sa gaucherie par rapport à Odin, plus habile que son interlocuteur à former un récit.Au cours d'un de ces voyages, il arriva à un bras de mer qu'il ne pouvait pas traverser. Il héla un passeur, Harbard (Barbe grise) qui n'était autre qu'Odin grimé. Thor proposa d'appétissantes choses à manger (selon lui, un brouet d'avoine et un hareng) pour convaincre Harbard de le transporter. Thor sera vaincu lors du crépuscule des dieux.

Mythologie nordique : Valhalla. Valhalla. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Valhalla

Le Valhalla (également la Valhalle), dans la mythologie nordique, est le lieu où les valeureux guerriers défunts sont amenés. C'est le paradis viking au sein même du royaume des dieux, « la fortification d'Ásgard » où règne Odin. C'est sur les champs de bataille que les Valkyries choisissent et emmènent les hommes les plus braves et les plus valeureux afin de les ramener à Ásgard, où Odin les attend pour les préparer à la bataille finale, le Ragnarök. Étymologie[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code] La Valhalle est si haute qu'on peut à peine en voir le sommet[2].

"Sous les jets de pierre, les sagaces guerriers sur leur dos firent scintiller Les écorces de bouleau de la halle de Svafnir La halle dispose de six cent quarante portes[3] et l'une d'entre elle est surmontée de la tour Hlidskjálf, selon une hypothèse jugée vraisemblable par François-Xavier Dillmann dans ses notes. "Huit [grandes] centaines d'Einherjar. Valhalla. Valhalla. In Norse mythology, Valhalla (from Old Norse Valhöll "hall of the slain"[1]) is a majestic, enormous hall located in Asgard, ruled over by the god Odin.

Valhalla

Chosen by Odin, half of those who die in combat travel to Valhalla upon death, led by valkyries, while the other half go to the goddess Freyja's field Fólkvangr. In Valhalla, the dead join the masses of those who have died in combat known as Einherjar, as well as various legendary Germanic heroes and kings, as they prepare to aid Odin during the events of Ragnarök. Before the hall stands the golden tree Glasir, and the hall's ceiling is thatched with golden shields. Various creatures live around Valhalla, such as the stag Eikþyrnir and the goat Heiðrún, both described as standing atop Valhalla and consuming the foliage of the tree Læraðr. Attestations[edit] Poetic Edda[edit]