background preloader

Création d'entreprise

Facebook Twitter

Business plan

Freelance : 10 conseils pour gérer son activité. Après 3 ans à travailler à mon compte j’ai pu tester ou expérimenter différentes façons de m’organiser et voici les 10 conseils que je donnerais à une personne qui choisit de devenir freelance dans le domaine du webmarketing… 1 : Connaître ses heures d’efficacité et organiser son travail en fonction Chaque personne a ses moments de forte concentration… et d’autres où l’attention est moins soutenue.

Freelance : 10 conseils pour gérer son activité

Je suis par exemple plutôt du matin et je travaille volontiers en deuxième partie d’après-midi. Entre 14h et 16h en revanche c’est bien plus compliqué. L’essentiel est de le savoir afin de ne pas se mettre à travailler sur un dossier exigeant à des heures qui ne sont pas les bonnes. 2 : Travailler de chez soi ne veut pas dire être disponible Une erreur que l’on a tous tendance à faire est de se penser multitâche. 3 :Prioriser les tâches par ordre d’urgence ET d’importance Chacun à son calendrier et ses urgences, qui en sont ou qui n’en sont pas vraiment d’ailleurs. 6 : Réseauter !

Ah le réseau ! La peur de créer son entreprise. Comprendre les tarifs des freelances web en une infographie. L’arrivée d’UberPop et la colère des taxis français en est la marque la plus visible : le monde du travail est en pleine transformation.

Comprendre les tarifs des freelances web en une infographie

Uber en est d’ailleurs le symbole : le géant californien travaille avec 160 000 contractuels, mais n’emploie que 2 000 personnes. Si je ne vais pas jusqu’à déclarer, comme le fait TechCrunch, que « dans le futur, il n’y aura plus de salarié », la tendance est très nette : le travail en freelance est en plein boom… Pour les entrepreneurs web, travailler avec des freelances n’a rien d’une nouveauté. On est très vite amené à travailler avec des freelances dans quasiment l’intégralité des domaines d’activités nécessaires à la bonne gestion d’un projet numérique : design, développement, webmarketing… C’est le grand avantage du web : on trouve des freelances de tous les pays du monde, de tous niveaux, et à tous les prix. Mais cette grande richesse et diversité de l’offre peut aussi être un inconvénient potentiel. . © 2015 La Fabrique du Net. 10 conseils pour lancer son agence digitale.

Avant de se lancer dans le grand bain numérique, mieux vaut partir avec quelques recommandations d'usages.

10 conseils pour lancer son agence digitale

François Girardot, co-créateur de l'agence Biborg, nous livre 10 points à aborder pour éviter les erreurs. 1 Spécialisez-vous dans un domaine C’est un constat difficile à admettre quand on se lance, difficile de tout faire. Au départ, vous serez a priori peu nombreux, il faut donc mieux trouver une “ niche ” permettant de se spécialiser et de s’y ancrer. Vous pourrez ainsi non seulement engager des gens passionnés mais vous pourrez vendre votre expertise à vos futurs clients. Vouloir tout faire, c’est être en concurrence avec des agences 360 ou digitales supérieures à vous en expérience et en effectif. 2 Sachez travailler avec les gros...

Ils sont indispensables à votre évolution. La deuxième atout est de remplir votre portfolio de références : automobile, banque, luxe… Vous aurez peut être l’occasion de travailler sur des secteurs que vous ne connaissez pas. 6 Entourez-vous. 7 étapes pour créer son entreprise. Vous avez un projet de création d’entreprise ?

7 étapes pour créer son entreprise

Ou bien votre auto-entreprise créée il y-a quelques années commence à atteindre ses limites ? Il est temps de passer aux choses sérieuses et de se lancer dans l’entreprenariat ! Suivez les étapes pour créer une entreprise… Etape 1 : Réfléchir à son projet d’entreprise Avant toute chose, il est indispensable de se poser et de réfléchir à son projet entrepreneurial sur le long terme ! Etape 2 : Choisir sa forme juridique Des réponses aux questions précédentes, découlera le statut de votre entreprise. SARL, EURL, SAS, SASU, SA… optez pour le statut répondant le mieux à vos besoins. Par exemple, si vous êtes 5 associés, selon vos projets, le statut pourra être SARL, SAS ou SA. Pour cette étape, pensez à vous faire conseiller par un expert-comptable.

Etape 3 : Rédiger les statuts Vous êtes fixé sur votre forme juridique, il va falloir passer à la rédaction des statuts.