background preloader

Quelques séances

Facebook Twitter

6ème : Un document, des documents. Nom de la séquence : Du document aux documents Identification Contexte (contraintes) : En classe de Sixième, sept heures en classe entière, sur des heures libérées dans l’emploi du temps.

6ème : Un document, des documents

Niveau des élèves (classe/groupe) : 6ème Disciplines concernées / intervenants : Professeur documentaliste Préalable Ressources utilisées pour la conception : chapitre 8 du curriculum APDEN, Wikinotions Info-Doc, veille informationnelle, références scientifiques Définitions utiles pour soi et formulation pour les élèves : Un document est un support d’informations structurées et organisées. La structure du document renvoie à son organisation finale, et à sa structuration en différents éléments constitutifs (blocs d’images ou de texte) qui le caractérisent et permettent de l’identifier. Passeport pour Internet : quelle est ton identité numérique ? Une première approche de l'identité numérique au collège...

Passeport pour Internet : quelle est ton identité numérique ?

NB : Une 2e version de cette séance a été élaborée, après l'avoir testée avec des élèves. On peut commencer par réfléchir à partir des définitions de chacun… EAM / IRD 6e : Introduction aux médias (séance 1) Un parcours EMI en 6ème – Doc'Toulouse. Info-doc : introduction à internet (vocabulaire) Accueil > Séances pédagogiques > Info-doc : introduction à internet (vocabulaire) Voici la séance proposée par Laure-Estelle Moulin et Léa Tremblay, deux stagiaires de l’ESPE de Paris qui ont enrichi le CDI de leur présence pendant 4 semaines.

Info-doc : introduction à internet (vocabulaire)

Cette séance est la première de la séquence consacrée à Internet. Il s’agit de clarifier des termes qu’on aura de cesse d’utiliser dans les séances suivantes : internet, web, navigateur, moteur de recherche et URL. 4ème : le Droit sur Internet - prof' doc'.

3ème : Séance Fiabilité de l'info & Conspirationnisme. EMI 3ème 2014-2015. EMI 3ème 2014-2015 Dans mon méga projet construit l'an dernier pour mettre en place l'EMI à tous les niveaux, j'avais prévu de prendre les troisième 1h quinzaine par demi-groupe pendant le deuxième trimestre.

EMI 3ème 2014-2015

Mais après mure réflexion, et constatation que je ne ferai pas le deuxième trimestre entier (en théorie je pars en congé aux vacances de février), j'ai discuté avec les professeurs principaux de 3ème et redéfinis les modalités d'organiation. Chaque élève aura donc seulement 2h d'EMI (si on peut appeler cela ainsi, on peut aussi dire 2h de projet à ce niveau là...) et cela commence plus tôt que prévu. En effet, je voulais être sure d'avoir vu toutes les classes car je ne suis bien évidemment pas sure d'être remplacée. Bref, l'organisation s'est donc faite au cas par cas : -Une classe a commencé dès novembre, sur les heures de vie de classe (1h par semaine du 20/11 au 9/12, soit 2h par élève). Bilan : pile poil le temps de faire ce qui était prévu en 1h.

3ème : les traces numériques - prof' doc'. Nom de la séquence : Les traces numériques Identification.

3ème : les traces numériques - prof' doc'

3ème : Prezi Fiabilité de l'info & Conspirationnisme. 2nde : Séance "Médias sociaux et rumeurs". Cela faisait longtemps que je voulais travailler sur cette notion.

2nde : Séance "Médias sociaux et rumeurs"

Fort de mes lectures personnelles sur le sujet et des constatations sur le terrain, je me suis lancé pour faire travailler les élèves sur la notion de rumeur ou de desinformation sur le Web : le Hoax. Contexte et besoin scolaire Pour certaines personnes, Internet est le moyen de diffuser des théories farfelues voire complotistes. Or, bien des situations de recherche d’information au lycée nous confrontent à ce genre de sites : en ECJS ou en TPE par exemple. Deux facteurs peuvent accentuer les problèmes des lycéens face aux Hoaxs.

. « Quoi ! D’autre part, on observe que des médias sociaux sont consultés comme sources de l’information chez les jeunes. Certains élèves (pas tous loin de là !) Manipulation des infos: séance rumeurs et hoax. 3- Lecture d’un article du Gorafi sans contexte reaction sur un tableau padlet 20 min Contexte: Sujet de quoi cela parle ?

Manipulation des infos: séance rumeurs et hoax

Personnes cités : Mention d’auteur, de sources Réactions plus ou moins longues des élèves pour se rendre compte de la non fiabilite de l’info. 2016 03complotGuerin. Comme par hasard... - Les élucubrations de @lvighier. Dans le cadre de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) et à l'occasion de la Semaine de la Presse et des Médias dans les Ecoles, les 3èmes médias ont été amenés à analyser la rhétorique et la mise en scène propres aux théories du complot.

Comme par hasard... - Les élucubrations de @lvighier

Entre observation et production, comment aiguiser l'esprit critique des élèves face aux flux contradictoires d'informations ? Cette séquence propose un élément de réponse, parmi tant d'autres. Le projet "classe médias" au collège Pablo Picasso a vu le jour à la rentrée 2014. L'objectif de ce projet est de rassembler les élèves et l'équipe pédagogique de la classe autour d'un fil conducteur : la veille et le décryptage médiatiques.

Certains échanges en classe ont mis au jour le crédit accordé à de nombreuses publications sur la toile, en particulier les publications complotistes. De la définition à l'analyse. ShowFile. La Russie veut enquêter sur les premiers pas (américains) sur la Lune. Neil Armstrong a-t-il bien été le premier homme à marcher sur la Lune ?

La Russie veut enquêter sur les premiers pas (américains) sur la Lune

C'est la question que se pose le Kremlin, comme l'indiquent The Moscow Times et Le Monde, vendredi 19 juin. Dans une tribune publiée dans le journal pro-gouvernemental The Izvestia, le porte-parole du comité d'enquête, bras judiciaire de Vladimir Poutine, annonce qu'une investigation internationale devrait être lancée sur les alunissages américains entre 1969 et 1972. Parmi eux, le voyage historique de l'équipage d'Apollo 11. "On peut les aider en lançant une enquête internationale sur une pellicule disparue, celle qui avait été effectuée par des astronautes sur la Lune. Ou bien sur les 400 kilos prélevés sur la Lune, que personne n’a jamais vus, ironise Vladimir Markine.