background preloader

Interviews / portraits

Facebook Twitter

La danseuse étoile Alicia Amatriain. Eric Underwood: ‘I was told, you’re black, wear black ballet shoes’ If you’re not a morning person, don’t have breakfast with Royal Ballet star Eric Underwood.

Eric Underwood: ‘I was told, you’re black, wear black ballet shoes’

The 32-year-old beams with the sort of superhero levels of confidence and joy that would make anyone feel a bit Eeyore-ish by comparison. As he tucks into his meal (two fried eggs with a side of chorizo; he leaves the toast), he even says, “I just really enjoy being myself.” The British-American has been a dancer with the Royal Ballet for nearly 10 years, after being spotted at the age of 21 while on tour with the American Ballet Theatre in London. He has since danced the lead in Swan Lake, Sylvia and Manon, and Alice’s Adventures In Wonderland.

Working Out With Mathilde Froustey - Dance Magazine. The San Francisco Ballet principal revamped her body philosophy after leaving France.

Working Out With Mathilde Froustey - Dance Magazine

Rencontre avec Léonore Baulac, la nouvelle danseuse étoile l'Opéra de Paris. Sergei Polunin’s Dance Mom. The Tiny Dancer Who Became A Big Star In Seattle. A dancer stands alone on the stage.

The Tiny Dancer Who Became A Big Star In Seattle

He is dressed in black tights only; his bare chest is broad and muscular. As the bassoonist plays the first plaintive notes of Igor Stravinsky’s “Rite of Spring,” the lights come up and the dancer’s body undulates like a stalk of wheat in the wind. Slowly, he lifts his shoulders, and his extended arms drift up like wings of a bird. The short, dark-haired dancer is Jonathan Porretta of Pacific Northwest Ballet. For more than 30 minutes, Porretta attacks this demanding solo.

His body screams in pain, but he is exhilarated. Portrait d'une étoile. C'est à l'âge de dix-sept ans que Laurent Hilaire fait son entrée au Ballet de l'Opéra de Paris, avant, six ans plus tard, d'être nommé étoile, après une représentation du Lac des cygnes, par Rudolf Noureev en personne.

Portrait d'une étoile

Il dansera d'ailleurs dans de nombreuses créations du maître, de Casse-noisette à La Bayadère en passant par Don Quichotte, mais aussi dans des ballets de Roland Petit, George Balanchine ou Angelin Preljocaj. Rencontre avec Jean-Guillaume Bart pour sa Belle au bois dormant au Yacobson Ballet. Professeur et pédagogue, Jean-Guillaume Bart est aussi chorégraphe.

Rencontre avec Jean-Guillaume Bart pour sa Belle au bois dormant au Yacobson Ballet

Après La Source, il s'attelle à une relecture de La Belle au bois dormant pour le Yacobson Ballet, venu de Russie. La production tourne tout l'hiver en France. Jérémie Bélingard, l'acteur étoile. Angelin Preljocaj porte le destin d'une ballerine à l'écran. Auteur d'une cinquantaine de pièces jouées dans le monde entier, l'Aixois Angelin Preljocaj est passé derrière la caméra pour filmer Polina, tourné entre Moscou et sa ville.

Angelin Preljocaj porte le destin d'une ballerine à l'écran

Émouvant et juste, son film coréalisé avec sa femme, Valérie Müller, sort en salle demain, mercredi. Inspiré de la BD de Bastien Vivès, il raconte le parcours initiatique de Polina, une petite ballerine qui rêve d'intégrer le Bolchoï. Elle surmonte les blessures physiques et psychologiques. Anastasia Shevtsova, danseuse russe de 21 ans, incarne cette héroïne.

Ballerina Tamara Rojo on Freedom, Form and Frida Kahlo. The headquarters of the English National Ballet currently lies on a quiet mews tucked away behind the Royal Albert Hall.

Ballerina Tamara Rojo on Freedom, Form and Frida Kahlo

An unassuming home, it belies an illustrious history that stretches all the way back to the Ballets Russes. Founded by Alicia Markova and Anton Dolin (former dancers with Diaghilev's seminal company), alongside impresario Julian Braunsweg, in its 66 years the ENB has staged works by a glittering roll call of luminaries, from Rudolf Nureyev all the way to Akram Khan. Interview with Dancer and Choreographer Noé Soulier.

Noé Soulier’s credentials are pretty impressive and he seems to have a knack for doing two things time.

Interview with Dancer and Choreographer Noé Soulier

Soulier won first prize at the Danse Élargie with his work Little Perceptions whilst studying for his BA in Philosophy at Nanterre University and then went on to work on his solo Ideography whilst completing his MA in the same subject at the Sorbonne. Soulier’s work links the philosophical to the artist, exploring the relationship between movement and thought.

Combining disparate theoretical standpoints, which seemingly have little to do with each other, the young dancer and choreographer uses strategies from music, dance and film. Soulier’s UK debut will be a double bill in the Lilian Baylis Studio at Sadler’s Wells including Le Royaume des Ombres (The Kingdom of Shadows) and D’un pays Lointain (In a Country Far Away). Interview de Liam Scarlett, chorégraphe - Tutti magazine. Un rendez-vous à ne pas manquer !

Interview de Liam Scarlett, chorégraphe - Tutti magazine

Le ballet Frankenstein sera diffusé en Haute Définition, en différé du Royal Opera House de Londres, au cinéma Majestic Passy le 23 juin 2016 à 20h. Ce sera la dernière chance de découvrir ce ballet sur grand écran. Le dimanche idéal de Mikhail Baryshnikov, Les Echos Week-end. Votre rituel du dimanche ?

Le dimanche idéal de Mikhail Baryshnikov, Les Echos Week-end

Je n'ai pas de jour off et certainement pas le dimanche. Je pratique occasionnellement le golf, mais je suis plutôt mauvais. Au golf, il faut une concentration optimale, ce dont je suis incapable. Je finis toujours par penser à autre chose. Mes amis trouvent que je suis un bon partenaire car je perds la plupart du temps. Êtes-vous plutôt Nijinsky, ou Diaghilev ? Misty Copeland On Why Having Her Own Barbie Matters. La danseuse de ballet Diana Vichneva : «J’ai mené une double vie» RBTH Qu’est ce qui a été le plus difficile – conserver le lien avec le théâtre Mariinsky ou obtenir une autonomie vis-à-vis de ce dernier ? Diana Vichneva : Naturellement, dans la vie tout n’est pas aussi simple et fluide que cela peut paraître.

Au théâtre, j’ai dû me battre pour ma position, car sa structure ne favorise pas les parcours individuels. Les facteurs politiques et économiques non plus. Rencontre avec Andréa Bescond, pour son spectacle Les Chatouilles ou la danse de la colère. Andréa Bescond, 36 ans, a suivi une formation à l’Ecole Supérieure de Danse de Cannes Rosella Hightower puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP). Après une carrière de danseuse où elle a travaillé avec de nombreux chorégraphes tels que Bill T.Jones ou Blanca Li et dans des comédies musicales dont Les Dix Commandements ou Roméo et Juliette, elle s’est tournée vers le théâtre. Son spectacle Les Chatouilles ou la danse de la colère, coup de cœur du festival OFF d’Avignon 2014, dont elle est l’auteur et l’interprète, fait un carton au Petit Montparnasse depuis quelques mois. Le spectacle a d'ailleurs été nommé dans la catégorie Seul(e) en scène aux Molières 2016 (cérémonie le 23 mai prochain). Interview de Marion Barbeau, Sujet du Ballet de l'Opéra national de Paris - Tutti magazine.

Tutti-magazine : Comment avez-vous été choisie pour danser le rôle de Marie dans cette nouvelle version de "Casse-noisette" ? Marion Barbeau : La réponse est tout d'abord restée assez confuse pour moi en dépit de mes propres interrogations. Je crois avoir compris que j'ai été choisie par le metteur en scène Dmitri Tcherniakov. « La danse a sa propre musique intérieure ». Sujet à l’Opéra National de Paris, Sarah Kora Dayanova a accepté de nous parler du regard qu’elle porte sur le travail Anne-Teresa de Keersmaeker. Elle a participé à la première collaboration de la chorégraphe belge avec l’Opéra, dans Rain, en 2011. Quelles ont été vos premières impressions en travaillant pour Anne-Teresa de Keersmaeker ? J’ai été bouleversée par son travail, parce que c’est une femme à la fois très forte et très sensible. Nicolas Le Riche : la danse et Moi émois. Voilà un an et demi que vous avez fait vos adieux à l’Opéra de Paris. Vous arrive-t-il de ressentir de la nostalgie ou des coups de blues ?

« Honnêtement, non. Le cœur à corps de Benjamin Pech. Benjamin Pech arrive le visage fatigué, emmitouflé dans sa doudoune Uniqlo bleue ciel. Il est tard, il pleut sur les marches de l’Opéra. Il s’offre deux verres de vin blanc, plaisir pour lui longtemps inédit. Benjamin Pech parle avec vivacité. Carlos Acosta Interview. Matthew Bourne, interview: ‘Everyone wants to be funded properly... I didn’t even think about money, I just wanted to do it’

“I keep thinking I’m going to see him around every corner,” says Matthew Bourne. He’s talking about Jonathan Ollivier, the dancer with his company New Adventures who died in a motorbike accident this summer. “I keep coming to Sadler’s Wells thinking I’m going to see him sitting outside with his fag.” Ollivier will sadly no longer be found outside the stage door with a cigarette. He was killed in a collision with a car in Clerkenwell in August, just a few hours before he was due to perform in the final night of Bourne’s show The Car Man. The company, on a high that day thanks to a successful season and revved up for the last show and an after-party at Bourne’s house, were floored by the news. Amélie, 22 ans, danseuse à l'Opéra de Paris (+ les coulisses de l'Opéra Garnier) Mathilde Froustey answers the Gramilano Questionnaire… Dancers’ Edition.

Aurélie Dupont : rencontre avec une étoile. ELLE. Après trente-deux ans à l’opéra, êtes-vous prête à partir ? Aurélie Dupont. Aurélie Dupont - Rencntre avec Aurélie Dupont au Studio... Interview Sarah Lamb. The Royal Ballet’s Sarah Lamb loves Dostoyevsky and the BBC. What qualities do you admire most in other dancers? When you watch someone and have absolutely no worries. Even if something terrible happens, you know they’re going to get out of it, in the best way imaginable. Isabelle Guerin, Paris Opera Ballet. NYCDP Questionnaire: Isabelle Guerin-Frohlich, former Danseuse Étoile with Paris Opera Ballet. Dancing with Lloyd Knight, Principal dancer with the Martha Graham Dance Company.

Why did you pick Lloyd Knight as your partner for this shoot? IG: Why did I pick Lloyd….. well, just look at him!!!! Evan McKie: Chroma reminds me why I really dance. I am a self-confessed ballet nerd and have immersed myself in all kinds of dance since I was in the single digits (I think I was 4). Born in Toronto, I have travelled the world since I was a teenager looking for situations that cause me to feel that initial blood rush I first felt when I realized how my body was aching to respond to the music I was hearing. I decided to train to be a classical dancer and I have now become unusually appreciative of the infinite discipline and aesthetic principles of the ballet world I live in.