Génétique

Facebook Twitter
Pour en savoir plus H. Wang et al., Histone deacetylase inhibitors facilitate Partner preference formation in female prairie voles, Nature Neuroscience, à paraitre. L'auteur Sébastien Bohler est journaliste à Cerveau&Psycho L’amour laisse des traces, on le sait. Aimer change l'ADN Aimer change l'ADN
Un gène lié au cannabis déterminerait notre niveau de bonheur Un gène lié au cannabis déterminerait notre niveau de bonheur Représentation du récepteur des endocannabinoïdes de type 1 inséré dans la membrane d'un neurone. Lorsqu'il capte une molécule d'endocannabinoïde, ce récepteur s'active et module l'activité du neurone, modifiant la perception d'un plaisir au sein d'une autre structure cérébrale nommée circuit de la récompense. Pour en savoir plus L'auteur Sébastien Bohler est journaliste à Cerveau & Psycho.
Le gène, de l'ADN aux protéines Les gènes, codés par l’ADN des chromosomes, constituent la source d’information génétique nécessaire au bon fonctionnement des cellules et du corps humain dans son ensemble. Comprendre le codage de l’ADN est donc un élément important en médecine. En juin 2000, le président Bill Clinton lançait depuis la Maison Blanche une annonce qui allait révolutionner la biologie et la médecine : la première étape du séquençage du génome humain venait de s'achever, fruit d'une décennie de recherches menées par un consortium international. Pour la première fois, l'ensemble des gènes constituant notre patrimoine génétique devenait accessible. Cette information couvre quelque 25.000 gènes répartis le long de nos chromosomes. Le message qu'ils portent va servir de mode d'emploi pour fabriquer les protéines qui assurent les différentes tâches nécessaires au bon fonctionnement des cellules de notre corps. Le gène, de l'ADN aux protéines
Chez les mammifères, le cycle circadien est contrôlé par le noyau suprachiasmatique (NSC), une minuscule région du cerveau qui synchronise toutes les cellules du corps au même rythme. Lorsque l’on modifie ce rythme, notre génome se dérègle lui aussi. © gfpeck, Flickr, cc by nd 2.0 En bref : le rythme de sommeil peut perturber l’expression des gènes - 1 Photo Notre organisme règle son rythme en fonction de la luminosité : il est actif la journée et se repose pendant la nuit. En bref : le rythme de sommeil peut perturber l’expression des gènes En bref : le rythme de sommeil peut perturber l’expression des gènes

L'ADN « poubelle » viral, le régime cétogène qui améliore l'ADN et les effets cométaires -- Santé et Bien-être

Traduction SOTT. © InconnuL'outil le plus important à votre disposition pour changer votre état de santé est la nourriture que vous mangez. L'ADN « poubelle » comprend tout un sous-ensemble de noms tels que les introns, les éléments rétro-transposables et les ARN non-codants (ARNnc). En fait, les ARNnc sont souvent situés à proximité de gènes connus pour jouer un rôle important à la fois dans les cellules souches et le cancer, afin de servir d'éléments activateurs qui favorisent leur expression génétique.[1] Les cellules souches sont des cellules qui ont le potentiel de se transformer en beaucoup d'autres cellules. L'ADN « poubelle » viral, le régime cétogène qui améliore l'ADN et les effets cométaires -- Santé et Bien-être
Comment le stress dégrade notre ADN Comment le stress dégrade notre ADN Dimanche 27 juin 2010 7 27 /06 /Juin /2010 08:19 Voici le deuxième opus de la médecine psychosomatique, qui tend à prouver, au contraire de certains chercheurs, que nos émotions et nos actions façonnent l’expression de nos gênes de façon constante. A la demande de certains lecteurs, je vais d'abord vous définir le terme "ADN": En biologie, c'est le principal constituant des chromosomes, qui sert de support à l'information génétique et à sa transmission héréditaire (Acide DésoxyriboNucléique), les chromosomes étant eux-mêmes les éléments constituants du noyau d'une cellule. Si l’on sait que nos états d’âmes et nos traumatismes influent sur notre santé (comme vu précédemment), les travaux récents démontrent qu’ils vont au-delà, jusqu’à attaquer notre ADN avec des conséquences que je vais exposer ci-après : Violences, mauvais traitements, névroses et troubles psychologiques laissent des traces indélébiles une fois atteint l’âge adulte.
Enfants abusés: Traces dans l'ADN et le cerveau - MK-Polis

Enfants abusés: Traces dans l'ADN et le cerveau - MK-Polis

Des chercheurs canadiens, allemands, américains et suisses ont découvert que les abus sexuels et psychologiques s’inscrivent dans l’ADN et dans le cerveau. Voici trois recherches sur ce thème : en 2013 (Canada, Allemagne et USA), en 2012 (Suisse), en 2009 (Canada). La recherche de 2013 montre que les abus sexuels et émotionnels dans l’enfance laissent une trace dans le cerveau, cette trace permettant d’identifier le type d’abus. La recherche de 2012 montre que les maltraitances dans l’enfance laissent une trace dans l’ADN jusqu’à la 3ème génération :
Gène ApoE

L'ADN: le reflet des conditions de vie de l'enfance Selon une nouvelle étude réalisée par des scientifiques canadiens et britanniques, les conditions de vie familiales pendant l'enfance sont associées à des effets marqués sur l'ADN qui persistent jusqu'à l'âge mûr. Réunissant des chercheurs de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où les...) McGill, à Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. L'ADN: le reflet des conditions de vie de l'enfance
EuroGentest
Clinical utility gene cards
Gene Map Advanced Search Gene Map Advanced Search Search by genomic region (or cyto location range) to get a list of all OMIM Gene/Loci in that region, for example: '1:0-124,300,000' or '1p36-p32' A message will be displayed indicating when a genomic region search is run. Search by genomic location (or cyto location band) to jump to that location in the chromosome, for example: '1:124,300,000' or '1p32' Search by chromosome to list it, for example:
Le génie génétique Le génie génétique Le génie génétique L'expression du vivant (I) Nous souffrons tous un jour ou l'autre de maladies plus ou moins bénignes ou aiguës. Au cours des infections bactériennes ou virales, le patrimoine génétique de nos cellules peut-être affecté. Additionné aux 300 maladies héréditaires déjà connues, telles la mucoviscidose, le diabète ou l’hypertension, voici quelques décennies les scientifiques ont reconnu qu'il était urgent de cartographier le génome humain afin de déchiffrer toutes les pages de cette immense encyclopédie en 46 volumes que représentent les nucléotides des chromosomes : un message de 10000 pages de 33 lignes chacune !
OMIM Home
Douleur chronique... et génétique | Science Photo : iStockphoto Un gène responsable de la douleur chronique a été identifié par des chercheurs britanniques, qui pensent que cette découverte pourra éventuellement permettre de créer des traitements plus efficaces contre le mal de dos ou la migraine, par exemple. Le Pr Peter McNaughton et ses collègues de l'Université de Cambridge ont retiré le gène HCN2 à des souris, pour constater que la douleur neuropathique avait été éliminée du même coup. Ces travaux publiés dans le magazine Science permettent aussi d'établir que la suppression de HCN2 n'empêche pas de ressentir la douleur aiguë normale qui survient soudainement, comme, par exemple, lorsque quelqu'un se mord la langue. La médecine savait depuis quelques années que le gène HCN2 s'exprimait dans les terminaisons nerveuses sensibles à la douleur.