background preloader

Révolution Française 1789-1799

Facebook Twitter

Diplôme de Vainqueur de la Bastille | Histoire et analyse d'images et oeuvres. L’Assemblée et les acteurs de la prise de la Bastille Au lendemain du 14 juillet 1789, La Fayette a réorganisé la milice bourgeoise en garde nationale pour mettre fin à la situation insurrectionnelle créée par la prise de la Bastille, tout en conservant contre les troupes royales les forces d’une armée civique. L’Assemblée reste soucieuse de contrôler les éléments armés susceptibles de déclencher des émeutes. En février 1790, ceux qui se disent Vainqueurs de la Bastille adressent une pétition à l’Assemblée nationale pour obtenir une médaille.

Une commission de la Commune de Paris vérifie, de mars à juin, les titres des Vainqueurs, de leurs veuves et de leurs orphelins. Sur la fin de ces travaux, Bailly, maire de Paris, écrit, le 8 juin 1790 à La Fayette pour le prier d’intervenir auprès de l’Assemblée en faveur des Vainqueurs de la Bastille, « qui méritent bien honneur et argent », et de leur faire obtenir une place de choix à la prochaine fête de la Fédération. "Tout est perdu, la Bastille est au pouvoir des Parisiens" La prise de la Bastille à travers les archives Le 14 juillet 1789, des émeutiers s'emparent de la Bastille, une forteresse royale construite au XIVe siècle pour protéger l'entrée orientale de Paris et devenue prison d'État sous Louis XI. L'espoir suscité par la convocation des États-Généraux a laissé place à l'inquiétude, entretenue par la rumeur "d'un complot aristocratique" contre l'Assemblée nationale, la présence de troupes autour de la ville, la crainte d'une disette et l'augmentation exceptionnelle des prix du pain.

Le renvoi le 11 juillet par Louis XVI de son très apprécié ministre des Finances Necker cristallise le mécontentement : des échauffourées ont lieu aux barrières de l'octroi, des manifestants défilent dans Paris, une "municipalité insurrectionnelle" se forme et se dote d'une milice. Il faut des armes : les Invalides, qui en stockent, sont pillés, mais la poudre et les balles sont à la Bastille. Clés des cachots de la BastilleArchives nationales, AE/VIm/10. Les grandes dates de la Révolution française – LaContempo.fr. Cette chronologie a été créée, initialement, pour des étudiants, comme d’ailleurs notre infographie sur les origines de la Révolution française.

Il s’agissait alors de proposer aux premières années quelques repères concernant la période révolutionnaire. Pour aller plus loin : Quelques grandes synthèses récentes : Biard M., Bourdin P., Marzagallis S., Révolution, Consulat et Empire (1789-1815), Paris, Belin, coll. Histoire de France, 2014 ;Martin J. -C., Nouvelle histoire de la Révolution française, Paris, Tempus Perrin, 2019 ;Tulard J., La France de la Révolution et de l’Empire, Paris, Presses Universitaires de France, 2005 ;Wahnich S., La Révolution française. Un événement de la raison sensible, 1787-1799, Paris, Hachette supérieur, 2012. Conception : Jérémie Halais – 2020 – LaContempo.fr. 1789-1799 – LaContempo.fr. 20 juin 1789 Le serment du Jeu de paume | Quand l'histoire fait dates | ARTE. Documentaire de 1967 sur la Révolution Française (Archives nationales)/ Paris révolutionnaire : en 1789, les Français sont mécontents / Jacques Jahan, réal. ; France Ngo Kim, aut.