background preloader

Cyberharcèlement

Facebook Twitter

Stop la violence ! 10 conseils aux jeunes sur internet. Le sextage - Ottawa Police Service / Service de police d'Ottawa. Les images et les vidéos peuvent être facilement et rapidement partagés avec les autres Une fois que le message ou l’image est dans le cyberespace, l’expéditeur en perd le contrôle et ne peut supposer qu’il va rester en privé.

Le sextage - Ottawa Police Service / Service de police d'Ottawa

Dans le cyberespace, rien n’est jamais effacé pour de bon. Il peut y avoir des conséquences pénales pour ceux qui envoient, qui reçoivent ou qui ont ses photos en leur possession, y compris des parents ignorant peut-être ce que contient leur appareil électronique. Voyeurisme (prendre en photo ou filmer quelqu’un à son insu) Menaces (dire à quelqu’un que vous aller distribuer leurs photos) Possession, distribution, ou accès à la pornographie juvénile (moins de 18 ans) Toutes les réponses ci-dessus Aucune de ces réponses Le sextage peut aussi mener à la cyberintimidation et à une gamme de problèmes de santé mentale, dont la dépression et le suicide. Internet à la maison en 10 questions.

Intimidation et violence. Pour visionner le bulletin d'information destiné aux parents, édition spéciale portant sur l'intimidation et la violence, cliquez ici.

Intimidation et violence

L'intimidation et la violence en milieu scolaire sont des sujets difficiles parce qu'ils peuvent représenter des réalités pour certains de nos élèves. La Commission scolaire des Hautes-Rivières prend très au sérieux cette question. Sondage CSQ sur la cyberintimidation – Les élèves sont les premières victimes et les principaux auteurs, et le personnel se sent démuni.

MONTRÉAL, le 7 avril /CNW Telbec/ – « Trois ans après le dévoilement d’un premier sondage sur la cyberintimidation, la CSQ est en mesure de confirmer aujourd’hui que le phénomène prend de l’ampleur et que le plan d’action pour contrer la violence à l’école n’a pas donné les résultats escomptés », affirme le président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Réjean Parent, à l’occasion du dévoilement des résultats d’un important sondage CROP sur le phénomène de la cyberintimidation réalisé pour la CSQ.

Sondage CSQ sur la cyberintimidation – Les élèves sont les premières victimes et les principaux auteurs, et le personnel se sent démuni

Ces résultats ont été présentés aujourd’hui en conférence de presse à l’École secondaire Jacques-Rousseau, à Longueuil. Cyber-harcèlement scolaire: "Les réseaux sociaux désinhibent les utilisateurs". Cela n'arrive pas qu'aux autres. 40% des élèves de collèges et lycées déclarent avoir déjà été victimes d'une agression sur internet, 6% de manière régulière, selon l'essai de Catherine Blaya, Les ados dans le cyberespace, paru en mai 2013.

Cyber-harcèlement scolaire: "Les réseaux sociaux désinhibent les utilisateurs"

Afin de lutter contre l'effet "caisse de résonance" des réseaux sociaux, une campagne est lancée lundi contre le cyber-harcèlement. Elle est pilotée par l'ONG BICE (Bureau international catholique de l'enfance), l'association française e-Enfance, l'Union nationale lycéenne et le Syndicat général lycéen. Le lancement de cette campagne intervient la veille du Safer internet day ("Jour de l'internet plus sûr"), auquel participent mardi 30 pays européens. Selon Justine Atlan, présidente de e-Enfance, contactée par L'Express, "80% des élèves affirment avoir été témoins de cyber-harcèlement".

"Cela touche majoritairement les collégiens, avec un pic à 12-13 ans", décrit-elle. Derrière la porte... Le film interactif netecoute.fr. Sondage sur le Harcèlement (2012) Internet pas net !

Lutte contre le harcèlement scolaire. Prévention des violences : Conférence intitulée « Apprendre, se tromper, recommencer… se sentir en sécurité » Prévention des violences : Daniel Favre, PU de l’Université de Montpellier inaugure un cycle de travail sur le statut de l’erreur dans l’apprentissage avec une conférence intitulée : « Apprendre, se tromper, recommencer… se sentir en sécurité ». le statut de l’erreur dans l’apprentissage : L’Académie de Versailles a mis en place un dispositif de formation original pour les réseaux de l’éducation prioritaire.

Prévention des violences : Conférence intitulée « Apprendre, se tromper, recommencer… se sentir en sécurité »

Harcèlement à l'école : "Les adultes doivent protéger, pas interdire" Contre le cyberharcèlement, l’Éducation nationale mise sur la prévention. Vincent Peillon, le ministre de l’Éducation nationale, a lancé hier matin une campagne intitulée « Agir contre le harcèlement à l'École ».

Contre le cyberharcèlement, l’Éducation nationale mise sur la prévention

Pour l’occasion, huit mesures ont été dévoilées, dont une vise tout particulièrement les cas dits de cyberharcèlement (via les réseaux sociaux, les téléphones portables...). Explications. L’Éducation nationale diffuse des clips sur le thème "Et si on s’parlait du harcèlement ? " C’est donc un « guide de prévention de la cyberviolence entre élèves » (PDF) qu’a présenté hier le ministre de l’Éducation nationale.

Ce document a vocation à aider les personnels à mieux prévenir, identifier et traiter ce phénomène. La Rue de Grenelle met en avant le chiffre de 40 % des collégiens et des lycéens qui déclarent avoir été victimes de cyberviolence au moins une fois pendant l’année scolaire. Mais que faire contre la cyberviolence ? Sensibilisation et prévention. Cyberharcèlement netecoute.fr. Le cyberharcèlement, c'est quoi ?

Cyberharcèlement netecoute.fr

Ce type de harcèlement qui utilise les technologies comme le mobile ou l'Internet, peut blesser une personne non seulement à l'école mais aussi jusque dans sa maison. Comme ça se passe dans le monde virtuel, c'est du 24h/24, 7j/7 et ça peut rendre fou ou effrayer quelqu'un sans qu'il ne sache quoi faire pour s'en sortir. Ce harcèlement en ligne peut prendre différentes formes comme la création d'un faux profil à ton nom, l'envoi de messages d'insultes ou la diffusion de fausses rumeurs. Quoi qu'il en soit il ne faut pas laisser faire et en parler à un adulte de confiance.

La seule chose positive c'est que ce type de harcèlement laisse des traces. Harcèlement en ligne, pressions psychologiques. Les cas les plus fréquents de sexting parmi les adolescents sont les cas où un jeune échange des images ou vidéos dévoilant son intimité avec son petit copain, sa petite copine comme preuve de son amour, ou suite à une demande qu'il ne sait refuser (si tu m'aimes, montre-moi...). LE CYBER-HARCÈLEMENT.