background preloader

Prises de positions de la société civile

Facebook Twitter

Les Français, en attente d'un engagement sociétal des entreprises. Par la manière dont elles organisent leur activité ou leur production, les entreprises peuvent faire preuve de leur engagement au profit de la société.

Les Français, en attente d'un engagement sociétal des entreprises

Face aux attentes des consommateurs-citoyens, leur principal défi consiste à convaincre l’opinion publique de la sincérité de leur démarche. Feedly. LSE Business Review – To sell more guilty pleasures, tie it to a cause. It works. Corporate Social Responsibility is the latest craze in marketing strategy, and often takes the form of companies donating a portion of their proceeds to select social causes.

LSE Business Review – To sell more guilty pleasures, tie it to a cause. It works.

Companies work hard to identify partnerships that would benefit both them and the charities. But what is the trick to making such efforts effective? I offer an answer to this question in a recent paper. My research suggests that instead of focusing on which charity to engage with, companies should focus on which products to associate with charitable giving, and should also understand which customers are most affected by social-corporate responsibility offers. Specifically, my research suggests that companies should offer to donate a portion of proceeds from guilty pleasure products, such as candy bars, low-brow movies or magazines, and other daily indulgences. Qui est Emmanuel Faber, patron du CAC 40 qui prêche «la justice sociale» ?

«Si vous attendez un discours de référence intellectuelle, vous allez être déçus.»

Qui est Emmanuel Faber, patron du CAC 40 qui prêche «la justice sociale» ?

Ainsi démarre le discours d’Emmanuel Faber à la cérémonie de remise des diplômes de HEC, l’école de commerce par laquelle lui-même est passé. L’ESS et la RSE : de l’intuition à l’engagement. Une étude de France Stratégie publiée en janvier 2016 portant sur 8500 entreprises françaises, évalue à 13% le gain moyen de performance des entreprises engagées dans une démarche de RSE RSE Responsabilité sociale des entreprises par rapport à celles qui ne le sont pas.

L’ESS et la RSE : de l’intuition à l’engagement

La pertinence d’une telle corrélation peut faire débat, mais la RSE, encore souvent perçue comme une mode opportuniste ou une norme contraignante, gagne du terrain sur le thème de la performance globale d’entreprise. Qu’en est-il pour l’ESS ESS Économie sociale et solidaire | Présentation, et pour quelle performance ? Rémunération des dirigeants, climat et parité : thèmes incontournables des AG 2016. 500 entreprises "B Corp" en France d’ici 3 ans. Elles s’appellent Patagonia, Natura, Etsy ou encore Kickstarter : des entreprises au rayonnement international qui bénéficient du label B Corp, créé par l’ONG B Lab pour valoriser des entreprises qui voient plus loin que le seul profit financier.

500 entreprises "B Corp" en France d’ici 3 ans

Rencontre avec Benjamin Enault, directeur général d’Utopies et à l’initiative du lancement du label B Corp en France. La RSE est rentable, qu'elle soit exécutée ou négligée dans votre entreprise. Les entreprises qui souhaitent réaliser des profits doivent soit intégrer la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans leur modèle opérationnel, soit l’ignorer complètement.

La RSE est rentable, qu'elle soit exécutée ou négligée dans votre entreprise

Selon une nouvelle recherche, les demi-mesures en matière de RSE se soldent par des performances médiocres. Selon Milton Friedman, la RSE représente un coût Il y a plusieurs décennies, l’économiste Milton Friedman affirmait que la performance sociale et la performance financière présentaient une corrélation négative.

Il a émis une théorie selon laquelle les entreprises qui augmentent leur performance sociale subissent des coûts et perdent leur avantage concurrentiel. L’adaptation au changement climatique, une opportunité pour le secteur privé : Blog Secteur Privé et Développement (SP&D) La stabilisation du climat est le principal enjeu de notre siècle.

L’adaptation au changement climatique, une opportunité pour le secteur privé : Blog Secteur Privé et Développement (SP&D)

Marc Jacouton (Global Compact France) : "La COP21 est déconnectée de la réalité des PME" Novethic.

Marc Jacouton (Global Compact France) : "La COP21 est déconnectée de la réalité des PME"

Le Global Compact France a lancé son club PME et Climat. Pourquoi ? Marc Jacouton. Deloitte EtudeRemuneration NonProfit 022014. Dapulse - The Intuitive Management Tool - Clean. Top 5 des sponsors les plus foutage de gueule de la COP 21. Is CSR Dead? Oh No, Not That Question Again …

By Neill Duffy The opportunity to attend a recent Barclays debate at the British Library in London entitled “Is CSR Dead” seemed just too good an opportunity to miss, particularly given the esteemed panel members leading the debate — which including two doyens of the responsible business industry, John Elkington and Mark Kramer.

Is CSR Dead? Oh No, Not That Question Again …

So along I went, naively expecting to have this evergreen question answered and put to bed once and for all. But truth be told, my hopes were dashed. If the delegates participating in the debate, either in person or remotely, are a reflection of the industry as a whole, then my main takeaway from the debate is that we are more confused than ever. It seems that we are more hung up on acronyms, definitions and words than on the substance of what it is that we practice and what it is that we are trying to achieve through the work that we do.

Élections régionales 2015 : le PDG d'Orange sort de son silence sur la montée du FN. Par Camille Kaelblen.

Élections régionales 2015 : le PDG d'Orange sort de son silence sur la montée du FN

Tentative d'incubateur d'innovations sur le développement durable et la responsabilité sociétale des organisations. Les enseignements du cas Nestlé – Greenpeace. Retour sur le grand cas de crise web de ce début d'année, qui a opposé l'ONG au groupe suisse à propos de l'utilisation d'huile de palme dans les produits d'une de ses marques, KitKat. Greenpeace qui attaque Nestlé sur la question de l’huile de palme, Nestlé qui réagit de travers, la page Facebook du groupe envahie par des commentaires négatifs, un gros buzz sur les médias sociaux, des reprises dans les grands médias et un cours de bourse qui se casse la figure : c’est LE cas de crise web de ce début d’année. On a pu lire de nombreuses analyses de ce cas important au cours des quinze derniers jours. Deux jeunes français révolutionnent le boycott des grandes marques.

Ils veulent révolutionner le boycott citoyen ! Deux jeunes français développent une plateforme participative pour boycotter collectivement les entreprises qui accumuleraient des responsabilités dans la crise éco-sociale que nous traversons. Ce projet étonnant, c’est : I-boycott. Il ne s’écoule pas une semaine sans qu’une industrie, une marque ou un produit ne fasse la une d’un média pour un scandale quelconque : pollutions, accidents industriels, viol des droits du travail, accaparement des terres, rejets dans les océans, la liste des externalités du développement non-durable est longue. Si certains espèrent une intervention politique pour punir les fautifs ou les faire payer, en pratique, les règlements évoluent à peine ou tout au mieux lentement.

Ainsi, certains font le choix du boycott comme l’une des solutions pour s’attaquer de front à une entreprise jugée responsable d’une conséquence sociale ou écologique négative. Rendre le boycott efficace ? 170 ONG appellent le Fonds Vert pour le Climat à rejeter l'accréditation du Crédit Agricole et de HSBC. Publié le lundi 07 mars 2016 à 15h41 170 organisations (Climate action Network, les Amis de la terre, le GERES, 350.org, etc.) appellent le conseil du Fonds Vert à rejeter les demandes d'accréditation du Crédit Agricole et de HSBC.

C’est ce qu’elles demandent dans une note de position publiée à l’occasion d’une réunion du conseil du Fonds Vert qui aura lieu demain à Songdo, en Corée du Sud. À quel point les ONG influencent-elles les pratiques des entreprises ? Les « OFF » du Salon PRODURABLE ! PRODURABLE (le Salon des Acteurs et des Solutions pour le Développement Durable & la RSE) ouvrira ses portes les 30 et 31 mars 2016 au Palais des Congrès de Paris. Ce salon représente, pour de nombreux acteurs de la RSE, l’opportunité de rencontrer et d’échanger avec des professionnels du Développement Durable, mais aussi de créer d’éventuels partenariats pour avancer concrètement dans une optique de durabilité. Il s’agit avant tout d’un lieu de co-construction et d’innovation. Lobby Planet Paris : cartographie d'une COP21 sous influence. L’Observatoire des multinationales publie conjointement avec plusieurs partenaires français et européens Lobby Planet Paris COP21, un guide des lobbies économiques qui tentent d’influencer la Conférence climat.

Le gouvernement français a décidé d’entraver la mobilisation de la société civile en vue de la Conférence climat en interdisant les manifestations sur la voie publique. Mais les multinationales et les lobbies économiques, elles, pourront continuer à s’en donner à cœur joie. Leur influence n’a cessé de s’accroître dans les discussions internationales sur le climat au fil des années, et la COP21 ne fera pas, loin de là, exception à la règle.

Le secteur privé y sera omniprésent, au Bourget et Paris, dans l’enceinte même des négociations, dans ses coulisses, et à travers de multiples événements en dehors. Dans le contexte sécuritaire créé par les attentats qui ont frappé Paris, cette influence pourra s’exercer sans véritable contrepoids de la société civile. Prix Pinocchio : et les pires ennemis du climat sont... EDF, Chevron et BNP Paribas. Le verdict des internautes est tombé. Solutions COP21 : les solutions climat confisquées par les multinationales. Face aux multinationales, ne pas jouer petit bras. Hier à l’Assemblée Nationale, la France a manqué une occasion d’être crédible dans sa volonté de contrecarrer les pratiques fiscales des multinationales. Près de 80 milliards d’euros. Plagiat, évasion fiscale, surexploitation, la télé belge épingle IKEA.

Leonardo DiCaprio Slams Corporate Greed and Calls for the Elimination of Fossil Fuels. By Jodi Guglielmi @JodiGug3 Leonardo DiCaprio wants the world to say goodbye to fossil fuels. Eva Joly : «Cette plainte vise à mettre fin à l’impunité fiscale des multinationales» Tout a changé début 2013 lorsque la CGT est devenue majoritaire au comité d’entreprise de McDonald’s Ouest parisien, une des cinq filiales françaises de la multinationale du prêt à manger.