background preloader

IT, PR, 2.0, 3.0, telecoms, ... une vision des choses ...

Facebook Twitter

Community Management, David Fayon Paul Cordina, Pearson. A sujet d’actualité ou à la mode, déferlement de livres qui va avec. Les rayons des libraires et des boutiques en ligne se remplissent de livres parfois improbables parlant de Community Management avec autant de pertinence que Nabilla pourrait en avoir dans un débat face à Michel Serres. Community Management, de David Fayon et Paul Cordina : critique bibliographique Pour ne pas déroger à la règle, le livre de David Fayon et de Paul Cordina, Community management, sous-titré « Fédérer des communautés sur les médias sociaux » débarque sur un marché où l’expertise se regarde parfois d’un œil torve et où la parole évangélique laisse coi, voire méfiant. Donc, avec cette méfiance rituelle, et bien que connaissant David Fayon pour avoir œuvré en colloque avec lui en 2012, je me suis plongé dans l’opus… Une préface signée Loïc Le Meur.

Ca claque bien, ça pose l’ouvrage, et une postface signée Cédric Deniau, c’est très bien ! Le Community Management en toute clarté Acheter Community management. Le CYOD : le juste milieu entre BYOD et fourniture de l’appareil ? Quelques avantages du BYOD, sans tous ses défauts Si le BYOD a bien des atouts, il a aussi quelques inconvénients qui ont tous été abordés sur ce blog. Entre la sécurité, la problématique juridique, l’impact sur la vie privée de l’employé, etc., le BYOD n’est pas sans souci. Mais il a aussi certains atouts indéniables, notamment le fait que l’employé connait l’appareil comme sa poche, qu’il n’a pas besoin de formation spécifique et qu’il peut l’utiliser avant et après son arrivée au « bureau » (ou ailleurs). Mais comment allier les avantages du BYOD tout en évitant certains de ses défauts ?

Le CYOD, pour « Choose Your Own Device », a ainsi été inventé. Certes, ce n’est pas du BYOD : l’employé n’apporte pas son propre appareil. Des atouts évidents pour les entreprises européennes Si financièrement, l’intérêt du CYOD est effectivement limité en terme d’investissement initial, ses atouts n’en restent pas moins gigantesques.

Quand le coupon devient conversation… 14 novembre, 2013 0 commentaire Comment générer de la conversation avec un simple coupon de réduction ? Le smartphone deviendrait-il un moyen privilégié pour faire interagir l’acheteur et la marque ? Pour INfluencia, le fondateur de l’application Ibotta – qui vient de souffler sa première bougie – apporte ses réponses. « Ne pas faire évoluer l’utilisation des coupons sur les supports mobiles, c’est ne pas exploiter pleinement le potentiel technologique des smartphones. Cela me rappelle les débuts de la pub TV quand les annonceurs se contentaient de présenter des spots radios sur l’écran. » Cette ode au pouvoir marketing de nos téléphones intelligents est signée Bryan Leach, CEO d’Ibotta.

En quoi consiste précisément la plate-forme digitale qui entend repenser l’industrie des bons et coupons de réduction ? La 16eme application mobile la plus utilisée aux Etats-Unis Depuis un an, l’application séduit les enseigne outre-Atlantique. Articles en relation : Nouveaux acheteurs, fréquence d'achats : le e-commerce français atteint un palier. La croissance est toujours là mais les signes inquiétants se multiplient. Tel est le paysage du commerce en ligne français aujourd'hui. Si les ventes ont encore progressé de 8% au troisième trimestre à 8,08 milliard d'euros, le panier moyen ne cesse de baisser, il atteint désormais 79,73 euros contre 86,42 euros il y a un an. Une nouvelle étude mondiale de PwC vient confirmer ces inquiétudes en faisant état de nouvelles problématiques. Ainsi, le cabinet d'études constate une baisse drastique du nombre de nouveaux acheteurs en ligne. "Cette année, le Moyen-Orient, la Turquie et l’Inde connaissent un envol du nombre de nouveaux web-acheteurs - avec respectivement 45%, 42% et 38% de nouveaux web-acheteurs en 2013 - alors que les pays matures atteignent un palier : en France, seuls 5% des web-acheteurs ont réalisé leur premier achat il y a un moins d’un an, contre 21% en 2012.

Le service pour fidéliser "Le e-commerce fait désormais partie des usages des Français. Corporation's Answer to Bits of Freedom. They had four questions in particular: 1. Have you ever detected the use of software by any government (or state actor) for the purpose of surveillance? 2. Have you ever been approached with a request by a government, requesting that the presence of specific software is not detected, or if detected, not notified to the user of your software? And if so, could you provide information on the legal basis of this request, the specific kind of software you were supposed to allow and the period of time which you were supposed to allow this use? 3. 4. (See here for the full letter.) Here's our official answer, mailed back to Bits of Freedom on the 1st of November: Reference: Policy on Detecting Government Spy Programs.

CHART OF THE DAY: LinkedIn Has More Monthly Unique Visitors In The US Than Twitter. This post originally appeared at BI Intelligence. Twitter and LinkedIn use different metrics to report activity on their sites, measuring monthly active users (MAUs) and monthly unique visitors (MUVs), respectively. This makes user growth comparisons between the two social networks difficult. However, comScore tracked MUVs in the U.S. for a number of top Web properties, including Twitter and LinkedIn, and from this, we can get a sense of how their traffic (from those ages 18 and older) stacks up against one another: LinkedIn had 63.4 million adult MUVs from the U.S. in September 2013, an increase of 35% from one year ago.

So not only has LinkedIn surpassed Twitter for unique visitor traffic among adults in the U.S., but it is also growing at a much faster rate. Keep in mind, comScore's focus on Internet users ages 18 and older does not play to Twitter's strengths. From an international standpoint, things look much brighter for Twitter, compared to LinkedIn. Business Insider. 4G : l’UFC Que Choisir attaque Orange et SFR ! L’association de consommateurs UFC Que Choisir a décidé d’attaquer Orange et SFR pour « pratiques commerciales trompeuses » sur leurs offres 4G respectives. Voici un énième coup de gueule de l’UFC Que Choisir contre les opérateurs. Cette fois-ci, il concerne les publicités d’Orange et SFR sur leurs offres et réseaux 4G.

Pour l’association, qui publie ce mardi une étude sur la couverture 4G en France, les opérateurs en rajoutent dans leurs publicités ; leur couverture étant moins importante que ce qu’ils laissent entendre à travers leurs campagnes de communication. L’association attaque donc les deux opérateurs pour « pratiques commerciales trompeuses ». Par exemple à Paris, l’UFC estime que la couverture n’a pas grand-chose à voir avec ce qu’indiquent les opérateurs dans leurs publicités.

Orange couvrirait effectivement en 4G 79,3% de la capitale, et non pas 100% comme indiqué. Ce chiffre étant de 75% pour l’opérateur au carré rouge. Un savant flou artistique H+, Dual Carrier et 4G. Twitter n'est pas un indicateur fiable de l'opinion publique. Je vois une double explication à ce phénomène. Une nouvelle enquête d’opinion conduite par le remarquable Pew Research Center et la James L. Knight Foundation met en lumière l’écart entre l’opinion publique et les utilisateurs de Twitter. Elle contredit en partie une étude antérieure qui démontrait une corrélation entre nombre d’abonnés sur Twitter et position dans les sondages (lire ici). L’analyse du Pew Research Center et de la James L. Knight Foundation cite plusieurs exemples. De même, après l’effroyable tuerie de Newtown (lire ici), la conversation sur Twitter soutint-elle à 64% une limitation plus rigoureuse de la circulation des armes à feu outre-Atlantique et à 21% une protection de la liberté absolue dans ce domaine.

Ron Paul – (CC) Gage Skidmore Il y a à mon avis une double explication, démographique et dynamique, à cet état de fait. En premier lieu, les utilisateurs de Twitter sont en moyenne plus jeunes que la population américaine. Quelles applications migrer sur quel cloud ? Le développement du cloud devrait être plus rapide que ce que disent les prévisions actuelles. Cette évolution nécessitera de nouveaux outils de suivi et de modélisation.

L’utilisation du cloud se développe rapidement et en 2016 la majorité des dépenses se fera au travers du cloud, considère le Gartner qui définit 2016 comme l’année du cloud avec l’extension des clouds privés menant vers les clouds hybrides que la moitié des grandes entreprises auront déployés l’année suivante. « Partout on constate de véritables mouvements vers les plateformes cloud ainsi que des mouvements massifs vers des procédures évolutives. Une tendance confirmée par le cabinet Saugatuck Technology qui confirme que des interviews récentes de DSI montreraient que ce développement serait encore plus rapide que ce qui avait été prévu jusqu’ici. Dans cette évolution vers le cloud, toutes les applications ne sont pas égales, et certaines seront plus adaptées que d’autres.

OwnCloud 6 intégrera des fonctions d'édition collaborative de documents. La prochaine mouture d’OwnCloud, une alternative open source à Dropbox, inclura des fonctions d’édition collaborative de document au format OpenDocument. Baptisée "ownCloud Documents", la nouvelle fonction sera intégrée à ownCloud 6, la prochaine mouture de la solution attendue avant la fin de l’année. C’est ce qu’a annoncé Frank Karlitschek , le fondateur d’ownCloud et mainteneur d’OpenDesktop.org dans un billet de blog la semaine dernière. Aux fonctions traditionnelles de partage et de synchronisation de documents, ownCloud ajoutera donc la possibilité pour plusieurs collègues de travailler simultanément sur un document, une fonction similaire à celle que propose Google avec Google Docs.

L'éditeur de documents intégré à ownCloud Selon Karlitschek, “owncloud Document” s’appuie sur des développements menés en commun avec les développeurs allemands de KO GmbH, et sur le code du projet WebODF. Plus d'actualités et de tutoriels. Contenus manifestement illicites sur Internet : que doivent faire les hébergeurs ? Internet permet de multiples formes de communications : forums, réseaux sociaux, blogs… Qu’en est-il d’un point de vue juridique ? Est-il acceptable pour un hébergeur de laisser chaque écrit à la vue de tous ? Et qu’advient-il quand un hébergeur est sommé de retirer un contenu manifestement illicite ?

Aujourd’hui, parmi les clichés du moment, figure en bonne place « Internet est une zone de non-droit ». Sur la forme : un formalisme rigoureux de la demande de retrait Lorsqu’une demande de retrait de contenu explicite est effectuée, la personne qui sollicite le retrait (le « notifiant ») doit respecter des règles de forme énoncées dans l’article 6 de la Loi pour la Confiance dans l’Économie Numérique (Loi 2004-575).L’absence d’une seule mention obligatoire (voir encadré ci-dessous) dans la demande du notifiant suffit pour refuser de traiter la demande. Sur le fond : le contenu doit être « manifestement illicite » Il faut un contenu dit « manifestement illicite ». La super-batterie au graphène, chargée en un éclair, autonome pendant des semaines. Un coup de fil très important à passer, ou un mail à envoyer, et votre smartphone qui tombe en rade. Puis, une fois le chargeur trouvé, de longues minutes de patience avant de pouvoir le rallumer...

Qui a connu ce supplice du XXIe siècle comprendra pourquoi l'invention d'une équipe de chercheurs de l'université Vanderbilt aux Etats-Unis relève du miracle. Car, si leur super-batterie en silicium et graphène fonctionne bien et qu'elle finit par alimenter tous nos terminaux mobiles, cette situation relèvera bientôt de ces souvenirs technologiques dont on se remémore avec quelque nostalgie, un peu comme les téléphones à cadran avec leurs fils en tire-bouchon toujours entortillés. Une super-puce dopée au graphène Leur invention pourrait en effet mettre fin à l'épreuve de la batterie déchargée. Plus rapide à charger, plus autonome, plus résistante Ce procédé permettrait de réduire considérablement le temps de chargement de l'appareil utilisant cette puce.

Qu'attendre de FUN, le Mooc public à la française ? Le gouvernement a donc lancé ce lundi FUN (France université numérique), sa plate-forme nationale de cours en ligne dont les premiers contenus seront disponibles en janvier 2014. Objectif de ce Mooc (Massive Open Online Course) : 100 % des étudiants disposant de cours numériques en 2017 ! L'annonce, le 2 octobre, par Geneviève Fioraso, la ministre de l'Enseignement supérieur, de cette initiative publique qui sera financée à hauteur de 12 millions d'euros dans le cadre du programme d'investissements d'avenir n'a pas manqué de provoquer de vives réactions. Le Syntec Numérique, notamment, a dénoncé l'exclusion « de nombreuses start-up qui développent actuellement des plates-formes Mooc ».

Les moyens mobilisés ont été aussi jugés insuffisants au regard des montants levés par les Mooc américains Coursera (65 millions de dollars) et edX (60 millions). Les Mooc sont-ils une opportunité ou un défi pour la France ? « La solution OpenEdX a l'avantage d'être ouverte et pérenne. Le buzz "No Woman, No Drive" en Arabie Saoudite : après les révolutions arabes, la révolution par l'humour sur YouTube - La social NewsRoom. "Si vous voulez dire la vérité aux gens, faites les rire, sinon ils vous tuerons". Et le meilleur moyen de le faire, c'est d'aller sur YouTube.

Fahad Albuteiri a créé lui aussi sa chaîne YouTube, le Layekthar Show. Un groupe d'artiste visiblement lié à la bande d'artistes activistes à l'origine de "No Woman, No Drive". Ce qu'on sait moins, c'est que l'Arabie Saoudite serait devenue l'une des premières nations sur YouTube, selon CBC News. Avec plus de 190 millions de vidéos vues chaque jour. Les vidéos sont essentiellement visionnées sur mobile. En Arabie Saoudite, 70% de la population a moins de 30 ans. Sera-t-elle plus efficace que les précédentes ? Plutôt que de parler de révolution par les réseaux sociaux (ce qui n'a jamais vraiment été le cas, même en Egypte), ne faut-il pas plutôt y voir la partie émergée d'un iceberg ?

Apple's free software for iOS, Mac gives Microsoft a run for the money. Apple lit a fire under Microsoft this week by offering the new OS X Mavericks operating system, the iWork office productivity package, and the iLife creative suite for free. In addition, while most of Apple Inc.’s devices still cost more than Microsoft’s Surface 2, some models of the latest iPads cost only slightly more than Surface 2.

Mavericks is available as a free update to Mac computer users starting from 2007, while iWork and iLife are free to new owners of new Macintosh and iOS devices. Apple also unveiled the iPad Air, iPad mini with Retina screen, new Mac Pro desktop, and updated Retina MacBook Pro notebooks with Intel Corp.'s Haswell chipset. "Apple is striking hard at the core of Microsoft, capitalizing on the perceived or real turmoil of Microsoft's transformation and its lame duck leadership," said Bob Egan, CEO and chief analyst of Sepharim Group, an IT mobile consulting firm based in Falmouth, Mass.

"The Mavericks announcement is … a big disruptor. Apple iWork vs. Les dix tendances technos de 2014 selon Gartner. Le Big Data ? "Connais pas", répondent les entreprises. Own clouds, social networks and free desktops: Welcome "ownCloud Documents" Q&A: Clement Lefebvre: The man behind Linux Mint. What is the cost of ransomware? Le français Viadeo peut-il résister à l'américain LinkedIn? Coupez le cordon avec votre boîte mail ! Windows 8.1 update arrives with fresh changes. Résultats Yahoo : l'effet «Marissa Mayer» se fait attendre. Stop Ransomware | Awareness Website. Square Cash lets users send money by email.

Akamai : l'origine des attaques Internet se déplace. Rakuten versus SoftBank: la bataille de deux géants du web japonais. Le Top250 du logiciel français sous le signe du dynamisme. Une backdoor dans les routeurs D-Link « Korben Korben. A Primer On Social Media Demographics. La France compte parmi les champions mondiaux de la liberté sur internet. Fans et Followers en attente de services client sur les réseaux sociaux.

Reconquête 34 filières industrielles : Thierry Breton et Octave Klaba pilotes du Cloud. La crise immobilière ? Le site Seloger ne connaît pas ! 4G : l'association Familles Rurales met en demeure SFR. Gartner: Top 10 future strategic IT predictions. Are you ready to change the way you manage your content? | Safe and Savvy. Assises 2013 : avis de balkanisation sur la SSI. Pourquoi les pure player de l'ecommerce sont morts? Chiffres clés : les clients de la téléphonie mobile en France. Enterprise Storage Capacity More Than Doubled Past Two Years – TheInfoPro. Hackers steal information on 2.9 million Adobe customers. F-Secure's Mikko Hypponen: George Orwell was an optimist.

Personal Printing 3.0 : réduction radicale des coûts d'impression sans effets indésirables - Logiciel. Détection de mouvements : Google rachète Flutter. Report: Microsoft investors want Gates out as chairman. Très haut débit : le gendarme des télécoms recadre vertement Free. Le Centre de Congrès de Lyon, leader en Europe pour son infrastructure IP et sa connectivité Internet. Le Mainframe reste incontournable chez les grands comptes. Le PDG de Ford en pole position chez Microsoft. Le commerce en ligne dépasse le commerce physique... pour certains produits. Le PDG de Ford en pole position chez Microsoft. Le "digital store", le mariage de l'e-commerce et de la proximité - high-tech.

Audrey Louail, Ecritel : "Un site trop lent, c'est du chiffre d'affaires en moins" Commerce Innovations Blog – Consumers Demand the Digital Experience In-Store. eBay rachète la plateforme de paiement Braintree pour 800 millions de dollars. Le nouveau modèle de communiqué de presse, inventé par Amazon, au banc d'essai. LIVE- Plateformes e-commerce : l'enjeu clé de la maîtrise des coûts. Adidas NEO Window Shopping. F-Secure : après Prism, "c'est un atout de ne pas être américain" Cloud : Le scandale PRISM profitera-t-il aux européens ? 'It's a BYOD world' – with a catch -- at New York Law School. 8.000 : le nombre d'emplois qui pourraient être détruits dans les centres d'appels.

E-commerce : les taux de conversion de chaque secteur. Début de la guerre des suites bureautiques mobiles. Le modèle des réseaux sociaux bientôt obsolète ? Le mini sommet numérique de Fleur Pellerin se tiendra le 24 septembre à Paris. Une fois dans le cloud, peut-on en redescendre ? FBI warns “Beta Bot” malware can kill your anti-virus programs, steal data. Maximum Number Of Files Dropbox Can Handle. Grandeur et décadence des empires technologiques.

Internet Leaders" Denis Gadonnet, FireEye : " NSA ? Où est le problème ? " - ATTYPIQUE.COM (avec 2 T) Interviews d'hier pour comprendre aujourd'hui: Laisser ses empreintes digitales sur son téléphone, c'est stupide. IBM dévoile NeXtScale, une nouvelle famille de serveurs denses. Le site des montres connectées. Cortana, la future assistante vocale de Microsoft, un Siri plus évolué ? Top 10 iPhone 5S features. And Another SSD Start-Up to Be Acquired: Whiptail. Stéphane Dehoche, Adobe Neolane : Adobe va nous permettre d'accélérer notre croissance. L’opérateur Nérim rachète Normaction. Comment les Galeries Lafayette ont fluidifié leur site d’e-commerce durant les soldes. ' Le SaaS permet d'éliminer les contraintes techniques liées à l'évolution d'une plateforme ' - Développer et gérer un site e-commerce.

Intel annonce Quark : une puce dédiée à l’Internet des objets. Loi Duflot : un amendement «anti-Airbnb» ! Les ministres privés de leur smartphone pour les communications sensibles. Infotel témoigne de son redressement sur le CIR - Le Monde Informatique. VIDÉOS. iPhone 5S et iPhone 5C: le test des derniers smartphones d'Apple. Apps mobiles : 794 000 emplois en UE. Disparition à l'âge de 58 ans du chercheur en linguistique et informatique Jean Véronis. Le BYOD banni des ministères français. 5 Things To Expect From Apple's Big Sept. 10 Event. High-tech : s'équiper pour une rentrée 2.0. Mention déploie ses ailes face à Google Alertes.

Données en ligne : 86% des internautes américains auraient déjà tenté de dissimuler leurs traces. Le clavier informatique d’hier à aujourd’hui. Taxis contre voitures avec chauffeur : la guérilla urbaine. Objets connectés : Il y en aura 80 milliards d'ici 7 ans contre 15 milliards en 2012.