background preloader

Fausses informations

Facebook Twitter

Fact Checking et élections européennes. Considérée comme une des règles principales de la déontologie du journalisme, la vérification des faits - Fact Checking - fait partie intégrante du métier de journaliste. Avec le développement des chaînes d’informations en continu et l’infobésité des informations sur les réseaux sociaux, le fact checking est devenu nécessaire devant la prolifération des fausses nouvelles - infox ou fake news. Le fact checking consiste plus précisément à vérifier la véracité de propos tenus par des responsables politiques ou d’autres personnalités publiques. En ces temps d’élections européennes, la véracité des propos tenus est encore plus nécessaire pour un citoyen responsable. Informations générales Le fact-checking, ou journalisme de vérification Fiche info du Clemi, parue dans le dossier de la Semaine de la presse 2017.

Vérifier l’info : le fact-checking Sur francetv.éducation série La collab’ de l’info : Comment vérifier une information sur internet ? Fact checking Dossier de France Culture. Rappel. La pensée critique des élèves à l’épreuve des Fake news et autres rumeurs. Comme le définit Pierre Haski1, le terme de Fake news est un concept insatisfaisant qui « met dans le même sac l’absence de vérification professionnelle des informations, la désinformation délibérée à des fins partisanes, la propagation de théorie du complot sans base factuelle, et même la déstabilisation potentielle d’origine étrangère.

On retrouve ainsi, dans cette catégorie, des informations maintes fois démenties et qui continuent d’être partagées ». Cet article fait suite aux tentatives de déstabilisation du candidat Macron par certains organes de presse russes2 pendant l’élection présidentielle française de mai 2017. Les Fake news participent plus généralement, par l’extension exponentielle des moyens de communication et par la facilité nouvelle de diffuser ses propres informations, à la notion de rumeur. Vous êtes abonné(e) Pour accéder à l’ensemble des contenus, connectez-vous. Je me connecte Vous êtes abonné(e) et vous voulez activer votre compte Contact Je m’abonne.

Info, intox, infox… Où est le frein. FAKE NEWS : les gestes qui sauvent - Débusquer une fake news. Tous FactCheckeurs : Réseaux Sociaux, vérifiez l'information avant de la partager (avec Rue89)

Les décodeurs - Actualités, vidéos et infos en direct. Secrets d’info par Jacques Monin - Page 1. Complot ou théorie du complot ? Petite Discussion Entre Razy #OnTeManipule. Fake news : détourner un article de presse pour les comprendre – Prof & Doc. Comment permettre aux élèves d‘identifier les intox dans la masse d’informations? Comment permettre aux élèves de comprendre les mécanismes (notamment d’écriture) à l’oeuvre dans les fausses informations ? Cette séquence de 4h s’est déroulée avec une classe de 3e. Elle s’organise en deux temps pédagogiques : 1er temps : temps d’analyse et de constat2eme temps: temps de transformation d’un article issus de la presse quotidienne régionale Présentation Dans le cadre du cours de français, les 3e3 viennent au CDI travailler sur la notion de fake news.

Co-animation professeur de français + professeur documentaliste durée : 4 séances de 1h Problématique : Comment identifier et comprendre les mécanismes de la fiabilité de l’information ? Production finale : par groupe de 2-3 : création d’une fake news Domaine du socle et parcours : 1. 3. 5. . + Parcours citoyen Objectifs pédagogiques Objectifs opérationnels: à la fin de la séquence, les élèves auront appris à : Compétences info documentaires Vocabulaire: “L’intox c’est nous” : un décryptage précis et salutaire du monde de la désinformation  - Télévision.

La nouvelle websérie documentaire de France.tv Slash, “L’intox c’est nous”, explore en profondeur le monde de la désinformation et propose quelques pistes pour en sortir. Une réussite. C’est une voix sombre et lancinante qui ouvre la nouvelle websérie documentaire de France.tv Slash, L’intox c’est nous. Prononcé au milieu de dizaines d’écrans numériques sans cesse réactualisés, l’avertissement sonne d’autant plus grave : « Elles sont toujours là, au fond de nos poches ou dans un coin d’écran.

Dans la rue, au bureau, ou sous la couette. De jour comme de nuit, vacances et week-ends compris. Manière habile (quoiqu’un peu anxiogène) d’entrer dans le sujet, l’introduction de ce premier épisode résume bien l’ambition globale de la série : comprendre comment fonctionnent les mécanismes de désinformation pour mieux s’en prémunir. Le terme de “fake news” en prend pour son grade Quelques pistes pour s’en sortir Est-il pour autant possible de sortir de cette logique ?