background preloader

Revenu De Base 2

Facebook Twitter

Place Publique - Média citoyen, relais d’engagements associatifs et outil de démocratie participative. Chronique des temps numériques par Bruno Tilliette L’élection présidentielle devrait être, au moins, l’occasion de vrais débats d’idées, voire de la confrontation de projets de société différents.

Place Publique - Média citoyen, relais d’engagements associatifs et outil de démocratie participative

Aujourd’hui, ces débats sont malheureusement, pour partie, occultés par les soupçons d’emplois fictifs et autres malversations qui pèsent sur deux des principaux candidats dont la seule défense est de se poser en victimes, en utilisant une rhétorique guerrière qui ne peut convaincre que leurs partisans les plus fanatiques. C’est d’autant plus regrettable que, cette fois-ci, par rapport aux élections précédentes, il y a réellement des propositions novatrices qui essaient de prendre en compte les évolutions économiques et sociales qui chamboulent nos existences. Déni de réalité Dénoncer comme insurmontable le coût économique du Revenu universel relève également d’un déni de réalité. La valeur travail Mais de quel travail s’agit-il ? Une idée pessimiste. Financer l’allocation universelle, par Baptiste Mylondo (Le Monde diplomatique, mai 2013) «Mais ce serait impossible à financer !

Financer l’allocation universelle, par Baptiste Mylondo (Le Monde diplomatique, mai 2013)

» Voilà, d’ordinaire, la première objection faite aux promoteurs d’un revenu universel déconnecté de l’emploi. La première, mais sans doute aussi la plus faible. Si l’on se fie à son produit intérieur brut (PIB), la France est aujourd’hui le cinquième pays le plus riche du monde. En 2010, le revenu disponible (après versement des prestations sociales et prélèvement des impôts directs) s’y élevait à 1 276 euros par mois et par personne, adultes et enfants confondus. [Retour vers le futur #18] L'Age des robots et le revenu de base universel. Happy « Retour vers le futur day »!

[Retour vers le futur #18] L'Age des robots et le revenu de base universel

Cette semaine a eu lieu une conférence fort intéressante sur l’expérimentation du revenu de base en Finlande. Le revenu de base pour tous « Xavier Jaffré Communication 2. Le revenu de base pour tous Vidéo Publié le Mis à jour le Le revenu de base pour tous.

Le revenu de base pour tous « Xavier Jaffré Communication 2

Sommaire: 1) Historique. Le casse-tête du financement du revenu de base (3) Parmi les très nombreux projets de RB, certains répondent mieux que d’autres d’une part à des exigences écologiques, d’autre part à cet autre principe de justice qu’est le partage du travail.

Le casse-tête du financement du revenu de base (3)

En particulier les deux suivants. Mais on ne peut pas dire qu’ils disposent à ce jour d’un plan de financement crédible. Une commission de « Nouvelle Donne » a commencé à travailler sur un scénario original incluant 1) une RTT radicale à 28 heures par semaine, 2) un RB à 600 euros mensuels pour les 18-65 ans et 200 euros pour les moins de 18 ans, et 3) une réforme fiscale progressiste. Le casse-tête du financement du revenu de base (2) Commençons par le cas du RB faible.

Le casse-tête du financement du revenu de base (2)

Où trouver les 350 milliards annuels ? Les solutions avancées sont très diverses. Le plus souvent, c’est du côté de la fiscalité, des cotisations sociales et des économies de certaines prestations sociales devenues sans objet que se trouvent les recettes. Parfois, la création monétaire est prévue, mais cela semble une solution de « facilité sur le papier » voire de fuite en avant qui pose des problèmes que je n’évoque pas ici.

Il vaudrait mieux la réserver pour les indispensables investissements ciblés de la transition écologique. Le revenu d’existence : un débat politique et moral - Le site de Jean-Luc Becquaert. Le grand succès des économistes du vingtième siècle c’est de nous avoir fait croire qu’ils s’occupaient d’économie.

Le revenu d’existence : un débat politique et moral - Le site de Jean-Luc Becquaert

Ils s’occupent de tout, de politique, d’urbanisme, de loisirs, d’agriculture, et surtout de morale. Mais là où on voudrait les attendre, sur l’organisation des flux et des échanges qui rendent possible la vie en société (il me semble que la définition de l’économie c’est à peu près ça…), nada, nobody, peanuts ! Il faudra un jour que des historiens se penchent sur cette singularité du siècle dernier et essaient d’y trouver sinon une explication, au moins des raisons. Quel avenir pour le travail ? - Kaizen. Va-t-on travailler moins ?

Quel avenir pour le travail ? - Kaizen

Est-ce que l’emploi est en train de disparaître ? Avec quelles implications et quelles solutions ? Regards croisés de Dominique Méda, sociologue et philosophe, et Paul Jorion, chercheur en sciences sociales. © Quentin Caffier. "L'emploi et le salaire ne peuvent plus être la seule voie de redistribution" - rts.ch - Economie. Avec l'arrivée des robots d'un nouveau type, bientôt accessibles aux petites et moyennes entreprises, va survenir ce que Bernard Stiegler appelle l'"automatisation intégrale et généralisée".

"L'emploi et le salaire ne peuvent plus être la seule voie de redistribution" - rts.ch - Economie

Invité du journal du Matin, il est l'auteur de "L'emploi est mort, vive le travail! " Parallèlement à la robotisation, il y a aussi ce qu'on appelle la data économie. "Le fait que chacun d'entre nous, en utilisant son smartphone, produit des données qui sont exploitées par les big data, permet de supprimer toutes sortes d'emplois, en particulier dans le secteur tertiaire", affirme Bernard Stiegler, directeur de l'Institut de recherche et d'innovation du Centre Pompidou. Fin du modèle keynésien. Les secrets bien gardés du revenu universel. Il en va du revenu universel comme d’une vague : après une période de relative accalmie, le sujet ressurgit de tous côtés au travers d’initiatives politiques éparses, de nouveaux rapports et de débats passionnés.

Les secrets bien gardés du revenu universel

Autant qu’une proposition politique radicale, il est une piqûre de rappel : au milieu des incertitudes sur le devenir de nos sociétés et les transformations du travail, tout n’a pas encore été essayé. Aujourd’hui, alors que la Finlande s’apprêterait à expérimenter un revenu universel, qu’une initiative populaire pour un revenu inconditionnel a depuis longtemps vu le jour en Suisse, et que le rapport sur les “Nouvelles trajectoires” du Conseil National du Numérique préconise de “clarifier et expertiser les différentes propositions et expérimentations autour du revenu de base”, il est grand temps de passer aux rayons X un projet bien plus subversif qu’il n’y paraît. Mesure technocratique ou projet de société ? Ce sont ces tensions implicites que je souhaite explorer. Bruxelles. Des députés européens veulent un quantitative easing pour le peuple.

Le 17 février dernier, le Parlement européen a hébergé une conférence sur une alternative possible à l’assouplissement quantitatif mené par la BCE : Quantitative Easing pour le Peuple (Quantitative easing for People – QE4P). Une solution jugée à la fois possible et nécessaire au sein de la zone euro. Lancée par Positive Money depuis Londres en novembre dernier à la suite d’un appel de dix-neuf économistes européens, la campagne Quantitative Easing pour le Peuple s’est étendue depuis à plusieurs pays d’Europe, dont la France. Elle vise à mettre le pouvoir de création monétaire de la BCE au service de l’ensemble de la population, par exemple en versant à tous les européens un dividende citoyen, assimilable à un revenu de base, et/ou en finançant un ambitieux programme d’investissement et de dépenses publiques dans la zone euro.

Le 26 novembre dernier, le comité d’action du MFRB a décidé de rejoindre les signataires de l’initiative. Le revenu universel et inconditionnel : et si c'était pour bientôt ? A l’heure où, en France, le dialogue politique se polarise autour des aides sociales, des « assistés », du temps de travail et du code du travail, certains pays réfléchissent à l’opportunité de créer un revenu universel, un salaire de base, accordé à tous de façon inconditionnelle. L’idée est-elle irréaliste ou doit-on y réfléchir ? Dans un monde où la technologie rend tout plus rapide, automatique et facile, l’idée fait son chemin… Et elle pourrait bien changer nos vies. En 2016, 8,5 millions de français gagnent moins de 1 038 euros par mois, et 4,9 millions moins de 865 euros par mois. Dans le même temps, le régime social français coûte globalement près de 700 milliards par an. Revenu de base : une utopie à l’épreuve de la pratique - Barré.

Dimanche 19 avril 2015. Les citoyens finlandais se rendent aux urnes pour renouveler leur parlement. Avec 21 % des suffrages exprimés, le parti centriste remporte l’élection. Le nouveau premier ministre, Juha Sipilä, avait évoqué dans son programme l’implémentation d’un mécanisme de revenu de base, auquel sont favorables plus de 75 % des finlandais, dans les régions touchées par le chômage. Le pays scandinave deviendrait ainsi le premier pays européen à mettre en place une telle idée, parfois contestée, en dépit des limitations apparentes de l’organisation actuelle. « Le constat des problèmes de notre système économique est souvent partagé, mais les préconisations sont assez faibles.

Étant ingénieur de formation, lorsque je me retrouve confronté à un problème, j’essaie de le résoudre. L'utopie du revenu garanti récupérée par la Silicon Valley, par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo, 29 février 2016) Les dirigeants de la Silicon Valley parlent rarement de politique — sauf, à la rigueur, pour discuter de la meilleure façon de la chambarder. Dans les rares occasions où ils se laissent aller à montrer leur vision du monde, c’est pour dénigrer les sans-abris, célébrer le colonialisme (1) ou vouer aux gémonies les autorités municipales qui persécutent les artisans fragiles auxquels la planète reconnaissante doit Uber et Airbnb.

Il peut donc paraître incongru que le gratin des nouvelles technologies soit devenu l’un des plus fervents soutiens du revenu garanti pour tous — une idée ancienne remise au goût du jour, sous des formes et pour des raisons fort différentes, aussi bien à droite qu’à gauche. Lire Paine par la gauche. Bien qu’adopté par des personnes comme Glenn Beck, Thomas Paine fut l’une des figures les plus radicales de la révolution américaine. À sa mort en 1809 dans une petite ferme de New Rochelle, dans l’État de New York, Thomas Paine était pauvre et méprisé. Dans cette période de renouveau religieux aux États-Unis, il était considéré comme un « infidèle » et un « ivrogne » en raison de ses attaques contre le christianisme et de sa soi-disant dépravation morale.

Cela, ajouté à ses diatribes contre Georges Washington, les Fédéralistes et l’esclavage, finit de ruiner sa réputation dans le pays qu’il avait aidé à fonder. De l’autre côté de l’Atlantique, Paine fût déclaré traître à la Couronne et dangereux agitateur suite à son ouvrage The Rights of Man (« les Droits de l’Homme ») défendant la Révolution Française, coupable par contumace de diffamation et de rébellion, et son effigie fût brûlée à travers toute la Grande-Bretagne.

Le bon sens Justice pour tous. Le casse-tête du financement du revenu de base (1) « Le revenu de base crée indépendance et autonomie » En quoi consiste concrètement le revenu de base ? C’est un projet assez simple qui propose que chacun, de la naissance à la mort, bénéficie d’un revenu mensuel et gratuit. Il est inconditionnel, à partir du moment où on fait partie de la communauté politique. Les secrets bien gardés du revenu universel. L’idéologie du travail (par Jacques Ellul) Il faut, avant toute recherche ou réflexion sur le travail dans notre société prendre conscience de ce que tout y est dominé par l’idéologie du travail. Dans la presque totalité des sociétés traditionnelles, le travail n’est considéré ni comme un bien ni comme l’activité principale.

REVENU DE BASE 2

Le revenu universel de base bientôt appliqué en Europe ? France Inter : Reportage sur l'expérimentation sur le revenu de base en Finlande (Méridien d'Europe) by Revenu de Base - France. Travail et numérique : le revenu de base dans les propositions du CNNum - Politique. Un rapport du Conseil national du numérique (CNNum) remis ce mercredi matin à la ministre du travail Myriam El Khomri préconise d'étudier la mise en place d'un revenu de base, ou revenu universel, versé à tous les habitants sans conditions. Revenu de base 2. Rapport travail version finale (1)