Tutorat Etudiants Infirmiers

Facebook Twitter

Être tuteur dans le cadre du nouveau programme infirmier : une révolution et une compétence à part entière. La nouvelle réforme du diplôme infirmier est basée sur un référentiel par compétences.

Être tuteur dans le cadre du nouveau programme infirmier : une révolution et une compétence à part entière

Cela donne une très grande importance à la fonction de tuteur. Mais celle-ci rencontre deux problèmes : dans un contexte de restriction des moyens, la disponibilité et la formation des tuteurs ; leur coordination avec les maîtres de stage.La nouvelle réforme du diplôme infirmier est basée sur un référentiel par compétences. Dans tous les instituts de formation en soins infirmiers, elle a permis un travail de fond sur la pédagogie à adapter pour ce qui est un nouveau modèle, basé sur l’acquisition des compétences et son corollaire, les processus réflexifs.1 Pour un infirmier, être tuteur implique motivation, disponibilité et aptitudes pédagogiques : il s’agit d’accompagner l’étudiant dans l’acquisition de compétences professionnelles et de les évaluer.

La démarche réflexive Travailler selon cette approche nécessite de partir des représentations que les apprenants ont des situations. Conclusion Notes. L'encadrement des etudiants infirmiers. La formation des futurs infirmiers passe inéluctablement par la formation sur le terrain, des stages où sont mis en pratique les cours dispensés au sein des écoles.

L'encadrement des etudiants infirmiers

4. Projet pédagogique - Centre de formations paramédicales. Notre projet pédagogique est la manière dont l’équipe pédagogique donne sens au référentiel de formation 2009.

4. Projet pédagogique - Centre de formations paramédicales

Son élaboration est soutenue par un souci constant de cohérence au service d’une pratique soignante de qualité. Former des professionnels infirmiers attestant de compétences pour répondre aux besoins de santé de la population, définies dans l’arrêté du 31/07/2009 modifié par les arrêtés du 02/08/2011 et du 26/07/2013 relatifs au diplôme d’Etat d’infirmier et ses annexes . La discipline infirmière s’appuie sur une philosophie humaniste. L’Humanisme [1] est : « une pensée qui consiste à valoriser l’Homme, à le placer au centre de son univers » ; « un chemin qui redonne à l’homme sa dignité ».

L’humanisme en soins infirmiers repose sur des valeurs professionnelles. A. Le soin : La fonction soignante : Elle comprend deux activités : soigner des personnes et traiter la maladie ou des symptômes. Le bénéficiaire de soin : La fonction soignante s’adresse à toute personne définie comme : De la capacité à la compétence : créer les conditions favorables à l'accompagnement des nouveaux étudiants. Accompagner la construction d’une compétence chez un étudiant, c’est d’abord connaître les compétences nécessaire à l’activité qu’il réalise Il s’agit donc moins d’évaluer un produit fini (par le biais d’une MSP) que d’évaluer une évolution dans l’acquisition des compétences.

De la capacité à la compétence : créer les conditions favorables à l'accompagnement des nouveaux étudiants

Puisque nous ne cessons de répéter que pour la réalisation d’une activité donnée, plusieurs d’entre elles vont être sollicitées, nous nous proposons de développer ce postulat. Ceci nous aidera par ailleurs à déjouer les difficultés présentées par les nouveaux textes de la formation infirmière. Si la compétence se définit par « la capacité à mobiliser un ensemble de ressources (savoirs, savoirs faire, stratégies et savoirs être) en vue de résoudre des problèmes d’une même famille, il convient de s’assurer que la situation dans laquelle un élève est placé pour démontrer telle ou telle compétence l’incite à cette mobilisation » [1].

Et si on parlait de la formation des professionnels qui encadrent ? Comme le dit Walter Hesbeen, la profession infirmière est particulière dans le sens où « il ne s’agit pas de mettre sur le marché de l’emploi des spécialistes du FAIRE …mais bien des professionnels dont le profil est déterminé par des habiletés et des qualités humaines ».

Et si on parlait de la formation des professionnels qui encadrent ?

La philosophie du nouveau référentiel de formation infirmière redonne des lettres de noblesse aux apprentissages sur le terrain dans les unités de soins. Comme le dit Pierre Pastré « Apprendre à faire, c’est apprendre par et dans l’activité ». LivretdaccueilenstageIFSICHRUMontpellier.pdf (Objet application/pdf) QformationStage.pdf (Objet application/pdf) Encadrement_des_etudiants_infirmiers_en_psychiatrie.pdf (Objet application/pdf) Stage_des_etudiants_infirmiers__2_assemble.pdf (Objet application/pdf) Formation infirmière : nouveau programme. Suivant Le programme de formation actuellement en vigueur est en place depuis 1992, soit 17 ans de bons et loyaux services. 17 ans, c’est l’âge des candidats les plus jeunes, qui passent actuellement le concours, pour la rentrée de septembre 2009, et la mise en place du nouveau programme de formation.

Formation infirmière : nouveau programme

Article réalisé à partir du texte de présentation du nouveau programme, document DHOS, version du 23 mars 2009. En italiques les extraits de ce texte. Les schémas sont interactifs ! Ils ont été réalisé par Médiformation, le site e-learning santé Saluons ici le travail de l’ensemble des participants aux groupes de travail qui, sous l’égide de la DHOS, ont construit le nouveau référentiel de formation infirmière. Cet article présente les grandes lignes du nouveau programme. Avant toute critique, il conviendra de mesurer les innovations pédagogiques et les points forts de ce programme de formation. Rappels : deux points nécessitant la mise en œuvre d’un nouveau programme : Mise en œuvre Portfolio.