background preloader

Gaulois

Facebook Twitter

Les Gaulois - Musagora - Centre National de Documentation Pédagogique. Liste des peuples gaulois et aquitains. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte des peuples de Gaule en 59 av. JC Carte des provinces romaines et ses peuples Voici la liste des peuples gaulois (Celtes) et aquitains (Proto-Basques) localisés en France[Quand ?]. A[modifier | modifier le code] B[modifier | modifier le code] C[modifier | modifier le code] D[modifier | modifier le code] E[modifier | modifier le code] F[modifier | modifier le code] G[modifier | modifier le code] H[modifier | modifier le code] I[modifier | modifier le code] J[modifier | modifier le code] K[modifier | modifier le code] L[modifier | modifier le code] M[modifier | modifier le code] N[modifier | modifier le code] O[modifier | modifier le code] P[modifier | modifier le code] Q[modifier | modifier le code] R[modifier | modifier le code] S[modifier | modifier le code] T[modifier | modifier le code] U[modifier | modifier le code] V[modifier | modifier le code] Notes[modifier | modifier le code] Sources[modifier | modifier le code]

Documentaire - Les Gaulois au dela du mythe. Gaulois (peuples) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Gaulois. Carte de la Gaule et de ses principales régions selon Jules César avant sa conquête complète (58 avant J. -C.) : Gaule Celtique (Celtica), Gaule Belgique (Belgica), Gaule Aquitaine (Aquitania), Gaule Narbonnaise (Narbonensis) et Gaule Cisalpine (Cisalpina). Les Gaulois constituent l'ensemble des peuples protohistoriques habitant la Gaule (telle qu'elle fut définie par Jules César). Excepté les Aquitains, ils se rattachaient plus largement à la civilisation celtique, jusqu'à ce que les processus d'acculturation liés au commerce et à la conquête romaine, n'en fassent des gallo-romains.

Les Gaulois étaient divisés en de nombreux peuples qui se comprenaient entre eux, qui pensaient descendre tous de la même souche et qui en connaissaient la généalogie. Les Gaulois se nommaient eux-mêmes « Celtes » ou « Celtae »[n 1] en leurs langues. . — Commentaires sur la Guerre des Gaules I-1, Jules César. C'est pas Sorcier les Gaulois 1/2. C'est pas Sorcier Les Gaulois 2/2. Les gaulois. Les gaulois de Brennus à Clovis (-500 av JC à 500)

Brennos (latinisé en Brennus à partir de la racine gauloise Brenn, signifiant « chef de guerre ») est un chef gaulois Sénon du IVe siècle av. J. -C. Il mène ses guerriers en Italie, s'illustrant notamment en rançonnant Rome, en 388 av. J. Les Celtes constituent une civilisation protohistorique de peuples Indo-européens migrants à travers toute l’Europe et vers l’Asie.

Ne connaissant pas d'unité politique, les Celtes formaient une myriade de peuples possédant des lois, des coutumes et des rites différents, mais partageaient une même structure sociale et une religion commune. C'est probablement leur incapacité à s'unir et à fonder des entités politiques plus vastes que la cité ou la confédération de peuples qui les a perdus : il semble qu'à l'instar des Grecs archaïques, les Celtes aient eu horreur du centralisme et n'aient connu que des alliances temporaires, fondées sur le clientélisme. Vers 250 av. La Gaule avant Jules César. La civilisation gallo-romaine La Gaule dans l'Antiquité tardive. Le guerrier gaulois. La cuisine gauloise et la gastronomie des gaulois, recettes celtes traditionnelles de gaule antique. LA CUISINE ET LA GASTRONOMIE CELTES et GAULOISES LES RECETTES GAULOISES TRADITIONNELLES DE LA GAULE SPECIALITES, METS et PLATS dans la NOURRITURE DES GAULOIS Présentation succinte de la cuisine traditionnelle des Gaulois et des Celtes à usage de ceux qui souhaitent réaliser la reconstitution d'un festin ou d'un repas lors d'une fête gauloise.

A votre service, ces quelques pages : La cuisine et gastronomie gauloise Les recettes et les plats Gaulois et Celtes Les boissons et breuvages Gaulois et Celtes PRESENTATION et DEFINITION L’alimentation des gaulois reste un sujet mal appréhendé. En effet, la culture celtique, orale, demeure très avare en textes et les auteurs latins ont rarement évoqué les mets de ces « barbares ».

Les textes antiques sont peu nombreux, brefs ou vagues, présentant une vision assez anecdotique et caricaturale. Polybe (milieu du IIe siècle av. Le caractère sacré de la nourriture chez les Gaulois, s’exprimait encore dans les rites de l’Au-delà. Visite virtuelle de la ville gauloise de Corent. Les Druides. Mages, sages, professeurs, guérisseurs, les Druides gaulois hantent encore l'imaginaire de la vieille Europe. De la Galice à l'Ecosse, de l'Irlande à la Bretagne, du Pays de Galles au Pays Arverne, l'image du druide en robe blanche vibre encore dans le gui des chênes. On connaît tous Panoramix. Mais ce que Goscinny ne dit pas, c'est la place sacrée que le druide occupe dans la vie gauloise. Il est à la fois professeur, prêtre, guérisseur, stratège ou chef de guerre, et magicien par dessus le marché. Son côté sorcier le rend dangereux, sa science fascine. Dans le récit Táin Bó Cúailnge, le druide Cathbad provoque la mort d'un émissaire qui a parlé sans permission, car "Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide".

Son côté prof vaut au druide des étudiants sans nombre, venus de toute l'Europe. Comme dans les écoles coraniques, la transmission du savoir était orale et les étudiants savaient par coeur des milliers de stances et de lois naturelles. Gorgobina et les Gaulois de l'an mille. M. Jean Vottero est le découvreur de la cité mythique de Gorgobina, la dernière cité gauloise perdue, la capitale des Boïens. Selon l'archéologie classique, ce peuple celte, comme tous les autres, aurait été "assimilé" avant l'an 400, date où l'on nous raconte que toute la Gaule est devenue "romaine".

En fait, les Boïens ont été exterminés peu avant l'an 1000 sous les ordres de la Très Sainte et Apostolique Église Catholique Romaine, pour parachever son ouvre de christianisation en Europe... au fil de l'épée. Tout comme M. Emile Fradin, paisible agriculteur que rien ne prédestinait à priori à être l'inventeur ( dans le sens "qui a découvert", tout comme M. En effet, en achetant un manoir dans la région de Nevers, M. Il va se plonger dans l'histoire politique, économique et géographique des lieux et ainsi remonter le cours de l'histoire jusqu'au premier siècle avant notre ère pour découvrir les migrations celtiques notamment celle des Boïens. Le génie de M.

Suivons le dans son enquête : M. C'est pas sorcier -GAULOIS. Expansion territoriale. Vers 310, un autre Brennus (ce nom désigne plus la fonction du chef qu'un véritable patronyme, et se retrouve donc souvent chez les celtes), à la tête de 300000 gaulois, guerriers, mais aussi femmes et enfants, passait les Alpes, et descendant le Danube, parvint jusque dans les Balkans, une partie d'entre eux s'y installant définitivement. Mais une autre menée par Bolgios continua jusqu'en Grèce et envahit la Macédoine. Brennus (nommé Brennos par les grecs) poursuivit de son coté encore plus au sud et défit les armées grecques les unes après les autres. Arrivé jusqu'à Delphes, il mit la ville à sac, ainsi que le temple d'Apollon, ou officiait la Pythie.

Une autre version de la légende, moins crédible, dit qu'Appolon lui même serait apparu au moment crucial ou les celtes allaient piller son temple (représentation ci contre). Liste des noms latins des villes françaises. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les sources de ces toponymes sont multiples[3]. Elles peuvent être : épigraphiques[4] (bornes milliaires, inscriptions commémoratives ou funéraires, etc.)

;textuelles (mentions littéraires, descriptions d'historiens et de géographes[5], listes épiscopales, etc.) ;géographiques (routiers et itinéraires[6], cartes[7], etc.). Liste[modifier | modifier le code] Abréviations utilisées: G = GrecHE = Haut-empireBE = Bas-empireM = MédiévalTM = Temps modernes Autres lieux[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Voir les bibliographies des articles Toponymie française et Liste de sites archéologiques par pays. Introduction aux sources Paul-Marie Duval, avec une préface de André Vernet, La Gaule jusqu'au milieu du Ve siècle, Paris, Picard, 1971, 2 vol.

Bases de données bibliographiques Synthèses scientifiques à propos de la Gaule Dictionnaires, encyclopédies et cartes. Villes gauloises & gallo-romaines - 5618. Histoire de la Gaule. Les auteurs romains ont donné le nom de Gaule à la partie occidentale de la vaste région que les Grecs appelaient Keltiké, pays des Celtes, et qui s'étendait de l'océan Atlantique à la mer Noire . La Gaule propre avait pour limites l'Océan Atlantique, les Pyrénées , la mer Méditerranée , les Alpes et le Rhin Ce pays était divisé en plusieurs grandes régions : l'Aquitaine, située entre les Pyrénées et la Garonne et habitée par les Ibères; la Celtique, située entre la Garonne, la Seine et la Marne et habitée par les Celtes; la Belgique, située au Nord de la Seine et de la Marne et habitée par un mélange de Celtes et d'immigrants germains.

La Gaule des Celtes Dès le commencement du VIe siècle av. Dès 154, Marseille appela les Romains à son aide contre les Ligures qui l'inquiétaient et entravaient le développement de son commerce. . , le cours moyen du Rhône et une ligne à peu près droite allant de Genève au Var. Guerres des Gaulois. . Galatie). La déeese gallo-romaine Epona. et jusqu'au Danube . . Guerre des Gaules. Tout comme Alésia, la localisation exacte de l'oppidum de Uxellodunum a fait l'objet d'âpres disputes entre différentes communes désireuses de s'approprier la gloire d'avoir été le dernier village à résister à César.

Longtemps objet de débats, la localisation d'Uxellodunum au Puy d'Issolud sur la commune de Vayrac dans le Lot est désormais reconnue par la communauté scientifique. Localement cette identification reste parfois contestée par des particuliers et des associations. A côté du Puy-d’Issolud qui a toujours eu des partisans fervents, des auteurs ont transporté Uxellodunum à Carennac, Capdenac, Luzech, Cahors, Puy-l'Evêque, Murcens, Martel, Biars, le Pech-d'Estillac près de Castelnau-Montratier, Bélaye, Coronzac pour le Lot. Les lieux actuels les plus défendus sont bien sur le Puy-d’Issolud, Capdenac et Luzech Les Carnutes sont un peuple de la Gaule celtique. Le mont Beuvray fait partie du massif du Morvan, au sud de la Bourgogne. César, Guerre des Gaules, VII. -52 : Alésia, la mère des défaites.