background preloader

Foulques1995

Facebook Twitter

Le consommateur prêt pour un label contre l'obsolescence. Obsolescence programmée. La célèbre Ford T, fiable, solide, durable et accessible à l'Américain moyen, a très peu évolué durant ses 19 ans de production (1908-1927).Elle n'a finalement pas pu faire face à la concurrence de General Motors, qui a établi sa stratégie sur la production régulière de nouveaux modèles démodant les séries précédentes[1]. C'est un des exemples proposés d'obsolescence programmée, par le design et la mode entretenue par la publicité. obsolescence programmée Face à la prise de conscience du public, certains pays tentent de légiférer pour limiter le recours à l'obsolescence ou au vieillissement programmés.

Un exemple récent en est l'interdiction des cartouches d'encre à mémoire par l'Union européenne. En France, « chaque année, 40 millions de biens tombent en panne et ne sont pas réparés »[4] ; une loi est votée en juillet 2015 punissant l'obsolescence programmée, qui devient un délit[5]. Position du problème[modifier | modifier le code] Définitions[modifier | modifier le code] Rôle du système d'information dans une organisation | Site personnel de Christian Braesch. Ayant précisé le concept de système d’information dans le paragraphe précédent, nous allons maintenant nous intéresser à ses différents rôles dans une organisation. Rappelons qu'il est possible d’identifier plusieurs caractéristiques communes : la politique,la culture,la structure,les membres,les processus.

Au niveau de la politique Le développement des technologies de gestion des données a donné naissance à des systèmes d’information capables de satisfaire les besoins spécifiques des cadres dirigeants d’une organisation. Au niveau de la culture Le système d’information apporte un support à cette caractéristique par le biais des systèmes d’aide à la gestion des connaissances qui assurent l’acquisition, le stockage et la diffusion des connaissances de l’organisation. Au niveau des membres Pour lLe système d’information doit donc fournir, à chacun des membres de l’organisation, l’ensemble des procédures nécessaires à la réalisation des tâches d'exécution. Au niveau de la structure. GAFA vs NATU : le choc des titans. Les GAFA, c’est quoi au juste ? GAFA, ce mot ne vous dit peut-être rien, ou alors bien au contraire, vous l’entendez régulièrement dans votre quotidien.

Il s’agit tout simplement de l’acronyme désignant les quatre entreprises les plus puissantes au monde : Google, Apple, Facebook, et Amazon. A elles seules, elles pèseraient plus lourd que nos quarante entreprises du CAC. En effet, on estime que la valeur totale de ces quatre géants américains atteindrait 1 675 milliards de dollars contre 1 131 milliards de dollars pour notre indice CAC 40. Supériorité économique en infériorité numérique, tel est le constat que l’on peut faire au vu de ces chiffres. Google ou Apple sont même plus puissants que certains états. Ces GAFA représentent l’économie du début du XXIe siècle et incarnent le passage à l’ère du digital. Une histoire de valorisation ?

Depuis peu, les GAFA, bien que dominatrices, voient arriver à l’horizon des rivaux et pas des moindres. Netflix Airbnb Tesla Uber Et ensuite ? Qu'est-ce que la mondialisation ? Une définition géopolitique. Christian BOUQUET Géographe et spécialiste en géopolitique africaine Christian Bouquet est géographe, spécialiste de géopolitique africaine. Professeur de géographie politique et du développement à l'université Michel-de-Montaigne-Bordeaux-3, il a été conseiller chargé de la coopération auprès des ambassades de France et a passé plus de trente ans dans des pays d'Afrique subsaharienne et de l'océan Indien. En savoir + Images Site Web pour cette image Ambitions réduites – Mix&Remix voxeurop.eu Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Des conflits mondiaux aux multiples facettes - Dossiers. Le Dessous des Cartes Conflits 2030, les facteurs Partie 1l2. Liste réactualisée : 100 sites pour consommer sans posséder. Dernière mise à jour de cette liste que nous avions publiée l’année dernière. Si vous avez des liens utiles à partager dans les commentaires, surtout n’hésitez pas ! Alimentation, autopartage, troc… voici une liste d’initiatives françaises de consommation collaborative. (Publiée une première fois en Juin 2011 et actualisée trente fois depuis) Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) pouvant se rapporter à la Consommation Collaborative. Cette liste a été établie de manière collaborative avec le collectif OuiShare Alimentation Achat groupé direct au producteur Don / Vente de produits issus de son jardin Colunching Cours de cuisine collaboratifs Votre propre menu à la carte d’un restaurant Recevez / Allez manger chez des locaux Petits plats fait maison Rencontres et partage culinaire Jardinage Location d’outils.

Référentiel des métiers de l'Internet - APEC. L'histoire du Bitcoin - Tout savoir sur la monnaie Bitcoin. Le Bitcoin est une invention récente, mais son histoire déjà riche en évènements. Qui est l’inventeur de ce concept et pourquoi n’a-t-il jamais décliné sa réelle identité ? Quelles ont été les phases d’adoption de cette nouvelle monnaie ? Personne ne connait la véritable identité de l’inventeur du Bitcoin. Il se fait appeler Satoshi Nakamoto et c’est lui qui a inauguré l’histoire de la cryptomonnaie en réservant le nom de domaine Bitcoin.org le 19 août 2008. Ce développeur, qui participait régulièrement à certaines listes de diffusion sur la cryptographie, n’a jamais donné sa réelle identité.

Le 9 janvier 2009, Satoshi annonça la sortie de la version 0.1 du logiciel Bitcoin. Le 5 octobre de la même année le premier taux de change Bitcoin dollar est publié et place la valeur du Bitcoin à un millième de dollar environ. Quelques mois plus tard, un des premiers utilisateurs achète une pizza pour 10.000 Bitcoins ! En 2010, le logiciel s’améliore et plusieurs versions sortent au fil des mois.