background preloader

Robots Articles

Facebook Twitter

Vivre avec les robots, entre mythe et réalité - Les enquêtes de demain. Les professeurs remplacés par des robots? Tout comme vous, ce robot est conscient de sa propre existence et peut imaginer les réactions des autres. Restez curieux.

Tout comme vous, ce robot est conscient de sa propre existence et peut imaginer les réactions des autres

Suivez nous ! La conscience de soi ne relève pas uniquement de la biologie ou de la philosophie. Hector, un robot développé par les chercheurs de l’université de Bielefeld (Allemagne), est lui aussi doté d’une intelligence spécifique lui permettant d’avoir conscience de lui-même. SooCurious vous invite à comprendre le fonctionnement de ce robot hallucinant. Hector sait bouger, Hector sait marcher (tout comme Spot, le chien-robot ultra sophistiqué) et Hector sait avoir conscience de lui-même. Affaire « TayTweets » : accusé robot, levez-vous ! - 26 mars 2016. Le retrait de « TayTweets » par Microsoft a suscité notre intérêt et nous souhaitons partager quelques réflexions avec vous.

Affaire « TayTweets » : accusé robot, levez-vous ! - 26 mars 2016

Rappelons les faits : l’intelligence artificielle « Tay », créée par Microsoft pour interagir de manière indépendante sur Twitter (compte @TayandYou) avec des internautes, a été débranchée par son créateur par ce même Microsoft 8 heures après sa mise route car elle tenait des propos racistes, misogynes, complotistes, antisémites et révisionnistes. Tay - Capture d’écran Voici certains de ces tweets : Des milliers de scientifiques mobilisés contre les "robots tueurs" Ils sont plusieurs milliers, dont le célèbre astrophysicien britannique Stephen Hawking, a avoir lancé ce mardi un appel pour l'interdiction des armes offensives autonomes ou "robots tueurs".

Des milliers de scientifiques mobilisés contre les "robots tueurs"

Leur crainte : les erreurs de cible et les usages terroristes. "Les armes autonomes choisissent et frappent des cibles sans intervention humaine (..) elles ont été décrites comme la troisième révolution dans la pratique de la guerre, après la poudre et les armes nucléaires ", relèvent les signataires dans une lettre ouverte, publiée à l'ouverture de la Conférence internationale sur l'intelligence artificielle (IJCAI) à Buenos Aires.