background preloader

Naissance

Facebook Twitter

Les problématiques de la naissance en générale et les changements à venir

BonneCauses.be. Un ventre de jeune maman, ça ressemble aussi à ça. Popular media influences choice of childbirth. Women's magazines influence whether women decide to have a more natural childbirth or not, with most of the messages biased towards promoting the benefits of medicalized birth.

Popular media influences choice of childbirth

Researchers from Monash University and Queensland University of Technology have studied how popular media influences women's choices for childbirth The study, published in Women & Health, specifically aimed to assess the effect of communicating the benefits of more natural birth (e.g. no medical intervention such as epidurals or caesarean section). Kate Young, lead researcher from Monash's School of Public Health and Preventive Medicine, said popular media was biased towards promoting the benefits of medical intervention even in low risk births, despite evidence that it leads to preventable maternal and infant morbidity. "We wanted to look at how women's decisions might be influenced by communicating the alternative benefits of non-medicalized birth," Ms Young said. How One Hospital Brought Its C-Section Rate Down Fast. NEWPORT BEACH, Calif.— Hoag Memorial Hospital Presbyterian, one of the largest and most respected facilities in Orange County, needed to move quickly.

How One Hospital Brought Its C-Section Rate Down Fast

A big insurer had warned that its maternity costs were too high and it might be cut from the plan's network. SOWM_2014%20_EXEC_SUMMARY.PDF. L'édito inattendu - Journée mondiale de la Sage-Femme. 11 Unique Birthing Traditions Around The World. The experience of giving birth is both universal and unique all at once.

11 Unique Birthing Traditions Around The World

Although women have been doing it since the dawn of humanity, the process, politics and social norms around pregnancy and birth have evolved as medical practitioners and mothers become more experienced in birthing methods. That being said, many societies’ rituals and customs have remained sacred throughout centuries, while others have recently implemented new techniques and associations with childbirth. Below are some of the most intriguing birthing traditions from around the world, brought to you in partnership with Johnson & Johnson and the Global Moms Relay.

The Global Moms Relay kicks off on May 1st and runs until June 19th. 5 mai : une Journée Mondiale de la Sage-Femme pour la remercier et la soutenir. Depuis 1992, la journée du 5 mai est consacrée à l’un des plus beaux métiers du monde : celui de Sage-Femme.

5 mai : une Journée Mondiale de la Sage-Femme pour la remercier et la soutenir

Profession aux multiples facettes, elle est encore trop méconnue du grand public. Sages-femmes : la qualité des soins en danger ? À l’occasion de la journée mondiale des sages-femmes du 5 mai, l’Union professionnelle des sages-femmes belges (UpSfb) souhaite interpeller les différents ministres compétents sur les effets néfastes de l’entrée en vigueur, le premier janvier dernier, du raccourcissement du séjour en maternité.

Sages-femmes : la qualité des soins en danger ?

Argumentaire4RevendicationsFINALE1.pdf. Manifeste Naissance Respectée. « Si je n’avais pas accouché à l’hôpital, je serais morte et mon bébé aussi ». Ah bon ? L’obstétrique repose sur une croyance : en se substituant aux fonctions physiologiques de la femme qui accouche, la médecine diminuerait les risques pour la mère et l’enfant.

« Si je n’avais pas accouché à l’hôpital, je serais morte et mon bébé aussi ». Ah bon ?

C’est ainsi que les femmes ont été réduites à la passivité, couchées sur le dos les pieds dans les étriers, alors que les médecins s’affairaient sur leur corps pour en extraire le bébé. Des protocoles hospitaliers de plus en plus invasifs ont été mis en place, avec l’idée qu’ils diminuaient la mortalité maternelle et infantile. Bon nombre de jeunes mères sortent de la maternité violentées et mutilées, mais convaincues qu’elles-mêmes ou leur bébé seraient morts si elles n’avaient pas subis ces assauts dans leur chair. Pourtant, en examinant de plus près les causes de décès périnataux, il n’est pas si évident que cette avalanche d’actes médicaux ait réellement contribué à la réduction de la mortalité.

« Il y a deux siècles, je serais morte en couches ». Vraiment ? Parmi les personnes qui pourfendent mes billets figurent des femmes protégeant bec et ongles le pouvoir médical qui leur aurait sauvé la vie ainsi qu’à leur bébé.

« Il y a deux siècles, je serais morte en couches ». Vraiment ?

En énumérant les complications qui ont nécessité l’usage de machines bruyantes, de substances pharmaceutiques et d’improbables instruments, elles affirment qu’elles seraient mortes en couches si elles avaient dû donner naissance il y a deux siècles. Il est indéniable que la mortalité périnatale était monstrueuse à cette époque et que de nombreux progrès médicaux ont eu lieu depuis lors. Cependant, lorsque l’on se penche sur les causes de décès maternel avant le XXe siècle, il n’est pas si évident que l’armada médicale actuelle et son utilisation ostentatoire soient les principaux facteurs de la baisse du nombre de décès liés à l’accouchement. Pour commencer, au XVIIIe siècle, les gens mourraient facilement.

Anesthésie péridurale - AlterNatives. Anesthésie régionale appelée également épidurale.

Anesthésie péridurale - AlterNatives

C'est l'administration, par injection, d’un anesthésiant qui insensibilise de la taille aux pieds. L'injection se fait dans l'espace péridural, entre deux vertèbres du bas du dos, dans la zone lombaire, là où il n'y a pas de moëlle épinière (voir schéma). Comme il s'agit d'un geste d'une grande précision, il est nécessaire de rester parfaitement immobile. Après avoir piqué avec une aiguille de ponction, sous anesthésie locale, l'anesthésiste insère à sa place un fin tuyau souple, le cathéter péridural, qui peut rester en place sans risque de blessure. L'anesthésique peut être donné en une dose, dont l’effet dure une à deux heures, ou en plusieurs doses que l’on peut répéter, soit de façon automatique, soit à la demande. Déclenchement artificiel du travail (induction) - AlterNatives. Description Le déclenchement artificiel du travail consiste à agir, par des méthodes mécaniques et/ou hormonales afin de provoquer l’accouchement.

Déclenchement artificiel du travail (induction) - AlterNatives

Comme la réussite du déclenchement du travail est liée à l’état du col de l’utérus (mou, souple, effacé voir légèrement dilaté à « maturité ») au début de l’intervention (WHO), on procédera d’abord éventuellement à la« maturation » artificielle du col. Maturation artificielle du col : Il est possible d’utiliser une méthode mécanique (sonde de Foley, c’est–à- dire, un tube de caoutchouc souple muni à son extrémité d’un ballonnet gonflable que l’on introduit dans le col) ou hormonale (préparation de prostaglandine appliquée sur le col ou dans le vagin). La mère et la putain dans la salle d’accouchement.

L'opposition entre la mère et la putain est une invention de la société patriarcale qui a pour but de contrôler la sexualité des femmes et par là-même leur liberté en général.

La mère et la putain dans la salle d’accouchement

Chaque jeune fille, chaque femme, est tenue d'adopter un comportement qui la différencie d'une prostituée afin de se rendre respectable et espérer être respectée. L'idéal est de devenir mère, une mère dévouée corps et âme à son mari et à ses enfants, en mettant en veilleuse ses propres désirs et aspirations et en particulier ses propres désirs sexuels. Le Christianisme a bien compris cet règle patriarcale en plaçant deux femmes autour du Christ: Marie, une mère sans sexualité, et Marie-Madeleine, une prostituée sans enfant.

Le consentement, point aveugle de la formation des médecins. Voici la tribune que j'ai rédigée avec Clara de BORT, directrice d’hôpital, ancienne correspondante Santé à la Mission interministérielle de Lutte contre les violences faites aux femmes, Béatrice KAMMERER, présidente et fondatrice de l’association d’éducation populaire Les Vendredis Intellos, suite à l'affaire des touchers vaginaux sur patientes endormies, et soutenue par une cinquantaine de personnalités. Une pétition est mise en ligne à la suite de ce texte. Doit-on enseigner aux jeunes médecins le toucher vaginal sur patientes endormies au bloc opératoire ? Les multiples déclarations reprises ces derniers jours dans un grand nombre d’articles viennent d’établir la réalité d’une pratique jusqu’alors largement niée.

Selon les déclarations récentes de médecins, ces actes « n’auraient jamais existé », ou « auraient existé dans le passé mais ne seraient plus d’actualité », ou encore « existent effectivement et sont légitimes ».