background preloader

Compléments

Facebook Twitter

Taux d'intérêts réels et nominaux. Le plan de Mark Zuckerberg pour garder le contrôle de Facebook. Le groupe a vu son action décoller d'environ 9% mercredi soir dans les échanges électroniques suivant la séance officielle à Wall Street, dopé par l'annonce juste après la clôture de résultats meilleurs que prévu pour le premier trimestre. Le bénéfice net a notamment triplé à 1,5 milliard de dollars et le chiffre d'affaires s'est envolé de 52% à 5,4 milliards. Facebook profite toujours d'une machine publicitaire tournant à plein régime, en particulier sur le mobile: ses recettes publicitaires ont grimpé de 57% pour atteindre 5,2 milliards de dollars, dont 4,2 milliards (82%) encaissés pour des annonces regardées sur des smartphones.

Le groupe continue parallèlement d'investir pour améliorer l'efficacité de ses publicités et élargir son offre, notamment dans la vidéo, regardée de plus en plus sur mobile et représentant donc "une grande opportunité pour les annonceurs", a souligné la directrice d'exploitation, Sheryl Sandberg, lors d'une téléconférence avec des analystes.

(avec AFP) La dette française à 2100 milliards : pourquoi c'est vraiment grave. LE SCAN ÉCO / INFOGRAPHIES - En France, la dette publique atteint des sommets historiques chaque année depuis plus de 40 ans. Pourquoi ça ne s'arrête plus? Doit-on s'inquiéter? Réponses en graphiques. Un nouveau record: la dette publique de la France a continué à progresser au deuxième trimestre, pour s'établir à 2105,4 milliards d'euros au 30 juin, soit l'équivalent de 97,6% du produit intérieur brut (PIB). C'est encore et toujours un peu plus que les périodes précédentes. . • La dette publique de la France vers des sommets L'année 2014 a signé un record hautement symbolique pour la France: la dette publique de notre pays a dépassé la barre des 2000 milliards d'euros. Ainsi la dette publique française équivaut presque à une année de richesse créée dans l'Hexagone: le taux de dette sur le PIB atteindra 96,3% à la fin de l'année selon les dernières estimations du gouvernement.

. • Aucun budget à l'équilibre depuis 1975 Cliquez ici pour agrandir l'infographie. Taux négatifs : qui accepte de payer pour prêter ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé La situation semble défier le bon sens : l’Etat français emprunte depuis fin août 2014 à des taux négatifs – en tout cas, lorsqu’il s’agit d’emprunts pour une durée inférieure ou égale à quatre ans. Cela signifie que les investisseurs perdent de l’argent en prêtant à la France, pour qui, au contraire, emprunter sur ces échéances devient rémunérateur.

L’Agence France Trésor n’est pas la seule dans ce cas : ses homologues en Allemagne, en Suisse ou au Japon sont dans la même situation. Au niveau mondial, selon un calcul de Bloomberg, fin février, c’est plus d’un quart du montant total des emprunts d’Etat qui affiche désormais un rendement négatif, soit l’équivalent d’environ 6 000 milliards d’euros. L’ère des taux négatifs prévaut aussi du côté des banques centrales. Certaines d’entre elles acceptent de payer pour prêter de l’argent aux banques. Lire aussi : La BCE dévoile un nouvel arsenal de mesures pour soigner l’économie européenne. Schéma : La finance solidaire. Crowdfunding : le site du gouvernement français. Particulièrement adapté au financement des PME et des jeunes entreprises innovantes, le crowdfunding ou finance participative est une activité en plein essor.

Selon le baromètre annuel réalisé par Compinnov pour l'association Financement Participatif France, la collecte sur les plateformes françaises de crowdfunding poursuit une forte croissance, passant de 152 millions d’euros en 2014 à près de de 300 millions d’euros en 2015. Qu'est-ce que le crowdfunding? Le financement participatif est un outil de financement alternatif, sans l'aide des acteurs traditionnels, notamment bancaires.

Il permet de récolter des fonds auprès d'un large public via des plateformes de financement participatif, rendues possibles grâce à internet et aux réseaux sociaux. Il peut prendre la forme de dons, de prêts rémunérés ou de participations dans l'entreprise. Le crowdfunding séduit chaque année un public de plus en plus large. Le financement participatif, mode d'emploi Deux statuts juridiques ont été créés :