background preloader

Economie circulaire

Facebook Twitter

La révolution de l'économie circulaire est en marche.
#dare #share #care


#ecoconception #reutilisation #recyclage #economiedefonctionnalite #circulareconomy #consommation responsable

Du Pérou à la France, Perús réinvente les baskets solidaires. VIDÉO - La jeune marque adapte les motifs traditionnels incas aux standards européens de la mode avec ses sneakers 100% faites à la main.

Du Pérou à la France, Perús réinvente les baskets solidaires

Et soutient financièrement l'éducation des jeunes Péruviens. Et si vous achetiez des baskets péruviennes? L'économie circulaire, un espoir pour la planète - Les Echos. Le recyclage, source d'innovation dans tous les secteurs, Le recyclage, source d'innovation en développement durable. Valoriser les déchets pour pallier la disparition des matières premières, l'économie circulaire inspire de plus en plus d'initiatives.

Le recyclage, source d'innovation dans tous les secteurs, Le recyclage, source d'innovation en développement durable

Tour d'horizon à l'occasion du Salon Pollutec qui s'ouvre à Lyon. De l'or dans nos poubelles ? Heinz y croit. Le leader mondial du ketchup valorise ses déchets de tomate pour alimenter en bioplastiques les voitures de Ford. Veolia et le CEA phosphorent sur l'extraction d'un lithium ultrapur des batteries usagées. « Grâce à notre nouveau laboratoire Plast'Lab, nous cherchons à industrialiser la transformation des déchets plastiques en matières premières secondaires de qualité.

Révolutionnaires, ces exemples montrent l'intérêt d'accélérer le passage d'une « économie linéaire » (extraction des ressources, transformation-production, consommation, déchets) qui raréfie les ressources et pollue la planète vers une « économie circulaire ». Réformer les centres de tri Erick Hess, Les Echos. Circul'R. Raphaël, Jules, vous êtes les fondateurs de Circul’R, pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet ?

Circul'R

Raphaël Le projet Circul’R propose pour la première fois de découvrir 100 initiatives liées à la thématique de l’économie circulaire à travers plus de 20 pays. L’idée est de montrer qu’il existe des solutions innovantes dans ce domaine, aussi bien dans les pays développés que dans les pays en développement. Ce projet va durer 17 mois et débutera le 2 Mars prochain à Londres. Jules Circul’R est né d’une rencontre et d’une volonté commune d’entreprendre. L’économie circulaire, premier grand projet politique pour le Grand Paris. La maire de Paris Anne Hidalgo lance les États généraux de l’économie circulaire ce mercredi 11 mars, à l’échelle du Grand Paris.

L’économie circulaire, premier grand projet politique pour le Grand Paris

Le chantier de la future métropole est en effet l’occasion de développer cette économie sociale et environnementale, dont les exemples se limitent pour l’instant trop souvent à la micro-économie. Les États généraux courront jusqu’à juillet, afin de définir une feuille de route pour les cinq prochaines années, à partir de 2016, année de naissance de la métropole.

Collectivités, entreprises, syndicats, ONG, universités, chercheurs et conseils de quartiers sont invités à débattre au sein de dix ateliers thématiques (voir encadré) dont l’issue donnera lieu à un livre blanc dévoilé mi- septembre 2015. Création d'une plateforme nationale au service de l'économie circulaire. Ce 11 mars 2015 est annoncée le lancement d'une plateforme nationale web collaborative sur l'économie circulaire.

Création d'une plateforme nationale au service de l'économie circulaire

En sont à l'initiative l'Institut de l'économie circulaire et le Centre international de ressources et d'innovation pour le développement durable (Ciridd). L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et le ministère de l'Ecologie soutiennent quant à eux le projet. Cette plateforme est créée afin d'éviter la dispersion des informations existantes, car des outils avaient déjà été développés par l'Etat, les collectivités, les entreprises et les praticiens. Pourquoi l"économie du partage" va triompher. Après avoir émerveillé, l’économie du partage soulève de nombreuses questions : est-ce légal ?

Pourquoi l"économie du partage" va triompher

Peut-on en vivre ? Et pourtant cette mutation de l’économie semble incontournable. Comment expliquer son succès ? Notre hypothèse est qu’elle doit sa dynamique au besoin d’Esprit de service que l’on trouve aujourd’hui chez les consommateurs et les prestataires. Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui” Pour l’économiste américain Jeremy Rifkin, l’heure de la troisième révolution industrielle a sonné.

Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui”

La société va devoir s’adapter. Il y a vingt-cinq ans, c'était la star du ring, le « boss », vainqueur du communisme par K-O ! Aujourd'hui, le capitalisme est un champion usé par la crise, miné par les contradictions et politiquement à bout de souffle. Pour l'économiste américain Jeremy Rifkin, nous assistons, tout simplement, à son éclipse. Dans un livre passionnant – La Nouvelle Société du coût marginal zéro – en librairie le 24 septembre 2014, il raconte le basculement, inévitable, que nous avons déjà commencé à opérer vers un nouveau système de production et de consommation : les « communaux collaboratifs ». Nous nous éveillons, dites-vous, à « une nouvelle réalité – celle des communaux collaboratifs ». “J’ai découvert l’existence d’un paradoxe profondément enfoui au cœur du capitalisme, et qui n’avait pas encore été mis au jour.”

Jeremy Rifkin : "Le capitalisme va laisser place à une économie de l'échange et du partage" Le “prophète” est de retour avec La Nouvelle Société du coût marginal zéro.

Jeremy Rifkin : "Le capitalisme va laisser place à une économie de l'échange et du partage"

“Prophète” avec des guillemets parce que si Jeremy Rifkin annonce le proche futur, ce n’est pas sous le coup d’une lubie ou d’une révélation surnaturelle mais par les biais plus cartésiens de l’expertise, de la recherche et de la réflexion. Après La Fin du travail, L’Age de l’accès ou La Troisième Révolution industrielle, l’essayiste américain prolonge sa réflexion sur le changement de paradigme de notre époque, sur le passage de la verticalité de l’ère charbon-pétrole à l’horizontalité de l’ère internet qui pourrait nous amener vers un monde plus écologique, plus durable et plus démocratique.

La Nouvelle Société du coût marginal zéro théorise la mutation du capitalisme vers une société de gratuité et d’abondance : sous l’effet d’internet et des imprimantes 3D, chaque citoyen-consommateur pourra devenir producteur de biens, gratuits ou échangeables. Les visions optimistes de Rifkin ne vont pas sans réserve. Ces étudiants qui font le tour du monde.